La langue française

Anonyme

Sommaire

  • Définitions du mot anonyme
  • Étymologie de « anonyme »
  • Phonétique de « anonyme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anonyme »
  • Citations contenant le mot « anonyme »
  • Images d'illustration du mot « anonyme »
  • Traductions du mot « anonyme »
  • Synonymes de « anonyme »
  • Antonymes de « anonyme »

Définitions du mot anonyme

Trésor de la Langue Française informatisé

ANONYME, adj. et subst.

I.− Adjectif
A.− Au propre
1. [En parlant de pers.] Dont on ignore le nom, qu'on n'a pas pu identifier
a) [En parlant d'aut., de créateurs d'œuvres artistiques] :
1. ... c'est pourquoi quelques gazettes et des libelles, en déchirant ma personne avec autant d'acharnement que d'absurdité, gardent en même temps un silence absolu sur mes ouvrages. Cependant ces auteurs anonymes ne me connoissent sûrement pas personnellement, ... Mmede Genlis, Les Chevaliers du Cygne,t. 1, préf., 1795, p. VIII.
2. Les sculpteurs anonymes des calvaires parlaient gothique comme ils parlaient breton. Arts et litt. dans la société contemp.,1936, p. 8015.
b) [En parlant en gén. de pers. qui désirent ne pas se faire connaître] Dénonciateurs anonymes :
3. Une main anonyme lui envoya un journal qui contenait un article d'une violence extrême contre lui et contre son influence, à propos de Robert Greslou. P. Bourget, Le Disciple,1889, p. 222.
c) [En parlant d'un ensemble d'individus qui ne se distinguent pas les uns des autres] :
4. ... et Jacques, comme si cette foule anonyme, indifférente et pressée, avait pu l'entendre, s'était redressé, refoulant ses sanglots, prenant une attitude d'innocent. Zola, La Bête humaine,1890, p. 44.
SYNT. Collaborateur anonyme, main-d'œuvre anonyme, masse anonyme.
2. [En parlant d'inanimés]
a) Qui n'a pas de nom :
5. Le patron nommait les points principaux de la côte, et, bien qu'ils fussent tous parfaitement inconnus à miss Lydia, elle trouvait quelque plaisir à savoir leurs noms. Rien de plus ennuyeux qu'un paysage anonyme. Mérimée, Colomba,1840, p. 24.
Spéc., ANAT., vieilli [En parlant d'une partie du corps] Qui n'a pas encore reçu de dénomination particulière :
6. La veine cave supérieure gauche, unie par une anastomose (veine anonyme) avec la droite, finit par lui envoyer tout le sang qu'elle transportait et réduit peu à peu son domaine au cœur dont elle devient la veine coronaire. E. Perrier, Traité de zool.,t. 4, 1893, p. 3468.
Rem. Ce sens n'est attesté ds aucun dict. général.
b) [En parlant d'œuvres littér., d'œuvres artistiques en gén.] Dont l'auteur n'a pas pu être identifié. Ouvrage, brochure, écrit, œuvre, pamphlet anonyme :
7. On voit dans les musées des tableaux anonymes avec ces inscriptions au bas du cadre : école vénitienne, école flamande. Souvent ces tableaux sont intéressants et bien peints. (...) Mais (...) l'honneur et le malheur de ces tableaux est de rappeler toujours et inévitablement des œuvres supérieures. J. Lemaître, Les Contemporains,1885, p. 113.
Spéc. Lettre anonyme. Lettre non signée et généralement calomniatrice :
8. Un jour, il reçut une lettre anonyme qui lui disait qu'Odette avait été la maîtresse d'innombrables hommes (dont on lui citait quelques-uns, ...). Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 356.
c) [En parlant d'actes qu'on ne sait à qui attribuer] Don anonyme :
9. ... on trouva, au milieu de modestes offrandes, un don anonyme de deux cent mille florins. Michelet, Sur les chemins de l'Europe,1874, p. 320.
B.− Au fig. [En parlant d'inanimés, plus rarement d'animés] Qui est sans originalité, sans personnalité :
10. Les passages du journal [d'Amiel] qui ont trait à la vie religieuse sont sincères, élevés, d'une réelle et édifiante beauté morale : jamais cependant ils ne rendent un son tout à fait intime et vécu : à ces moments-là, il subsiste quelque chose de banal, de presque anonyme dans l'expression. Du Bos, Journal,1921, p. 11.
11. À première vue on vous suppose malicieux, madré, un peu nourri de civilisation et d'urbanités. Plus tard on vous estime mollasson et anonyme. A. Arnoux, Paris-sur-Seine,1939, p. 273.
C.− Sens techn., COMM. Société anonyme. Association commerciale dans laquelle les associés, inconnus du public, n'engagent que leur mise de fond et qui n'est désignée que par sa raison sociale :
12. Les sociétés anonymes, fondées d'abord par des actionnaires, s'étendent le plus souvent par des emprunts, c'est-à-dire en créant des obligations. Jaurès, Études socialistes,1901, p. 262.
