La langue française

Affiche

Définitions du mot « affiche »

Trésor de la Langue Française informatisé

AFFICHE1, subst. fém.

A.− Écrit, généralement imprimé, servant à donner à un large public une information de nature officielle ou publicitaire.
1. Au sing. ou au plur. Feuille imprimée, manuscrite ou peinte, plus rarement toile, qu'on applique sur un mur, un panneau, un cadre accessible au public pour l'avertir de quelque chose. Une muraille couverte, tapissée d'affiches (Ac. 1835-1932).
a) L'affiche comme technique de communication de masse :
1. Pour résister à la tyrannie des journalistes, Dauriat et Ladvocat, les premiers, inventèrent ces affiches par lesquelles ils captèrent l'attention de Paris, en y déployant des caractères de fantaisie, des coloriages bizarres, des vignettes, et plus tard des lithographies qui firent de l'affiche un poème pour les yeux et souvent une déception pour la bourse des amateurs. Les affiches devinrent si originales qu'un de ces maniaques appelés collectionneurs possède un recueil complet des affiches parisiennes. Ce moyen d'annonce, d'abord restreint aux vitres des boutiques et aux étalages des boulevards, mais plus tard étendu à la France entière, fut abandonné pour l'annonce. H. de Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 411.
2. Des affiches bleues, nouvelles, posées à la porte de l'abbatiale, appelaient les fidèles à la mission, parmi d'autres, qui annonçaient des pèlerinages à prix réduit, à Rome et en Palestine. J. Malègue, Augustin ou le Maître est là,t. 1, 1933, p. 96.
3. Le monde moderne a si bien développé, par la presse et par l'objet, par la publicité et par le mot d'ordre, les stéréotypies et la mécanisation de la vie, qu'il est devenu insensible à ce danger partout installé. L'usine, le bureau, le journal, l'affiche, la radio, le slogan, la chanson, le parti, tous les faits de masse le multiplient à une vitesse accélérée. E. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 411.
4. Les premiers avis placardés, nés avec l'invention de l'imprimerie, étaient une suite de phrases; ils le restèrent, parfois ornés de vignettes, jusqu'à la première moitié du xixesiècle. Alors apparurent le dessin ornemental et attractif, puis la couleur. L'éclosion de la véritable affiche, devenue un art optique, date de la fin du siècle, si l'on ne voit en Daumier, Gavarni, Gustave Doré que des précurseurs. R. Huyghe, Dialogue avec le visible,1955, p. 18.
5. Il existe plusieurs types d'affiches : l'affiche en papier, imprimée, la toile peinte, l'affiche peinte dans laquelle la publicité est peinte directement sur le panneau ou le mur servant de support. Cham.1969.
Faire affiche.Se présenter sous la forme d'une affiche, figurer sur une affiche :
6. Ce n'était rien que l'ignoble publicité d'une ignoble affaire. Le coq gaulois, le lion britannique, l'aigle allemand, toutes ces bêtes nationales faisaient affiche, comme, en d'autres temps, les emblèmes de tel cognac ou de tel cirage. J. Guéhenno, Journal d'un homme de quarante ans,1934, pp. 188-189.
Rem. Autres syntagmes : affiche blanche (réservée aux communications des autorités publiques), de couleur; apposer, déchirer une affiche (Ac. t. 1 1932); piquer une affiche : ,,noter les fautes qu'elle contient`` (Ac. Compl. 1842); plat comme une affiche : ,,se dit d'une personne très maigre, très plate`` (Lar. encyclop.).
b) Domaine de l'action gouvernementale, de l'admin. publ., du dr.Affiches de mobilisation, affiches légales; affiches judiciaires :
7. 459. La vente se fera publiquement, en présence du subrogé tuteur, aux enchères qui seront reçues par un membre du tribunal civil, ou par un notaire à ce commis, et à la suite de trois affiches apposées, par trois dimanches consécutifs, aux lieux accoutumés dans le canton. Chacune de ces affiches sera visée et certifiée par le maire des communes où elles auront été apposées. Code civil,1804, p. 85.
8. L'étude avait pour tout ornement ces grandes affiches jaunes qui annoncent des saisies immobilières, des ventes, des licitations entre majeurs et mineurs, des adjudications définitives ou préparatoires, la gloire des études! H. de Balzac, Le Colonel Chabert,1832, pp. 13-14.
