La langue française

Abruptement

Sommaire

  • Définitions du mot abruptement
  • Étymologie de « abruptement »
  • Phonétique de « abruptement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « abruptement »
  • Citations contenant le mot « abruptement »
  • Traductions du mot « abruptement »
  • Synonymes de « abruptement »
  • Antonymes de « abruptement »

Définitions du mot abruptement

Trésor de la Langue Française informatisé

ABRUPTEMENT, adv.

D'une manière abrupte.
A.− Sens propre. Avec raideur :
1. Le père et la mère de Julien habitaient un château, au milieu des bois, sur la pente d'une colline. (...) la base des murs s'appuyait sur les quartiers de rocs, qui dévalaient abruptement jusqu'au fond des douves. G. Flaubert, Trois contes,La Légende de Saint Julien l'Hospitalier, 1877, p. 77.
B.− P. ext. [Se dit p. ex. d'une partie du corps] Avec un caractère fruste, disgracieux :
2. L'athlétique présente un fort développement du système osseux, de la musculature et de l'épiderme. La face est en ovoïde raide, la mâchoire montant abruptement vers les oreilles : c'est la vraie tête haute, qui n'est qu'apparente chez le leptosome. Les pommettes et les arcades sourcilières sont en saillie, la mandibule forte et grossière. E. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 218.
C.− Domaine de la rhét. et du discours fam.
1.− Avec manque de ménagement dans le préambule :
3. De quoi vient-elle se mêler? D'ordinaire elle ne prend jamais part aux conversations d'intérêt général et fait la supprimée dès que Julius ouvre la bouche. C'est entre hommes qu'ils causent; foin des ménagements! Il se tourne abruptement vers elle : ... A. Gide, Les Caves du Vatican,1914, p. 696.
2. Avec manque d'enchaînement et d'ampleur dans le développement :
4. ... Il y a, en Chateaubriand, une formation classique, une période à la Tite-Live, reprise abruptement par une rapide image à la Tacite... L. Daudet, Le Stupide XIXesiècle,1922, p. 88.
5. Lu ces jours-ci la Vie de Rancé de Chateaubriand (...). Livre étonnant, abruptement griffonné, je veux dire tracé de l'ongle négligent, fabuleux, du griffon, du monstre au coup de patte d'éclair qu'est l'écrivain-né. Branchu, hirsute, bossu, avertisseur, il est comme l'arborisation calcinée de cendres grises que laisse après lui un coup de foudre. J. Gracq, Un Beau ténébreux,1945, p. 132.
3. Avec manque de préparation dans la conclusion :
6. À mesure qu'elle parlait, elle s'irritait davantage. Ses reproches se succédaient avec tant de rapidité que Joanny ne distinguait plus les mots. Elle conclut abruptement son discours en se levant et en souffletant Fermina. V. Larbaud, Fermina Marquez,1911, p. 107.
Stylistique − Voir abrupt.
Prononc. : [abʀyptəmɑ ̃].
Étymol. − 1327 [1531] « d'une manière brusque, hâtive », sens fig. (Jeh. de Vignay, Mir. hist., XXVII, 85, éd. 1531, ds R. Hist. litt. Fr., 1, 181 : Il ne faut point que ung moyne diffinie abruptement aucune chose); 1549 (« métrique : marquer la césure) de façon malencontreuse » sens fig. (I. du Bellay, Deffence et Illustr. de la langue françoyse, éd. Person, 142 ds Z. rom. Philol., 28, 580 : J'ay quasi oublié un autre default bien usité, & de tres mauvaise grace. C'est quand en la quadrature des vers héroïques la sentence est trop abruptement couppée, comme : « Si non que tu en montres un plus seur »). Dér. de l'adj. abrupt*. HIST. − Dep. son entrée dans la lang., − et malgré son absence dans la docum. lexicogr. des xviieet xviiies. −, abruptement conserve jusqu'au xxes. la même signif. 1. Ses emplois sont originellement et essentiellement abstr. (s'agissant le plus souvent du style) : cf. ds étymol. J. de Vignay 1327 [1531], Du Bellay 1549 et aussi : Les autres petits poèmes veulent être abruptement commencés. Ronsard, Art poétique, 1565, (DG). 2. Plus tardif et plus rare est l'emploi concr. : cf. sém. Antérieurement, il n'y a guère que l'ex. de Mllede Gournay traduisant, dans Montaigne (II, 34), vers 1595, Fertur in abruptum magno mons improbus actu (Enéide, XII, 687) par Ce mont roule abruptement, et se bouleverse, turbulent et ruineux (cité ds DG). − Rem. La disparition du mot aux xviieet xviiies. s'explique peut-être par le fait qu'il était alors concurrencé par les expr. ab abrupto et ex abrupto; cf. Ac. 1762, Trév. 1771 et aussi : Ab abrupto. Terme latin qui s'est francisé par l'usage : on s'en sert pour exprimer une chose qu'on fait sur-le-champ, sans préparation, sans prélude, et sans cérémonie, ou brusquement et à l'improviste. (Trév. 1752). Abrupto, s. m. Ab abrupto et ex abrupto. Mots empruntés du latin qui signifient, inopinément, brusquement et sans préparation. (Ac. 1798).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 31.

