Attirance : définition de attirance


Attirance : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ATTIRANCE, subst. fém.

A.− Effet produit par une force qui attire. L'attirance d'un aimant :
1. ... il marchait jamais que de biais, comme un véritable crabe, le long des boutiques... Il neutralisait ainsi les attirances de mercure et puis les effluves du soleil, les « ioniques » qui traversent les nuages... Céline, Mort à crédit,1936, p. 464.
L'attirance du gouffre. Vertige qui entraîne quand on se penche sur un précipice.
Au fig., p. métaph. :
2. ... une foule d'actions humaines resteront inexpliquées, inexplicables. Ces actions n'ont d'attrait que parce que elles sont mauvaises, dangereuses; elles possèdent l'attirance du gouffre. Baudelaire, Nouvelles histoires extraordinaires,trad. de E. Poë, 1857, p. 6.
B.− Au fig. Force qui s'exerce sur une personne pour l'entraîner vers quelqu'un ou vers quelque chose :
3. Dès la première fois que vous apercevez ce visage, cette bouche, ces cheveux, ce sourire, vous sentez leur charme entrer en vous avec une joie douce et délicieuse, vous sentez une sorte de bien-être heureux vous pénétrer, et l'éveil subit d'une tendresse encore confuse qui vous pousse vers cette femme inconnue. Il semble qu'il y ait en elle un appel auquel vous répondez, une attirance qui vous sollicite; ... Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, La Patronne, 1884, p. 695.
4. Dans l'âme de Jean-Noël venait de se déposer, ou plutôt de se fixer, pour la première fois, le goût du morbide, l'attirance vers les spectacles de déchéance et les actes qui heurtent la saine nature. Druon, Les Grandes familles,t. 2, 1948, p. 16.
Fréq. au plur. :
5. Par-delà toutes sortes de goûts que je me connais, d'affinités que je me sens, d'attirances que je subis, d'événements qui m'arrivent et n'arrivent qu'à moi, par-delà quantité de mouvements que je me vois faire, d'émotions que je suis seul à éprouver, je m'efforce, par rapport aux autres hommes, de savoir en quoi consiste, sinon à quoi tient, ma différenciation. Breton, Nadja,1928, p. 9.
6. ... chaque maison, comme si elle eût été une seule chair, ressentait certaines attirances ou certaines aversions, en face d'une autre maison. À cet égard, le cas des Haudouin et des Maloret n'avait donc rien d'exceptionnel. Aymé, La Jument Verte,1933, p. 239.
Rem. Ce mot n'est pas mentionné ds les dict. du xixes., à l'exception de Littré qui s.v. attirail le signale comme mot d'a. fr., et de Guérin 1892 qui le considère comme un néol. L'Ac. ne l'enregistre que dans l'éd. de 1932. Figure également ds Rob., Lar. encyclop., Quillet 1965, Dub.
PRONONC. : [atiʀ ɑ ̃:s].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1855 « force qui attire vers qqc. » (Ch. Baudelaire ds la Revue des Deux Mondes, cité par A. François, la désinence « ance » dans le vocab. français, Genève, Droz, 1950, p. 37 ds Fr. mod., t. 21, p. 221 : Des cieux spirituels l'inaccessible azur [...] s'ouvre et s'enfonce avec l'attirance du gouffre); cf. Fleurs du mal, 1857-61, p. 76 et aussi supra ex. 2. Dér. de attirer*; suff. -ance*. On trouve en m. fr. le subst. atirance « disposition, convention », dér. de l'a. fr. atirier « (ar)ranger, disposer », lui-même dér. de l'a. fr. tire « ordre » (d'une racine germ. *tira- exprimant une idée de « (bel) arrangement, beauté »), qu'on trouve aussi dans le fr. mod. attirail. Le fr. mod. attirance n'a rien de commun avec son homonyme du m. français.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 102.
BBG. − Darm. 1877, p. 87. − Plowert 1968 [1888].

Attirance : définition du Wiktionnaire

Nom commun

attirance \a.ti.ʁɑ̃s\ féminin

  1. Charme particulier de certaines choses ou de certains êtres qui attire à eux les gens ou les bêtes.
    • L’attirance de la mer.
    • L’attirance d’un maître.
    • Chaque fois que nos regards se croisaient, je ressentais une attirance physique. — (Nathalie Daussy, Mon univers, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « attirance »

Étymologie de attirance - Wiktionnaire

 Dérivé de attirer avec le suffixe -ance.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « attirance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attirance atirɑ̃s play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « attirance »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « attirance »

