La langue française

Annonceur

Sommaire

  • Définitions du mot annonceur
  • Étymologie de « annonceur »
  • Phonétique de « annonceur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « annonceur »
  • Citations contenant le mot « annonceur »
  • Traductions du mot « annonceur »
  • Synonymes de « annonceur »

Définitions du mot annonceur

Trésor de la Langue Française informatisé

ANNONCEUR, subst. masc.

I.− Vx. ,,Comédien qui venait vers la fin du spectacle faire l'annonce des pièces qu'on devait jouer le lendemain.`` (Ac. 1835-1932) :
1. Le bonimenteur ou bonisseur (v.) faisait la parade à l'entrée ou parlait pendant la projection; c'est avant celle-ci que l'annonceur, comparable au speaker actuel des programmes de variétés, s'adressait au public. Giraud1956.
Rem. Seul sens noté dans les éd. de l'Ac.
II.− PUBLICITÉ
A.− JOURN. ,,Firme ou individu faisant insérer des annonces publicitaires dans un organe de presse. Ex. Immense ..., l'armée des annonceurs`` (Gall. 1955, p. XXV) :
2. ... il arrive fréquemment que certains journaux qui atteignent une clientèle d'élite relativement restreinte offrent un meilleur véhicule d'annonces pour certaines catégories d'annonceurs. Le prix de l'espace d'annonces varie donc normalement en fonction de la circulation d'un journal et de sa classe. La Civilisation écrite,1939, p. 4402.
3. Si les annonces publicitaires sont une aubaine pour les journaux, elles indiquent également un signe de prospérité chez les annonceurs. G. et H. Coston, L'A.B.C. du journalisme,1952, p. 145.
,,Personne chargée de rédiger une annonce publicitaire.`` (Gall. 1955, p. 3).
B.− RADIO, TÉLÉV. Firme ou individu faisant annoncer des communiqués publicitaires à la radio ou à la télévision :
4. L'annonceur qui a placé un communiqué dans un programme radio sait (...) que toutes les personnes présentes autour des récepteurs branchés sur ce programme n'écouteront pas son communiqué publicitaire. M. Weinand, Quelques aspects de la publicité radiophonique,1964, p. 10.
Personne qui présente ou lance à la radio une émission publicitaire :
5. L'annonceur est (...), à la radio, celui qui donne des conseils utiles, mais aussi qui fait prendre conscience d'un besoin, au moment même où il y répond. M. Weinand, Quelques aspects de la publicité radiophonique,1964p. 29.
Rem. Le mot a été proposé pour désigner la pers. habituellement chargée de présenter une émission de radio ou de télévision et couramment désignée par l'anglais speaker et son dér. fém. fr. speakerine; malgré le précédent québécois, cet emploi a été jusqu'ici rejeté à cause du caractère peu euphonique du fém. annonceuse (cf. Gilb. 1971).
PRONONC. : [anɔ ̃sœ:ʀ].
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1190 « celui qui annonce » (St Bernard, Sermons, éd. Foerster, 47, 17 ds T.-L. s.v. anonceor : anoncieres del jor est cil qui dist : sobre soiez et si vailliez) − 1611, Cotgr., repris en 1752 (Trév. : Annonceur. Qui annonce quelque chose. Ce mot ne se dit guère que du Comédien qui fait les annonces des pièces), puis dans la lang. commune au xxes., supra. Dér. de annoncer* étymol. 1; suff. -eur2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Annonceurs et annonciers. Vie Lang. 1969, no210, pp. 537-538. − Bruant 1901. − Canada 1930. − Gall. 1955, p. 3, n. 1. − Giraud 1956. − Hanse 1949. − IREP 1966. − Laboriat (J.). Va-t-il bientôt mourir? Vie Lang. 1963, no134, pp. 278-280. − Roche 1968. − Voyenne 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

annonceur \a.nɔ̃.sœʁ\ masculin (pour une femme on dit : annonceuse)

  1. Dans la publicité, personne qui fait la réclame de son produit (par opposition à l’agence qui conçoit la publicité et aux médias qui la diffusent).
    • Dans la presse, vous pouvez dire des horreurs sur des personnes humaines mais essayez un peu de descendre un annonceur et vous risquez très vite de faire perdre à votre journal des millions d’euros de rentrées publicitaires. — (Frédéric Beigbeder, 99 francs, Gallimard, 2000, collection Folio, page 236.)
    • L’annonceur, chef de produit ou de la division Marketing Research, négocie, sur base d’un briefing, l’étude à réaliser. — (Martine Gauthy-Sinéchal, Marc Vandercammen, Études de marchés: Méthodes et outils, 2005)
    • L’affichage grand format est le plus utilisé des annonceurs. Il se présente le plus souvent sous la forme de panneaux de 4 × 3 mètres. — (Philippe Malaval & ‎Jean-Marc Décaudin, Pentacom: Communication : théorie et pratique, éd. Pearson Education France, 2005, page 47)
  2. (Sport) Personne qui fait les annonces au cours d’une rencontre sportive.
  3. (Vieilli) Comédien qui venait, à la fin du spectacle, faire l’annonce des pièces qu’on devait jouer le lendemain.
  4. Personne qui présente ou lance à la radio une émission publicitaire.
    • L’annonceur est (…), à la radio, celui qui donne des conseils utiles, mais aussi qui fait prendre conscience d'un besoin, au moment même où il y répond. — (M. Weinand, Quelques aspects de la publicité radiophonique, 1964, page 29)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANNONCEUR. n. m.
Nom donné autrefois au comédien qui venait, vers la fin du spectacle, faire l'annonce des pièces qu'on devait jouer le lendemain.

