La langue française

Aquilon

Définitions du mot « aquilon »

Trésor de la Langue Française informatisé

AQUILON, subst. masc.

A.− Littér. et poét.
1. Vent du nord, et plus gén. tout vent violent, froid et orageux. La violence des aquilons, l'orageux aquilon :
1. Ainsi, les oiseaux du nord sont la manne des aquilons, comme les rossignols sont les dons des zéphyrs : de quelque point de l'horizon que le vent souffle, il nous apporte un présent de la providence. Chateaubriand, Génie du Christianisme,t. 1, 1803, p. 185.
Personnifié :
2. L'Éther n'est pas toujours du Zéphyr rafraîchi, De violente ardeur l'Été le brûle aussi, L'hirondelle le quitte, et les plaintives grues, Compagnes du Notus, y ramènent les nues, Et l'Aquilon cruel y sème les frimas; Puis encor les Saisons reviennent sur leurs pas. Moréas, Sylves,À Ernest Raynaud, 1896, p. 227.
P. méton. Le nord :
3. J'écoutai le Seigneur, j'obéis et je dis : Esprit, soufflez sur eux du couchant, de l'aurore; Soufflez de l'aquilon, soufflez! ... Lamartine, Méditations,La Poésie sacrée, 1820, p. 265.
2. P. métaph. Circonstance ou manifestation violente et pénible :
4. ... je me propose de faire pour elle un choix de lectures, d'occupations et de soigner de loin le moral; c'est une plante rare à cultiver, à développer, à préserver du souffle des aquilons. Maine de Biran, Journal,1818, p. 158.
5. Il parlait, avec un redoublement d'âcreté, de l'Empire, de cette mystification insolente, et de l'immense ruine que la hauteur de l'échafaudage préparait. D'ordinaire, quand le marquis s'échappait de ce côté, je courbais la tête à son aquilon, et respectais, sans essayer de l'entamer, cette conviction orageuse où tournoyait une âme inexpugnable. Sainte-Beuve, Volupté,t. 2, 1834, p. 110.
[P. allus. au vers. de la fable de La Fontaine, Le chêne et le roseau : ,,Tout vous est aquilon...``] :
6. Je crois que le cœur ne vieillit pas; il y a même des gens chez qui il augmente avec l'âge. J'étais plus sec et plus âpre il y a vingt ans. Je me suis féminisé et attendri par l'usure, comme d'autres se racornissent, et cela m'indigne. Je sens que je deviens vache, il ne faut rien pour m'émouvoir; tout me trouble et m'agite, tout m'est aquilon comme un roseau. Flaubert, Correspondance,1867, p. 271.
Rem. On trouve chez Hugo la périphrase ,,oiseaux aquilons`` pour désigner les aigles :
7. Autour de lui [Satan] planaient les oiseaux aquilons. Hugo, La Fin de Satan,Hors de la Terre, 1885, p. 771.
B.− Emploi techn., HÉRALD. Figure héraldique représentant une tête d'enfant joufflu qui semble souffler avec violence. Les aquilons sont très-rares en armoiries (Grandm.1852).
PRONONC. : [akilɔ ̃]. Pour la prononc. par [ki] du groupe qu + i dans ce mot, cf. aquilin.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Début xiies. « vent du nord » (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, 88, 12 ds T.-L. : aquilon e la mer tu crias [aquilonem et mare tu creasti]); 2. ca 1170 « le nord, point cardinal » (Rois, 399 ds Gdf. Compl. : vers aquilun). Empr. au lat. aquilo, -onis, au sens 1 dep. Ennius, Ann., 489 ds TLL s.v., 376, 35; au sens 2 dep. Varron, Rust., 1, 59, 1, ibid., 277, 19.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 178.
BBG. − Bible 1912. − Chass. 1970. − Dainv. 1964. − Goug. Mots t. 1 1962, pp. 49-50. − Grandm. 1852. − Jal 1848. − Marcel 1938.