9. La mairie n'était pas loin, il y courut sans chapeau. Les affiches, placées sous un petit grillage, ne pouvaient se lire facilement. Ses yeux, agités comme son cœur, montaient et descendaient, sans s'arrêter sur les lignes imprimées; il ne vit pas la moitié de l'affiche, et par conséquent il ne vit pas l'annonce concernant Henriette. L.-E.-E. Duranty, Le Malheur d'Henriette Gérard,1860, p. 321.
10. Les deux sœurs, d'une commune entente, l'avaient choisi pour procéder à la licitation de la maison, des meubles et des bêtes. La vente par voie d'affiches fut fixée au deuxième dimanche du mois : elle se ferait dans son étude, et le cahier des charges portait que l'adjudicataire aurait le droit d'entrer en jouissance le jour même de l'adjudication. É. Zola, La Terre,1887, p. 388.
11. Une affiche administrative était fixée au tableau noir réservé aux annonces officielles des ventes publiques. Une vente était annoncée pour la fin du mois. B. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 74.
Rem. 1. Syntagme fréq. dans la lang. admin. : par voie d'affiches (ex. 10). 2. Lar. 19esignale que affiche s'emploie pour affichage ,,en style de palais`` et cite l'ex. suiv. (auj. arch.) :
12. Les tribunaux pourront ordonner l'impression et l'affiche de leurs jugements. Code civil,1804.
c) Domaine de la propagande pol.Affiches électorales (Ac. t. 1 1932) :
13. Une affiche électorale, puis les journaux m'apprennent que le candidat anticlérical de Clignancourt, Le Grandais, celui qui avait fait un discours si insolent et si bête, le 3 septembre dernier, à l'inauguration de la statue du chevalier de La Barre, vient d'être frappé de mort subite,... L. Bloy, Journal,1906, p. 300.
14. Si les affiches de la propagande nazie et le portrait du Führer s'étalaient à profusion dans ces boutiques germanisées, la marchandise y était rare;... F. Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 322.
15. En somme, la bataille électorale, menée à grand renfort d'affiches, de tracts, d'inscriptions peintes sur les murs, eut pour enjeux le « oui » demandé par De Gaulle et le « non » réclamé par le parti communiste. Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,Le Salut, 1959, p. 269.
d) Domaine de la public.Affiche pour la vente d'une propriété, d'une maison (Ac. 1835-1932); affiche publicitaire :
16. Pour te placer plus haut dans la société, tu ne veux plus être en nom, tu veux ôter l'enseigne de la reine des roses, et tu vas faire encore tes salamalecs d'affiches et de prospectus qui montreront César Birotteau au coin de toutes les bornes et au-dessus de toutes les planches, aux endroits où l'on bâtit. H. de Balzac, César Birotteau,1837, pp. 17-18.
17. Jeudi 13 octobre. Visite de l'administrateur du Voltaire, m'annonçant qu'il va couvrir Paris d'affiches et le jour de l'apparition du premier feuilleton, faire délivrer dans les rues de Paris, une chromolithographie de La Faustin tirée à cent mille exemplaires. Puis il se lamente que la police défende les hommes-affiches, qui sont un des grands moyens de publicité à Londres... E. et J. de Goncourt, Journal,oct. 1881, p. 129.
18. ... M. Gervex. C'est triste à dire, mais cet artiste ne sait même plus peindre. Son Mariage civil pourrait être signé par Santhonax, l'étonnant homme qui peinturlure les bâches-affiches des baraques de foire. Ni dessin, ni couleur, rien; M. Gervex est fini... J.-K. Huysmans, L'Art moderne,1883, p. 200.
19. La grande puissance était surtout la publicité. Mouret en arrivait à dépenser par an trois cent mille francs de catalogues, d'annonces et d'affiches. É. Zola, Au Bonheur des dames,1883, p. 613.
20. Déjà, tout autour de l'illustre demeure, et comme un défi jeté aux boîtes où l'on trouvait des « originales » de Balzac, de Daudet, des grands papiers de Gide, de Barrès, alors pas trop connus, l'affiche-réclame donnait à la capitale cette physionomie qui n'a guère changé. L.-P. Fargue, Le Piéton de Paris,1939, p. 87.