  • Calli a 34 ans. Il y a deux ans, elle a mis un mot sur ses attirances, ses relations, ses coups de cœur : la pansexualité. Confidences sur les dessous de cette attirance sentimentale ou sexuelle pour un individu de n'importe quel genre... Une orientation parfois mal définie, mais surtout mal comprise. , Cara Delevingne révèle sa pansexualité : késako ?
  • Alors que le Mois des fiertés touche à sa fin, on a eu envie de s’intéresser au "B" de la communauté LGBTQ+. Si chaque initiale de cet acronyme partage des luttes communes, chaque orientation sexuelle et identité de genre possède son histoire particulière. Celle de la bisexualité recouvre un spectre si large que les expériences n’ont parfois rien à voir les unes avec les autres. Entre une lesbienne jusqu’à ses 30 ans qui se découvre une attirance pour les hommes (The Bisexual), une hétéro qui tombe amoureuse d’une autre femme (Feel Good) ou encore un jeune vingtenaire se revendiquant ouvertement bi (The Good Trouble), la représentation des bi·e·s dans les séries a évolué ces dernières années, pour se faire le reflet d’une orientation sexuelle fluide et enfin reconnue. C’était loin d’être gagné. Konbini Biiinge - Le meilleur de la culture série saison après saison, La bisexualité dans les séries : de l'invisibilisation à l'inclusivité
  • Le but : faire du théâtre une fête. Pas de lieu fixe pour la compagnie, qui adore le hors piste avec une attirance spéciale pour les jardins, les espaces verts.  France Bleu, Orvault : du théâtre dans les arbres
  • Il me parle, m'appelle en vidéo et veut me revoir. Et il me dit qu'il a une forte attirance pour moi et qu'il lutte pour ne pas craquer. Slate.fr, «Il a une forte attirance pour moi et lutte pour ne pas craquer» | Slate.fr
  • Peut-on d'un coup changer d'orientation sexuelle ? C'est en tout cas ce qui semble arriver à Audrey qui est attirée par les femmes depuis un an. Mais pour la sexologue et psychanalyste Catherine Blanc, si le changement est avéré, il est loin d'être soudain. Dans "Sans Rendez-vous" ce jeudi, elle explique que la construction d'un individu se fait tout au long de la vie et que la femme de 32 ans a probablement refoulé son attirance pour le même genre dans le premier tiers de sa vie.  Europe 1, LA QUESTION SEXO - Peut-on devenir bisexuel(le) du jour au lendemain ?
  • Peut-être n’a-t-on tout simplement jamais eu l’occasion de révéler une autre attirance. Car certains événements sont propices à un bouleversement radical de la vie affective et sexuelle. Rupture, naissance d’un enfant, séparation, ou encore décès d’un proche : « La mort nous laisse démunis, brisant les barrières habituelles, analyse Sophie Cadalen. Il n’est pas rare, alors, que l’on s’autorise à sortir du chemin que l’on avait emprunté. La perte nous donne toujours une urgence de vivre. » Et de tenter de nouvelles expériences. La ménopause, avec son cortège de remises en question profondes, est également un moment favorable. « Je me sentais moins désirable, moins capable, moins femme, raconte Patricia, 47 ans. J’ai retrouvé tout ça auprès d’une collègue plus jeune que moi. C’est comme si elle m’avait transmis de sa féminité. » , Témoignages - homo, hétéro, ils ont changé d'orientation sexuelle | Psychologies.com
  • L’amour n’est pas qu’un champ de bataille, avec des gens qui s’affrontent. L’amour est un champ magnétique, c’est attirance et répulsion sans arrêt. De Jacques Higelin / Evene.fr - Janvier 2007
  • Au plus profond des motifs de l'attirance pour Paris réside l'éblouissement de la nuit. A mesure que le jour se retire des Parisiens, on dirait que la nuit leur monte à la tête. De Louis Chevalier / Histoire de la nuit parisienne, 1982
  • Les femmes éprouvent de l'attirance pour les hommes qui se féminisent. Je peux poser ma tête sur l'épaule d'une femme et lui demander de me rassurer. De Richard Bohringer
  • L'homme a beau être blasé, guéri de tous les enthousiasmes, revenu de tous les emportements, il reste en lui un fonds éternel de jeunesse. L'amour est une aventure qui garde son attirance. De Harry Bernard / Dolorès
  • Voler dans les airs est comparable à une histoire d’amour - non pas du point de vue de l’attirance sexuelle, mais en tant qu’expérience qui enrichit la vie. De Stephen Coonts / The Cannibal Queen
  • C’est quoi la passion ? C’est une attirance irrésistible. Comme celle d’une aiguille magnétique qui a trouvé son pôle. De Madeleine Chapsal / La Femme à l’écharpe
  • L’amitié est le seul sentiment plus fort que l’amour, même s’il ressemble à l’amour dépouillé de l’attirance physique. De Nicolas Hulot / Etats d’âme
  • L'amour ne symbolise pas une vérité absolue entre deux êtres, mais une attirance vers un homme ou vers une femme que l'on choisit. De Dominique Blondeau / Les Errantes
  • L'attirance entre pour les trois quarts dans la composition de l'amour, la raison étant le quatrième restant. De Elizabeth Gaskell / Les amoureux de Sylvia
  • L’immoralité est un mythe inventé par les honnêtes gens pour expliquer la curieuse attirance qu’exercent les autres. De Oscar Wilde / Formules et maximes

Traductions du mot « attirance »

Langue Traduction
Corse attrazione
Basque erakarpen
Japonais 魅力
Russe привлечение
Portugais atração
Arabe جاذبية
Chinois 吸引力
Allemand attraktion
Italien attrazione
Espagnol atracción
Anglais attraction
Source : Google Translate API

Synonymes de « attirance »

Source : synonymes de attirance sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « attirance »



mots du mois

Mots similaires