Abatteur : définition de abatteur, abatteuse


Abatteur, abatteuse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ABATTEUR, EUSE, subst. masc. et fém.

Celui qui abat.
A.− Sens propre. [Gén. suivi d'un compl. (introd. par de) désignant un inanimé ou un animé] :
1. Que fait à celui qui pleure en Asie, celui qui rit en Europe? Au maçon bavarois qui bâtissait cette chapelle, au prêtre bavarois qui exaltait ce Christ en 1830, que faisait le démolisseur de Saint-Germain-l'Auxerrois, l'abatteur des croix à Paris en 1830? Les événements ne comptent que pour ceux qui en pâtissent ou qui en profitent; ... F.-R. de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 4, 1848, p. 199.
2. ... il était de nature débonnaire, de muscles vigoureux et lents. Baucheton dans les bois de Sologne, abatteur de chênes et de pins, il travaillait deçà delà, à l'embauche, suivait les batteries en été, et l'hiver tendait des collets. M. Genevoix, Raboliot,1925, p. 23.
3. Notre cher Laureano, poète et matador publico (ce qui veut dire abatteur de bestiaux et non torero) et quelques-uns de nos amis de l'alhambra nous ont fait entendre, la veille de notre départ, le meilleur chanteur de Grenade, ... A. T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 124.
Except., le compl. désigne un homme :
4. Trois fois il (Alaric) assiège la ville éternelle avant de s'en emparer : Jean et Brazilius, qu'on lui députe lors du premier siège pour l'engager à se retirer, lui représentent que s'il persiste dans son entreprise, il lui faudra combattre une multitude au désespoir. « L'herbe serrée, repart l'abatteur d'hommes, se fauche mieux. » F.-R. de Chateaubriand, Études historiques,t. 5 bis, 1831, p. 160.
B.− Emplois techn. Comme abattre et abattage, abatteur peut devenir technique dans certains contextes; ses emplois sont toutefois en nombre plus limité.
1. MINÉR. Abatteur de minerai (DG, Littré).
2. TYPOGRAPHIE :
5. Un abatteur, en terme d'imprimerie, est un homme qui fait beaucoup d'ouvrage, un grand rouleur, un compositeur habile. A.-F. Momoro, Traité élémentaire de l'imprimerie,1794, p. 34.
Rem. Dans cet ex., le compl. de n. est sans doute implicite (cf. ex. 6).
C.− Fam. Abatteur de besogne. Grand travailleur :
6. Il avait un don unique entre tous, un don particulièrement précieux pour le travailleur, pour le producteur, pour un bourreau de travail comme lui, pour un gros abatteur de besogne ... Ch. Péguy, Victor-Marie, Comte Hugo,t. 2, 1910, p. 769.
D.− Emplois fam. et arg.
1. Abatteur de quilles
Au sens propre. Comme terme de jeu, n'est pas usité.
P. anal avec un sens fig., vieilli de cette expr. Celui qui se vante de ses prouesses amoureuses :
7. A la nouvelle que Putois avait séduit Gudule, la ville fut pleine de surprise, d'admiration et de gaîté. Putois fut célébré comme un grand abatteur de quilles et l'amoureux des onze mille vierges. A. France, Crainquebille, Putois, Riquet,1904, p. 73.
On trouve dans le même sens : (grand) abatteur de bois, abatteur de femmes :
8. Etes-vous bien sûr qu'il n'y a pas en vous un reste de puritanisme qui s'émeut lorsque je vous parle de l'Angiolina et des tartines à la confiture de soleil? − En tout cas, c'est une impression très nette : vos intrigues ne me semblent rien que du temps perdu et de l'énergie gaspillée. − Oh, que c'est peu ça ... et la recherche « de la sensation physique ». Mais vous n'y êtes pas du tout ... Et d'abord ceci entre nous, je ne suis pas grand abatteur de bois ... Mais, que c'est difficile à expliquer! V. Larbaud, A. O. Barnabooth,1913, p. 239.
2. Abatteur de pègres. Juge (cf. sens arg. de abattoir) :
9. Abattoir s. m. Tribunal correctionnel. ... On dit aussi abatteur de Pègres : qui s'applique également à la Cour d'appel et à la Cour d'Assises. Les abatteurs sont les juges. Nouguier, Notes manuscrites interfoliées au Dict. de Delesalle,janv. 1900, p. 2.
