La langue française

Acmé

Sommaire

  • Définitions du mot acmé
  • Étymologie de « acmé »
  • Phonétique de « acmé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « acmé »
  • Citations contenant le mot « acmé »
  • Images d'illustration du mot « acmé »
  • Traductions du mot « acmé »
  • Synonymes de « acmé »

Définitions du mot « acmé »

Trésor de la Langue Française informatisé

ACMÉ, subst. masc. ou fém.

A.− MÉD. Phase où une maladie atteint son plus haut degré d'intensité. Synon. ,,période d'état`` (Garnier-Del. 1958) :
1. En plein acmé d'arthropathies, un malade qui paraissait aller mieux, s'agite, délire, crie et meurt. Barbier ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine,fasc. 2, 1920-1924, p. 869).
2. ... dans ce dernier cas, la polyurie atteint son acmé au bout d'une ou de deux semaines. Sezary ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine,fasc. 8, 1920-1924, p. 69).
3. L'acmé de la dépression à laquelle je viens de faire allusion se trouva atteint dimanche après-midi à 3 h 30 lorsque, souffrant à l'extrême limite, de douleurs d'adhérences qui m'avaient littéralement tordu, dans le train qui me conduisait à Meudon, j'arrivai chez Jacques Maritain. Ch. Du Bos, Journal,sept. 1928, p. 192.
B.− P. ext. PHILOS., PSYCHOL.
1. ,,Époque à laquelle un philosophe, une doctrine, une institution ont eu leur plus haut degré d'influence ou d'activité.`` (Lal. 1968).
2. ,,Maximum de développement.`` (ibid.); apogée.
3. Point critique :
4. Tout ceci une fois traité (et il faut que dans la journée de demain je l'aie traité) me laissera en face du problème esthétique démon-daïmon et du texte de Si le grain ne meurt dont ma critique sera l'acmé de notre dialogue à ce sujet; ... Ch. Du Bos, Journal,avr. 1928, p. 83.
5. L'éidétique serait seulement la psychologie de l'adulte, c'est-à-dire la description d'une sorte d'« acmé » psychologique située grossièrement entre deux phases d'intégration et de régression, l'être-adulte se situant entre le devenir-adulte ou adolescence et le devenir-vieux ou sénescence. P. Ricoeur, Philosophie de la volonté,1949, p. 401.
6. ... je remarque d'abord le sens ascendant ou descendant de cet « impetus » de la vie : je l'appellerai volontiers la dérivée seconde de mon âge, selon que je monte vers « l'acmé » ou que je descende à partir de cette « acmé ». Cette expérience est d'ailleurs fort complexe : si globalement la marche vers la maturité est la plus grande montée de mon existence, chaque âge, comme on l'a dit, est à certains égards une « acmé » relative; chaque âge est la montée vers un horizon de valeurs et de pouvoirs qui a en soi sa perfection. Mais par rapport à ces « acmé » relatives, le sommet de la maturité est comme l'« acmé » absolue et la vie est l'inexorable mouvement de montée vers la maturité et de descente vers la vieillesse. P. Ricoeur, Philosophie de la volonté,1949p. 406.
7. ... des mensurations rigoureuses peuvent assigner la ligne de partage des eaux ou la sommité d'une chaîne de montagnes, mais des tâtonnements sans fin ne suppléeraient pas à l'intuition aventureuse et soudaine qui d'un coup nous met en présence de l'inassignable acmé. Par une intuition de ce genre, l'homme de guerre saisit au vol le moment critique d'une bataille et fait donner à point nommé les réserves qui décideront du sort des armes; par une intuition de ce genre, le clinicien saisit au vol la minute décisive d'une intervention chirurgicale. V. Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi ou le presque-rien,1957, p. 127.
Rem. Les dict. hésitent sur le genre du mot : Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Rob. et Quillet 1965 le considèrent comme étant masc., Littré, Pt Rob. et Garnier-Del. 1958 le tiennent pour fém. La docum. d'ex. reflète cette hésitation : dans l'ex. 1 acmé est masc., alors qu'il est fém. dans l'ex. 6; cette différence de genre correspond peut-être à la différence d'accept., celle qui touche à la philos. étant, comme son modèle gr., du fém., ou provient de ce que les uns pensent, en l'employant, au mot usuel sommet ou à l'expr. plus haut degré, les autres directement à l'usage gr.
Prononc. : [akme].
Étymol. ET HIST. − 1751 (Encyclop. t. 1 s.v. : Acmé (médec.), il est particulièrement en usage pour signifier le plus haut point ou le fort d'une maladie; car quelques-uns divisent les maladies en quatre états ou périodes : l'arche qui est le commencement ou la première attaque; l'anabasis qui est l'augmentation du mal; l'acme qui en est le plus haut point; le paracme qui en est le déclin). Le mot désigne par ext., depuis la 1remoitié du xxes., le point culminant de diverses choses (acmé du dialogue, de l'âge...) mais il est réservé princ. au vocab. philos. (acmé d'une doctrine, d'un philosophe, d'un développement, etc.). Le gr. avait connu à partir du même sens premier les mêmes emplois fig. À noter que Pt Rob. considère cette ext. de sens comme étant un néol. Empr. au gr. α ̓ κ μ η ́, -η ̃ ς « partie aiguë d'un objet », empl. par les aut. d'ouvrages méd. pour désigner le point critique d'une maladie.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 13.
BBG. − Bél. 1957. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Lal. 1968. − Littré-Robin 1865. − Rey-Cottez 1968, t. 36, p. 144.

