Abominer : définition de abominer


Abominer : définition du Wiktionnaire

Verbe

abominer \a.bɔ.mi.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Avoir en horreur, détester, haïr.
    • La pauvre Marie abomina la dissipation de cette vie qui ne lui permettait plus d’être seule avec son Dieu. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Il appréciait aussi l’architecture religieuse et, bien qu’il abominât les papistes, il ne manquait jamais d’entrer dans les églises quand elles étaient gothiques ; romanes, cela dépendait de son humeur. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 52.)
    • On avait eu la bonté de me donner un avenir et je le proclamais enchanteur mais, sournoisement, je l’abominais. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 136.)

Note : Ce verbe s’emploie parfois par exagération plaisante.

Je vous abomine de penser de la sorte.

Verbe

abominer \Prononciation ?\ transitif, 1er groupe (voir la conjugaison) (graphie ABCD)

  1. Injurier, insulter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Abominer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ABOMINER. v. tr.
Détester, haïr. Il s'emploie surtout par exagération plaisante. Je vous abomine de penser de la sorte.

Abominer : définition du Littré (1872-1877)

ABOMINER (a-bo-mi-né) v. a.
  • Avoir en abomination. Ce verbe, très ancien dans la langue, mérite d'être repris ; il se comprend sans peine, et n'a rien qui choque, puisqu'on a abominable et abomination.

HISTORIQUE

XIVe s. Il est inutile à telles collocutions et esbattements ; car il n'i confere et n'i fait rien, mes est triste en toutes choses et abhomine gieu qui est necessaire, Oresme, Eth. 138.

XVe s. [choses] Dont Dieux et le ciel s'abhomine, Deschamps, dans RAYNOUARD, abhominar.

XVIe s. Certaines nations abominent la…, Montaigne, II, 226. Qu'est-ce que veut dire cela, que le Seigneur rejette et abomine si fort l'observation de la loi ?…, Calvin, Instit. 609. Quant aux menetriers et decepteurs, Celui qui terre et ciel domine, Les abomine, Marot, IV, 234.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Abominer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « abominer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « abominer »

Étymologie de abominer - Littré

Berry, abominer ; provenç. abominar ; ital. abbominare ; de abominari (voy. ABOMINABLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de abominer - Wiktionnaire

Du verbe latin abominari (« repousser avec horreur comme un mauvais présage »), de ab-, préfixe indiquant l’éloignement, et omen (« présage », « augure »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « abominer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abominer abɔmine play_arrow

Conjugaison du verbe « abominer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe abominer

Évolution historique de l’usage du mot « abominer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « abominer »

  • Rovere mêle l'intime à l'extime dans son approche de la connerie et fait ressentir la sidération un peu effrayante qu'éveille son voisinage. Mais, face au bloc d' "inquestionnabilité", qu'est le con, face à son inaptitude à tout "retour sur soi", le spinoziste sait qu'il est inutile de tempêter, de vaticiner, de s'emporter. Haïr le con, abominer la conne, leur faire la leçon n'est pas plus recommandé.   LExpress.fr, Et si l'on concluait un pacte avec la connerie? - L'Express
  • Comme cela ne suffisait pas, ils ont encore créé, la cour pénale internationale, la CPI contre ces noirs pendant que les blancs tuent, blessent, ne respectent rien comme droit des noirs et cette cour, est créée pour abominer, enfoncer, remettre le couvert de l’esclavage au goût du jour. Business & Actuality TV, Afrique: Quand est- ce que le réveil sonnera pour revendiquer dignité et respect? - Business & Actuality TV

Traductions du mot « abominer »

Langue Traduction
Allemand verabscheuen
Anglais abominate
Source : Google Translate API

Synonymes de « abominer »

Source : synonymes de abominer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « abominer »


Mots similaires