La langue française

Autoritarisme

Sommaire

  • Définitions du mot autoritarisme
  • Étymologie de « autoritarisme »
  • Phonétique de « autoritarisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « autoritarisme »
  • Citations contenant le mot « autoritarisme »
  • Traductions du mot « autoritarisme »
  • Synonymes de « autoritarisme »
  • Antonymes de « autoritarisme »

Définitions du mot autoritarisme

Trésor de la Langue Française informatisé

AUTORITARISME, subst. masc.

A.− POL., SOCIOL. Système qui préconise l'autorité absolue, tendance d'un gouvernement autoritaire, d'un régime particulièrement fort. (Quasi-)synon. absolutisme. Anton. anarchie, libéralisme :
1. Lui, qui se croyait libre, (...) il sentait, avec effarement, combien il l'était peu, auprès de ces Français affranchis même de toute loi absolue de l'esprit, de tout impératif catégorique, de toute raison de vivre. Pourquoi donc vivaient-ils? − Pour la joie d'être libre, répondait Olivier. Mais Christophe, qui perdait pied dans cette liberté, en arrivait à regretter le puissant esprit de discipline, l'autoritarisme allemand; ... R. Rolland, Jean-Christophe,Dans la maison, 1909, p. 959.
2. ... l'antisémitisme, le capitalisme et l'autoritarisme témoignent aujourd'hui d'une puissance toute nouvelle par leur union avec le nationalisme. (...) dans chaque nation, le nombre des personnes qui sentent un intérêt direct à faire partie d'une nation forte est incomparablement plus élevé de nos jours qu'autrefois. Benda, La Trahison des clercs,1927, p. 36.
B.− PSYCHOL., néol. Caractère, comportement d'une personne autoritaire, aimant imposer sa volonté à autrui. Anton. aboulie, faiblesse :
3. Cette manie de l'ingérence est une des formes les plus fréquentes de l'instinct de domination chez la femme; elle y trouve à exprimer son dévouement, son égocentrisme et sa condition dépendante (Heymans); elle est la forme bénigne de l'autoritarisme des timides ou des inquiets, qui reportent sur autrui leur propre insécurité : voyageurs qui assassinent leurs voisins d'obligeances indiscrètes, parents qui ne savent pas laisser leurs enfants apprendre seuls un jeu ou découvrir seuls un plaisir, donneurs de conseils inséparables de tout incident de rue, et jusqu'à ces femmes accablantes qui ne savent pas combien l'homme aime agir de lui-ême et avoir un peu d'air autour de ses gestes. Le sans-gêne est une forme légèrement agressive de ce goût de l'ingérence. L'autoritarisme est, lui aussi, une fausse énergie de faible. Il se situe généralement aux frontières de la névrose, et il alterne souvent dans la même famille avec les maladies du scrupule. On dit justement de l'autoritaire qu'il est, contre les apparences, un aboulique social. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 511.
Rem. 1reattest. 1870 (Leverdays, sans attest. ds Dauzat 1968), 1872 (J. Claretie, Histoire de la Révolution de 1870-71, 1, 68, ds Quem. t. 1 1959); dér. de autoritaire*, suff. -isme*.
PRONONC. ET ORTH. : [otɔ ʀitaʀism̥] ou [ɔ-]. Cf. autoriser. Harrap's 1963 donne uniquement [ɔ] ouvert à l'initiale. À comparer avec autoriser où il note [o] fermé. Littré : ,,Il est bon d'observer qu'autoritarisme est juste, et qu'on fait un mot contraire à la loi de renforcement des voyelles sous le seul empire de l'accent, quand on écrit, comme quelquefois autoritairisme. Il en est autrement d'autoritairement, qui est un composé.``
STAT. − Fréq. abs. littér. : 23.
BBG. − Dub. Pol. 1962, p. 74, 161, 164, 169, 171. − Foulq.-t-Jean 1962. − Lafon 1969. − Moor 1966. − Mucch. Sc. soc. 1969.

