La langue française

Pendiller

Définitions du mot « pendiller »

Trésor de la Langue Française informatisé

PENDILLER, verbe intrans.

Pendre, être pendu en remuant légèrement. Linge qui pendille aux fenêtres, sur un fil. Une clavette détachée qui pendillait au bout d'une chaînette de cuivre et oscillait et se dandinait à contretemps du tangage (Gide, Journal, Feuillets, 1896, p.99).À la serrure d'un tiroir à demi repoussé pendille un trousseau de clefs, qui bougent encore (Bourget, Geôle, 1923, p.231).
Péj. Pendre, être pendu en remuant légèrement et de façon peu esthétique. Synon. pendouiller (fam.).Fil qui pendille. Péj. Il flottait un reste de chemise d'une toile à treillis (...) dont les manches, à partir des coudes, pendillaient en pelures (Goncourt, MmeGervaisais, 1869, p.209).[Une chienne] était obèse, avec un ventre gonflé sous lequel pendillaient toujours ses longues mamelles ballotantes (Maupass., Contes et nouv., t.2, MlleCocotte, 1883, p.811).Omer se trouvant avec le bisaïeul et la tante Caroline, l'entendit déplorer qu'un bouton pendillât par le fil à la guêtre du vieillard (Adam, Enf. Aust., 1902, p.64).
Prononc. et Orth.: [pɑ ̃dije], (il) pendille [-di:j]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1225 (Pean Gatineau, St Martin, éd. W. Söderhjelm, 2127: les reisins [...] pendilleient). Dér. de pendre*; suff. -iller*. Fréq. abs. littér.: 16.
DÉR.
Pendillon, subst. masc.a) Bijout. Petite pendeloque ornant un collier. Autour du cou [des Mauresques et Israélites d'Algérie], des colliers garnis de plaques diverses avec ou sans pendillons (Journ. off., 27 juill. 1874, p.5288, col. 2 ds Littré Suppl. 1877).b) Horlog. ,,Verge rivée avec la tige d'échappement, qui communique le mouvement au pendule d'une horloge et le maintient en vibration`` (Havard 1890). c) Théâtre. ,,Petit rideau de toile peint dans le ton du décor, et flottant derrière un châssis, ou en arrière d'une ouverture quelconque de la décoration, laquelle à un moment donné, risquerait de laisser voir par le public l'envers du théâtre`` (Genin, Lang. planches, 1911, p.56). [pɑ ̃dijɔ ̃]. 1resattest. a) 1578 «ce qui pendille» (Boyssières, Contin. des Sec. OEuvres, p.23 ds Hug.) attest. isolée, b) α) 1676 horlog. ici au fig. (Lettre de Mmede Grignan ds Mmede Sévigné, Lettres, éd. M. Monmerqué, t.4, p.540: je vous recommande la rate de ma mère; vous êtes pour ses vapeurs le meilleur pendillon du monde), 1752 au sens propre (Trév. Suppl.), β) 1696 «pièce du métronome» (E. Loulié, Éléments de musique, p.83 ds Fonds Barbier: cet instrument n'est composé que de deux parties [...] une règle en bois [...] un pendillon), c) 1874 «petite pendeloque» (Journ. off., loc. cit.), d) 1911 théâtre (Genin, loc. cit.); de pendiller, suff. -on1*. Au sens d, v. le mot dial. pendillon et var. «chiffon, morceau d'étoffe qui pendille» (FEW t.8, p.177).

Trésor de la Langue Française informatisé

PENDILLER, verbe intrans.

Pendre, être pendu en remuant légèrement. Linge qui pendille aux fenêtres, sur un fil. Une clavette détachée qui pendillait au bout d'une chaînette de cuivre et oscillait et se dandinait à contretemps du tangage (Gide, Journal, Feuillets, 1896, p.99).À la serrure d'un tiroir à demi repoussé pendille un trousseau de clefs, qui bougent encore (Bourget, Geôle, 1923, p.231).
Péj. Pendre, être pendu en remuant légèrement et de façon peu esthétique. Synon. pendouiller (fam.).Fil qui pendille. Péj. Il flottait un reste de chemise d'une toile à treillis (...) dont les manches, à partir des coudes, pendillaient en pelures (Goncourt, MmeGervaisais, 1869, p.209).[Une chienne] était obèse, avec un ventre gonflé sous lequel pendillaient toujours ses longues mamelles ballotantes (Maupass., Contes et nouv., t.2, MlleCocotte, 1883, p.811).Omer se trouvant avec le bisaïeul et la tante Caroline, l'entendit déplorer qu'un bouton pendillât par le fil à la guêtre du vieillard (Adam, Enf. Aust., 1902, p.64).
Prononc. et Orth.: [pɑ ̃dije], (il) pendille [-di:j]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1225 (Pean Gatineau, St Martin, éd. W. Söderhjelm, 2127: les reisins [...] pendilleient). Dér. de pendre*; suff. -iller*. Fréq. abs. littér.: 16.
DÉR.
Pendillon, subst. masc.a) Bijout. Petite pendeloque ornant un collier. Autour du cou [des Mauresques et Israélites d'Algérie], des colliers garnis de plaques diverses avec ou sans pendillons (Journ. off., 27 juill. 1874, p.5288, col. 2 ds Littré Suppl. 1877).b) Horlog. ,,Verge rivée avec la tige d'échappement, qui communique le mouvement au pendule d'une horloge et le maintient en vibration`` (Havard 1890). c) Théâtre. ,,Petit rideau de toile peint dans le ton du décor, et flottant derrière un châssis, ou en arrière d'une ouverture quelconque de la décoration, laquelle à un moment donné, risquerait de laisser voir par le public l'envers du théâtre`` (Genin, Lang. planches, 1911, p.56). [pɑ ̃dijɔ ̃]. 1resattest. a) 1578 «ce qui pendille» (Boyssières, Contin. des Sec. OEuvres, p.23 ds Hug.) attest. isolée, b) α) 1676 horlog. ici au fig. (Lettre de Mmede Grignan ds Mmede Sévigné, Lettres, éd. M. Monmerqué, t.4, p.540: je vous recommande la rate de ma mère; vous êtes pour ses vapeurs le meilleur pendillon du monde), 1752 au sens propre (Trév. Suppl.), β) 1696 «pièce du métronome» (E. Loulié, Éléments de musique, p.83 ds Fonds Barbier: cet instrument n'est composé que de deux parties [...] une règle en bois [...] un pendillon), c) 1874 «petite pendeloque» (Journ. off., loc. cit.), d) 1911 théâtre (Genin, loc. cit.); de pendiller, suff. -on1*. Au sens d, v. le mot dial. pendillon et var. «chiffon, morceau d'étoffe qui pendille» (FEW t.8, p.177).