Littré (1872-1877)

ANNONCEUR (a-non-seur) s. m.
  • Celui qui annonce. Se disait autrefois du comédien qui venait, vers la fin du spectacle, faire l'annonce des pièces qu'on devait jouer le lendemain.

HISTORIQUE

XVIe s. Le celeste annonceur [Mercure], Marot, IV, 95. Si quelqu'un fust venu à predire ce qui depuis est avenu, on l'eust assommé comme un annonceur de mensonges, Lanoue, 55.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « annonceur »

Annoncer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Mot dérivé de annoncer avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « annonceur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
annonceur anɔ̃sœr

Évolution historique de l’usage du mot « annonceur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « annonceur »

  • La liberté de la presse, c'est le droit de dire ce que ne pense pas le propriétaire du journal à condition que ça ne gêne pas les annonceurs. De Hannen Swafer
  • Le boycott des réseaux sociaux par les annonceurs a pris de l'ampleur en fin de semaine. Pour protester contre la haine en ligne et les propos racistes qui s'y échangent, Verizon est devenu le plus gros annonceur à suspendre ses publicités sur Facebook. Unilever a suspendu les siennes sur Facebook et Twitter. Les Echos, Haine en ligne : Verizon et Unilever boycottent Facebook | Les Echos
  • C'est Google qui a initié le mouvement, début 2017. "Après avoir décidé d'interdire l'implémentation de pixels de tracking tiers au sein de Youtube, Google s'est résolu à mettre en place une clean data room pour permettre aux annonceurs de continuer à mesurer les performances de la plateforme vidéo", résume Hugo Loriot, associé chez fifty-five. L'arrivée du RGPD, en mai 2018, conjuguée à la décision de Google d'arrêter de communiquer au reste du marché les User ID des internautes trackés par son adserver, Campaign Manager, ont élargi le champ des prérogatives de ce dispositif. Un annonceur peut désormais passer par la clean data room de Google, Ads Data Hub, pour y réconcilier les impressions achetées au sein de Youtube et des environnements trackés par l'adserver de Google, Campaign Manager. "Cela lui permet de comparer les audiences touchées par deux environnements trackés par Campaign Manager et de maîtriser la pression publicitaire entre les deux", illustre Guilhem Bodin. L'annonceur peut même y intégrer une partie des données issues du SEA, dont Google est le champion incontesté. "Il a accès aux données associées à l'inventaire de Shopping mais pas à celles de Text Ads", précise Guilhem Bodin. , Les datas des Gafa, un secret bien gardé… sauf pour certains annonceurs
  • Cette nouvelle approche nécessite de partir de manière très pragmatique des difficultés et problématiques que l’annonceur rencontre : Viuz, Havas Village innove au côté des annonceurs
  • Voici la liste de ces six annonceurs : https://www.e-marketing.fr/, #comSOLIDAIRE, l'offre de FranceTV Publicité inaugurée par 6 annonceurs
  • Pierre Chappaz, président exécutif de Teads, explique la nécessité pour les éditeurs et les vendeurs d'espaces de s'orienter vers des résultats garantis pour adapter leurs offres aux réalités économiques et aux attentes des annonceurs. mind Media, Pierre Chappaz (Teads) : "Changeons la culture et le business model de la publicité, passons à la performance" - mind Media
  • Il faut dans tous les cas faire court et punchy. L'utilisateur doit, dès les premières secondes, être accroché sous peine de "skipper" la publicité d'un simple balayage du pouce. Pas besoin, en revanche, comme pour les vidéos au format in feed de mettre de sous-titres. "La story s'écoute les deux-tiers du temps avec du son", assure Jérémy Bendayan. Plus la publicité est impactante, moins l'annonceur paie cher, l'algorithme de Facebook favorisant la diffusion des campagnes les plus pertinentes. , Pub dans les stories Instagram : la recette pour ne pas tomber dans l'oubli
  • Au lieu de mémoriser une URL ou un code promotionnel spécifique, les utilisateurs peuvent cliquer sur la page de l’épisode du podcast qu’ils écoutent pour accéder au site d’un annonceur. Les dernières News, Microsoft Digital Marketing Center & News de la semaine [PODCAST] - Les dernières News
  • Dans cet espace régulièrement enrichi, mind Media présente les enjeux liés à la transparence dans l’achat publicitaire en ligne et les initiatives des acteurs du marché pour l’améliorer : agences, plateformes, annonceurs, interprofessions. Les chiffres clés, un annuaire des personnalités à suivre et des ressources de travail y sont disponibles. mind Media, Transparence publicitaire - mind Media
