La langue française

Abusivement

Sommaire

  • Définitions du mot abusivement
  • Étymologie de « abusivement »
  • Phonétique de « abusivement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « abusivement »
  • Citations contenant le mot « abusivement »
  • Traductions du mot « abusivement »
  • Synonymes de « abusivement »

Définitions du mot abusivement

Trésor de la Langue Française informatisé

ABUSIVEMENT, adv.

DR., GRAMM. et, p. ext., lang. cour. De manière abusive :
1. ... légende d'après laquelle les hommes de ce temps-là auraient attendu la fin du monde, et, croyant que l'an 1000 ne pouvait être dépassé, auraient, dans une sorte de folie collective, renoncé au travail et à l'effort. On a exagéré, on a généralisé abusivement quelques passages de vieilles chroniques. La vie ne fut interrompue nulle part. J. Bainville, Histoire de France,t. 1, 1924, p. 52.
2. ... il [Dufour] n'était donc qu'un quelconque déserteur, abusivement utilisé et protégé par un service étranger. Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,L'Unité, 1956, p. 216.
Rem. 1. Dans l'ex. suiv., l'adv. se rattache pour le sens à l'expr. abuser d'une femme :
3. Il y a accessoirement, du côté de Loth et de ses filles une idée sur la sexualité et la reproduction, avec Loth qui semble mis là pour profiter de ses filles abusivement, comme un frelon. A. Artaud, Le Théâtre et son double,1939, p. 43.
2. DG signale un emploi actif vieilli : « de manière à abuser, à tromper ». Aucun ex. dans la docum.
Prononc. : [abyzivmɑ ̃]. Enq. : /abyzivmã/.
Étymol. ET HIST. − 1. 1327 (J. de Vignay, Mir. hist., 26, 8 [éd. 1531] ds Quem. t. 1 1959); 1516 « en agissant mal, en commettant un abus » (Mirouer historial de France, fol. 85 rods Quem. ibid. : Robert duc second filz de Richard duc second de ce nom de Normandie [...] abusivement ne se abstint pas que celle nuyt il ne se joignist charnellement avecque elle). − Rem. cet emploi actif considéré comme vieilli par DG (cf. sém., rem. 2) semble n'avoir eu qu'une très faible vitalité; attesté encore au xvies. chez Montaigne (cité ds DG s.v.), il est signalé uniquement ds Nicot 1606; 2. 1524 terme jur. « de manière abusive » (Doc. relat. à la fondation du Havre, 299 ds R. hist. litt. Fr. I, 182 : La promesse est nulle et abusivement pratiquée par le dit Le Roy), qui connaît une évolution semblable à celle de abusif. (cf. dict. des xviiieet xixes.). Dér. de abusif* au sens 1; suff. -ement1*. Cf. avec attest. de 1516, abuser 1, attest. de 1370.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 28.
BBG. − Laurent (P.). Contribution à l'histoire du lexique français. Romania. 1925, t. 51, p. 33.

Wiktionnaire

Adverbe

abusivement \a.by.ziv.mɑ̃\

  1. D'une manière abusive.
    • Sans compter les syndics qui facturent abusivement des « pré-états datés » en sus (environ 7 % des contrats). Ce tarif imposé devait normalement être limité par un décret de la loi ALUR mais on l'attend toujours, trois ans après. — (Lionel Maugain & Virginie Potiron, Contrats de syndic : toujours des dérapages tarifaires, sur le site 60 millions de consommateurs (www.60millions-mag.com/), le 23/02/2017)
    • Si je dépose abusivement plainte contre mon voisin, celui-ci pourra obtenir ma condamnation. — (Marie-Christine Rouault, Mélanges offerts à Emmanuel Langavant, 1999)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ABUSIVEMENT. adv.
D'une manière abusive. Mot employé abusivement. Cet homme a été abusivement emprisonné.

Littré (1872-1877)

ABUSIVEMENT (a-bu-zi-ve-man) adv.
  • 1D'une manière abusive. On avait établi abusivement cette mesure.
  • 2 En termes de grammaire, employer abusivement un mot.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ABUSIVEMENT, adv. terme de Droit. Voyez ci-devant Abusif & Abus

La Cour en prononçant sur l’appel comme d’abus interjetté du jugement d’une Cour ecclésiastique dit, s’il y a lieu à l’infirmer, qu’il a été mal, nullement & abusivement jugé. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « abusivement »

Dérivé de abusif avec le suffixe adverbial -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Abusive au féminin, et ment (voy. MENT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « abusivement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abusivement abyzivmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « abusivement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « abusivement »

  • Son client, visé par un mandat d’arrêt, n’avait pas forcément « conscience à l’époque de faire de la contrefaçon » lorsqu’il s’est lancé dans ce commerce de « sacs qui ressemblent plus ou moins au "Birkin" ». Mais, ajoute-t-il, la notion d’originalité, prévue dans le code de la propriété intellectuelle, « est instrumentalisée » par les marques de luxe qui ont tendance à attaquer abusivement leurs « concurrents potentiels qui pourraient fabriquer de banals sacs » en les accusant de contrefaçon. « Ce critère de l’originalité est extrêmement flou et tout le monde se cache derrière pour revendiquer la propriété de tout et n’importe quoi. Cela constitue une véritable entrave à la liberté du commerce et de l’industrie. » , Paris : D’anciens salariés d’Hermès jugés pour avoir contrefait le sac « Birkin »
  • «Cette situation est particulièrement inquiétante pour les quelque 200 000 ménages locataires qui consacrent plus de 50% de leurs revenus pour payer leur loyer, a déploré par voie de communiqué Maxime Roy-Allard, porte-parole du RCLALQ. Avec la pénurie de logements que nous observons actuellement, de nombreux propriétaires ne se gênent pas pour augmenter abusivement le prix de leurs loyers puisqu’ils savent qu’ils trouveront rapidement preneurs.» Le Journal de Montréal, Les loyers toujours plus chers au Québec | JDM
  • "Une personne du Maine-et-Loire a ainsi réalisé plusieurs virements à l’étranger, dans l’espoir de récupérer le capital d’un contrat d’assurance vie important. Elle a effectué quatre virements de 10 000 euros, en pure perte". Dans ce cas les escrocs ont utilisé abusivement le nom d’un notaire installé. France 3 Pays de la Loire, Maine-et-Loire, Mayenne et Sarthe : attention aux arnaques aux "faux-notaires"
  • Mardi, le Southern Command (Southcom), qui dirige les opérations militaires des Etats-Unis dans les Caraïbes, a annoncé que le navire était allé délibérément dans une zone de la mer des Caraïbes que Washington considère abusivement revendiquée par le Venezuela. Le destroyer lance-missiles Nitze de l'US Navy «a mené une opération de liberté de la navigation, contestant une revendication maritime excessive du Venezuela», a-t-il précisé. Le Figaro.fr, Caracas dénonce une «provocation» après qu'un destroyer américain s'approche de ses eaux

Traductions du mot « abusivement »

Langue Traduction
Anglais improperly
Espagnol indebidamente
Italien abusivamente
Allemand missbräuchlich
Portugais abusivamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « abusivement »

Source : synonymes de abusivement sur lebonsynonyme.fr
Partager