La langue française

Assassinat

Sommaire

Définitions du mot assassinat

Trésor de la Langue Française informatisé

ASSASSINAT, subst. masc.

A.− DR. PÉNAL. Homicide volontaire commis avec préméditation ou guet-apens. Tout coupable d'assassinat, de parricide et d'empoisonnement, sera puni de mort (Code Pénal,art. 302).
B.− Lang. cour. Action de faire périr injustement; crime inique :
1. Mais dans toutes ces constitutions, le droit de destituer le pouvoir exécutif flottait, pour ainsi dire, à la merci de quiconque s'en emparait, et celui qui s'en emparait le saisissait, non pour détruire, mais pour exercer la tyrannie. Il arrivait de là que le parti vainqueur ne se contentait pas de déposséder, il frappait; et comme il frappait sans jugement, c'était un assassinat, au lieu d'être une justice. Constant, Principes de pol.,1815, p. 23.
2. Le maréchal, peut-être, n'était qu'une âme bornée et obéissante de soldat, grande dans son abnégation. Et l'empereur, qui ne commandait plus, attendait le destin. On leur demandait leur vie et la vie de l'armée : ils les donnaient. Ce fut la nuit du crime, la nuit abominable d'un assassinat de nation; car l'armée dès lors se trouvait en détresse, cent mille hommes étaient envoyés au massacre. Zola, La Débâcle,1892, p. 120.
P. exagér. :
3. le docteur. − Parce qu'il y aurait danger de mort pour elle à le faire; que l'exiger serait un assassinat, (...) La jeune personne que vous poursuivez vient d'accoucher il y a quelques minutes. A. Dumas Père, Richard Darlington,1832, III, 16, p. 5.
P. métaph. :
4. Viendrait-on (...) nous dire que nous méditons l'assassinat de la littérature ou, plus simplement, que l'engagement nuit à l'art d'écrire? Sartre, Situations II,1948, p. 75.
P. ext., vx. Agression, acte de violence odieuse :
5. ... M. Tardif, le substitut du procureur général, a récemment aussi été victime d'un bien odieux assassinat. M. Tardif se porte à l'heure qu'il est mieux que vous et moi, mais cela n'empêche point qu'il ait reçu, pendant qu'il dormait, la nuit du 27 décembre dernier, une violente tape sur la tête, et sur la poitrine, vingt-quatre blessures, toutes constatées par M. le docteur Breschet. Musset, Revue des Deux Mondes,1833, p. 329.
Au fig.
1. Acte fait dans le dessein de porter gravement préjudice, de faire du mal :
6. ... le cinquième acte est à Waterloo, et la dernière scène du cinquième acte à l'arrivée sur le roc de Sainte-Hélène avec la vision prophétique des six années de tourments, de vexations basses et d'assassinats à coups d'épingles, exécutés par sir Hudson Lowe. Stendhal, Racine et Shakspeare,t. 2,1825, p. 153.
2. Acte profondément nocif; destruction, ruine morale :
7. Trouvant enfin une oreille ouverte à tout ce qui depuis longtemps surchargeait son cœur exaspéré d'ennui, il nous exposa longuement toutes les misères du soldat, les dégoûts de la caserne, les exigences taquines de l'étiquette, toutes les cruautés de l'habit, l'arrogance brutale des sergents, l'humiliation des obéissances aveugles, l'assassinat permanent de l'instinct et de la volonté sous la masse du devoir. Flaubert, Par les champs et par les grèves,1848, p. 247.
8. C'est un assassinat que d'ôter à une jeune personne tous ses moyens en lui refusant ses robes, ses chapeaux. Balzac, Le Faiseur,1850, I, 3, p. 183.
9. ... quelle besogne accomplissait-il [Armand] depuis sa jeunesse? Et tout cela pour finir par l'assassinat moral d'une femme qui avait cru en lui! ... P. Bourget, Un Crime d'amour,1886, p. 280.
PRONONC. : [asasina].
ÉTYMOL. ET HIST. − xvies. (Carl., X, 4 ds Gdf. Compl. : Pour violements et voleries nocturnes avecques assassinats); 1547 (Jourdan, Decrusy, Isambert, Recueil gén. des anc. lois fr., dep. l'an 420 jusqu'à la Révolution de 1789, vol. 13, 27 d'apr. Höfler ds Z. rom. Philol., t. 83, p. 59). Dér. du rad. de assassiner*; suff. -at*; cf. 1560. assassin « assassinat » (E. Pasquier, Recherches, I, 15 ds Hug. : Qui jettera encores l'œil sur les meurtres et assassins que les Princes faisoient faire de leurs favoris et mieux aimez, sans connoissance de cause) − 1616 (D'Aubigné, Les Tragiques, VII, éd. Réaume et Caussade, IV, 297, ibid.). L'hyp. d'un empr. à l'ital. assassinato (Wind, p. 54; FEW t. 19, p. 69a; Bl.-W.5; Dauzat68) fait difficulté, ce dernier mot n'étant attesté que comme adjectif.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 909. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 559, b) 1 309; xxes. : a) 1 243, b) 1 084.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Barr. 1967. − Blanche 1857. − Bouillet 1859. − Bruant 1901. − Cap. 1936. − Dupin-Lab. 1846. − Lacr. 1963. − Lafon 1969. − Lemeunier 1969. − Olivier (R.). Ein Beispiel vergleichender deutsch-französischer Synonymik. Z. fr. Spr. 1958, t. 68, pp. 247-248. − Réau-Rond. 1951. − St-Edme t. 1 1824.