21. C'était inimaginable tout ce que cette façade avait pu recevoir de plaques en tôle, grandes et petites, de cartons-affiches, de panneaux. L'effet était bariolé, affolant, mais à Florentine il avait paru agréable. G. Roy, Bonheur d'occasion,1945, p. 396.
Rem. 1. Comme le montrent les ex. 17, 18, 20, 21, affiche entre dans un certain nombre de mots composés, où il est tantôt 1erterme (déterminé), tantôt 2eterme (déterminant) : bâche-affiche, carton-affiche, homme-affiche, affiche-réclame. 2. Land. 1834 note : ,,depuis quelque temps on rencontre dans certaines grandes villes un individu qui se promène dans les endroits les plus fréquentés, ayant sur la poitrine et sur le dos une double large planche, sur laquelle sont collés un ou plusieurs placards; on nomme cet individu : homme-affiche, homme qui porte une affiche``. A été remplacé de nos jours par homme-sandwich.
En partic., domaine de la public. des spectacles.Affiche de comédie (Ac. 1798-1835); les affiches de spectacle (Ac. 1835-1932) :
22. ... quelque chose venait de lui arriver, une de ces choses dont il rêvait confusément quinze ans plus tôt, quand il déchiffrait sur les colonnes Morisse les affiches flamboyantes : on avait joué sa première pièce et des gens la trouvaient bonne. S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 363.
Tête d'affiche. Nom de l'acteur qui est inscrit en tête de l'affiche (en raison de sa notoriété); l'acteur lui-même.
Rem. Syntagmes usuels : disparaître de l'affiche; interdire l'affiche; mettre sur l'affiche; [en parlant d'un spectacle, etc.] quitter l'affiche; retirer de l'affiche; [en parlant d'une pièce de théâtre, d'un spectacle, etc.] tenir l'affiche (pendant x mois).
2. Au plur.
a) T. de collège.,,Solennité anciennement en usage chez les jésuites, dans laquelle les écoliers exposaient dans des cartouches leurs compositions en prose ou en vers au jugement les uns des autres. Affiche, au sing., signifie l'une de ces compositions.`` (Besch. 1845).
b) Petites affiches; affiches publiques. ,,Feuille périodique dans laquelle on annonce les terres, les maisons, les meubles à vendre, les appartements à louer, les effets perdus ou trouvés, etc.`` (Ac. 1835-1932).
B.− Au fig.
1. [Avec parfois un compl. prép. introd. par de pour indiquer l'obj. de l'action] Action de faire parade (d'une attitude le plus souvent morale); parade :
23. Richelieu certes s'y employa avec grandeur. Port-Royal, de son côté, sans affiche, sans ambition, reprit pour sa part cette œuvre de François Ieret de Ramus, et, à la veille de la majorité de Louis XIV, prépara des hommes à cette langue française tout à l'heure souveraine. Ch.-A. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 3, 1848, p. 451.
24. Derrière la fausse honte des illusions, du dévouement, de toutes les piétés sociales, derrière nos affiches de scepticisme, nos paradoxes féroces, nos thèmes sans entrailles, il y a tout ce dont nous ne parlons jamais, des mères soutenues, des sœurs aidées par la copie de nos nuits, une famille où vont mystérieusement nos charités filiales... E. et J. de Goncourt, Charles Demailly,1860, p. 171.
Faire affiche de qqc. (cf. supra A 1 a) :
25. Ils se disaient idéologues ou spiritualistes : il était fatal qu'une partie de leurs héritiers, quand ils eurent découvert à ce bel esprit un sous-sol de passions et de forces sociales, aient éprouvé un plaisir un peu bruyant à faire affiche de matérialisme. E. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 72.
2. Fam. Signalement public, enseigne (cf. supra A 1 d, rem. homme-affiche) :
26. Ce diable d'homme vous fâche avec tout le monde. Quand on est de sa bande, on a une affiche dans le dos. É. Zola, Son Excellence Eugène Rougon,1876, p. 52.
3. P. méton., arg., péj. :
27. Quant au tzar des Bulgares, c'est une pure coquine, une vraie affiche, mais très intelligent, un homme remarquable. M. Proust, À la recherche du temps perdu,Le Temps retrouvé, 1922, p. 787.
Rem. Affiche est dans ce sens, voisin de affectation, dont il se distingue cependant en ce que ce qu'on affiche est authentique.
Stylistique − En raison de son emploi publicitaire ou électoral intéressé, affiche prend fréquemment, à l'époque mod., une valeur péj. (ex. 6, 25, 26, etc.).