II.− Subst. masc.
A.− Personne, et plus particulièrement auteur, dont l'identité reste cachée :
13. Un certain abbé Sam, aumônier du presbytère de X., a écrit ce vers magnifique : on peut être boiteux sans cesser d'être droit. Un anonyme plus hardi a fait cette variante : on peut être exilé sans cesser d'être roi. Flaubert, Par les champs et par les grèves,1848, p. 171.
14. Je ne parle pas des vedettes, je m'arrête aux anonymes, aux humbles, qui tournent toute l'année. Colette, Belles saisons,1954, p. 144.
Rem. Dans ce sens, le subst. peut être employé au fém. :
15. Il se trouve que l'inconnue était une occitanienne, qui m'écrivait depuis deux ans sans que je l'eusse jamais vue : la mystérieuse anonyme se dévoila : patuit dea. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 3, 1848, p. 563.
P. anal. Ensemble d'individus ou de choses qui ne se distinguent pas les uns des autres :
16. Que n'avons-nous écrit, jour par jour, au début de notre carrière, ce rude et horrible débat contre l'anonyme, cette passion aux stations d'injures, ce public cherché et vous échappant, (...) point d'amis, pas une relation, tout fermé; ... E. et J. de Goncourt, Journal,1857, p. 331.
B.− Spéc., BIBL. Ouvrage anonyme. Catalogue des anonymes, anonyme par excès d'auteurs :
17. Sont assimilés aux anonymes : les anonymes dévoilés, c'est-à-dire les ouvrages qui se présentent sans nom d'auteur (...) lorsque celui-ci peut néanmoins être identifié; − les ouvrages collectifs, notamment ceux qui comportent plus de trois auteurs. Bibliothèque :traitement, catalogage ...,Paris, I.P.N., 1961, p. 108.
Rem. Attesté ds Lar. Lang. fr.
C.− Absence de nom, état de ce qui est anonyme. Garder l'anonyme. Synon. vieilli de anonymat :
18. Il a fallu (...) toute la crainte qu'a éprouvée l'auteur de ne pouvoir percer la foule de ces noircisseurs de papier, lesquels, même en rompant l'anonyme, gardent toujours l'incognito. Hugo, Han d'Islande,1823, p. 13.
DÉR. 1.
Anonymie, subst. fém.Synon. vieilli de anonymat;1reattest. 1837 (Balzac, César Birotteau, p. 56); attesté ds Lar. 19e, Littré, Nouv. Lar. ill., Quillet 1965.
2.
Anonymité, subst. fém.Synon. vieilli de anonymat;1reattest. 1782 (Mirabeau, Des Prisons d'état, Hambourg, p. 98) : ,,Je ne me nomme point, parce que cette franchise est aussi peu nécessaire qu'elle serait imprudente : mais l'homme que je livre à l'indignation de ses concitoyens me reconnaîtra infailliblement. J'ai prodigué à toutes les pages ce qui peut me déceler à ses yeux (...). Après ce défi formel je crois être justifié de l'anonymité ...``; attesté ds Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Quillet 1965.
3.
Anonymographie, subst. fém.Tendance morbide à écrire des lettres anonymes, attesté ds March. 1970, Méd. Biol. t. 1 1970, Piéron 1963, Porot 1960.
Anonymographe. extrêmement rare « Personne atteinte d'anonymographie » (cf. A. Arnoux, Rêverie d'un policier amateur, 1945, p. 175 : ,,cette exaltation qui transforme les véritables anonymographes``; cf. aussi Quillet 1965).
PRONONC. : [anɔnim]. Enq. : /anonim/. Dér. Anonymie. Seule transcription ds Littré : a-non-ni-mie.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. adj. a) 1557 « qui n'a pas de nom » (Le Recueil des païs, 75, d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 2, p. 114 : Les autres peuples du mont Atlas sont anonymes, c'est-à-dire sans aucun nom particulier); b) xvies. « dont le nom est inconnu » (Bonivard, Source de l'idolatrie, 119, Fick, ibid., p. 115 : Ceste histoire j'hai extraite d'un poete anonime); 2. subst. a) 1694 « celui qui reste anonyme » (Ac.); b) 1798 « état de ce qui est anonyme » (Ac.). Empr. au gr. α ̓ ν ω ́ ν υ μ ο ς « sans nom » au sens 1 a, dep. Odyssée, 8, 552 ds Bailly et au sens 1 b dep. Lysias, 131, 39, ibid.,; passé en b. lat. anonymos (Cassiodore, Inst. div., 8 ds TLL s.v., 122, 12). DÉR. Anonymie 1783 (Mirabeau, Prisons, 98 ds Gohin, p. 271).
STAT. − Anonyme. Fréq. abs. littér. : 985. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 956, b) 984; xxes. : a) 1 682, b) 1 833. Anonymie. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Ac.-Can.-Fr. 1968. − Bach.-Dez. 1882. − Bouillet 1859. − Comm. t. 1 1837. − DLF 17e. − DLF 18e. − Éd. 1913. − Gramm. t. 1 1789. − Kuhn 1931, p. 161. − Lar. comm. 1930. − Littré-Robin 1865. − Nysten 1824. − Privat-Foc. 1870. − Rolland-Coul. 1969. − Spr. 1967. − Suavet 1963. − Yam.-Kell. 1970 (s.v. anonymographe).