3. Abatteur. Voleur :
10. nomenclature [des voleurs] : ..., abatteurs. Hogier-Grison, Le Monde où l'on vole,t. 2, 1887.
4. Abatteuse. Fille publique :
11. [Les gagneuses] que tu nous cites là ... Des vraies abatteuses, mais pas des gisquettes de classe! A. Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 178.
Prononc. : [abatœ:ʀ], fém. [-ø:z].
ÉTYMOL. − 1. 1200 « celui qui coupe les arbres, bûcheron » (Charte ds Mém. p. serv. à l'hist. du dép. de l'Eure, I, 43b, L. Delisle et Passy ds Gdf. Compl. : lesqueulx abateur et alaigneur sont présenté au verdier); 2. ca 1462, emploi fig. abateur de femmes « homme qui triomphe des femmes » (Cent nouv., XXII, ibid. : Et plus de cent mille choses que ces abatteurs de femmes savent tout courant et par cœur). Dér. du thème verbal de abattre* étymol. 1, sens propre; suff. -eur*. HIST. − Un seul sens, mais divers emplois propres et fig. (fam. ou arg.); ces derniers supplantant les emplois propres et tendant, comme eux, à disparaître à l'époque contemp. − Rem. abatteuse est mentionné pour la 1refois par Besch. mais même au xxes. il semble peu empl. (cf. sém.) : M. N. Landais se demande pourquoi on ne dirait pas ironiq. abatteuse, en parlant d'une femme. Nous n'y voyons aucun obstacle; nous pensons même que l'emploi doit en être généralisé. Besch. 1845. A.− Emploi propre, « celui qui abat » (suivi d'un compl.) xives. : Abatteurs d'arbres. Ord., mars 1388, VII, 775, (Gdf. Compl.). xves. : Ung abbateur qui la doit abatre [la forest]. Denombr. du baill. d'Évreux, 1453, A. N. P 308, fo40, (Gdf. Compl.). xviies. : Ce Buscheron est un grand abbatteur de bois. Ce Magistrat de ville fut en son temps un grand abbatteur de maisons. Ac. 1694. xviiies. abatteur de bois : On dit d'un homme fort adroit au jeu de quilles. C'est un grand abatteur de bois. Trév. 1752. xixes. abatteur de minerai, terme techn. (cf. abattage, I B Minér.) : Ouvrier employé à l'abatage dans les mines. Littré. − Rem. Bien que le sens propre de abatteur figure dans tous les dict. jusqu'au xxes. (Rob. est le seul à indiquer qu'il est vx), il semble qu'à partir du xviies. l'emploi fig. prévale (cf. inf. II). B.− Emplois fig. 1. Abatteur de bois (remuant) (cf. sém. D 1). D'abord empl. au propre (cf. sup.), cette expr. entre dans la lang. fam. et fig. dès le xves. et subsiste jusqu'à nos jours, bien qu'elle soit arch. au xxes. (au tric-trac, abattre du bois « abattre des dames pour caser »; cf. abattre, sém. I A 2 et hist. II B 4); abateur de bois remuant est du xviies. xves. : Durant la vie du patriarche A Paris faisois tes haulnoys Et belles filles, Dieu le sache; De les traictier la voix avois : Ung tres grant abateur de boys! Satire contre le Cardinal La Balue, 1469-70, (IGLF). xvies. : Vous estiez le chien au grand collier de tout le païs, et le plus grand abbatteur de bois, qui fust dicy au gué de Vede. Du Fail, Propos rustiques, 5, (Hug.). xviies. : Ce Jaques dont est question, estoit un grand abateur de bois remuant, et culbuteur de comeres, et n'espargnoit rien de ce qui se presentoit. Beroalde de Verville, Moyen de parvenir, [1612], (Hug.). xviiies. : Cet homme est un grand abateur de bois, ou de quilles. Trév. 1704. − Rem. De l'expr. voisine abatteur de femmes, un seul ex. dans la docum. (xves., cf. étymol. 2). 2. Abatteur de besogne, expr. calquée sur abattre du bois (cf. abattre hist. II B 4, rem.), 1reattest. ds Besch. 1845. C.− Emplois arg. − 1. abatteur de pègre, 1reattest., 1899 (Esn.); 2. « voleur », 1 seule attest. 1887 (cf. D 3); 3. abatteuse « fille publique » 1953 (cf. D 4). Peut-être ext. du sens mentionné par Besch. apr. Land. (cf. sup.).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 9.
BBG. − Mét. 1955.

