La langue française

Paroxysme

Définitions du mot « paroxysme »

Trésor de la Langue Française informatisé

PAROXYSME, subst. masc.

A. − MÉD. Phase d'une maladie, d'un état morbide pendant laquelle tous les symptômes se manifestent avec le maximum d'acuité. Accès qui atteint son paroxysme. Le jour où l'accès de Chanteau fut à son paroxysme, la maison entière trembla de ses cris (Zola, Joie de vivre, 1884, p.943).Beethoven est au paroxysme d'une longue crise d'otite, entérite, douleurs aiguës, dysenterie, affaiblissement général, désespoir (Rolland, Beethoven, t.2, 1937, p.565):
1. ... la crise épileptique, malgré son aspect paroxystique, n'est que la libération incohérente de la motricité primaire consécutive à un effondrement massif de l'énergie psychique. Le même phénomène explique que la seconde partie de la nuit soit le moment des paroxysmes de toutes sortes: crises épileptiques, spasmes génitaux, naissances, céphalées, celui aussi où l'on meurt plus qu'à tout autre. Mounier, Traité caract., 1946, p.177.
B. − P. ext.
1. [En parlant d'une sensation, d'un état affectif] Degré extrême. Rien n'est plus près d'un énergumène, en effet, qu'un homme au paroxysme du désir (Green, Journal, 1940, p.24).Les griefs accumulés depuis le début de la bataille de France et venus au paroxysme avec l'armistice conclu par Vichy (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p.77):
2. Comment la raison résiste-t-elle? Et par quel mystérieux cheminement finit-on par dépasser ce paroxysme de détresse et de révolte, pour parvenir à cette espèce d'acceptation? Martin du G., Thib., Épil., 1940, p.912.
SYNT. Atteindre à son paroxysme; porter, pousser (une émotion, un sentiment) à son paroxysme; au paroxysme de la colère, de la douleur, de la passion, du plaisir.
2. Moment le plus intense dans le déroulement de quelque chose. La scène de la nuit fut un paroxysme. Paul traita sa soeur et Agathe de grues infectes et Gérard d'entremetteur (Cocteau, Enfants, 1929, p.118).Fermant la fenêtre comme à regret sur la jaune illumination de l'orage alors à son paroxysme (Gracq, Argol, 1938, p.176):
3. Concevons-nous que le Parthénon et les Propylées, (...) les Dialogues de Platon (...) aient été l'oeuvre d'une époque fort ressemblante à 1793, d'un état politique qui entraînait, proportion gardée, plus de morts violentes que notre première révolution à son paroxysme? Renan, Avenir sc., 1890, p.420.
3. Dépassement de la mesure moyenne, des limites ordinaires. Pour nous, les paroxysmes de température ou de sécheresse, les brusques vagues de chaud et de froid sont une source continuelle d'épreuves (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p.106):
4. On s'habitue au paroxysme. C'est une espèce de vice (...). Et tu juges du degré de détérioration que l'on atteint par ceci qu'un homme comme moi a pu (...) trouver que le ravin d'Haudromont, en pleine bataille de Verdun, ce n'était pas tout à fait du paroxysme. Romains, Hommes bonne vol., 1938, p.208.
C. − GÉOL. Paroxysme (tectonique). ,,Période d'activité maximale dans la formation d'un édifice tectonique`` (Fouc.-Raoult Géol. 1980). La chaîne alpine a été datée du tertiaire (paroxysme post Miocène) avec assez de précision (Combaluzier, Introd. géol., 1961, p.138).
REM.
Paroxyser (se), verbe pronom.,péj. [En parlant d'une chose] Atteindre un degré extrême, voisin de l'excès. Vous savez comme sont les sentiments en moi; ils se paroxisent aussitôt (Gide, Corresp.[avec Valéry], 1891, p.96).Au part. passé en emploi adj. [En parlant d'une pers.] Qui manifeste dans son caractère, sa conduite, une tendance aux excès. J'entends par mesure le sens des proportions (...). D'Annunzio ignore cet art. Il est tout le temps au bout de lui-même, tendu, forcé, paroxysé, et par moments il en est ridicule, car on craint une apoplexie (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1906, p.85).
Prononc. et Orth.: [paʀ ɔksism̭]. Ac. 1762, 1798: paroxisme, dep. 1835: -ysme. Étymol. et Hist.1. 1314 méd. peroxime (Henri de Mondeville, Chirurgie, § 914, éd. A. Bos, t.1, p.220); ca 1370 paroxime (Gui de Chauliac, Chirurgie ds Sigurs, p.68); fin du xives. [ms.] parocisme (Evrart de Conty, Problèmes d'Aristote, ms. B.N. fr. 210, fo59 vods Gdf. Compl.); 1552 paroxysme (Rabelais, Quart Livre, éd. R. Marichal, p.187); 2. 1818 fig. le paroxysme d'une passion (Nodier, J. Sbogar, p.187); 3. 1886 [éd.] paroxysme volcanique (Lapparent, Abr. géol., p.79). Empr. au gr. méd. π α ρ ο ξ υ σ μ ο ́ ς «id.», dér. de π α ρ ο ξ υ ́ ν ω «aiguiser contre, exciter, exacerber» (de π α ρ α ́ et ο ̓ ξ υ ́ ν ω «aiguiser, exciter», lui-même dér. de ο ̓ ξ υ ́ ς «aigu»). Fréq. abs. littér.: 275. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 318, b) 301; xxes. a) 339, b) 531.
DÉR.
Paroxysmique, adj.[En parlant d'une chose] Qui tient du paroxysme (v. supra B 3). Il ne s'agirait que d'un tout petit nombre d'armes et non pas, comme dans le concept atomique tactique de l'Otan de ces dernières années, d'un emploi paroxysmique d'armes de faible portée (Beaufre, Dissuasion et strat., 1964, p.127). [paʀ ɔksismik]. 1resattest. 1611 paroximique (Cotgr.), 1832 paroxysmique (Raymond, s.v. paroxismique); de paroxysme, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Nom commun