Wiktionnaire

Adjectif

anonyme \a.nɔ.nim\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’a pas de nom.
    • Le patron nommait les points principaux de la côte, et, bien qu’ils fussent tous parfaitement inconnus à miss Lydia, elle trouvait quelque plaisir à savoir leurs noms. Rien de plus ennuyeux qu’un paysage anonyme. — (Prosper Mérimée, Colomba, 1840)
    1. Qui n’a pas encore de nom, sans dénomination précise.
      • La veine cave supérieure gauche, unie par une anastomose (veine anonyme) avec la droite, finit par lui envoyer tout le sang qu’elle transportait et réduit peu à peu son domaine au cœur dont elle devient la veine coronaire. — (Edmond Perrier, Traité de zoologie, 1893)
  2. Qui cache son nom ou le nom de son auteur.
    • Lettre de dénonciation anonyme.

Nom commun 1

anonyme \a.nɔ.nim\ masculin

  1. (Vieilli) Anonymat.
    • J’avais plusieurs motifs, continua-t-il, pour changer de nom comme j’en avais eu de graves d’abord pour garder tout à fait l’anonyme, — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 37)
    • L’auteur dont j’ai promis de respecter l’anonyme et qui est, je crois […] le dernier fervent de la haute exégèse des anciens jours, apparaît ici tel qu’un intraitable spéculatif d’Absolu […] — (Léon Bloy, Le Salut par les Juifs, Joseph Victorion et Cie, 1906)

Nom commun 2

anonyme \a.nɔ.nim\ masculin et féminin identiques

  1. Dissimulateur ou auteur qui cache son nom.
    • Au verso du frontispice de la 1re édition on voit le portrait de l’auteur dans un médaillon, gravé par un anonyme. — (Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Biographie ardennaise ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs vertus et leurs erreurs, vol. 1, Paris, 1830, p. 20)
    • Puis, l’on ne peut étudier maintenant la biographie de celle-là que dans l’in-octavo d’un anonyme dont les chapitres incohérents, délayés dans une langue qui poisse comme un mucilage d’huile de lin et de cendre, interdiront à jamais de la connaître. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANONYME. adj. des deux genres
. Qui est sans nom d'auteur. Écrit anonyme. Lettre anonyme. Dans ce sens, on l'emploie comme nom masculin pour désigner le Caractère de ce qui est sans nom d'auteur. Il a voulu garder l'anonyme. Il a publié sa brochure sous le voile de l'anonyme. Société anonyme, Société de commerce qui n'est désignée par le nom d'aucun de ses associés et qui est qualifiée par la désignation de l'objet de son entreprise. Il peut s'appliquer aussi à la Personne, à l'auteur qui cache son nom. Un auteur anonyme. L'auteur de ce poème est resté anonyme. Dans ce sens aussi, il est employé comme nom masculin. J'ai reçu d'un anonyme l'avis suivant. Ce vaudeville, cette brochure est d'un anonyme.

