La langue française

Armada

Définitions du mot « armada »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARMADA, subst. fém.

A.− MAR. [P. réf. à l'Invincible Armada envoyée en 1588 par Philippe II d'Espagne contre l'Angleterre et en grande partie détruite en raison de la tempête et de la médiocrité du commandement] Très grande flotte dont la manœuvre demande beaucoup de précaution pour échapper à l'échec :
1. Je suis encore à comprendre comment ces grandes flottes firent pour ne pas se détruire; c'étaient des Armada véritables. Vigny, Le Journal d'un poète,1846, p. 1243.
2. Il avait donc fallu poursuivre le nettoyage des mers avant d'y risquer les armadas des débarquements. De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 276.
P. anal., AVIAT. Très importante escadre aérienne exposée à de grands risques :
3. Les grandes attaques aériennes de la dernière guerre, de plus d'un millier d'avions de bombardement transportant chacun des bombes de plus en plus puissantes, supposaient à l'arrière une organisation considérable pour la mise sur pied et le fonctionnement de ces véritables armadas de l'air, gouffres de pétrole, de munitions et malheureusement aussi d'hommes. Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 179.
B.− P. métaph., péj. Production littéraire surabondante vouée à l'oubli total ou partiel :
4. À un déjeuner littéraire, cela m'a fait sourire d'entendre deux écrivains décider de ce qui survivrait et de ce qui ne survivrait pas dans l'œuvre de Paul Claudel. (...) Ne resteront, paraît-il que les Cinq grandes odes. Et de son théâtre? Rien. « Ces grandes armadas vont couler dès qu'il sera mort... » Green, Journal,1949, p. 329.
5. Il faudrait ici paraphraser Pascal et reconnaître qu'il est plus difficile d'atteindre le néant que le tout. Comme peinture de ce néant-là, le Journal de Léautaud a certes du prix... Elle a sans doute plus de chance d'aborder aux époques lointaines que le roman-fleuve ambitieux auquel il n'a pas consacré sa vie et qui aurait sombré à coup sûr comme il arrivera à toutes ces armadas romanesques. Car en littérature on ne se sauve pas du néant par la masse. Mauriac, Mémoires intérieures,1959, p. 226.
PRONONC. : [aʀmada].
ÉTYMOL. ET HIST. I.− 1. 1528-68 milit. armade « armée navale » (Mémoires de Fery de Guyon, p. 41 ds Gdf. Compl. : Ladicte armade partit avant le jour); 2. 1600-30 armade « flotte de Philippe II » (A. d'Aubigné, Hist. Univ., éd. A. de Ruble, Paris 1886-1909, XII, 29 ds Hug. : Ceste grande armade haussa les cœurs des Irlandois) forme qui n'est plus attestée ds les textes littér. ultérieurs. II.− 1828 milit. armada « armée navale » (V. Hugo, Les Orientales, 5 ds Rupp., p. 36 : Où sont tes mille antennes Et tes hunes hautaines Et tes fiers capitaines, Armada du Sultan?). Empr. à l'esp. armada attesté dep. le xives. au sens d'« expédition militaire, navale ou terrestre » dep. 1483 au sens d'« armée navale » (Crón. de D. Juan II, d'apr. Al. t. 1), part. passé substantivé de armar « armer », du lat. armare. Armade et armada correspondent à deux empr. successifs, le mot ayant disparu des dict. et des textes du xviiies. et l'empr. le plus récent ne procédant plus à la francisation de la forme.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 25.
BBG. − Gruss 1952. − Jal 1848.

Wiktionnaire

Nom commun

armada \aʁ.ma.da\ féminin

  1. (Marine) Grande flotte.
    • Sur les deux murs se faisant vis-à-vis se déployait, en tableaux successifs, une vaste tapisserie donnée aux lords par Élisabeth et représentant toute l’aventure de l'armada depuis son départ d’Espagne jusqu’à son naufrage devant l’Angleterre. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, livre huitième, 1869)
    • L’Espagne ne s’était jamais remise du désastre naval de l’Armada. — (Jacques Bainville, Histoire de France, chapitre X, 1924)
  2. (Figuré) Grande escadre aérienne.
    • Rassemblés autour d’un trou noir, des armadas extra-terrestres luttent pour le contrôle de la galaxie.
  3. (Par extension) Grand ensemble.
    • Pendant leur traitement, les patients doivent renoncer à l’alcool, au tabac, au thé, au café, au vol et à la sexualité —  sans que quiconque ait vraiment compris ce que vient faire le vol dans cette armada de mesures prophylactiques, même s’il n’est pas exclus que d’autres délits perturbent le bon fonctionnement du traitement. — (Mikal Hem, Et si je devenais dictateur, traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud, Gaïa, 2017, page 81)

Nom commun

armada

  1. Armada.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ARMADA (ar-ma-da) s. f.
  • Grande flotte que le roi d'Espagne Philippe II, au XVIe siècle, envoya contre l'Angleterre.

    Par extension, toute grande flotte. Où sont tes mille antennes, Et tes hunes hautaines, et tes fiers capitaines, Armada du sultan ? Hugo, Orient. 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « armada »

De l’espagnol armada (« armée »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Substantivation du latin armata (« armée »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. armada, armée (voy. ARMÉE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « armada »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
armada aɾmado

Évolution historique de l’usage du mot « armada »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « armada »

  • Avec un effectif de 85 joueurs dont une vingtaine de renforts, ciblés sur le plan technique et de la mentalité, et un budget prévisionnel de 150 000 €, l’armada du CPLR visera le niveau supérieur même si, tant du côté dirigeants que de l’encadrement technique, on ne vend pas pour autant la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Mais c’est bien la Fédérale 2 qui est en ligne de mire. Revers de la médaille, le RCP et le Rol alignant chacun de leur côté 70 seniors risquaient de laisser sur le carreau de trop nombreux joueurs. La FFR a donc permis à Lunel de présenter une 3e équipe qui évoluera en promotion d’honneur sous la bannière du Rol. midilibre.fr, Rugby, l’armada du CPLR veut franchir un cap - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « armada »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « armada »

Langue Traduction
Anglais armada
Espagnol armada
Italien armata
Allemand armada
Chinois 舰队
Arabe أرمادا
Portugais armada
Russe армада
Japonais 艦隊
Basque armada
Corse armada
Source : Google Translate API

Synonymes de « armada »

Source : synonymes de armada sur lebonsynonyme.fr

Armada

Retour au sommaire ➦

Partager