Abatteur, abatteuse : définition du Wiktionnaire

Nom commun

abatteur \a.ba.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : abatteuse)

  1. Celui qui abat.
    • Ce bûcheron est un grand abatteur de bois.
    • C’est un grand abatteur de quilles, c’est un homme fort adroit au jeu de quilles.
    • Vétérans chevronnés de la guerre des boutons, grands maraudeurs de pommes et abatteurs de noix, tous, garnements de dix à douze ans, nous avions ce printemps-là reformé notre association de bandits grimpeurs, pillards aériens et détrousseurs de nids. — (Louis Pergaud, La Traque aux nids, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. En Afrique équatoriale francophone, bûcheron spécialisé dans l'abattage des arbres de grandes dimensions.
  3. Personne qui abat du travail.
    • Il avait un don unique entre tous, un don particulièrement précieux pour le travailleur, pour le producteur, pour un bourreau de travail comme lui, pour un gros abatteur de besogne. — (Charles Péguy, Victor-Marie, Comte Hugo, 1910)
  4. (Par ironie) Homme qui se vante de prouesses qu’il n’a pas faites.

Nom commun

abatteuse \a.ba.tøz\ féminin

  1. Personne qui abat.
    • Dans cette région montagneuse pullulent des abatteuses. Elles travaillent aussi laborieusement que les hommes à l'édification socialiste de la patrie. — (Problèmes politiques et sociaux, Documentation française, 1975)
  2. Personne qui travaille beaucoup.
    • La grand'servante louée ce jour-là même était une robuste et fraîche paysanne de Prétieux assez jolie et rude abatteuse d'ouvrage aussi. — (La Revue socialiste, syndicaliste et coopérative, 1907)
  3. (Argot) Prostituée qui enchaîne les passes.
  4. Machine forestière pour abattre des arbres.
    • Le parallèle entre l'évolution de la forêt et le développement des hommes en France met en évidence que l'existence de la tronçonneuse datant de près de soixante ans et l'apparition de l'abatteuse depuis une vingtaine d'années sont très récentes à l'échelle des évolutions forestières. — (Revue forestière française de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, 2007)

Nom commun

abatteuse \a.ba.tøz\ féminin

  1. Personne qui abat.
    • Dans cette région montagneuse pullulent des abatteuses. Elles travaillent aussi laborieusement que les hommes à l'édification socialiste de la patrie. — (Problèmes politiques et sociaux, Documentation française, 1975)
  2. Personne qui travaille beaucoup.
    • La grand'servante louée ce jour-là même était une robuste et fraîche paysanne de Prétieux assez jolie et rude abatteuse d'ouvrage aussi. — (La Revue socialiste, syndicaliste et coopérative, 1907)
  3. (Argot) Prostituée qui enchaîne les passes.
  4. Machine forestière pour abattre des arbres.
    • Le parallèle entre l'évolution de la forêt et le développement des hommes en France met en évidence que l'existence de la tronçonneuse datant de près de soixante ans et l'apparition de l'abatteuse depuis une vingtaine d'années sont très récentes à l'échelle des évolutions forestières. — (Revue forestière française de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, 2007)

Nom commun

abatteuse \a.ba.tøz\ féminin

  1. Personne qui abat.
    • Dans cette région montagneuse pullulent des abatteuses. Elles travaillent aussi laborieusement que les hommes à l'édification socialiste de la patrie. — (Problèmes politiques et sociaux, Documentation française, 1975)
  2. Personne qui travaille beaucoup.
    • La grand'servante louée ce jour-là même était une robuste et fraîche paysanne de Prétieux assez jolie et rude abatteuse d'ouvrage aussi. — (La Revue socialiste, syndicaliste et coopérative, 1907)
  3. (Argot) Prostituée qui enchaîne les passes.
  4. Machine forestière pour abattre des arbres.
    • Le parallèle entre l'évolution de la forêt et le développement des hommes en France met en évidence que l'existence de la tronçonneuse datant de près de soixante ans et l'apparition de l'abatteuse depuis une vingtaine d'années sont très récentes à l'échelle des évolutions forestières. — (Revue forestière française de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, 2007)