  • « Ce dispositif a suscité un vif intérêt. Depuis sa commercialisation en avril dernier, plus de 40 collectivités touristiques ont choisi les chaînes de France Télévisions pour communiquer auprès du grand public. Parmi elles, plus de la moitié sont de nouveaux annonceurs pour FranceTV Publicité », a revendiqué la régie. « Pour nous ADT de l’Aude, annonceur institutionnel du tourisme, France Télévisions constitue un sésame qui nous permet d’accéder à tous les foyers Lyonnais, Toulousains et Montpelliérains. Notre Campagne « Intensément Aude / Intensément Libre » y est ainsi relayée de façon non intrusive, à la manière du message porté par un vieil ami qui vient vous visiter et vous apporter des nouvelles du monde… et bien sûr en l’occurrence du Pays Cathare », a déclaré Alain Coste, directeur de l'ADT de l’Aude. CB News, L’offre tourisme de FranceTV Publicité a réuni 44 annonceurs - Image - CB News
  • Jackson Hewitt a rejoint la liste des annonceurs ayant abandonné jeudi le programme Fox News de Tucker Carlson. Urban Fusions, Jackson Hewitt Tax Service devient le 6e annonceur à abandonner l'émission Fox News de Tucker Carlson cette semaine | Spinning out
  • «Comment les entreprises marocaines envisagent-elles leur stratégie de marques et communication?» Le Groupement des annonceurs du Maroc (GAM) a réuni l’ensemble de l’écosystème du marketing, de la communication, des médias et du digital pour analyser le contexte de la crise Covid-19, la gestion et l’adaptation des marques tout au long du confinement ou encore les perspectives d’évolution du marché publicitaire après le déconfinement. L'Economiste, Investissement publicitaire: «Il faut déconfiner marques et annonceurs» | L'Economiste
  • Nous avons récemment mis à disposition des utilisateurs un badge de service au point de vente. Un annonceur a la capacité d’y mettre en avant un point de vente, enseigne ou restaurant, à travers son logo et préciser qu’elle propose un service de drive. Cette nouvelle fonctionnalité a suscité une forte adoption, puisque 100% des chaînes de restaurants présentes sur Waze l’ont utilisée. C’est un service qui suscite un fort engagement : 30 % d'interaction en plus qu’avec les autres formats. Les annonceurs ont bien compris l’intérêt et ont revu leur façon de vendre. Le contexte est particulièrement porteur. C’est bien une tendance de fond : le drive a connu un boom, de + 80%, et sur les recherches Google liés au drive entre le 1er février et le 17 avril ont crû de 274 % ! Viuz, Jérôme Marty (Waze) : les Français sont à nouveau mobiles, mais les habitudes ont changé | Viuz
  • Nous avons interrogé une vingtaine de dirigeants d'agences créatives, médias et digitales sur les conséquences de la crise économique et publicitaire sur le travail avec leurs clients : le contexte est-il porteur d’un statu-quo, d’une évolution, ou d'une rupture dans leurs relations avec les marques ? Quels sont les changements durables apportés par la crise ? Quel new deal imaginer entre agences et annonceurs ?             mind Media, Ce que la crise économique et publicitaire va changer dans la relation agence-annonceur - mind Media
  • Sortez couverts ! Nouvelle interview parole d’annonceur. la Réclame, La folle histoire du patron de masque AFNOR téléchargé 1,5 million de fois
  • Sandrine Plasseraud, présidente en France de l'agence de social media We Are Social, souligne la prise de conscience que doivent avoir les marques : ne pas céder à la logique purement comptable et créer des relations durables pour un nouveau pacte agence-annonceur. mind Media, "Les annonceurs doivent privilégier la qualité et le long terme avec les agences" - mind Media
  • Dans un teaser rétro inspiré des actualités avec des images granuleuses et un annonceur à l’ancienne, Netflix nous emmène dans les coulisses de The Cuphead Show !, une adaptation animée du jeu vidéo très populaire. Les animateurs rendent hommage à l’inspiration que le jeu vidéo original a empruntée à Max Fleischer, l’animateur derrière des personnages animés emblématiques comme Betty Boop et Popeye, et l’intègre dans leur série animée. Bien que l’animation soit particulièrement plus élégante que celle du jeu vidéo – cela peut être dû au fait que la série ne sera pas terminée en utilisant des méthodes traditionnelles de stylo et de papier comme le faisait le jeu, car cela prendra beaucoup trop de temps pour terminer – il présente toujours la même marque de personnages et de mouvements dessinés à la main qui ont fait du jeu un tel succès. Breakingnews.fr, Adaptation de jeux vidéo Netflix
  • Les utilisateurs pourront consulter les informations relatives à l'identité des annonceurs. Crédits photo : Google. BDM, Google étend sa politique de vérification d’identité à tous les annonceurs - BDM
