La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « balafrer »

Balafrer

Définitions de « balafrer »

Trésor de la Langue Française informatisé

BALAFRER, verbe trans.

A.− [Le suj. est un subst. désignant une pers.] Blesser en faisant une balafre généralement avec un instrument tranchant et spécialement au visage :
1. Ô chaos éternel! Prostituer l'enfance! Ne valait-il pas mieux, sur ce lit sans défense, Balafrer ce beau corps au tranchant d'une faux, Prendre ce cou de neige et lui tordre les os? Musset, Rolla,1833, p. 16.
2. Nu jusqu'à la ceinture et armé de son perpignan, il balafra la gueule de l'hôtesse d'une telle volée que le sang gicla. Elle lâcha tout pour se prendre convulsivement la face. Pourrat, Gaspard des montagnes,À la belle bergère, 1925, p. 275.
Absolument :
3. Ce sont les mauvais barbiers qui balafrent. P. Borel., Champavert,Passereau, l'écolier, 1833, p. 210.
Emploi pronom. :
4. Pour encourager le peuple, les prêtres tirèrent de leurs ceintures des poinçons et ils se balafraient le visage. Flaubert, Salammbô,t. 2, 1863, p. 111.
P. métaph. :
5. Les Romains ont laissé à ce délicieux pays deux ou trois tours de guerre, des tombeaux, entre autres la sombre et touchante épitaphe de Julia Alpinula, des armes, des bornes milliaires, la grande voie militaire qui balafre ces admirables vallées depuis le Valais jusqu'à Avenches, par Vevey et Attalins, et dont on découvre encore çà et là quelques arrachements. Hugo, Le Rhin,1842, p. 406.
6. ... les moyeux des charrois balafrent les talus des ravins trop étroits. Hugo, La Légende des siècles,t. 2, Le Satyre, 1859, p. 606.
B.− [Le suj. est un subst. désignant l'espèce de blessure ou de cicatrice qui a été faite] Marquer à la manière d'une balafre :
7. Une large blessure sanglante, occasionnée par quelque pointe d'écueil caché, balafrait son visage intrépide et noble. Lautréamont, Les Chants de Maldoror,1869, p. 207.
8. Julioti avec le stigmate du coup de cravache qui lui balafrait le visage, attendait les ordres de son Altesse : ... J. Péladan, Le Vice suprême,1884, p. 35.
1. P. métaph. :
9. ... je le retrouve avec son teint boucané, sa longue mèche de cheveux lui balafrant la figure, ... E. et J. de Goncourt, Journal,1875, p. 1065.
Emploi pronom. :
10. ... ce fut le comble, lorsque le vétérinaire, ayant posé le veau devant lui, voulut essuyer d'un revers de main la sueur qui lui coulait du front. Il se balafra d'une large traînée de bouse, ... Zola, La Terre,1887, p. 265.
Au fig. S'avilir :
11. − Il ne devrait pas y avoir d'autre journal que le Moniteur et d'autre livre que l'Annuaire militaire. M. Gillenormand poursuivit : − c'est comme leur Sieyès! Un régicide aboutissant à un sénateur! car c'est toujours par là qu'ils finissent. On se balafre avec le tutoiement citoyen pour arriver à se faire dire monsieur le comte. Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 830.
2. P. anal. [Le suj. est une pers.; le compl. d'obj. désigne une feuille de papier, un livre, etc.] Barrer, biffer
12. J'ai à vous remercier de votre volume que j'ai balafré de coups de crayon. Flaubert, Correspondance,1869, p. 214.
13. ... Cabassu, armé d'un crayon bleu, lisant... quelque élucubration dramatique qu'il biffait, balafrait sans pitié... A. Daudet, Le Nabab,1877, p. 13.
14. ... le docteur, comme à regret, balafra le papier timbré d'un parafe immense. Zola, La Joie de vivre,1884, p. 894.
P. méton. :
15. Quand vous honorerez mon gîte de votre présence je vous montrerai les coups de crayon dont je vous ai balafrée. Flaubert, Correspondance,1878, p. 123.
PRONONC. : [balafʀe] ou [balɑfʀe].
ÉTYMOL. ET HIST. − Av. 1507 part. passé brelaffrez « ayant une balafre » (Molinet, p. 193 dans La Curne : Ont plusieurs membres coupez : Aucuns ont piedz et poingz griffez. Pour approcher les horions, Et les autres fort brelaffrez, Plaindans leurs grandes passions), graphie isolée; 1546 balafré « id. » (Rabelais, Tiers Livre dans Quem. : couillon balafré); 1580-92 se balaffrer le visage (Montaigne, II, 259 dans Littré). Dér. de balafre*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 29.

