La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « avarement »

Avarement

Définitions de « avarement »

Trésor de la Langue Française informatisé

AVAREMENT, adv.

Peu usité. Avec avarice; par avarice :
1. ... mais, au bord de celle-ci s'élevait avec une telle douceur la bordure bleu pâle sur laquelle elle se détachait que les yeux altérés cherchaient partout encore un peu de cette nuance délicieuse qui leur était trop avarement mesurée : ... Proust, La Prisonnière,1922, p. 407.
2. De charmants écureuils gris viennent mendier des noisettes qu'ils enfouissent avarement sous les buissons. Green, Journal,1933, p. 167.
3. Son esprit affamé avait besoin d'une pâture. Il lisait avidement et avarement, ligne à ligne, savourant, goûtant, épluchant, ne perdant pas une lettre. Van der Meersch, Invasion 14,1935, p. 286.
PRONONC. − Dernière transcr. ds DG : à-vàr-man.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1554 « avec avidité » (Ronsard, Amours de Cassandre [I, 38] ds Hug. : A costé droit, un peu loin du rivage Reluist à part l'angelique visage, Mon seul thresor qu'avarement je veux); Trév. 1771 signale ,,il n'est plus d'usage``; 2. xvies. « de manière parcimonieuse » (Du Bellay, III, 70, recto ds Littré : Comme un don avarement offert). Dér. de avare*; suff. -ment2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 18.

Wiktionnaire

Adverbe - français

avarement \a.vaʁ.mɑ̃\

  1. (Rare) D’une manière avare.
    • Il dispense ses grâces avarement.
    • Sexagénaire, il connut en effet des plaisirs de sociabilité et des satisfactions d’amour-propre auxquels il fut d’autant plus sensible qu’ils lui avaient été plus avarement mesurés auparavant. — (William Emmanuel Rappard, Économistes genevois du XIXe siècle, 1966)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVAREMENT. adv.
D'une manière avare. Il dispense ses grâces avarement.

Littré (1872-1877)

AVAREMENT (a-va-re-man) adv.
  • D'une manière avare. Il est juste qu'il ne dispense pas ses grâces avarement, Guez de Balzac, Avis écrit.

HISTORIQUE

XVIe s. Comme un don avarement offert, Du Bellay, J. III, 70, recto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « avarement »

Avare, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de avare avec le suffixe adverbial -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « avarement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avarement avarœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « avarement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « avarement »

  • Haïti  le bien commun et le sens du service a perdu tout son sens pour faire place avarement à la confiscation des biens communs du pays.  D’ailleurs, le premier bien commun des haïtiens c’est Haïti elle-même, cloitrée dans une politique de destruction outrancière de ses richesses par les représentants des pouvoirs publics au détriment de la majorité de la population. Nous avons perdu, depuis peu avant 1986 le sens de la civilité tels que: la politesse, la courtoisie, le savoir-vivre, l’altruisme et du respect de l’autre. Nous sommes devenus insensibles  à la détresse de l’autre. Une personne en détresse devient à nos yeux un acte théâtral à filmer et à distribuer à travers les réseaux sociaux. La vie privée de l’un devient la risée de l’autre. L’individualisme bat son plein, le Moi est beaucoup plus important que le problème de la collectivité. En tant que pays pionnier signataire de la déclaration universelle des droits de l’homme, tous les droits de nos concitoyens sont bafoués, même les plus élémentaires tels que : le droit à l’éducation, la nourriture, l’eau potable,  au logement et  à la santé etc. de la population. Or, l’article 22 de la constitution d’Haïti stipule que : « L’État reconnaît le droit de tout citoyen à un logement décent, à l’éducation, à l’alimentation et à la sécurité sociale[8]. »  Plus loin dans l’article 23, il  est dit  que : «l’État est astreint à l’obligation d’assurer à tous les citoyens dans toutes les collectivités territoriales les moyens appropriés pour garantir la protection, le maintien et le rétablissement de leur santé par la création d’hôpitaux, centres de santé et de dispensaires. »  Si nous nous référons à la théorie de la pyramide de Maslow,  les haïtiens ont  aussi des besoins de sécurité, d’appartenance, d’estime de soi et de réalisation de soi. Les besoins de sécurité,  car aucun être humain ne peut (sur)vivre sans un minimum de sécurité et sans contact humain. La mobilité, l’énergie  et d’autres biens communs font partie de ce droit à vivre dignement dans notre société. Or leur accès est fortement conditionné à la capacité financière de chacun. Rezo Nòdwès, Haïti : crise civique, citoyenne, institutionnelle ou systémique? | Rezo Nòdwès
  • En effet, la nature est bel et bien un deuxième Coran, et nous sommes nous-même les «ayats» d’Allah aussi.. C’est à travers l’analyse sur ce qui nous entoure qu’on pourra être en symbiose avec nous-même et avec la création tout en prenant soin d’elle. Celui qui adoptera une lecture allégorique, après avoir avoir acquis une compréhension littérale, il verra que le matérialisme est le reflet du symbolisme exprimé dans le texte coranique. Par exemple, l’intention de donner de l’argent au pauvre consiste à réduire sa faim et à le sortir de son supplice. Le principe est le même pour ceux qui donne leur richesses/biens (connaissances) aux pauvres et aux voyageurs indigeants qui souhaitent nourrir/s’enrichir dans la foi pour les aider à émigrer dans le sentier d’Allah. Ceux qui gardent avarement leurs richesse et qui dédaignent de nourrir les pauvres sont tous simplement ingrats. L’origine de ce fléau découle de la maladie du coeur, l’humanité qui s’auto-détruit, qui encourage l’égoïsme et qui opte pour l’individualisme plutôt que d’encourager le partage et l’apprentissage. C’est en analysant ce type de situation qu’on saura distinguer ce qui est bon ou mauvais pour nous et pour la création. Nawaat, Nawaat – Ibadat El Chouyoukhs 14: ISLAM, Quèsaco ?
  • Si vous espériez un nom (comme nous…) vous vous mettez le doigt dans l’œil, les informations sont précieusement distillées et avarement gardées. Un sous-entendu timide à tout de même éveillé notre intérêt : Joe Russo nous laisse croire qu’Iron Man et Captain America pourraient très bien se retrouver sur la route de Skye d’Agents of S.H.I.E.L.D. voire même prêter main forte aux 4 Fantastiques ou d’autres super-héros que Disney et Marvel seraient en train de récupérer. On n'en saura pas plus malheureusement... EcranLarge.com, Avengers 3 : 68 personnages au programme d’après les réalisateurs - Actualité Film - EcranLarge.com

Traductions du mot « avarement »

Langue Traduction
Anglais greedily
Espagnol ávidamente
Italien avidamente
Allemand gierig
Chinois 贪婪地
Arabe بشراهة
Portugais avidamente
Russe жадно
Japonais 貪欲に
Basque greedily
Corse avidità
Source : Google Translate API

Synonymes de « avarement »

Source : synonymes de avarement sur lebonsynonyme.fr

Avarement

Retour au sommaire ➦

Partager