Wiktionnaire

Nom commun

assassinat \a.sa.si.na\ masculin

  1. Action d’assassiner, de donner la mort intentionnellement.
    • Il s'était formé à cette époque non pas des tribunaux — la justice se respectait, elle n’ordonne pas l’assassinat des innocents, — mais des cours prévôtales. — (Réponse de M. Raspail père à l'avocat général, lors du procès de François-Vincent Raspail le 12 février 1874)
    • Vers 1255, le bailli de Pont-Audemer, nommé Jean de Neuvy, était sous le poids des plus graves accusations, et parmi les nombreux méfaits qui lui étaient reprochés se trouvait l’impunité d'un assassinat commis sur un homme de Bourneville. — (Louis-Etienne Charpillon, Dictionnaire historique, géographique, statistique de toutes les communes de l'Eure, Les Andelys : Delcroix, 1868, p.532)
    • Comme Lagardère jouait les étonnés, le fonctionnaire lui expliqua qu'une caméra de surveillance avait filmé un triple assassinat dans ce quartier. — (Louis Langlois, Doigt donneur, Evidence Éditions, 2017)
    • (Figuré) Cette calomnie est un assassinat, un véritable assassinat.
  2. Meurtre avec préméditation.
    • L’assassinat est considéré comme plus grave que le meurtre car il est commis avec une circonstance aggravante : la préméditation. — (http://droit-finances.commentcamarche.com/faq/21117-difference-entre-un-meurtre-et-un-assassinat-definitions, avril 2018)

Nom commun

assassinat \Prononciation ?\ (graphie normalisée) masculin

  1. Assassinat.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ASSASSINAT. n. m.
Action d'assassiner. L'assassinat est puni de mort. Une tentative d'assassinat. Commettre un assassinat. Être souillé d'un assassinat. Ce ne fut pas un combat, ce fut un assassinat. Fig., Cette calomnie est un assassinat, un véritable assassinat.

Littré (1872-1877)

ASSASSINAT (a-sa-si-na ; le t se lie ; au pluriel l's se lie ; des assassinats odieux ; dites des a-sa-si-na-z odieux) s. m.
  • 1Meurtre commis par un assassin. Pour cet assassinat, c'est de moi qu'on dispose, Corneille, Sertor. V, 3.
  • 2 Fig. Acte de violence odieuse. Attendre un homme au coin d'une rue et le charger de coups, c'est un assassinat.
  • 3 Fig. Discours qui porte un grave préjudice. Cette calomnie est un assassinat. Ne voulant avoir qu'une médiocre part à l'assassinat que nous lui faisons tous, Sévigné, 225.

HISTORIQUE

XVIe s. Pour violements et voleries nocturnes, avecques assassinats, Carloix, X, 4. Pour l'advertir dudit assassinement, Du Bellay, M. 483. Ces soudards, envoyez pour faire cet assassinement, furent d'aventure advertis que…, Amyot, Timol. 24. Tant d'hommes occis et morts, tant de sang espandu pour ces massacres, maisons destruites et autres assassinats, brigandages et volleries, Froumenteau, Finances, IIe livre, p. 240.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ASSASSINAT, s. m. est le meurtre commis par un assassin. Voyez Assassin & Meurtre. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « assassinat »

voir assassin
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Assassiner. On a dit aussi, au XVIe siècle, assassinement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « assassinat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
assassinat asasina

Évolution historique de l’usage du mot « assassinat »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « assassinat »