Wiktionnaire

Verbe - français

balafrer transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Blesser en faisant une balafre.
    • Balafrer quelqu’un.
    • Qui l’a ainsi balafré ?
  2. (Figuré) Traverser longitudinalement, à la manière d’une balafre.
    • Il daigne en sourire tout en croisant ses mains sur le cordonnet noir, qui lui sert de chaîne de montre et qui balafre son abdomen. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 150)
    • Depuis que des détecteurs de métaux ont été installés au Capitole et que des kilomètres de clôtures balafrent la ville, les citoyens de la région ne reconnaissent plus leur capitale. — (Frédéric Arnould, Washington, une ville en état de siège, radio-canada.ca, 14 janvier 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BALAFRER (ba-la-fré) v. a.
  • Blesser quelqu'un d'une balafre. Le duc d'Orléans ayant commandé à un officier de faire marcher un escadron, il le refusa, sur quoi le prince lui balafra le visage, Saint-Simon, 163, 154. Mon père voulut faire demander la vie à de Vardes, qui ne le voulut pas ; mon père lui dit qu'au moins il le balafrerait, Saint-Simon, 10, 120.

HISTORIQUE

XVIe s. Le voiant vieux, hideux de nature, balafré, ils l'avoient pris pour un Zopyre, D'Aubigné, Hist. III, 224. Les Mahumetans qui se balaffrent le visage, l'estomach, les membres, pour gratifier leur prophete, Montaigne, II, 259.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « balafrer »

Balafre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de balafre, avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « balafrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
balafrer balafre

Évolution historique de l’usage du mot « balafrer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « balafrer »

  • Vers 22 h le 10 août dernier, Aïcha appelle la police déclarant avoir été battue par son mari. Elle rappellera plus tard affirmant avoir reçu de nouveaux coups. Elle finira la nuit enfermée dans la salle de bains pour se protéger. Lors de sa plainte des certificats médicaux sont produits. Elle porte de nombreux hématomes, le plus impressionnant est celui de 10 cm à la cuisse. Elle raconte aussi qu’Abdel a brandi un couteau la menaçant de la balafrer. Suite à ces déclarations une ordonnance de protection fut prononcée. , Caen : un homme condamné pour violence et menaces sur sa compagne | Liberté Caen
  • En 2010, voulant "balafrer la France", selon ses propres termes, il fonde le groupe Forsane Alizza (les cavaliers de la fierté). Sa mission : lutter contre l’islamophobie. Mais également, il s’agit de "balafrer" la France, selon les termes de Mohamed. Se revendiquant pourtant d’un islamisme décomplexé, le groupe a été dissout en 2012 par le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, en vertu de la loi du 10 janvier 1936 sur les groupes de combat et milices privées. Bladi.net, L’homme qui voulait "balafrer la France" est à nouveau libre
  • ca devient tellement courant que la justice est d un laxisme incroyable ils sont surement deja dans la rue et pret a recommencer a balafrer des gens pour 3 francs 6 sous midilibre.fr, Vol de chaîne de cou et de vêtements de marque : ils sèment la panique sur leur passage à Montpellier - midilibre.fr
  • Ce mercredi 20 mars, un autre avis d’expulsion a été affiché rue des Huttes, à proximité d’un campement où certains exilés venaient tout juste de s’installer après avoir été expulsés du campement des Verrotières. Ce terrain sera également clôturé, le rendant inaccessible. Encore une fois, la date de l’expulsion n’est pas précisée, et les habitants se demandent que faire. Pendant ce temps, les expulsions de routine se poursuivent, et les grilles et barbelés continuent de balafrer la ville. La perspective d’un accueil humain et digne des exilés s’amenuise, mais leur présence demeure. Plus que jamais, nous rappelons le droit de toute personne se trouvant sur le territoire national au respect de leur habitat, même précaire, et demandons à ce que celui-ci soit intégralement respecté, à Calais comme ailleurs. Basta !, À Calais, « les expulsions se poursuivent, grilles et barbelés continuent de balafrer la ville » - Basta !
  • L'ex-compagnon a proféré des menaces de mort explicites : « Je vais te mettre un coup dans le cœur, te balafrer toi et ton Tunisien ». Comme si le procédé n'était pas suffisamment terrifiant, il avait envoyé à son ex une vidéo, le mettant en scène. leparisien.fr, Aubervilliers : il terrorise son ex et monte une expédition punitive - Le Parisien
  • "Il y a des tensions et les gens attendent les élections pour que la question soit tranchée", estime Mathieu Antoine, adjoint sortant et opposant de toujours au projet que ce moniteur de ski de fond accuse de "balafrer la montagne". L'Obs, Saint-Véran et Saint-Paul-de-Vence, l'âme du village au fond des urnes

Images d'illustration du mot « balafrer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « balafrer »

Langue Traduction
Anglais slash
Espagnol barra oblicua
Italien barra
Allemand schrägstrich
Chinois 削减
Arabe خفض
Portugais golpear
Russe слэш
Japonais スラッシュ
Basque barra
Corse slash
Source : Google Translate API

Synonymes de « balafrer »

Source : synonymes de balafrer sur lebonsynonyme.fr

Balafrer

Retour au sommaire ➦

Partager