Wiktionnaire

Nom commun

acmé \ak.me\ féminin

  1. Phase d’intensité maximale.
    • Dans le domaine positif, médical, sont attestés des cas de femmes qui, dans l’acmé de l’orgasme, s’évanouissent ou tombent dans des états semi-cataleptiques susceptibles de durer plusieurs heures. — (Julius Evola, Métaphysique du sexe, page 132, traduit par Philippe Baillet, 2006, L’Âge d’homme)
    • Elle était à l’acmé de sa beauté. — (David Foenkinos, La Délicatesse, Folio, page 20)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ACMÉ (a-kmé) s. f.
  • Terme de médecine. Le plus haut point d'une maladie. Une maladie en son acmé. Après avoir atteint son acmé à la fin de mai, elle [la peste en Mésopotamie] déclinera en juin et disparaîtra de la Mésopotamie en juillet, Tholozan, Acad. des sc. Compt. rend. t. LXXXII, p. 1421.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « acmé »

Ἀϰμὴ, le plus haut point d'un développement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du grec ancien ἀκμή, akmê (« pointe, sommet »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « acmé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acmé akme

Évolution historique de l’usage du mot « acmé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « acmé »

  • Pendant quelques minutes, on infuse du thé. Puis, lorsque le temps d’infusion est respecté, on y ajoute du lait, de l’eau, et des saveurs fruitées en fonction des compositions de chacun. Parallèlement, on cuit les billes de tapioca pendant une vingtaine de minutes. Les perles sont à leur acmé gustative lorsqu’elles sont rebondies et moelleuses à la fois, fermes à l’extérieur et presque fondantes à l’intérieur.  Marie France, magazine féminin, Bubble Tea : quelle est cette boisson gourmande qu'on va siroter tout l'été ?
  • Le 29 avril 1992, 100 000 personnes descendent dans les rues de South Central, à Los Angeles, pour protester contre le racisme. La manifestation dégénère et enflamme les Etats-Unis. Ces émeutes sont-elles l'acmé de trop longs affrontements entre la communauté noire et la police américaines ? France Culture, Los Angeles 1992, "Light My Fire" - Ép. 4/4 - Les interminables combats pour l’égalité aux États-Unis
  • « C’est un trio de losers qui se débattent dans la médiocrité du quotidien. L’un décide que ça suffit, qu’il va vivre. Il rencontre une femme, ils commencent une relation amoureuse et son ami s’offre en cadeau de mariage. Mais assez vite, ça dégénère et la médiocrité reprend le dessus, leur petite vie… Jouer aux dominos et prendre le thé sur le balcon devient l’acmé de la journée ! , Spectacle | [Diaporama] Sur la scène du Tival, « un énorme bonheur de jouer »

Images d'illustration du mot « acmé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « acmé »

Langue Traduction
Anglais acme
Italien acme
Portugais pico
Source : Google Translate API

Synonymes de « acmé »

Source : synonymes de acmé sur lebonsynonyme.fr
Partager