  • C’était le premier annonceur auto de France en 2019. L’an dernier, la branche automobile du groupe Renault avait relevé ses investissements publicitaires (gérés par OMD) de 5,6% d’un an sur l’autre, d’après Kantar, à 447,18 millions d’euros, contre 423,37millions en 2018. En TV en particulier, les efforts ont été massifs avec une hausse des dépenses de 18,7% à 252,12 millions d’euros. Il fallait bien cela pour pousser la 5e génération de Clio, et son film conçu par Publics Conseil et Reynald Gresset (La Pac). Voiture la plus vendue de France en 2018, elle a été devancée par la Peugeot 208 II en 2019 et cette tendance se poursuit pour l’instant au début 2020, d’après le Comité des constructeurs français d'automobiles. Mais en 2019, pendant que Renault tentait de redorer son losange en pub, il enregistrait aussi sa première perte financière depuis dix ans : -141 millions d’euros, contre un bénéfice net de 3,5 milliards en 2018. Si ce plongeon est très lié à des impôts différés, la hausse du prix des matières premières et une mauvaise performance de Nissan, Renault a tout de même enregistré une baisse des ventes de 3,4% sur l’année, à 3,75 millions d’autos. Et il ne réussit toujours pas à répercuter ses coûts sur le prix de vente… On dit que son « pricing power » est insuffisant.  Stratégies, Classement : les 10 premiers annonceurs français - Stratégies
  • Quelles sont les innovations de One Next ? La première innovation a été d'avoir l'étude la plus fine et la plus granulaire en matière de connaissances des Français et des lecteurs. Nous arrivons à un niveau de précision incroyable. C'est important pour une agence et un annonceur d'avoir la connaissance la plus fine possible de sa cible. La deuxième innovation est le "media planning multi-canal", c'est-à-dire la possibilité autour d'une marque média de pouvoir faire des opérations publicitaires print et digital, avec les différents "devices", majoritairement mobile et ordinateur. La troisième innovation est un "media planning" temporalisé, c'est-à-dire que nous avons intégré la mesure des reprises en main. Auparavant, la presse était traitée comme les autres médias. Le phénomène de reprise en main n'était pas du tout intégré alors qu'il est très important pour ce support. La puissance réel et le nombre de contacts étaient sous-estimés. Nous avons ainsi développé une innovation mondiale : une application pour pouvoir calculer au plus près la mesure de la reprise en main. Notre dernière grande innovation est la quantification de la relation entre un lecteur et son titre, à travers la mesure de la confiance, de l'attention, de la désirabilité et de l'engagement. ozap.com, Stéphane Bodier (One Next) : "Sur le plan publicitaire, il faut prendre une marque média dans sa globalité" - Puremedias
  • Amazon a franchi une nouvelle étape importante en gagnant le titre de "plus grand annonceur publicitaire au monde" après que ses dépenses publicitaires annuelles ont atteint les 11 milliards de dollars (près de 10 milliards d’euros). FashionNetwork.com, Amazon devient le premier annonceur publicitaire au monde - Actualité : distribution (#1183300)
  • Cette déclaration est quelque peu vague et, bizarrement, elle est associée à une mise à jour sur le programme de vérification de l’identité. C’est curieux, étant donné le langage politique, qui est « nous pouvons temporairement interrompre les comptes pour mener des enquêtes si nous identifions un comportement potentiellement préjudiciable de l’annonceur. Les comptes mis en pause ne peuvent pas diffuser de publicité ». Les dernières News, Les mesures de répression de la politique de Google Ads se poursuivent - Les dernières News
  • EXCLUSIF - Pour attirer des abonnés, le géant de la vidéo en ligne Netflix investit massivement sur Facebook qui compte depuis le 1er janvier pas moins de... 250 000 annonceurs, selon Kantar. Challenges, Netflix, premier annonceur publicitaire de Facebook France - Challenges
  • Dans la cadre de la proposition de loi contre les sites haineux ("Loi Avia"), les sénateurs ont adopté mi-décembre un amendement imposant aux marques de connaître les sites de diffusion de leurs campagnes publicitaires en ligne et d'en tenir une liste publique. Le texte de loi définitif doit encore être arrêté ces prochains jours puis voté, mais la pression du législateur sur les annonceurs s'accentue. L'usage actuel de la publicité programmatique pourrait être impacté. mind Media, Les annonceurs bientôt responsables juridiquement du contexte de diffusion de leurs campagnes ? - mind Media