Wiktionnaire

Nom commun

autoritarisme \ɔ.tɔ.ʁi.ta.ʁism\ masculin

  1. Manière d’agir de ceux qui font de l’autorité le principe de leur action, de leur parole.
    • Après six mois d’autoritarisme désordonné : procès de presse à tort et à travers, révocations irritantes de fonctionnaires, persécutions de tout ordre, l’entreprise du Seize Mai échouait piteusement. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p. 63)
    • En Allemagne, en France, et même dans l’Angleterre victorienne, la montée de l’autoritarisme familial produit des schizophrènes, des suicidés, des alcooliques. L'éducation devient persécution. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 114)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AUTORITARISME. n. m.
Manière d'agir de ceux qui font de l'autorité le principe de leur action, de leur parole. L'autoritarisme de ce fonctionnaire lui a fait des ennemis.

Littré (1872-1877)

AUTORITARISME (ô-to-ri-ta-ri-sm') s. m.
  • Néologisme. Caractère autoritaire.

REMARQUE

Il est bon d'observer qu'autoritarisme est juste, et qu'on fait un mot contraire à la loi de renforcement des voyelles sous le seul empire de l'accent, quand on écrit, comme quelquefois, autoritairisme. Il en est autrement d'autoritairement, qui est un composé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « autoritarisme »

 Dérivé de autoritaire avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « autoritarisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autoritarisme ɔtɔritarism

Évolution historique de l’usage du mot « autoritarisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autoritarisme »

  • Il faut abattre le libéralisme, car il donne des armes à ceux qui veulent lui substituer l'autoritarisme. De Georges Wolinski / Giscard n'est pas drôle
  • En science comme ailleurs, l’inertie intellectuelle, la mode, le poids des institutions et l’autoritarisme sont toujours à craindre. De Hubert Reeves / Patience dans l’azur
  • LONDRES (Reuters) - La pandémie due au nouveau coronavirus renforce l'autoritarisme à travers le monde et menace la démocratie, estiment plusieurs centaines d'anciens gouvernants, lauréats du prix Nobel et élus dans une lettre ouverte publiée jeudi. Challenges, Le coronavirus renforce l'autoritarisme et menace la démocratie - Challenges
  • JUSTICE - Un réseau de juristes et magistrats a dénoncé ce vendredi 12 juin une sortie en trompe-l’oeil de l’état d’urgence sanitaire, en relevant que le nouveau projet de loi du gouvernement maintenait d’importantes mesures restrictives, “inutiles” et comportant un risque d’“autoritarisme sanitaire”. Le HuffPost, État d'urgence: des juristes dénoncent le risque d'"autoritarisme sanitaire" | Le HuffPost
  • Résumons : soumission de notre Constitution à l’impératif écologique et climatique, fin de non recevoir sur la question des OGM, déni de référendum par crainte que certaines propositions soient rejetées – nos « citoyens » tout émoustillés de faire vivre la démocratie participative n’ont pas mis longtemps à sombrer dans l’autoritarisme de qui sait mieux que vous ce qu’il vous faut et ce que vous devez faire. Contrepoints, Convention citoyenne pour le climat : la dérive autoritaire citoyenne | Contrepoints
  • "Cette crise met à mal l’opération séduction du régime. Elle révèle un regain d'autoritarisme politique très fort sur le plan intérieur. Des femmes ont été arrêtées. Un opposant a trouvé la mort en prison". Réfugiés dans plusieurs pays européens, d’autres opposants sont en danger. En Norvège, l’un d’eux, en pleine crise du Covid-19, a été mis sous protection dans un lieu sécurisé et tenu secret. rts.ch, Avec la crise, l'Arabie saoudite est confrontée à un regain d’autoritarisme - rts.ch - Monde

Traductions du mot « autoritarisme »

Langue Traduction
Anglais authoritarianism
Source : Google Translate API

Synonymes de « autoritarisme »

Source : synonymes de autoritarisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « autoritarisme »

Partager