La langue française

Boulette

Définitions du mot « boulette »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOULETTE, subst. fém.

A.− Petite masse molle, de forme plus ou moins arrondie, généralement pétrie à la main :
1. Isabelle, qui depuis longtemps avait cessé de manger, roulait distraitement entre ses doigts une boulette de mie de pain à laquelle elle donnait la forme d'une colombe... T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 282.
Spéc., ART CULIN.
1. Petite boule de viande hachée, de purée, etc., destinée à la nourriture d'êtres humains ou d'animaux. Les boulettes servent souvent à utiliser les restes de viande ou de poisson (Ac. Gastr.1962) :
2. J'avais vu le jardinier préparer des boulettes pour tuer les chiens errants. Il écrasait une bouteille avec une pierre et mettait le verre pilé dans une boulette de viande. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, La Confession, 1883, p. 892.
3. Il plaça devant elle une assiette où étaient rangées des boulettes de viande crue. − Mange-ça (...). Après avoir avalé trois boulettes, elle rechigna, en faisant une grimace de dégoût. − J'en ai assez, je ne peux plus. Zola, La Joie de vivre,1884, p. 1005.
2. ,,Fromage fermier fabriqué dans le Nord de la France`` (Lar. encyclop., Ac. Gastr. 1962). Boulette d'Avesnes, de Cambrai, de Thiérache.
Péj. Petite boule de crasse que l'on obtient en frottant une partie salie du corps humain :
4. Il trempa son pied droit dans l'eau, le prit dans sa main et commença à le frotter. La crasse s'en allait par boulettes. Sartre, La Mort dans l'âme,1949, p. 74.
B.− Petite masse dure, de forme plus ou moins arrondie, servant de projectile pour une arme à feu. Synon. plombs, balles :
5. − Et cela? fit Durtal, apercevant dans un coin un énorme fragment de métal rond, une sorte de demi-calotte géante, veloutée de poussière, treillissée par de légères toiles semées, ainsi que des éperviers granulés de boulettes de plomb, de corps repliés d'araignées noires. Huysmans, Là-bas,t. 1, 1895, p. 53.
6. Tiens, écoute, là-bas les boulettes qui r'biffent! T'entends? Il s'arrête, débouche son bidon, boit un coup, (...)? Un coup de feu vient de retentir à côté de nous, traçant un court et brusque trait phosphorescent. D'autres partent, ça et là, sur notre ligne : les coups de fusil sont contagieux la nuit. Barbusse, Le Feu,1916, p. 245.
[P. anal. de fonction] Petite boule servant de projectile aux élèves :
7. ... tout ce papier noirci, au milieu duquel il vivait, lui rappelait la classe puante, les boulettes de papier mâché des gamins, la torture des longues heures stériles. Zola, Le Ventre de Paris,1873, p. 644.
C.− Au fig. Faire une boulette. Commettre une bévue :
8. − Mon cher patron, la banque a refusé des effets de vous passés par la maison Claparon à Gigonnet, sans garantie, est-ce ma faute? Comment vous, vieux juge consulaire, faites-vous de pareilles boulettes? Balzac, César Birotteau,1837, p. 305.
9. « Voyez-vous, reprit M. de Guermantes, même au point de vue de ses chers Juifs, puisqu'il tient absolument à les soutenir, Swann a fait une boulette d'une portée incalculable. (...), et la gaffe que commet Swann aura d'autant plus de retentissement qu'il était estimé, même reçu, et qu'il était à peu près le seul Juif qu'on connaissait. Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 680.
Prononc. : [bulεt].
Étymol. ET HIST. − 1. Ca 1393 art culin. (Ménagier, t. 2, p. 224 dans T.-L.); 2. 1829 fig. et fam. « sottise, bévue » (Boiste). Dér. de boule*; suff. -ette*; le sens 2 est gén. expliqué à partir des boulettes de papier confectionnées par des élèves indisciplinés (FEW t. 1, p. 614, note 14).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 145.
BBG. − Sain. Lang. par. 1920, p. 400. − Termes techn. fr. Essai d'orientation de la terminol. établi par le Comité d'ét. des termes techn. fr. Paris, 1972, pp. 97-98. − Wexler (P.-J.). Pour l'ét. du vocab. des vaudevilles. In : [Mél. Cohen (M.)]. The Hague-Paris, 1970, pp. 207-216.