  • Lorsqu’un journal est financé par la publicité, sa logique change : il passe d’un média qui cherche à vendre ses articles et informations à son lectorat à un média qui cherche à vendre son lectorat aux annonceurs. [1] Cette logique change radicalement la manière d’aborder les informations traitées. De plus, ce financement accroît la dépendance des médias vis-à-vis de leurs financeurs : un journal ou une chaîne de télévision qui dépendrait d’un annonceur pour exister relaiera-t-il les informations le critiquant ? On pourra citer l’exemple du quotidien économique La Tribune, qui, fin 2011, avait eu l’outrecuidance de faire un article peu flatteur sur les avancées du réacteur EPR. Le lendemain, EDF annulait tous ses budgets publicitaires, contraignant le journal à cesser son édition papier pendant plusieurs mois… Reporterre, le quotidien de l'écologie, Les anti-publicitaires s’insurgent contre la proposition de financer les annonceurs publicitaires
  • Avant de lancer les grandes manœuvres, il est indispensable d'auditer les données dont vous disposez et d'isoler celles qui sont exploitables. Prenons l'exemple le plus basique, celui d'un annonceur qui a une présence digitale, à travers un site et des applications. "Il doit s'intéresser en premier lieu aux données analytics qu'il récolte via ces environnements et s'assurer que le marquage du site est encore à jour", recommande Ludovic Moulard. Cela permettra de répondre à des questions telles que "Quel niveau de granularité ont ces données ?" ou "Est-ce que vous pouvez les utiliser facilement ?" Le raisonnement vaut pour l'ensemble de vos outils (marketing automation, emailing, CRM, business intelligence…) qui s'apparentent parfois à un patchwork des briques peu inter-opérationnelles. "Il peut parfois être nécessaire de tout remettre à plat pour partir sur de bonnes bases, note Ludovic Moulard. Si les données sont mal structurées, vous pourrez obtenir des résultats faussés." , Annonceurs, les bons réflexes pour votre stratégie data 1st party
  • Amazon serait tout simplement devenu le plus gros annonceur dans le monde, selon le site économique Campaign, spécialisé dans l'industrie de la publicité. Amazon a dépensé 11 milliards de dollars en dépenses publicitaires en 2019 — une hausse de 34% sur un an, selon ses résultats financiers. Amazon compte dans cette enveloppe les dépenses sur les moteurs de recherche, les recommandations de clients par des tiers, la publicité en ligne, la publicité télévisée et d'autres initiatives. Après avoir interrogé plusieurs experts du secteur, Campaign conclut qu'Amazon devancerait désormais les géants de l'industrie de la grande consommation, Procter & Gamble (P&G) — Pampers, Gillette, Braun, etc. — et Unilever — Lipton, Knorr, Dove, Skip, etc, habituels plus gros investisseurs dans le monde. Business Insider France, Amazon serait désormais le premier annonceur au monde devant Procter & Gamble et Unilever
  • La présentation de la cuvée 2020 du top 100 annonceurs plurimédias de Kantar aura lieu, le 18 mars, sous une forme un peu particulière : dévoilé dans le cadre du BUMP (Baromètre unifié du marché français de la publicité et de la communication), le classement sera donné à voir lors d'un webinaire, au lieu de la traditionnelle conférence, crise du coronavirus oblige. Stratégies, Top 100 annonceurs : la distribution toujours au sommet - Stratégies
  • Responsables annonceur : Peggy Goëtzmann, Céline Dos Santos la Réclame, « ET DEMAIN ? » BABEL ET HARMONIE MUTUELLE NOUS ENCOURAGENT À CONTINUER D'AVANCER COLLECTIF - agence Babel
  • Réalisée par Kantar, la première étude mesurant les investissements publicitaires sur le réseau social et son usage mobile, révèle un Top 10 dominé par la plate-forme américaine de streaming, McDonald's et les opérateurs télécoms. Dans le viseur des annonceurs, la possibilité de contourner l'interdiction des offres promotionnelles en télévision, mais aussi d'accélérer les interactions avec les Millennials. Les Echos, Netflix, Free et McDonald's, premiers annonceurs sur Facebook | Les Echos
  • A partir de février 2020, les annonceurs n'auront plus accès aux informations « contextuelles » sur les internautes. Google dit vouloir protéger les données personnelles mais la modification pourrait au final renforcer sa domination sur le marché de la publicité en ligne. Les Echos, Publicité : Google provoque la colère des annonceurs en modifiant son système d'enchères | Les Echos
  • Du fait d'une baisse sans précédent des recettes publicitaires due à l'épidémie, les médias français se trouvent en grande difficulté. Pourtant, les annonceurs auraient tout intérêt à garder le contact avec les consommateurs en ces temps de crise, selon David Larramendy. Les Echos, Opinion | Redonner aux annonceurs le goût de la communication | Les Echos
  • Responsable annonceur : Barbara Alfandari la Réclame, APF FRANCE HANDICAP NOUS RAPPELLE QUE LE CONFINEMENT NE S’ARRÊTE PAS POUR LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP - agence Babel
