La langue française

Parricide

Définitions du mot « parricide »

Trésor de la Langue Française informatisé

PARRICIDE1, subst. et adj.

I. − Substantif
A. − Personne qui tue son père ou sa mère ou un de ses ascendants selon la nature ou le droit. Espagnols! vengez un père assassiné (...) par sa fille (...) La voici (...) la parricide (Mérimée, Jacquerie, 1828, p.389).Je doute si Bocca n'a point sa part dans l'enfer avec Caïn, Judas et Brutus le parricide (A. France, Clio, 1900, p.122).
B. − P. ext., vieilli
1. Personne qui attente à la vie de très proches parents. La guerre finit comme le combat de Romulus et Remus, par un parricide. Horace tue sa soeur (Michelet, Hist. romaine, t.1, 1831, p.67).Aller dire à sa mère: «J'ai tué mon frère Étienne, j'ai tué ton fils»? De quelle imprécation n'accablerait-elle pas le parricide? (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p.186).
2. Personne qui attente à la vie de son souverain. Renan a écrit qu'en tuant Louix XVI, nous fûmes parricides (Barrès, Cahiers, t.10, 1913, p.138):
1. Albert d'Autriche (...) avait tué de sa main son cousin et son empereur, Adolphe de Nassau; dix ans plus tard Jean de Habsbourg tue (...) son oncle et son empereur Albert d'Autriche. Albert (...) avait été surnommé le régicide; Jean fut surnommé le parricide. Hugo, Rhin, 1842, p.304.
3. Personne qui commet un forfait, un crime contre l'humanité. [V. Hugo au connétable de Saint-Clément:] Eh bien, je vous le demande, l'homme qui tue la liberté, l'homme qui égorge un peuple, n'est-il pas un parricide? (Ch. Hugo ds Hugo, Actes et par., 2, 1875, p.216).
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'une pers.]
1. Qui a tué son père ou sa mère ou l'un de ses ascendants et/ou p.ext., vieilli, un de ses proches parents ou son souverain. Les déserts retentissent toujours pour le crime du bruit de ces trompettes, que le parricide Néron croyoit ouïr autour du tombeau de sa mère (Chateaubr., Génie, t.1, 1803, p.45):
2. [Un Russe] ne pardonne pas à sa nation le crime inutile du 11 mars 1801 [assassinat de Paul Ier, père d'Alexandre Ieret empereur de Russie], car il sait (...) que le premier auteur du complot avait proposé de faire déclarer l'état de démence (...). De parricides polissons s'emparèrent du projet et l'exécutèrent à leur manière. J. de Maistre, Corresp., 1808, p.175.
2. P. ext., vieilli. Qui a commis un crime contre sa patrie ou l'humanité. Plusieurs ont dit: «Il est l'enfant de la Révolution.» Oui, sans doute, mais un enfant parricide: devaient-ils donc le reconnaître? (Staël, Consid. Révol., t.2, 1817, p.124).
B. − [En parlant d'un inanimé]
1. Qui a rapport au meurtre d'un père, d'une mère, d'un ascendant; p.ext., vieilli, d'un proche parent ou d'un souverain. Cromwell [déguisé en sentinelle]: Oui, J'avais oublié Que pour m'assassiner ces messieurs m'ont payé (...). Dieu! le nom de mon fils brodé sur cette bourse! De cet or parricide il était donc la source! (Hugo, Cromwell, 1827, p.290).
2. P. ext., vieilli ou littér. Qui a rapport à un crime contre sa patrie ou l'humanité. Qu'une innocente philanthropie se demande par quels moyens la société triomphera de cette fureur parricide [la guerre] elle en a le droit (Proudhon, Guerre et Paix, 1861, p.37).Quand la nation se trouve sous le canon des ennemis et sous le poignard des traîtres, l'indulgence est parricide (A. France, Dieux ont soif, 1912, p.72).
Prononc. et Orth.: [paʀisid]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. Ca 1200 empl. adj. (Dialogues Grégoire, 169, 13 ds T.-L.: li peres... parricides); 1554 subst. «personne qui a tué un proche parent» (Amyot, trad. de Diodore, XVI, 19 ds Hug.); 2. 1213 «personne qui a tué son père ou sa mère» (Fet des Romains, éd. L.-F. Flutre et K. Sneyders de Vogel, t.1, p.28, 24); 1580 emploi adj. (R. Garnier, Antigone, III, 1200 ds Tragédies, éd. W. Foerter, t.3, p.43); 3. 1213 «personne qui attente à la vie du souverain ou se rend coupable d'un acte criminel contre la patrie, etc.» (Fet des Romains, t.1, p.43, 9); 4. 1530 adj. «qui appartient, qui se rapporte au meurtre d'un ascendant, d'un proche parent» (Bourgoing, Bat. Jud., I, 54 ds Gdf.: chose parricide). Empr. au lat. class. parricida, subst., att. aux sens 1-3.

