La langue française

Mesquinement

Définitions du mot « mesquinement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Mesquinement, adv.De manière mesquine. Agir, traiter mesquinement. Il dut vivre mesquinement dans la maison paternelle avec les souvenirs de ses deux années de splendeur parisienne et d'amour aristocratique (Balzac,Cabinet ant.,1839, p.166).Une justice [figure de Giotto], dont le visage grisâtre et mesquinement régulier était celui-là même qui, à Combray, caractérisait certaines jolies bourgeoises pieuses et sèches que je voyais à la messe et dont plusieurs étaient enrôlées d'avance dans les milices de réserve de l'injustice (Proust,Swann,1913, p.82).Beaux-arts. Cette figure est bien mesquinement dessinée, drapée (Ac. 1835-1935). [mεskinmɑ ̃], [me-]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1reattest. 1608 (D. de Fleurance Rivault, L'Art d'embellir, p.6a d'apr. H. Vaganay ds Fr. mod. t.6, p.63); de mesquin, -ine, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 22.

Wiktionnaire

Adverbe

mesquinement \mɛs.kin.mɑ̃\

  1. D’une façon mesquine.
    • J'y ai dîné, et même assez mesquinement, car nous étions quatre inattendus, et la côtelette de veau jouait un principal rôle dans ce festin, comme sur nos tables d'hôte depuis quelques jours. — (Saintine, Les métamorphoses de la femme, Paris : Charlieu, 1857, p.202)
    • Il y avait à Orléans un vieux chanoine janséniste qui se mourait, et à qui ses confrères refusaient la communion […] les chanoines firent tant que leur confrère mourut sans sacrements, et ils l’enterrèrent le plus mesquinement qu’ils purent. — (Voltaire, Louis XV, 36. — cité par Littré)
    • Pour moi, j'aime mieux les jardins anglais. - Et moi, je trouve qu’ils n'imitent jamais la nature que mesquinement. — (Stéphanie Félicité Ducrest de St-Albin, Théâtre d’éduc. la Curieuse, I, 4. — cité par Littré)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MESQUINEMENT. adv.
D'une façon mesquine. Il est toujours vêtu mesquinement. Il vit mesquinement. Cette figure est bien mesquinement dessinée, drapée.

Littré (1872-1877)

MESQUINEMENT (mè-ski-ne-man) adv.
  • D'une façon mesquine. Elle est vêtue un peu mesquinement ; Mais qu'elle est belle, et comme elle a l'air sage ! Voltaire, Nanine, III, 8. Il y avait à Orléans un vieux chanoine janséniste qui se mourait, et à qui ses confrères refusaient la communion …les chanoines firent tant que leur confrère mourut sans sacrements, et ils l'enterrèrent le plus mesquinement qu'ils purent, Voltaire, Louis XV, 36. Pour moi, j'aime mieux les jardins anglais. - Et moi, je trouve qu'ils n'imitent jamais la nature que mesquinement, Genlis, Théâtre d'éduc. la Curieuse, I, 4.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mesquinement »

Dérivé de mesquin, par son féminin mesquine, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mesquine, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mesquinement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mesquinement mɛskinmɑ̃

Citations contenant le mot « mesquinement »

  • Un épilogue curieux et des plus rocambolesques : une arrestation-humiliation télévisée (et surtout mesquinement commentée par la chaine dont il était jusque là un collaborateur zélé) de celui qui passait aux yeux d’une certaine opinion avisée pour le prototype du “journaliste” franc-tireur, un personnage « sulfureux » à qui ses détracteurs, pris eux aussi, comme par contagion affective, de cette haine qu’il distribuait rageusement en direct à la télévision, souhaitaient déjà, avant même que surviennent des bobos relationnels entre le patron du groupe l’Anecdote et lui, une sortie par la petite porte. D’autres allant jusqu’à convoquer pour ce faire, le karma. « Que s’appesantissent sur lui les rigueurs de la justice immanente », avait un jour souhaité un militant du MRC au lendemain de la présidentielle alors que Ernest Obama instruisait carrément le ministre de l’Administration territoriale de tordre le cou à l’homme politique Maurice Kamto, meneur de la contestation de la victoire de Paul Biya à la présidentielle de 2018, avant que l’opposant atteigne la présidence. Tellement, Ernest Obama -dont on a découvert, à l’occasion de sa descente aux enfers, l’autre prénom (Dieudonné) et l’autre patronyme (Nana) dont la consonance dénoterait une parenté bamiléké*- cristallisait les ressentiments par sa propagation de la haine, qu’il était inévitable qu’il en étouffe un de ces quatre, ou du moins qu’il en paie le prix. CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, Cameroun: Voici enfin pourquoi Ernest Obama a la haine pour les Bamileké - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • La Suisse a joué deux coups pendables à la Russie pour les fêtes de fin d’année. Le moins pardonnable est d’avoir exécuté le mauvais hymne avant un match opposant deux clubs russes à Davos le 23 décembre, dans le cadre de la Ligue continentale de hockey. L’agence Interfax rapporte que les organisateurs ont mesquinement diffusé ce qui était l’hymne russe jusqu’à l’arrivée de Vladimir Poutine au pouvoir en 2000 (ce dernier réinstaura l’hymne soviétique). Mais les Russes ont l’habitude de ce genre de mésaventure. Le Temps, Washington frappe l’armateur suisse Allseas pour couler le projet Nord Stream 2 - Le Temps
  • Hélas, l’Etat pingre a ensuite mesquinement repris d’une main ce qu’il donnait de l’autre : baisse des crédits de l’ANR entraînant un taux de sélection de 10 %, ce qui en fait une loterie onéreuse (car il y a environ 20, 25 % de bons projets), assèchement du CNRS [Centre national de la recherche scientifique] et autres établissements à un niveau ne permettant plus de doter les unités de crédits de base pour leur assurer un budget minimal de travail, ni de remplacer les chercheurs dont le nombre baisse continuellement, loi d’autonomie des universités non financée avec baisse drastique des créations de postes d’enseignants-chercheurs. Le Monde.fr, Philippe Froguel : « Vite une loi pour une science française productive, imaginative et compétitive »
  • Ça me rappelle quand je travaillais en politique, à l’opposition. Pauline Marois avait fait passer Bernard Drainville du dossier de la Santé à celui des Affaires intergouvernementales canadiennes. Tout le monde disait que, pour lui confier mesquinement un sujet aussi ennuyant, la chef du Parti Québécois devait sentir dans son cou le souffle d’un rival.   Le Journal de Québec, Guilbeault dans le premier trio | Le Journal de Québec

Traductions du mot « mesquinement »

Langue Traduction
Anglais meanly
Espagnol con mezquindad
Italien meschinamente
Allemand gemein
Chinois 卑鄙地
Arabe ببخل
Portugais maldosamente
Russe подло
Japonais ひどく
Basque meanly
Corse intantu
Source : Google Translate API

Synonymes de « mesquinement »

Source : synonymes de mesquinement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mesquinement »

Mesquinement

Retour au sommaire ➦

Partager