Nom commun

abatteuse \a.ba.tøz\ féminin

  1. Personne qui abat.
    • Dans cette région montagneuse pullulent des abatteuses. Elles travaillent aussi laborieusement que les hommes à l'édification socialiste de la patrie. — (Problèmes politiques et sociaux, Documentation française, 1975)
  2. Personne qui travaille beaucoup.
    • La grand'servante louée ce jour-là même était une robuste et fraîche paysanne de Prétieux assez jolie et rude abatteuse d'ouvrage aussi. — (La Revue socialiste, syndicaliste et coopérative, 1907)
  3. (Argot) Prostituée qui enchaîne les passes.
  4. Machine forestière pour abattre des arbres.
    • Le parallèle entre l'évolution de la forêt et le développement des hommes en France met en évidence que l'existence de la tronçonneuse datant de près de soixante ans et l'apparition de l'abatteuse depuis une vingtaine d'années sont très récentes à l'échelle des évolutions forestières. — (Revue forestière française de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, 2007)

Nom commun

abatteuse \a.ba.tøz\ féminin

  1. Personne qui abat.
    • Dans cette région montagneuse pullulent des abatteuses. Elles travaillent aussi laborieusement que les hommes à l'édification socialiste de la patrie. — (Problèmes politiques et sociaux, Documentation française, 1975)
  2. Personne qui travaille beaucoup.
    • La grand'servante louée ce jour-là même était une robuste et fraîche paysanne de Prétieux assez jolie et rude abatteuse d'ouvrage aussi. — (La Revue socialiste, syndicaliste et coopérative, 1907)
  3. (Argot) Prostituée qui enchaîne les passes.
  4. Machine forestière pour abattre des arbres.
    • Le parallèle entre l'évolution de la forêt et le développement des hommes en France met en évidence que l'existence de la tronçonneuse datant de près de soixante ans et l'apparition de l'abatteuse depuis une vingtaine d'années sont très récentes à l'échelle des évolutions forestières. — (Revue forestière française de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, 2007)

Nom commun

abatteuse \a.ba.tøz\ féminin

  1. Personne qui abat.
    • Dans cette région montagneuse pullulent des abatteuses. Elles travaillent aussi laborieusement que les hommes à l'édification socialiste de la patrie. — (Problèmes politiques et sociaux, Documentation française, 1975)
  2. Personne qui travaille beaucoup.
    • La grand'servante louée ce jour-là même était une robuste et fraîche paysanne de Prétieux assez jolie et rude abatteuse d'ouvrage aussi. — (La Revue socialiste, syndicaliste et coopérative, 1907)
  3. (Argot) Prostituée qui enchaîne les passes.
  4. Machine forestière pour abattre des arbres.
    • Le parallèle entre l'évolution de la forêt et le développement des hommes en France met en évidence que l'existence de la tronçonneuse datant de près de soixante ans et l'apparition de l'abatteuse depuis une vingtaine d'années sont très récentes à l'échelle des évolutions forestières. — (Revue forestière française de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, 2007)

Nom commun

abatteuse \a.ba.tøz\ féminin

  1. Personne qui abat.
    • Dans cette région montagneuse pullulent des abatteuses. Elles travaillent aussi laborieusement que les hommes à l'édification socialiste de la patrie. — (Problèmes politiques et sociaux, Documentation française, 1975)
  2. Personne qui travaille beaucoup.
    • La grand'servante louée ce jour-là même était une robuste et fraîche paysanne de Prétieux assez jolie et rude abatteuse d'ouvrage aussi. — (La Revue socialiste, syndicaliste et coopérative, 1907)
  3. (Argot) Prostituée qui enchaîne les passes.
  4. Machine forestière pour abattre des arbres.
    • Le parallèle entre l'évolution de la forêt et le développement des hommes en France met en évidence que l'existence de la tronçonneuse datant de près de soixante ans et l'apparition de l'abatteuse depuis une vingtaine d'années sont très récentes à l'échelle des évolutions forestières. — (Revue forestière française de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, 2007)