Littré (1872-1877)

ANONYME (a-no-ni-m') adj.
  • 1Qui est sans nom. Auteur anonyme. Pamphlet anonyme. La cour de la duchesse de Bourgogne fut longtemps à être déterminée ; les lettres anonymes abondèrent, les délations, les faux rapports, Saint-Simon, 38, 185.
  • 2 En termes de commerce, société anonyme, société dont la raison n'est pas connue du public.
  • 3 S. m. Ce libelle est d'un anonyme.

    Garder l'anonyme, faire un secret de son nom.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ANONYME, adj. terme de Littérature, formé du Grec ἀνώνυμος, qui lui-même est dérivé d’ privatif, & d’ὄνομα ou ὄνυμα, nom. Ainsi anonyme signifie qui n’a point de nom, ou dont le nom n’est pas connu. Voyez Nom.

On donne cette épithete à tous les ouvrages qui paroissent sans nom d’auteur, ou dont les auteurs sont inconnus.

Decker, conseiller de la chambre impériale de Spire, & Placcius de Hambourg, ont donné des catalogues d’ouvrages anonymes. Bure, Gotth, Struvius, ont traité des savans qui se sont occupés à déterrer les noms des auteurs dont les ouvrages sont anonymes.

« Parmi les auteurs, dit M. Baillet, les uns suppriment leurs noms, pour éviter la peine ou la confusion d’avoir mal écrit, ou d’avoir mal choisi un sujet ; les autres, pour éviter la récompense ou la loüange qui pourroit leur revenir de leur travail : ceux-ci par la crainte de s’exposer au public, & de faire trop parler d’eux ; ceux-là par un mouvement de pure humilité, pour tacher de se rendre utiles au public sans en être connus : d’autres enfin par une indifférence & un mépris de cette vaine réputation qu’on acquiert en écrivant, parce qu’ils considerent comme une bassesse & comme une espece de deshonneur (il falloit plûtôt dire comme un sot orgueil) de passer pour auteurs, de même qu’en ont usé quelquefois des princes, en publiant leurs propres ouvrages sous le nom de leurs domestiques ». Jugem. des Savans, tome I.

Il résulte ordinairement deux préjugés de la précaution que les auteurs prennent de ne pas se nommer : une estime excessive, ou un mépris mal fondé pour des ouvrages sans nom d’auteur ; parce qu’un nom pour certaines gens est un préjugé qui leur fait adopter tout sans examen ; & que pour d’autres, un livre anonyme est toûjours un ouvrage intéressant, quoique réellement il soit foible ou dangereux.

Ce n’est que dans ce dernier cas qu’on peut condamner les auteurs anonymes : tout écrivain qui par timidité, modestie, ou mépris de la gloire, ne s’affiche point à la tête de son ouvrage, ne peut être que loüable. Ce n’étoit pas la vertu favorite de ces Philosophes dont Cicéron à dit : Illi ipsi Philosophi qui de contemnendâ gloriâ scribunt, etiam libris suis nomen suum inscribunt. Pro Arch. Poet. (G)

Anonyme, adj. M. Boyle a introduit ce terme en Chimie. Trouvant par l’expérience qu’on pouvoit séparer du tartre & de plusieurs bois, un esprit qui differe par un grand nombre de qualités des esprits vineux, acides & urineux, & n’ayant pû en découvrir tout-à-fait la nature, il l’appella esprit anonyme, & dans d’autres endroits esprit neutre ou adiaphore, de tartre, de bois, &c. (M)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « anonyme »

(XVIe siècle) Du latin anonymus (« sans nom ») issu du grec ancien ἀνώνυμος, anônymos (« sans nom »). Dérivé du préfixe an- et le suffixe -onyme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀνώνυμος, de ἀν privatif, et de ὄνυμα, nom.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « anonyme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anonyme anɔnim

Évolution historique de l’usage du mot « anonyme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anonyme »