AFFICHE2, subst. fém.

CORDONN. Produit de l'action d'afficher (un cuir), rognure de cuir mis sur la forme (cf. afficher2).
Rem. Attesté ds Raym. 1832 (d'apr. FEW t. 3, p. 506, s.v. figicare), Besch. 1845.

AFFICHE3, subst. fém.

Vx. Objet pointu, destiné à être piqué dans ou sur quelque chose.
A.− BIJOUT., ORFÈVR. Menu objet en métal pour la parure féminine (agrafe, broche, boucle, épingle, fibule, pendeloque), qui se fixait au corsage, au cou, dans les cheveux.
B.− PÊCHE
Petite tige dont on se sert pour fixer le verveux sous l'eau. Synon. fiche.
,,Perche de 2 à 3 mètres de long, munie d'une pointe de fer, que les pêcheurs enfoncent dans le sable ou la vase pour arrêter leur bateau quand ils veulent tendre le verveux.`` (Nouv. Lar. ill.).
Rem. DG dit encore pour B : ,,spécialt. De nos jours``. Ce sens a disparu des dict. Lar. depuis le Nouv. Lar. ill.
Prononc. ET ORTH. : [afiʃ]. − Rem. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. afiche avec un seul f. Enq. : /afiʃ/.
Étymol. ET HIST. − 1. Ca 1200 « épingle, fibule servant à attacher une partie de vêtement » (Escoufle, éd. Michelant et P. Meyer, 3835 ds T.-L. : Puis la [l'aumosniere] ratache a une afiche Quarree a pierres, bele et riche Dont ele ot son col afichié). − 1527, Seyssel ds Hug., forme affique (affiquet*); repris au xixes. : 1834 (Boiste : Affiche [...] t. d'épingl., broche); 1374-1377 « piquet de bois » (Modus et Racio, fo80 vods Gdf. : Six affiches qui sont fichees au costé de la chambre entre l'escorce et le boys). − 1583, Gauchet ds Hug.; semble repris au xviiies. : 1771 pêche (Trév. : Affiche [...] l'affiche est une forte pointe de fer d'environ 2 pieds de longueur, emmanchée d'une perche... On s'en sert pour arrêter le bateau en la fichant et enfonçant profondément dans le sable); 2. 1427 « annonce au public, écrite ou impr. sur papier » (Ducs de Bourg., II, 4923 ds Gdf. Compl. : Pour affiches et enseignes dud. lieu de Nostre Dame de Hal, pour distribuer aux gens de l'ostel de M. d. S. 20 s.); 1716, 20 févr. « feuille périodique où sont publiés des avis de vente, informations, publicités », date du 1ernuméro du périodique Affiches de Paris, des provinces et des pays étrangers ds Hatin, Bbg. de la Presse périodique fr., 1866, p. 18. 1 déverbal de afficher1« planter, ficher »; 2 dér. de 1.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 972. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 827, b) 1 889; xxes. : a) 1 837, b) 1 310.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Baudr. Pêches 1827. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Blanche 1857. − Bouillet 1859. − Bruant 1901. − Cap. 1936. − Chabat t. 1 1875. − Cham. 1969. − Comm. t. 1 1837. − Daire 1759. − Dup. 1961. − Dupin-Lab. 1846. − Éd. 1913. − Esn. 1965. − Fér. 1768. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Giteau 1970. − Laborde 1872. − Lacr. 1963. − Lar. comm. 1930. − Lavedan 1964. − Le Breton 1960. − Leloir 1961. − Marcel 1938. − Prév. 1755. − Réau-Rond. 1951. − Réau-Rond. Suppl. 1962. − Roche 1968. − Sill. 1965. − St-Edme t. 1 1824.