paroxysme \pa.ʁɔk.sism\ masculin

  1. (Médecine) Le moment le plus aigu d’une maladie ou d’un état morbide.
    • Freind, en parlant de Petrus Salimis, rapporte plusieurs exemples où, par l’intermittence du pouls, ce médecin prédisait certaines syncopes, dont il prévenait les paroxysmes par la saignée et par d'autres remèdes […]. — (Dictionaire des sciences médicales, tome 44, Paris : chez Charles-Louis-Fleury Panckoucke, 1820, page 417)
  2. (Figuré) (Plus courant) Le moment le plus aigu, d’une sensation, d’un sentiment, d’une passion, d'un événement ou phénomène.
    • En se voyant trahie, abandonnée pour des millions, Éléonore était en proie à un paroxysme de rage, de haine et de méchanceté froide. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Mieux valait laisser couler ses larmes et donner au premier paroxysme du désespoir le temps de se calmer […] — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Ce perpétuel me, me adsum qui feci, — c’est moi, moi seule qui en suis cause, — revenait sous toutes les formes dans des paroxysmes de générosité qui m’accablaient de honte et de bonheur. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 177)
    • Marseille, quand elle est belle, est extrêmement belle, mais, dans ses hideurs, elle va au paroxysme. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Mais, sous la Convention, l’exaltation des passions atteint son paroxysme. La lutte, de politique qu’elle était, devient antireligieuse. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Tempête Christian à son paroxysme en Allemagne et au Danemark — (Météo-Paris - Actualités météo - 28 octobre 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAROXYSME. n. m.
T. de Médecine. Le moment le plus aigu d'une maladie ou d'un état morbide. Il est dans le paroxysme de sa maladie, de la fièvre. Fig., Le paroxysme de la douleur, de la colère, de la souffrance, de la passion.

Littré (1872-1877)

PAROXYSME (pa-ro-ksi-sm') s. m.
  • Terme de médecine. La plus forte intensité d'un accès, d'une douleur, etc. Le sophiste, dans le paroxysme de la goutte, s'écriait : ô douleur…, Chateaubriand, Génie, I, VI, 2.

    Fig. Le paroxysme de la colère.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « paroxysme »

Παροξυσμὸς (voy. PAROXYNTIQUE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1552) Du grec ancien παροξυσμός, paroxusmós (« paroxysme d’une maladie »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paroxysme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paroxysme parɔksism

Citations contenant le mot « paroxysme »

  • Un amour qui n'a pas atteint son paroxysme, c'est toujours un volcan qui ne dort qu'à demi. De Louise Leblanc / Pop Corn
  • Dans les moments de paroxysme, il faut savoir être fou délibérément pour ne pas mourir sous le choc de la vie. De Michel Bataille / L'arbre de Noël
  • Un amant exceptionnel, c'est aussi celui qui va faire l'amour toute une journée sans arriver au paroxysme. De Claude Sarraute / V.S.D. - Février 1990
  • Sans la paresse qui dissuade de pousser la méchanceté trop loin et la concurrence à son paroxysme, notre société ne serait pas vivable. De Philippe Bouvard / Journal
  • “Il y a des péniches sur la Seine où il y a tous les soirs 500 à 600 personnes. Tous les établissements d’été du Bois de Boulogne sont ouverts. Alors comme on ne peut pas faire club, on ajoute un buffet pour faire restauration. Ce n’est pas sérieux. L'hypocrisie est à son paroxysme”, dénonce-t-il.  RMC, « L'hypocrisie est à son paroxysme »: pourquoi les propriétaires de boites de nuit se sentent oubliés par le gouvernement
  • Suspense total pour les accessits. Derrière la Juve, titrée dimanche pour la 9e fois de suite, c'est l'embouteillage entre l'Inter Milan, l'Atalanta Bergame et la Lazio Rome, qui continuent de se battre pour la deuxième place mardi et mercredi lors de la 37e journée de Serie A. Le suspense est à son paroxysme: un seul point sépare, à deux journées du terme de la saison, l'Inter (2e, 76 pts), l'Atalanta (3e, 75 pts) et la Lazio (4e, 75 pts). Les trois clubs sont cependant assurés de finir entre la 2e et la 4e places, qualificatives en Ligue des champions. Sport24, Serie A: après le sacre de la Juve, match à trois pour la 2e place - Italie - Etranger - Football

Traductions du mot « paroxysme »

Langue Traduction
Anglais paroxysm
Espagnol paroxismo
Italien parossismo
Allemand anfall
Chinois 发作
Arabe النوبة
Portugais paroxismo
Russe пароксизм
Japonais 発作
Basque paroxysm
Corse parossisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « paroxysme »

Source : synonymes de paroxysme sur lebonsynonyme.fr

Paroxysme

Retour au sommaire ➦

Partager