  • Au cœur de ce succès, une nouvelle façon d’aborder le duo annonceur-agence comme l’explique Lionel Cuny, président de l’agence, « cette relation s’est jusqu’alors très peu transformée, avec un mode séquentiel brief – réponse agence » où les rapports de force sont permanents. Le temps s’est pourtant accéléré, « les projets ne durent plus 9 mois, il faut aller beaucoup plus vite ». Insign a donc misé sur les méthodes collaboratives pour trouver les meilleures idées, plus rapidement et en obtenant l’adhésion de tous. L’agence a ainsi recruté « une équipe de facilitation » en charge de porter des méthodes comme LEGO Serious Play ou appreciative inquiry. la Réclame, Vers une toute nouvelle relation annonceur-agence grâce aux méthodes collaboratives ?
  • En utilisant des outils publicitaires qui ont finalement peu évolué depuis 20 ans, 100% des annonceurs font une proposition en réalité absurde à leurs audiences en leur imposant des bannières publicitaires qui les invitent à se rendre sur leur site avant toute discussion. Imaginons qu’un individu vous aborde dans un bar et vous propose immédiatement de vous emmener boire un verre chez lui, sans discussion préalable : quelle est la probabilité que vous acceptiez de le suivre ? Presque nulle, bien sûr. Très logiquement, cela explique le piteux résultat des bannières publicitaires en 2019 : 0,06% de taux de clic sortant en moyenne. Stratégies, Le site annonceur est mort ! - Stratégies
  • En revanche, concernant les postes recherchés, seul celui de chef(fe) de projet fait partie des attentes principales des deux acteurs. En agence, on en recherche en nombre, mais on est également en quête de graphistes, de rédacteurs, ou encore de consultants en communication. Ce sont plutôt les chargé(e)s, assistant(e)s, et responsables de communication qui caracolent en tête de liste chez l’annonceur. Siècle Digital, Qu’attendent les agences et annonceurs des jeunes diplômés d’école de communication ?
  • Un crédit d'impôt sur les dépenses des annonceurs pour soutenir le secteur des médias. C'est la proposition de la députée Aurore Bergé , rapporteure de la loi sur l'audiovisuel , relayant une demande de plusieurs groupes et organisations professionnelles dans les médias - comme le SNPTV, regroupant les régies télévisées, l'Union des marques regroupant les annonceurs, etc. Les Echos, Un crédit d'impôt pour les annonceurs à l'étude pour aider les médias | Les Echos
  • Nous publions, avec l’accord de ses auteurs, un texte de Résistance à l’agression publicitaire (RAP). Réagissant à la proposition de la députée LREM Aurore Bergé de créer un crédit d’impôt sur les dépenses des annonceurs, RAP appelle au contraire à repenser le modèle économique des médias. Un constat et des propositions que nous approuvons. Acrimed | Action Critique Médias, Crédit d'impôt sur les dépenses des annonceurs : sauver les médias ou la croissance ? - Acrimed | Action Critique Médias
  • Il faut dire que la dégringolade a été soudaine. Alors que le marché était jusque-là resté plutôt observateur des évènements, malgré les défections dès le début de la crise des annonceurs liés au tourisme et aux transports, il a en revanche été directement percuté par les récentes décisions du gouvernement. La première vague de demandes d'annulation ou de report des campagnes publicitaires s'est ainsi formée dès le samedi 14 mars, au soir de l'annonce par Édouard Philippe de la fermeture de l'ensemble des magasins non-indispensables à la vie du pays. "Les annonceurs dont les magasins sont fermés ne voient plus l'intérêt de faire la publicité de produits que les gens ne vont plus acheter. Ils préfèrent donc annuler leurs campagnes et remettre à plus tard leurs investissements dans les médias", résume un cadre d'une régie interrogé. ozap.com, Coronavirus : Comment les régies publicitaires des chaînes font face à la fuite des annonceurs - Puremedias
  • Des statistiques pareilles sont propres à aiguiser les appétits des annonceurs locaux. L’application, par le biais d’un communiqué daté du 28 novembre, répond enfin à leurs attentes. La filiale star du chinois ByteDance s’est récemment installée en France, avec des employés français pour, entre autres, développer des partenariats propres à l’hexagone. Siècle Digital, TikTok révèle ses offres publicitaires pour les annonceurs français
  • Lorsqu'une marque souhaite repenser sa communication, le premier réflexe est de lancer un appel d'offres à destination des agences de publicité. Savoir utiliser la pratique du « pitch » à bon escient est alors essentiel. Car l'organisation de la compétition est un processus lourd pour l'annonceur, nécessitant un certain nombre de prérequis. Les Echos Executives, Compétition d'agences de publicité : attention aux abus !, Publicité - Les Echos Executives