  • Ne répondez jamais à une lettre anonyme. De Laurence Peter
  • La masse, comme telle, est toujours anonyme et irresponsable. De Carl Gustav Jung / L'Homme à la découverte de son âme
  • Mon but : devenir un anonyme du XXe siècle De Guy Béart / Le Nouvel Observateur, 23 décembre 2009
  • Le lecteur idéal lit toute la littérature comme si elle était anonyme. De Alberto Manguel
  • Engraisser le sillon du laboureur anonyme, tel est le véritable avenir du véritable soldat. De Louis-Ferdinand Céline / Voyage au bout de la nuit
  • Une lettre anonyme n'est acceptable que quand son auteur n'est effectivement personne. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Je condamne fermement la distribution de tracts anonymes en cette veille de fin de campagne. Cela rappelle tristement des méthodes du passé qui ne glorifient par leurs auteurs. Ce dimanche, nous avons l’occasion de mettre un terme à ces « gueguerres» pour s’occuper de #Levallois. , Municipales à Levallois. Un tract anonyme vient polluer le dernier jour de campagne | Actu Hauts-de-seine
  • Il était une de ces mules anonymes qui pour 2 000 à 3 000 euros prennent de risque insensé d'ingérer des boulettes de cocaïne et de rentrer en France pour le compte des dealers. Guershon, 18 ans, qui habitait Villiers-le-Bel, n'y a pas survécu. Trois des 18 ovules de cocaïne qu'il avait dans le ventre se sont rompues, provoquant sa mort par surdose, au bout de quatre jours de malaises et de crises d'épilepsie, sans qu'on lui vienne en aide pour le sauver. Il n'a pas retrouvé les bancs de l'École de la seconde chance dans laquelle il pouvait espérer retrouver le fil d'une scolarité chaotique. Un futur qui s'est effondré après ce voyage en République dominicaine. leparisien.fr, Villiers-le-Bel : mule anonyme, Guershon, 18 ans, est mort en 4 jours - Le Parisien
  • Depuis plus d'un mois, des personnes anonymes ont pris, la FFE et le monde français des échecs, en otage de leurs errements. , Lettre anonyme diffamatoire
  • La seconde affaire est bien plus grave. Le 8 mai, une lettre anonyme, a été envoyée à la presse mais également au ministère de l’Intérieur, à l’Assemblée nationale ou encore au Sénat. À la lecture de la délibération, les esprits s’échauffent et le ton monte. L'élu de Droite, Jean-Pierre Gusaï - qui a rejoint l’équipe de Jean-Louis Meizonnet - monte au créneau. Il demande à ce que les deux affaires soient séparées dans deux délibérations : « M.Meizonnet n’est pas mis en cause dans la lettre anonyme. Vous muselez le responsable du RN comme s’il était en cause ! »  , VAUVERT Lettre anonyme : le maire porte plainte pour diffamation – Objectif Gard
  • dont l’ancienne adresse mail : internaute.anonyme@orange.fr s’est réinstallée automatiquement sur celui-ci alors que j’avais réellement fermé ce compte. Club de Mediapart, Message privé à Mediapart sans réponse que je rends public pour rappel à celui-ci | Le Club de Mediapart
  • Jérôme Seguin lui suggère de répartir ce don, soit 2600 €, à travers 52 enveloppes correspondant au nombre d’employés. Résultat : chaque salarié a trouvé, à l’intérieur de l’enveloppe, un billet de 50 €. « Ça a beaucoup touché le personnel. Ils ont fait une très grosse carte pour la remercier », commente le directeur. Ce dernier souligne, au passage, que durant l’ensemble de la crise sanitaire, le personnel a toujours répondu présent et que les clients étaient reconnaissants. Mais évidemment le plus beau geste est celui de cette dame qui veut rester anonyme. « Je suis le seul à savoir qui elle est », souligne le directeur. , Insolite | Un don anonyme pour les salariés du supermarché de Huningue
  • Rebondissement dans l'affaire de la mort de Kamel Kerrar en décembre 2014 à Douai : une lettre anonyme envoyée à l'époque, affirmant qu'il s'agissait bien d'un meurtre et qui désignait quatre coupables, a été retrouvée par le procureur de la République de Douai. La famille n'a jamais cru au suicide. France Bleu, Mort de Kamel Kerrar à Douai : une lettre anonyme retrouvée par la justice cinq ans après

Images d'illustration du mot « anonyme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « anonyme »

Langue Traduction
Anglais anonymous
Espagnol anónimo
Italien anonimo
Allemand anonym
Portugais anónimo
Source : Google Translate API

Synonymes de « anonyme »

Source : synonymes de anonyme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « anonyme »

Partager