Wiktionnaire

Nom commun

aquilon \a.ki.lɔ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Vent du nord.
    • L’aquilon s’est levé.
  2. (Poétique) Tout vent violent et froid.
    • D’un souffle l’aquilon écarte les nuages.
      Et chasse au loin la foudre et les orages.
      — (Racine)
    • [Il] eut grand soin de l’entourer d’un papier transparent pour prévenir les malices des aquilons. — (Henry Murger, Scènes de la vie de bohème, 1848)
  3. (Figuré) Le Nord.
    • Du sud à l’aquilon, de l’aurore au couchant […] — (Lamartine, L’Isolement)
  4. (Héraldique) (Rare) Meuble représentant un visage soufflant dans les armoiries. À rapprocher de borée et Éole.
    • De sinople au chevron renversé d’argent accompagné en chef d’une croisette recroisetée au pied fiché d’or ; au chef cousu d’azur chargé d’un épi de blé accosté de deux aquilons du même mouvants du chef, qui est de Villers-aux-Vents → voir illustration « armoiries avec aquilons »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AQUILON. n. m.
Vent du Nord. Le froid aquilon. Poétiq., Les aquilons, se dit des Vents froids et orageux. La violence des aquilons. Les fougueux aquilons.

Littré (1872-1877)

AQUILON (a-ki-lon) s. m.
  • 1Le vent du nord.
  • 2 Poétiquement. Tout vent violent et froid. Tout vous est aquilon, tout me semble zéphyr, La Fontaine, Fabl. I, 22. Un rocher… Défend aux aquilons d'en troubler le repos [de cet asile], Voltaire, Henr. I. D'un souffle l'aquilon écarte les nuages, Et chasse au loin la foudre et les orages, Racine, Esth. III, 3. [Hiver !] Ton aquilon qui murmure Ne peut troubler nos chansons, Béranger, Hiver.
  • 3Le nord. Portant ma vue, Du sud à l'aquilon, de l'aurore au couchant, Lamartine, Méd. I, 1.
  • 4 Fig. Rappelez-leur que l'aquilon terrible De nos lauriers a détruit vingt moissons, Béranger, B. vieille. Mais ces hivers ont eu leurs jours de fête ; Tout ne fut pas aquilons et frimas, Béranger, Bonsoir.
  • 5 En termes de blason, têtes d'enfants joufflues, qui paraissent souffler avec violence.

HISTORIQUE

XIIIe s. Tu formas aquilon, et tu creas la mer, Psautier, f° 107.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AQUILON, s. m. est pris, par Vitruve, pour le vent de nord-est, ou pour ce vent qui souffle à 45 degrés du nord, entre le nord & l’est. Voyez Vent, Nord & Point.

Les Poëtes donnent le nom d’Aquilon à tous les vents orageux que les nautonniers redoutent. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aquilon »

Aquilo, vent du nord ; provenç. aquilo, aguilo ; ital. aquilone.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin aquilo (« vent du nord ») [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aquilon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aquilon akilɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « aquilon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aquilon »

  • Aquilon a lancé ces dernières semaines une pétition qui a déjà recueilli près de sept cents signatures. Contact : 03.86.29.92.61. aquilon[email protected] www.lejdc.fr, Le projet éolien d'Entrains-sur-Nohain retoqué par la préfecture, l'association Aquilon reste sur ses gardes - Entrains-sur-Nohain (58410)

Traductions du mot « aquilon »

Langue Traduction
Anglais aquilon
Espagnol aquilon
Italien aquilon
Allemand aquilon
Chinois 天鹰座
Arabe أكويلون
Portugais aquilon
Russe аквилон
Japonais アクイロン
Basque aquilon
Corse aquilon
Source : Google Translate API

Synonymes de « aquilon »

Source : synonymes de aquilon sur lebonsynonyme.fr

Aquilon

Retour au sommaire ➦

Partager