  • Une vidéo diffusée à l’occasion du Prix Agence Media de l’année 2020 France by OFFREMEDIA remis la semaine dernière reprend, en 3 minutes, les principales demandes et remarques que les agences média expriment auprès des annonceurs.Durée : 3min21 , Vidéo : les agences média s’adressent aux annonceurs | Offremedia
  • Mais la contagion devrait toucher à terme tous les budgets pub, car comme le rappelle Jean-Luc Chetrit, directeur général de l'Union des marques, "une campagne très positive et joyeuse n'est pas appropriée dans un contexte d'angoisse, de pandémie". Les annonceurs vont donc être amenés pour beaucoup à reporter leurs campagnes promotionnelles. , Coronavirus: les médias menacés par la défection des annonceurs | Zone bourse
  • Et je n’allais pas être déçu, j’allais faire une découverte saisissante : la mort était devenue le premier annonceur publicitaire de France.  France Culture, La mort, premier annonceur de France
  • Et le manager de souligner la vivacité, a priori prometteuse pour les annonceurs, du secteur du jeu vidéo au niveau mondial. « Estimée à 134,9 milliards de dollars, cette industrie pèse plus que celles de la musique ou du cinéma. Les gamers, 2,3 milliards, sont plus nombreux que les habitants de Chine ou d’Inde », démontre-t-il au cours de la plénière qui clôt la journée du 9 octobre. Stratégies, Comment Twitch veut séduire les annonceurs français - Stratégies
  • Lors de la mise en place du confinement en France à la mi-mars (c’est-à-dire il y a une éternité), les annonceurs ont pu être tentés d’interrompre leurs campagnes publicitaires. Des secteurs comme l’aérien, l’hôtellerie ou la restauration ont effet connu une chute spectaculaire de leur activité. Pour ces annonceurs, continuer à communiquer comme auparavant n’aurait pas de sens. la Réclame, Covid-19 : les marques doivent-elles continuer à communiquer ?
  • BMW, Himolla, Seat, BNP Paribas... Les annonceurs seraient de plus en plus frileux à diffuser des publicités avant et après l'émission "Face à l'info" avec Éric Zemmour sur CNews, selon le collectif citoyen Sleeping Giants France. Si l'émission, diffusée du lundi au jeudi entre 19h et 20h, ne contient pas de coupure publicitaire durant cet intervalle, des publicités sont diffusées avant et après le programme, respectivement à 18h40 et à 20h02.  LExpress.fr, Les annonceurs frileux autour de l'émission de Zemmour sur CNews, selon Sleeping Giants - L'Express
  • Google étend son programme de vérification des annonces publicitaires politiques à tous les annonceurs sur sa plateforme, afin de lutter contre les escroqueries et les contenus trompeurs. Les publicités payantes en ligne sont souvent utilisées comme outil pour faire la promotion non seulement de produits légitimes, mais aussi de produits trompeurs, de fausses informations et de sites ou contenus frauduleux. ZDNet France, Publicité en ligne : Google va exiger des annonceurs une preuve d'identité et de localisation - ZDNet
  • En effet, du point de vue de l’influenceur, l’enjeu est de gagner de l’argent sans mettre à mal son image de média de premier plan ou d’expert. Et c’est même encore mieux s’il peut en profiter pour accroître au passage son capital de sympathie, son e-réputation… Tout en s’offrant du contenu supplémentaire qui créera de l’actualité, attirera des internautes et poussera toujours plus d’annonceurs à se bousculer au portillon. Qui ne voudrait d’un cercle vertueux aussi bénéfique, montrant que l’inbound marketing concerne aussi les éditeurs de sites suivis ? , ▷ Trouver des annonceurs : mission impossible ?
  • De façon globale, la crise du Covid-19 a été porteuse d’une accélération des tendances préexistantes. Et ce qui est vrai au niveau "macro" l’est aussi au niveau "micro" : au niveau "macro", nous sommes confrontés exactement aux mêmes questions sociales et écologiques qu’avant la crise : catastrophes écologiques, inégalités sociales, nouveaux modes de travail, vieillissement de la population... Sauf que celles-ci sont posées de manière plus urgente et accrue. Au niveau des relations entre agences et annonceurs, c’est pareil. Cette crise a mis à nu des questions qui se posaient déjà ; l’intégration de critères sociaux et écologiques dans les processus de communication, l’utilisation des budgets de communication comme "variable d’ajustement" par les annonceurs, la sincérité des approches RSE des marques, le sujet de la juste rémunération des agences, de l’équité des compétitions, du bon équilibre entre performance à court-terme et à long-terme, etc.  mind Media, Luc Wise (The Good Company) : "Les annonceurs doivent évaluer les agences également sur des critères sociétaux et environnementaux" - mind Media