Nom commun

abatteuse \a.ba.tøz\ féminin

  1. Personne qui abat.
    • Dans cette région montagneuse pullulent des abatteuses. Elles travaillent aussi laborieusement que les hommes à l'édification socialiste de la patrie. — (Problèmes politiques et sociaux, Documentation française, 1975)
  2. Personne qui travaille beaucoup.
    • La grand'servante louée ce jour-là même était une robuste et fraîche paysanne de Prétieux assez jolie et rude abatteuse d'ouvrage aussi. — (La Revue socialiste, syndicaliste et coopérative, 1907)
  3. (Argot) Prostituée qui enchaîne les passes.
  4. Machine forestière pour abattre des arbres.
    • Le parallèle entre l'évolution de la forêt et le développement des hommes en France met en évidence que l'existence de la tronçonneuse datant de près de soixante ans et l'apparition de l'abatteuse depuis une vingtaine d'années sont très récentes à l'échelle des évolutions forestières. — (Revue forestière française de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, 2007)

Nom commun

abatteuse \a.ba.tøz\ féminin

  1. Personne qui abat.
    • Dans cette région montagneuse pullulent des abatteuses. Elles travaillent aussi laborieusement que les hommes à l'édification socialiste de la patrie. — (Problèmes politiques et sociaux, Documentation française, 1975)
  2. Personne qui travaille beaucoup.
    • La grand'servante louée ce jour-là même était une robuste et fraîche paysanne de Prétieux assez jolie et rude abatteuse d'ouvrage aussi. — (La Revue socialiste, syndicaliste et coopérative, 1907)
  3. (Argot) Prostituée qui enchaîne les passes.
  4. Machine forestière pour abattre des arbres.
    • Le parallèle entre l'évolution de la forêt et le développement des hommes en France met en évidence que l'existence de la tronçonneuse datant de près de soixante ans et l'apparition de l'abatteuse depuis une vingtaine d'années sont très récentes à l'échelle des évolutions forestières. — (Revue forestière française de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, 2007)

Nom commun

abatteuse \a.ba.tøz\ féminin

  1. Personne qui abat.
    • Dans cette région montagneuse pullulent des abatteuses. Elles travaillent aussi laborieusement que les hommes à l'édification socialiste de la patrie. — (Problèmes politiques et sociaux, Documentation française, 1975)
  2. Personne qui travaille beaucoup.
    • La grand'servante louée ce jour-là même était une robuste et fraîche paysanne de Prétieux assez jolie et rude abatteuse d'ouvrage aussi. — (La Revue socialiste, syndicaliste et coopérative, 1907)
  3. (Argot) Prostituée qui enchaîne les passes.
  4. Machine forestière pour abattre des arbres.
    • Le parallèle entre l'évolution de la forêt et le développement des hommes en France met en évidence que l'existence de la tronçonneuse datant de près de soixante ans et l'apparition de l'abatteuse depuis une vingtaine d'années sont très récentes à l'échelle des évolutions forestières. — (Revue forestière française de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, 2007)

Nom commun

abatteuse \a.ba.tøz\ féminin

  1. Personne qui abat.
    • Dans cette région montagneuse pullulent des abatteuses. Elles travaillent aussi laborieusement que les hommes à l'édification socialiste de la patrie. — (Problèmes politiques et sociaux, Documentation française, 1975)
  2. Personne qui travaille beaucoup.
    • La grand'servante louée ce jour-là même était une robuste et fraîche paysanne de Prétieux assez jolie et rude abatteuse d'ouvrage aussi. — (La Revue socialiste, syndicaliste et coopérative, 1907)
  3. (Argot) Prostituée qui enchaîne les passes.
  4. Machine forestière pour abattre des arbres.
    • Le parallèle entre l'évolution de la forêt et le développement des hommes en France met en évidence que l'existence de la tronçonneuse datant de près de soixante ans et l'apparition de l'abatteuse depuis une vingtaine d'années sont très récentes à l'échelle des évolutions forestières. — (Revue forestière française de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, 2007)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Abatteur, abatteuse : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ABATTEUR. n. m.
Celui qui abat. Ce bûcheron est un grand abatteur de bois. C'est un grand abatteur de quilles, se dit d'un Homme fort adroit au jeu de quilles; figurément et familièrement d'un Homme qui a fait des choses difficiles, extraordinaires; mais plus ordinairement par ironie d'un Homme qui se vante de prouesses qu'il n'a pas faites.