Wiktionnaire

Verbe

pendiller \pɑ̃.di.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Être suspendu, pendre.
    • Au lieu de bras, pendillaient de la partie supérieure de la carcasse deux bouteilles passablement longues. — (Edgar Poe, L’Ange du bizarre, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
    • Rémy avait, au Petit-Villemongin, une marraine, la mère Barbou, qui n'avait pas volé son nom. Elle était épicière ambulante et passait dans les villages avec sa voiture à grande bâche, où pendillait je ne sais tout quoi. — (Georges Lubin, « Une jolie attelée », dans Les Œuvres libres, 1949, n° 42, p. 182)
    • Elle a dû se peigner avant de poser chez le photographe, mais elle a quand même laissé échapper une petite mèche qui pendille (« le maintien de Fernande est très négligé ») et qui l’aura consternée plus tard. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 295)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PENDILLER. v. intr.
Être suspendu en l'air et exposé au vent. Des linges qui pendillent aux fenêtres.

Littré (1872-1877)

PENDILLER (pan-di-llé, ll mouillées, et non pan-di-yé) v. n.
  • Être suspendu en l'air et agité. Deux pendants d'oreilles en poires à ses oreilles pendillaient, Scarron, Poés. div. Œuv. t. VII, p. 279, dans POUGENS. Le 30 janvier 1661, anniversaire du régicide, les restes du protecteur [Cromwell déterré] pendillèrent au haut d'un gibet, Chateaubriand, Les quatre Stuarts, le protectorat.

    Il se conjugue avec avoir.

HISTORIQUE

XIIIe s. … les martelez, Qui dehors erent létaient peddillans, la Rose, 21916.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pendiller »

Dérivé de pendre. L'ancienne langue avait un autre dérivé : pendier, pendeier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de pendre avec le suffixe -iller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pendiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pendiller pɑ̃dije

Citations contenant le mot « pendiller »

  • Ben kan i parle avec boudin saucisse i reste pendiller voilà-t-il pas que saucisse i bouge S à dire que 1autreportois est "les voleurs sont dans la mairie" ? Enfin disons un pet dans l'univers tout ça là; Par contre disons la jeanne la joué conte un l'équipe bis ou B samedi soir; la Rivière des galets mi espère peut=etre en R 1 la saison prochaine, en tout cas l'homme en forme chez les Mauves c'est bien Myrthe. Clicanoo.re, [Sport] AS Jeanne d'Arc Johnny Payet : "Pas revenu pour fuir" | Clicanoo.re
  • Marley974 je pense plutôt que c'est vous le toutou... Le toutou de ces dirigeants qui cherchent avant tout le profit ! Honte à vous ! Je soutiens Madame Balancourt à 1000%! Je dépose mon gamin dans une structure d'accueil et je veux et j'exige de la sécurité et de l'hygiène merde ! Je ne vous cache pas que mon enfant fait parti de l'effectif des petits anges et je peux vous dire qu'il y a dans ce groupe du personnel attentifs et affectueux pour nos loulous. Madame Balancourt depuis qu'elle est en poste, est toujours avec les enfants, s'occupe d'eux avec une si belle tendresse à en émouvoir plus d'un ! Aujourd'hui pour apprendre qu'elle a été mise à pied pour avoir penser à protéger nos gamins ? Non ! Non ! Non ! ELLE A ÉTÉ MISE À PIED CAR ELLE N'ENTRAIT PAS DANS LE MOULE DE LA DIRECTION ! C'est tout ! Marley974 tes jolies paroles tu peux aller les pendiller avec tes saucisses et boucanés. Ne viens pas parler de dieu et de la foi quand on cautionne ce que font ces personnes qui sont à la tête d'une structure dite religieuse ! Je suis outrée face à de tels agissements ! Aujourd'hui ce n'est pas Madame BALANCOURT qui ternit l'image de l'association mais bel et bien ses dirigeants. Doit-on vous applaudir pour cela ? Demain, il arrive quoique ce soit à un gamin de cette crèche vous vous en mordrez les doigts. Bien à vous. Clicanoo.re, [Société] Les filles de Marie font le ménage dans la crèche... | Clicanoo.re

Traductions du mot « pendiller »

Langue Traduction
Anglais dangle
Espagnol colgar
Italien penzolare
Allemand baumeln
Chinois 吊着
Arabe استرخى
Portugais balançar
Russe мотаться
Japonais ぶら下げる
Basque dangle
Corse cazzà
Source : Google Translate API

Synonymes de « pendiller »

Source : synonymes de pendiller sur lebonsynonyme.fr

Pendiller

Retour au sommaire ➦

Partager