Wiktionnaire

Nom commun

boulette \bu.lɛt\ féminin

  1. Petite boule de cire, de papier, de mie de pain, etc.
    • Pendant tout le cours, ces deux écoliers se sont lancé des boulettes de pain à la figure.
    • Il en arracha un peu de mie pour faire une boulette et la lança railleusement par le vasistas d’une fenêtre sur laquelle il s’appuyait. — (Honoré de Balzac, Le Colonel Chabert, 1844)
    • Le sénateur Loyer roulait dans ses doigts des boulettes de mie de pain. Antique habitué des brasseries, c’est en pétrissant des miettes ou en taillant des bouchons qu’il trouvait des idées. Il leva sa face couperosée d’où pendait une barbe sale. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 325)
    1. (En particulier) Boulette de haschich.
      • Il m’a fallu deux heures pour trouver ma boulette
        Elle était tombée dans le fond de ma chaussette
        — (Billy Ze Kick et les Gamins en Folie, OCB sur l’album Billy Ze Kick et les Gamins en Folie, 1993)
      • Je suis bien dans la rue
        Je suis bien dans ma tête
        Et dans mes sweat-shirts et mes pulls
        Je n’ai plus d’trou d’boulette
        — (Stupeflip, Je fume pu d’shit sur l’album Stupeflip, 2003)
  2. (Cuisine) Petites boules de pâte ou de chair hachée.
    • D’excellentes boulettes.
    • Mettre des boulettes de viande hachée dans un ragoût.
    • Donner une boulette empoisonnée à un chien.
  3. (Figuré) (Familier) Bévue, sottise, bourde.
    • [Titre] Un retrait des troupes en Irak ? L’incroyable boulette des États-Unis qui transmet une lettre par erreur — (La Rédaction avec AFP, Un retrait des troupes en Irak ? L'incroyable boulette des États-Unis qui transmet une lettre par erreur, La Dépêche. Mis en ligne le 7 janvier 2020)
    • Toute sa vie, Sarah devait commettre les mêmes « boulettes ». — (Marie Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum, 1883)
    • Je ne puis négliger de signaler une autre grosse boulette qu’avait commise mon prédécesseur, M. Albert Gigot. — (Touchatout, Mémoires d’un préfet de police, 1885)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOULETTE. n. f.
Petite boule de cire, de papier, de mie de pain, etc. Pendant toute la classe, ces deux écoliers se sont lancé des boulettes de pain à la figure. Il se dit particulièrement, en termes de Pâtisserie et de Cuisine, de Petites boules de pâte ou de chair hachée. D'excellentes boulettes. Mettre des boulettes de viande hachée dans un ragoût. Donner une boulette empoisonnée à un chien. Fig. et pop., Faire une boulette, Faire une bévue, une sottise.

Littré (1872-1877)

BOULETTE (bou-lè-t') s. f.
  • 1Petite boule.
  • 2Pâte ou chair hachée, arrondie en boule.
  • 3 Populairement. Sottise, bévue. Faire une boulette.

HISTORIQUE

XVIe s. Des boullettes de verre [verroteries], des mirouers, des couteaux, des anneaux, des clochettes, D'Aubigné, Hist. I, 355. De petites boulettes d'or ou d'argent, Paré, XXI, 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « boulette »

Diminutif de boule ; bourguig. bôlôtte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de boule avec le suffixe diminutif -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « boulette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boulette bulɛt

Évolution historique de l’usage du mot « boulette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boulette »

  • Marché mondial Machines à  boulette qui permet au consommateur d’évaluer la demande à long terme et d’estimer des implémentations particulières. La croissance croissante qui est vraiment attendue en fonction de l’analyse donne des informations complètes sur le marché mondial Machines à  boulette. Les moteurs et les contraintes se préparent après toute la prise de conscience de la croissance de l’industrie mondiale Machines à  boulette. boursomaniac, Global Machines à  boulette Marché Présente des perspectives de croissance plus élevées au cours de la période 2020-2029 - boursomaniac
  • Quand Dieu a pétri la Terre de ses mains sacrées, il a fait une belle boulette. De Alexandre Breffort
  • Elle est acariâtre et autoritaire : c’est un boulet. Il l’a épousée quand même : c’est une boulette. De René Dorin
  • La plage est une étendue de sable où les enfants font des pâtés et où les mères font des boulettes. De Georges-Armand Masson
  • Mais au fait, les falafels, qu’est-ce que c’est exactement ? Et bien, les falafels, ce sont des boulettes (sans viande, vous l’aviez deviné) réalisées à base de pois chiche et de fèves broyés mélangés avec ail, oignon, plusieurs herbes et épices (persil, coriandre, cumin, piment et des graines de sésame). www.lepopulaire.fr, Boulette sans viande venue d’Orient, le falafel fait de plus en plus d'adeptes - Limoges (87000)

Traductions du mot « boulette »

Langue Traduction
Anglais meatball
Espagnol albóndiga
Italien polpetta
Allemand pellet
Portugais almôndega
Source : Google Translate API

Synonymes de « boulette »

Source : synonymes de boulette sur lebonsynonyme.fr

Boulette

Retour au sommaire ➦

Partager