PARRICIDE2, subst. masc.

Crime commis par un ou une parricide.
A. − [Corresp. à parricide1I A] En Grèce et à Rome comme dans l'Inde, le fils avait le devoir de faire les libations et les sacrifices aux mânes de son père et de tous ses aïeux. Manquer à ce devoir était l'impiété la plus grave qu'on pût commettre (...) pas moins qu'un véritable parricide multiplié autant de fois qu'il y avait d'ancêtres dans la famille (Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p.35).
B. − [Corresp. à parricide1I B 3] [Le conseil de guerre] a décidé que désormais ni la trahison (...), ni le parricide, car tuer sa patrie, c'est tuer sa mère, ne seraient punis de mort (Hugo, Actes et par. 3, 1875, p.336).
Prononc. et Orth. V. parricide1. Étymol. et Hist.1. Ca 1165 «meurtre du père ou de la mère, ou de tout autre ascendant légitime» (Benoît de Ste-Maure, Troie, 30166 ds T.-L.); 2. ca 1510 «meurtre d'un proche parent» (J. Lemaire de Belges, Les Illustrations de Gaule, I, 15 ds OEuvres, éd. J. Stecher, t.1, p.97); 3. 1603 «attentat sur la personne du souverain; crime contre la patrie» (Malherbe, Poésies, éd. J. Lavaud, t.1, p.72, var.). Empr. au lat. class. parricidium, subst., att. aux sens 1-3, dér. de parricida (parricide1*).
STAT.Parricide1 et 2. Fréq. abs. littér.: 170.

Wiktionnaire

Nom commun

parricide \pa.ʁi.sid\ masculin

  1. Meurtre par lequel quelqu’un tue un de ses parents, père, mère ou proche dans la famille.
  2. (Par extension) Personne commettant un tel acte ou meurtre.
    • Non, parricide vil et impur, répliqua la voix ; pense à ton père, pense à sa mort ! pense à cette salle de festins inondée de son sang, de ce sang répandu par la main d’un fils ! — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. (Par extension) Personne qui tue un personnage qui est considéré comme un père : un souverain, un protecteur, un bienfaiteur de l’humanité, par exemple.
    • Ravaillac, cet exécrable parricide.

Adjectif

parricide \pa.ʁi.sid\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à un parricide, homicide contre un de ses parents.
    • Dessein parricide.
    • Main parricide.

Nom commun

parricide

  1. Parricide.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARRICIDE. n. des deux genres
. Celui, celle qui tue son père ou sa mère, son aïeul ou son aïeule, ou quelque autre de ses ascendants. Par extension, il se dit de Celui, de celle qui tue un personnage qui, par tout le monde, est regardé comme un père : un souverain, un protecteur, un bienfaiteur de l'humanité, par exemple. Il fut puni du supplice des parricides. Ravaillac, cet exécrable parricide. Adjectivement et par extension, Dessein parricide. Main parricide.

Littré (1872-1877)

PARRICIDE (pa-ri-si-d') s. m.
  • 1Celui, celle qui tue son père ou sa mère, son aïeul ou son aïeule, ou quelque autre de ses ascendants. Ô partage inégal de ce courroux céleste ! Je suis le parricide…, Corneille, Œdipe, IV, 5.
  • 2 Par extension, celui, celle qui ôte la vie à de très proches parents. La conscience du parricide [Caïn], agitée de continuelles frayeurs, Bossuet, Hist. I, 1.
  • 3Celui qui attente à la personne du souverain, ou qui porte les armes contre sa patrie. Si vous remettez Gênes sous la domination des étrangers, au premier mauvais traitement qu'elle recevra d'eux, elle vous considérera comme le destructeur de son pays et comme le parricide du peuple, Retz, Conjur. Fiesque. Ceux qui sont instruits des affaires… en accusent [des excès de la révolution anglaise] la fierté indomptable de la nation ; et je confesse que la haine des parricides pourrait jeter les esprits dans ce sentiment, Bossuet, Reine d'Anglet. Jaureguy et Balthazar Gérard, assassins du prince d'Orange Guillaume Ier, le dominicain Jacques Clément, Châtel, Ravaillac et tous les autres parricides de ce temps-là, Voltaire, Polit. et législ. Comm. Esp. des lois, Révél. par la confess.
  • 4Celui qui se rend coupable de quelque crime énorme et outrageant la nature.
  • 5 Adj. Qui a commis un parricide. La tragédie en pleurs D'Oreste parricide exprima les douleurs, Boileau, Art p. III. Un père dénaturé et parricide, Voltaire, Russie, II, 10.