Wiktionnaire

Adverbe

abruptement \a.bʁyp.tə.mɑ̃\ invariable

  1. De façon brutale, et non graduelle.
    • Ne pas annoncer abruptement un diagnostic de mort imminente peut être assimilé à une forme d'hypocrisie. — (Robert Holcman, Euthanasie, l'ultime injustice, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ABRUPTEMENT (a-bru-pte-man) adv.
  • D'une façon abrupte. La côte se présentait abruptement. Phrase coupée abruptement.

HISTORIQUE

XVIe s. J'ai quasi oublié un autre defaut bien usité et de très mauvaise grace ; c'est quand la sentence est trop abruptement coupée, Du Bellay, J. I, 33, recto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « abruptement »

 Dérivé de abrupt avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Abrupte au féminin, et ment (voy. MENT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « abruptement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abruptement abryptœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « abruptement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « abruptement »

  • En général les vies semblent virer abruptement d’une chose à une autre, se bousculer, se cogner, se tortiller. De Paul Auster / La Chambre dérobée
  • Mais la suite, on la connaît : les frontières qui se ferment, le confinement qui s’étend et le monde qui se met à l’arrêt pour limiter la propagation de la COVID-19. Pour les athlètes, l’élan du début d’année a été abruptement stoppé. Pour les dirigeants, c’est le début d’un casse-tête logistique, financier et sportif qui perdure encore aujourd’hui. La Presse, Un élan freiné par la COVID-19
  • Il y a bien longtemps, un copain de collège, en marge de ses études au Poly de Zurich, avait fait un stage dans un abattoir. La journée de travail commençait en pleine nuit, tant et si bien qu’à sept heures du matin, il y avait une pause petit-déjeuner: mon copain qui s’était pris un yogourt, fut abruptement interpellé d’un soupçonneux «T’es végétarien?» par ses compagnons d’équarrissage, qui attaquaient leur steak matinal. Cette anecdote pour dire que rien n’a changé sous le soleil des vrais hommes. Ainsi, fatigué des études, cet universitaire a maintenant choisi l’école buissonnière (attention, jeu de mots!): il suit un stage de bûcheron, où il découvre d’autres mœurs. Les hommes des bois ont un régime à eux: à la pause des neuf heures, c’est du lard et du pain; à la pause de midi, c’est du lard et du pain; aux quatre heures, c’est du lard et du pain. «Et si tu sors une mandarine, ils se foutent de ta gueule», dit ce jeune homme qui, pour un bûcheron, aime trop les vitamines. ja< , Le bois dont on fait les hommes - La Liberté
  • L'histoire entre D.J. Cooper, MVP 2017 de Jeep Élite, et le Championnat de France s'était interrompue abruptement en septembre 2018, à l'issue d'un départ précipité de Monaco. Le meneur américain (1,83m, 29 ans) sera de retour la saison prochaine sous les couleurs de l'Elan Chalon, comme l'a annoncé le club ce mardi. L'Équipe, Jeep Elite : D.J. Cooper arrive à Chalon - Basket - Jeep Elite - L'Équipe
  • La Soirée Vert & Or, qui devait avoir lieu le 26 mars dernier, a bien sûr été grandement touchée par les premières restrictions imposées par le gouvernement du Québec, en raison de la pandémie. L’annulation de l’événement a toutefois suscité une vague de générosité de la part de ses participantes et participants, dont plus de 67 % ont transformé leur contribution en un don philanthropique. Ainsi, ce sont quelque 400 boursières et boursiers qui auront bénéficié du soutien financier du programme géré par la Corporation, pour le cycle de sport universitaire 2019-2020 ayant abruptement pris fin en mars. Université de Sherbrooke, La Corporation études-sports de l’UdeS maintient son soutien malgré les ... - Actualités - Université de Sherbrooke

Traductions du mot « abruptement »

Langue Traduction
Anglais abruptly
Espagnol abruptamente
Italien bruscamente
Allemand steil
Portugais abruptamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « abruptement »

Source : synonymes de abruptement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « abruptement »

Partager