  • La marque de distribution reste fidèle à sa stratégie d’investissement publicitaire pour achever sa premiumisation et sortir du hard discount, mais arrive sûrement à son palier. Après quatre années de croissance phénoménale, et ayant pris la tête du classement des annonceurs de Kantar Media en 2017, elle est quasiment sur la même somme investie cette année, à 498 millions d’euros – contre 499 l’année dernière. Une stratégie qui paye puisque la marque totalisait 5,8 % de parts de marché en février, selon Kantar Worldpanel. Le budget est toujours géré par l’agence Starcom de Publicis Media. La répartition des investissements, elle, n’évolue que très peu. Tout juste peut-on noter une baisse sensible en presse (−21,90 %) et en cinéma, que la marque a totalement désinvesti. Le display, quant à lui, progresse faiblement de 7,8 % à 98 millions d’euros. Le budget affichage (publicité extérieure) diminue, lui, de moitié. Côté message, la marque veut toujours vanter la qualité de ses produits (le frais, notamment) et mise sur son rapport aux producteurs (elle est toujours très présente au Salon de l’agriculture). Sans omettre pour autant son positionnement prix, avec la signature « Le vrai prix des bonnes choses ». Stratégies, Top 100 annonceurs : Lidl, toujours leader - Stratégies
  • Si 46% des Français sondés par Kantar disent regarder plus la télévision qu'auparavant, les marques sont loin de bénéficier de ses audiences supplémentaires. Selon Zaïa Lamari, data analyst de la division média de Kantar, la durée publicitaire entre le 1er et le 22 mars a ainsi diminué de 35%, et de 10% par rapport à la même période en 2019. Un annonceur sur dix n'est plus actif sur ce canal depuis le début du mois. Le travel et la restauration ont diminué de 50% leur prise de parole, et les marques alimentaires de 25%. https://www.e-marketing.fr/, TV, radio, presse et social media : l'impact publicitaire du confinement détaillé
  • Une réduction de l'assiette fiscale qui pourrait inciter les annonceurs à poursuivre leurs investissements tant à la télévision, qu'à la radio et dans la presse écrite. Selon Aurore Berger,  cette mesure pourrait profiter à l'ensemble de l'économie et permettrait ainsi d'accompagner la reprise. S'il se montre à l'écoute, l'exécutif n'a, pour l'heure, apporté aucune réponse à cette requête. Cette demande ne constitue en effet pas une priorité à ses yeux dans la mesure où il s'agit davantage d'une mesure de relance que d'une véritable urgence. De son coté, Bercy explique qu'il n'y a pas non plus lieu de déployer des dispositifs spécifiques à chaque secteur. Cette requête figurera-t-elle dans le projet de loi de finances rectificatif à venir? Pour l'heure, les observateurs restent sceptiques. BFM BUSINESS, Les médias plaident pour un crédit d'impôt en faveur des annonceurs pour surmonter la crise
  • Une autre régie média, qui explique suivre "de près l'évolution de l'épidémie et son impact sur les clients", assure également "ne pas ressentir d'effet coronavirus, hormis chez certains acteurs du voyage et du tourisme." Ces derniers, tour-opérateurs, compagnies aériennes et hôteliers en tête, figurent sans surprise parmi les premières victimes de l'épidémie, à mesure que celle-ci impacte la fréquentation des principaux sites touristiques. Le commissaire européen au marché intérieur, Thierry Breton, a déclaré ce lundi 2 mars que le manque à gagner était de "1 milliard d'euros par mois pour l'industrie touristique européenne". Une perte qui aura forcément une incidence sur les budgets communication des concernés, ce poste de dépense étant le premier sacrifié en temps de crise. "Quelques annonceurs issus du secteur du voyage ont baissé leurs investissements, voire les ont arrêtés, dans les destinations infectées", note d'ailleurs Jean-Baptiste Rouet. Air France, un gros annonceur en France, a décidé, selon nos informations, d'attendre la fin de l'épidémie avant de reprendre la parole. Une campagne de communication prévue pour le marché français a ainsi été reportée sine die. , Coronavirus : le marché pub français retient son souffle
  • Avec désormais assez de recul, nous sommes enfin en mesure de regarder ce qui marche et ce qui ne marche pas dans l'internalisation des fonctions médias par les annonceurs. , Internalisation de l'achat média : où en sommes-nous 10 ans plus tard ?

Traductions du mot « annonceur »

Langue Traduction
Anglais advertiser
Espagnol anunciante
Italien inserzionista
Allemand werber
Portugais anunciante
Source : Google Translate API

Synonymes de « annonceur »

Source : synonymes de annonceur sur lebonsynonyme.fr
Partager