La langue française

Culmination

Sommaire

  • Définitions du mot culmination
  • Étymologie de « culmination »
  • Phonétique de « culmination »
  • Évolution historique de l’usage du mot « culmination »
  • Citations contenant le mot « culmination »
  • Traductions du mot « culmination »
  • Synonymes de « culmination »

Définitions du mot « culmination »

Trésor de la Langue Française informatisé

CULMINATION, subst. fém.

A.− [Dans l'espace]
1. GÉOGR., rare. [En parlant d'un élément de relief] Sommet, point culminant*. Synon. (rare) culmen.De loin la culmination du rocher d'où elle se jette dans l'eau, transporte de joie les enfants qui savent qu'ils vont voir l'otarie (Proust, Swann,1913, p. 418).
2. [En parlant d'un astre] Passage à son point culminant* :
... en prenant l'heure exacte du lever et du coucher du soleil, et en relevant sa position au demi-temps écoulé entre ce lever et ce coucher, il comptait fixer exactement le nord de l'île, car, par suite de sa situation dans l'hémisphère austral, le soleil, au moment précis de sa culmination, passait au nord, et non pas au midi, comme, en son mouvement apparent, il semble le faire pour les lieux situés dans l'hémisphère boréal. Verne, L'Île mystérieuse,1874, p. 102.
P. méton. Le moment de ce passage. Sous la culmination de midi, dans l'ombre éclatante des maisons blanches dévorées par le soleil de juin (Morand, Flagell. Séville,1951, p. 93).
Spéc., ASTRON.
Culmination supérieure, inférieure. Passage d'un astre au méridien d'un lieu donné, correspondant à la position de l'astre à une hauteur maximale [culmination supérieure] ou minimale [culmination inférieure] au cours du mouvement diurne (d'apr. Astron. 1973). La culmination supérieure et inférieure d'une étoile en un lieu de latitude connue (Kourganoff, Astron. fondam.,1961, p. 81).
Point de culmination. Point culminant*. Lorsqu'un astre atteint la position la plus élevée l'astrologue parle du « medium coeli » ou milieu du ciel, l'astronome, lui, l'appelle point de culmination (Beer, Astrol.,1939, p. 27).
B.− Au fig.
1. Partie principale, degré maximal. Le phénomène social : culmination, et non atténuation, du phénomène biologique (Teilhard de Ch., Phénom. hum.,1955, p. 247).Ni la liberté ni le désintéressement altérocentrique ni en général les culminations extatiques de la conscience ne sont à proprement parler vécues, observables ou même pensables (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 245).
2. Fait de passer par son degré maximal. Une intuition précoce irrésistible de la culmination du destin nietzschéen dans la folie (Du Bos, Journal,1924, p. 53).
Rem. 1. Au sens B, Péguy emploie aussi une var. morphol., culminaison, qui n'est attestée dans aucun dict. : En un mot ils [les Chrétiens] considèrent cette grande histoire, cette histoire unique, ce cas suprême, ce cas limite, cette culmination, cette infloraison, cette culminaison, ce couronnement, cette inscription charnelle, (...) ce point d'achèvement, (et de tout commencement), surtout comme une histoire qui est arrivée à Jésus (Péguy, V.-M., comte Hugo, 1910, p. 732). 2. Besch. 1845, Littré, Lar. 19e, Guérin 1892, Lar. 20e, Nouv. Lar. ill., Quillet 1965 attestent le subst. fém. culminance, rare. Point le plus élevé d'un lieu. Le piton du Trenze, pyramide haute, rudement sculptée, n'est malgré son aspect ardu, que l'extrémité d'une arête détachée des culminances granitiques du Bois-des-Armes (Fournet, Acad. des sc., Comptes rendus, t. 52, p. 1118 ds Littré). Au fig. Synon. de culmination B. Une culminance de l'affirmation du moi. Des individus activement dévoués à autrui, qu'on ne saurait taxer d'égoïsme, peuvent déployer dans leur dévouement le plus pur égocentrisme, par la manière dont ils lui imposent leurs volontés, leurs manières, leur présence. Le vrai égoïsme est absent du dévouement à autrui. Il n'est pas, comme on pourrait le croire, une culminance de l'affirmation du moi (Mounier, Traité caract., 1946, p. 545).
Prononc. et Orth. : [kylminasjɔ ̃]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. Ca 1610 fig. « sommet, supériorité » (Beroalde, Moy. de parv., p. 342 ds Gdf. Compl.); surtout usité comme terme d'astron. 1752 (Trév. Suppl.). Dér. avec suff. -ion* du rad. du supin culminatum de culminare, v. culminer. Fréq. abs. littér. : 10.