Wiktionnaire

Nom commun

affiche \a.fiʃ\ féminin

  1. Feuille souple ou rigide affichant un message, ou une image, imprimé ou écrit que l’on applique contre les murs pour donner connaissance au public de quelque chose.
    • Elle collectionne aussi toutes les plaques officielles des rues, et à chaque instant un généreux donateur arrive, apportant des panonceaux ou des affiches. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • […], je lis avec effarement, à plusieurs encoignures, des affiches enluminées […]. « Engagez-vous dans l’armée coloniale ! » s’écrie l’autre, toute enluminée de perroquets, toute rehaussée de nudités affriolantes. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • […], elle considéra, sans bouger, une affiche qui représentait une gitane devant un paysage andalou. — (Pierre Louÿs, Psyché, 1927, p. 137)
    • Les petits chevaux des Cosaques escaladent les amas de décombres, entre des lambeaux de murs placardés d’affiches portant la dernière proclamation de Gœbbels : « Tout Allemand doit défendre sa capitale. Les hordes rouges seront arrêtées. » — (Georges Blond, L’Agonie de l’Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.326)
    • Le détournement d’affiche par les militants adverses, le plus souvent par graffiti ou bombage, constitue une pratique aussi ancienne que l’affiche politique elle-même. — (François Heinderyckx, La politique s’affiche, dans Un siècle d’affiches politiques en Belgique francophone, ouvrage collectif de Xavier Mabille, François Heinderyckx & Gabriel Thoveron, Éditions du CEFAL, 2003, p. 74)
  2. Ensemble des artistes ou spectacles programmés dans un lieu ou lors d’un événement culturel.
    • La Cantatrice chauve est à l’affiche du théâtre de la Huchette depuis 1957.
    • Ce festival a une affiche éclectique.

Forme de verbe

affiche \a.fiʃ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe afficher.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe afficher.
    • D’un côté, il affiche son désir d’accroître sa participation dans le capital des entreprises dites stratégiques, de « zimbabwéaniser » les compagnies étrangères, d’entreprendre une réforme agraire en réinstallant, sur des terres appartenant aux grands fermiers commerciaux, de petits paysans regroupés en coopératives, enfin de n’encourager l’investissement privé que s’il est « compatible avec la transformation socialiste de l’économie ». — (Luc-Joël Grégoire, Le Zimbabwe : évolution économique et perspectives, 1989, page 284)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe afficher.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe afficher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe afficher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AFFICHE (a-fi-ch') s. f.
  • 1Feuille imprimée ou manuscrite que l'on applique sur les murs, pour donner connaissance au public de quelque chose. Poser une affiche. Il annonça par une affiche qu'il vendrait… Tous les murs de Paris sont couverts d'affiches.
  • 2Petites Affiches, feuille périodique d'annonces.
  • 3 En termes de pêche, petit engin dont on se sert pour tendre un verveux. Longue perche ferrée pour arrêter et fixer les bateaux.

HISTORIQUE

XVe s. Non trop curieux en deguisements ; ne moult ne s'y entend, ne amuse, ni ne dore son corps par diverses affiches, Bouciq. IV, 7.