    Fig. On répand depuis huit jours que la section de l'assemblée nationale qui veut le concours de la volonté royale dans l'exercice du droit de la paix ou de la guerre, est parricide de la liberté publique, Mirabeau, Collection, t. III, p. 555.

    Il se dit aussi des choses entachées de parricide ou de quelque crime énorme. Pensez-vous que les dieux vengeurs des innocents D'une main parricide acceptent de l'encens ? Corneille, Hor. v, 2. Ne perdez point de temps, nommez-moi les perfides Qui vous osent donner ces conseils parricides, Racine, Brit. IV, 3. Les citoyens perfides Qui liaient avec toi leurs complots parricides, Voltaire, Brutus, v, 2.

HISTORIQUE

XIIIe s. Vos demorez à faire justise de ces cruels parricides [Catilina et ses conjurés] qui vuelent la cité destruire, Latini, Trésor, p. 515.

XVIe s. Quand le premier Amurath, pour aigrir la punition contre ses subjects qui avoient donné support à la parricide rebellion de son fils contre luy, Montaigne, III, 249.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. PARRICIDE.
5 Adj. Ajoutez :

Parricide de, qui commet un parricide sur. La doctrine parricide des rois et l'opinion séditieuse de leur déposition, Pièce janséniste, dans SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. VI, p. 270, 3e éd.

HISTORIQUE

Ajoutez : XIIe s. Li peres senzfeges [perfide] et parricides [il avait tué son fils] moüz [mû] de repentise, li Dialoge Gregoire lo Pape, 1876, p. 169.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « parricide »

Lat. parricida, de pater, père, et caedere, tuer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin parricida (« meurtrier d’un parent ») ou parricidium (« meurtre d’un parent »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parricide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parricide parisid

Citations contenant le mot « parricide »

  • Le mépris de la sensation est un parricide pour la pensée. De Françoise Parturier / Les lions sont lâchés
  • Si l’idée fomentée au printemps 2012 avait abouti, il n’y aurait vraisemblablement pas eu plainte pour viols. Et sans cette instruction, la tentative de parricide à plus de 10 000 km ne serait sans doute jamais remontée jusqu’au Grand-Duché…. Le Quotidien, Le tueur à gages aux Philippines : «C’était un plan de Pieds nickelés» | Le Quotidien
  • Les deux affaires sont étroitement liées. Pour rappel, la tentative de parricide avait émergé après la plainte pour viols. L’enquête de la police judiciaire avait mis au jour un éclat entre la sœur aînée et le père le 22 mai 2012. Mais cela ne s’arrêtera pas là. Finira par transparaître le plan de tuer le paternel dans le pays dont cette famille recomposée est originaire. Avec la découverte de ces SMS, l’enquête avait pris une nouvelle dimension. Face aux enquêteurs, l’aînée avait confié avoir appris à l’époque que ses sœurs cadettes avaient été abusées par leur père alors en voyage aux Philippines… Ayant ellemême été victime de faits similaires durant des années, elle aurait voulu protéger sa famille. Sur quoi elle avait informé sa demi-sœur qui, comme elle, se trouvait à l’époque au Grand-Duché. Choquée par ce qu’elle avait entendu, cette dernière avait voulu l’aider. Le Quotidien, Des soeurs face à leur père : la balle est dans le camp de la Cour d’appel | Le Quotidien

Traductions du mot « parricide »

Langue Traduction
Anglais parricide
Espagnol parricidio
Italien parricidio
Allemand vatermord
Chinois 杀人
Arabe قتل الأب
Portugais parricídio
Russe отцеубийство
Japonais 殺虫剤
Basque parricidios
Corse parricidi
Source : Google Translate API

Synonymes de « parricide »

Source : synonymes de parricide sur lebonsynonyme.fr

Parricide

Retour au sommaire ➦

Partager