Wiktionnaire

Nom commun

culmination \kyl.mi.na.sjɔ̃\ féminin

  1. (Astronomie) Moment du passage d’un astre par le méridien.
    • Ce jour-là, le soleil brillait avec une netteté suffisante […]. De plus, à cette époque de l’année, il avait acquis son maximum de hauteur au-dessus de l’horizon, et, par conséquent, sa culmination, lors de son passage au méridien, devait rendre plus facile le travail des deux observateurs. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. Culminance.

Nom commun

culmination (Indénombrable) \ˌkʌl.mə.ˈneɪ.ʃən\

  1. Culminance, point culminant.
  2. (Astronomie) Culmination.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CULMINATION. n. f.
T. d'Astronomie. Moment du passage d'un astre par le méridien.

Littré (1872-1877)

CULMINATION (kul-mi-na-sion) s. f.
  • Terme d'astronomie. La plus grande élévation qu'un astre atteigne au-dessus de l'horizon ; le moment de cette plus grande élévation. La longitude de Batna a été provisoirement déduite de la carte de la province de Constantine et de l'observation de quelques culminations lunaires combinées avec les observations correspondantes de Greenwich, Comptes rendus, Acad. des sciences, t. LI, p. 991.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CULMINATION, s. f. c’est en Astronomie le passage d’une étoile ou d’une planete par le méridien, c’est-à-dire par le point où elle est à la plus grande hauteur. Voyez Etoile, Hauteur, &c.

C’est pour cela qu’on dit qu’une étoile culmine quand elle passe par le méridien. Voyez Méridien.

Pour trouver la culmination d’une étoile, c’est-à-dire le tems où elle passe par le méridien, on tendra un fil perpendiculairement sur la méridienne AB, Plan d’Astronom. fig. 48. & du point D au point E on en tendra un autre qui coupera le méridien obliquement sous un angle quelconque ; le fil triangulaire DCE coupera le plan de l’horison à angles droits, & sera dans le plan du méridien.

Par conséquent si l’œil est placé de telle maniere que le fil DE couvre le fil DC, & que l’étoile soit coupée en deux parties égales par le plan triangulaire DCE, alors l’étoile sera dans le plan du méridien. Voyez Méridien.

Pour trouver la culmination d’une étoile par le moyen du globe, voyez Globe.

Pour trouver le tems une étoile doit culminer, son ascension droite, & le lieu du soleil dans l’écliptique étant donnés, il faudra d’abord trouver l’ascension droite du soleil par son lieu dans l’écliptique : de l’ascension droite du soleil on ôtera l’ascension droite de l’étoile ; la différence étant convertie en tems, donnera le tems qui doit s’écouler entre l’heure de midi & le moment de la culmination de l’étoile. Voyez Tems, &c. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « culmination »

Dérivé du supin culminatum du latin culminare (« mettre le comble, couronner ») avec le suffixe -ion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de culminate avec le suffixe -tion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Culminer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « culmination »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
culmination kylminasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « culmination »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « culmination »

  • 000 par anticipation).L'Euro-Stoxx50 fait encore mieux avec +2,8% vers 3.320 et Wall Street affiche une hausse de +1% à mi-séance (le Dow Jones gagnait pratiquement +2% avec une culmination à 26.204Pts), le S&P500 grimpe de +1% vers 3.1450.Le Nasdaq (+1,2%) pulvérise tous ses records (zénith à 10.310), le Nasdaq-100 fait encore mieux avec un nouveau zénith à 10. , CAC40: euphorisé par le NFP US, le Nasdaq n'a plus de limite - EasyBourse
  • (CercleFinance.com) - LVMH retombe sur 430 : une culmination sous 439E s'amorce t'elle ? Boursorama, LVMH : une culmination sous 439E s'amorce t'elle ? - Boursorama
  • (CercleFinance.com) - Après une hausse de +30% depuis le 1er janvier, Renault marque une culmination vers 76E, assez proche en fait de celle de la fin février vers 74,5E. La cassure du récent support des 70,2E pourrait déboucher sur un retracement des 61,5E testés début février avant une envolée fulgurante. BFM BUSINESS, Renault: culmination vers 76E.

Traductions du mot « culmination »

Langue Traduction
Anglais culmination
Espagnol culminación
Italien culmine
Allemand höhepunkt
Chinois 高潮
Arabe الذروة
Portugais culminação
Russe кульминация
Japonais 集大成
Basque amaiera
Corse culminazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « culmination »

Source : synonymes de culmination sur lebonsynonyme.fr
Partager