  • L'assassinat est la forme extrême de la censure. George Bernard Shaw, The Rejected Statement
  • Quiconque mange de la viande est complice d'assassinat. De Tomi Ungerer / Nos années de boucherie
  • Le meilleur régime politique est la monarchie absolue tempérée par l’assassinat. De Stendhal
  • L'assassinat est la forme la plus extrême de la censure. De George Bernard Shaw / The Rejected Statement
  • En littérature, le vol ne se justifie que par l'assassinat. De Antoine de Rivarol / Maximes, pensées et paradoxes
  • L'Etat se nomme toujours patrie, quand il prépare un assassinat. De Friedrich Dürrenmatt / Romulus le grand
  • Chaque roman est un déicide secret, un assassinat symbolique de la réalité. De Mario Vargas Llosa / Le Romancier et ses démons
  • Le calembour est incompatible avec l'assassinat. Henri Beyle, dit Stendhal, La Chartreuse de Parme
  • L'assassinat n'a jamais changé l'histoire du monde. Benjamin Disraeli comte de Beaconsfield, Speech in House of Commons, 1er mai 1865
  • Assassinats pour assassinats, puisqu'il faut qu'il y en ait, je suis pour ceux du peuple. Mariano José de Larra, Artículos, De Dios nos asista
  • L'aboutissement normal de l'érotisme est l'assassinat. Julien Green, Journal, Plon
  • Encore un fusillé hier. L'assassinat est une plaie. On panse le meurtre par le meurtre. Victor Hugo, Tas de pierres, Éditions Milieu du monde
  • L'assassinat sur l'échafaud est la forme la plus exécrable d'assassinat, parce qu'il est investi de l'approbation de la société. De George Bernard Shaw / Bréviaire d'un révolutionnaire
  • Il me paraît certain que l'aboutissement normal de l'érotisme est l'assassinat. De Julien Green / Journal
  • Evitez l'assassinat, il conduit au vol et ce dernier est presque toujours le chemin de la dissimulation. De Henry Somm
  • Le bon dramaturge doit posséder le sens de l'assassinat ; depuis les Elisabéthains, qui sait encore tuer ses personnages ? De Emil Michel Cioran
  • Le suicide est un assassinat, car celui qui se tue, tue un homme - et c'est un crime. De Sacha Guitry
  • Entre le communisme et le socialisme, il y a la différence de l'assassinat à l'homicide par imprudence. De Wilhelm Roepke
  • Les échecs sont encore plus proches de l'art de l'assassinat que de l'art de la guerre. De Arturo Pérez-Reverte / Le Tableau du Maître Flamand
  • Le meilleur d'entre nous a quelques petits assassinats à se reprocher. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Ce dernier était jugé du lundi 22 au vendredi 26 juin, par la cour d’assises de la Gironde pour assassinat et destruction du bien d’autrui par moyen dangereux pour les personnes. SudOuest.fr, Assises de la Gironde : condamné pour l’assassinat de son ancien amant, les moments forts d’un procès glaçant
  • Le verdict est attendu ce vendredi soir dans le dossier de l’assassinat de Johnny, 25 ans, retrouvé mort le 11 octobre 2016 à Talence dans son appartement incendié SudOuest.fr, Jugé pour l’assassinat d’un ancien amant aux assises de la Gironde : « il l’a brûlé vif »
  • Dans ce même dossier, deux autres personnes ont été mises en examen pour association de malfaiteurs en vue de crime d'assassinat en bande organisée. Elles ont été placées sous contrôle judiciaire. leparisien.fr, Assassinat d’Antoine Francisci en Corse : trois personnes mises en examen pour meurtre - Le Parisien
  • L'homme recherché pour l'assassinat d'un autre individu en pleine rue samedi dernier à Belfort a été arrêté ce jeudi après cinq jours de cavale. Une information judiciaire pour assassinat a été ouverte par le pôle de l'instruction de Montbéliard. France Bleu, Agression mortelle à Belfort : l'auteur présumé arrêté, une information judiciaire ouverte pour assassinat
  • Le 11 octobre 2016, Johnny, 25 ans était découvert mort dans son appartement en feu à Talence. Mathieu Jourdain est jugé depuis lundi pour assassinat par la cour d’assises SudOuest.fr, Gironde : le récit glaçant de l’assassinat de Johnny, 25 ans

Images d'illustration du mot « assassinat »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « assassinat »

Langue Traduction
Anglais assassination
Espagnol asesinato
Italien assassinio
Allemand ermordung
Chinois 暗杀
Arabe اغتيال
Portugais assassinato
Russe убийство
Japonais 暗殺
Basque hilketaren
Corse assassinamentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « assassinat »

Source : synonymes de assassinat sur lebonsynonyme.fr
Partager