XVIe s. Il denoncea et publia par affiches que ce mesme jour là il vouloit lever gens pour la guerre, Amyot, Cam. 76. Dans Rabelais, ce mot signifie épingle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « affiche »

Voy. AFFICHER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Déverbal sans suffixe de afficher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « affiche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
affiche afiʃ

Évolution historique de l’usage du mot « affiche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affiche »

  • FCA/PSA: Tavares affiche sa confiance pour les synergies et défend l'accord de fusion | Dow Jones Investir, FCA/PSA: Tavares affiche sa confiance pour les synergies et défend l'accord de fusion, Actualité des sociétés - Investir-Les Echos Bourse
  • Tout apprendre, non point pour l’afficher, mais pour s’en servir. De Georg Christoph Lichtenberg
  • C'est plus facile de dire "ça m'est égal" que d'afficher sa détresse. De Monique Corriveau / Le témoin
  • Par des citations on affiche son érudition, on sacrifie son originalité. De Arthur Schopenhauer
  • L'affiche doit être un télégramme adressé à l'esprit. De Paul Colin
  • Je préfère voir une belle affiche qu'un mur lépreux. De Christian Blachas
  • Il n’est pas de vice si simple qui n’affiche des dehors de vertu. De William Shakespeare / Le marchand de Venise
  • La poésie, pour moi, c'est l'affiche sur laquelle on découvre une sublime nana. De Christian Blachas
  • Le matérialisme libéral affiche son attachement aux droits de l’homme, mais les droits l’intéressent plus que l’homme. De André Frossard / Le monde de Jean-Paul II
  • La peinture est un but en soi. L'affiche n'est qu'un moyen de communication entre le commerçant et le public. De Cassandre
  • Ce qui est gardé secret, c'est souvent les véritables sentiments qu'éprouve un individu sur un comportement qu'il affiche ouvertement. De Bruno Bettelheim / Survivre
  • Quand j'aurai des coups durs, je me tournerai vers l'affiche d'"Intouchables", et je me dirai que j'ai au moins vécu ça. De Omar Sy / L'Express - 22 février 2012
  • L'image est un accélérateur de violence, dans la mesure où elle affiche la somptuosité, la facilité du geste, y compris de celui qui donne la mort, mais aussi de l'argent. De Marc Augé / Antoine Spire - Le Monde de l'éducation - Avril 2001
  • Le chiffre d'affaires pour sa part a chuté de 38% à 6,3 milliards de dollars sur la même période par rapport au dernier trimestre de l'exercice précédent. Nike affiche une perte par action de 51 cents là où les analystes tablaient sur un bénéfice de 9 cents. Nike a pu compenser une partie des ventes perdues dans les magasins par la hausse des ventes en ligne, qui ont bondi de 75% par rapport à l'année dernière et ont représenté environ un tiers du chiffre d'affaires. Le Figaro.fr, Nike affiche une perte nette de 790 millions de dollars au quatrième trimestre
  • L'Oréal a développé une méthode pour calculer le score environnemental et social de ses produits. Les shampooings et les soins capillaires Garnier ont été les premiers notés. Tous les autres produits rincés (capillaires, gels douche...) du groupe devraient afficher ce score d'ici 2022. lsa-conso.fr, L'Oréal affiche le score environnemental et...
  • Le festival JazZèbre s’annonce pour fin septembre et s’adapte – entretien avec le directeur artistique de JazZèbre Yann Causse. Alors que la quasi-totalité des festivals de printemps et d’été a été annulée, le directeur artistique se dit chanceux d’avoir un festival musical programmé à l’automne. L’édition 2020 de JazZèbre affichera une trentaine de concerts du 25 septembre au 18 octobre ; presque comme d’habitude depuis 32 ans… Photo de Une : James Carter trio, Théâtre de l’Archipel par Pierre Yves Salique. Made In Perpignan, Le festival JazZèbre se tiendra bien fin Septembre avec une affiche internationale - Made In Perpignan

Images d'illustration du mot « affiche »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « affiche »

Langue Traduction
Anglais poster
Espagnol cartel
Italien poster
Allemand plakat
Portugais cartaz
Source : Google Translate API

Synonymes de « affiche »

Source : synonymes de affiche sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « affiche »

Affiche

Retour au sommaire ➦

Partager