Abatteur, abatteuse : définition du Littré (1872-1877)

ABATTEUR (a-ba-teur) s. m.
  • Celui qui abat. Ce bûcheron est un grand abatteur de bois. Vous êtes, je vois bien, grand abatteur de quilles, Régnier, Sat. II. Cette locution se dit d'un homme qui fait beaucoup de besogne, et souvent, par ironie, d'un homme qui se vante de prouesses qu'il n'a pas faites.

HISTORIQUE

XVe s. Et plus de cent mille choses que ces abatteurs de femmes savent tout courant et par cœur, Louis XI, Nouv. 22.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ABATTEUR. Ajoutez :

2 Terme d'exploitation houillère. Ouvrier employé à l'abatage dans les mines.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « abatteur »

Étymologie de abatteur - Littré

Abattre ; Berry, abateux d'ouvrage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de abatteur - Wiktionnaire

 Dérivé de abattre avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « abatteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abatteur abatœr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « abatteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « abatteur »

  • Rapport sur le marché Agriculture abatteuse Pneus préparé sur la base d’une analyse de marché complète avec la participation des meilleurs experts de l’industrie, ce qui aide à prendre des décisions commerciales à jour en ayant des informations complètes sur le marché et en effectuant une analyse approfondie des segments de marché Agriculture abatteuse Pneus (types, applications, régions ). , Marché mondial Agriculture abatteuse Pneus 2024 Part, prix, taux de croissance, production, importation, exportation, fabricants – Commune Magazine
  • La distribution de la tête à disque Gilbert 3018 est assurée par Dyna Forest en France, où elle se destiné à la filière bois énergie. Dyna Forest est la division forestière de Dyna Touraine, le fabricant des containers en acier galvanisé apte à stocker tous types de produits vrac. Dyna Forest distribue les abatteuses suédoises Ecolog (pour la moitié Ouest France), les têtes d’abattage du finlandais Nisula, les remorques porte-engins Dyna Trek, les tracks forestiers Dyna Tracks. L’entreprise effectue aussi, à façon, des blindages forestiers et des adaptations forestières sur base de tracteurs JCB Fastrac. , Une abatteuse-groupeuse Gilbert au catalogue de Dyna Forest, Machinisme - Pleinchamp
  • Pour rentabiliser au maximum l’exploitation de la forêt française dont un quart est publique (le reste appartenant à des propriétaires privés), les industriels du bois utilisent une arme secrète venue tout droit de Scandinavie : l’abatteuse. Capable de couper jusqu’à 300 mètres cubes en une journée, cet engin fait le travail d’une dizaine de bûcherons. , Malforestation : les forêts françaises en danger ? - Grand format La Montagne
  • Agents et responsables de l'ONF, de la Sebso et d'autres acteurs sylvicoles observent le spectacle sur ces pentes à 60 % de moyenne. «Ces plantations ont 40 ans et n'ont jamais été éclaircies, détaille Gilles Guégand qui s'est penché sur le sujet pour la DDT des Hautes-Pyrénées depuis quatre ans. Au départ, nous avons sollicité des sociétés autrichiennes qui ne pouvaient pas aller au-delà des pentes accessibles à nos matériels classiques. Une autre a plafonné à 45 %, sans apporter de solution pour le débardage.» C'est dire la prouesse technique de cette abatteuse et du porteur qui, ancré sur un seul arbre, arrive à franchir des rampes allant jusqu'à 100 %. «Les machines fonctionnent sur le même système que les dameuses en synchronisant le travail du moteur ultra-puissant et du treuil, détaille Gilles Guégand. Ce système fait qu'on ne patine plus et qu'on abîme moins les sols. Les forêts comme celles-ci, personne ne pouvait y accéder de manière mécanique. Or, la ressource existe mais elle n'était jusqu'ici pas exploitable. Ce progrès mécanique va permettre de l'ouvrir aux industriels et aux propriétaires.» ladepeche.fr, Tarbes. L'abatteuse qui défie les lois de la gravité - ladepeche.fr
  • Ce nouveau point de service permettra donc à Hydromec de conquérir de nouveaux marchés sur la rive sud de Québec, particulièrement en Beauce et en Estrie, estime Alexis Piette, directeur des ventes d’Hydromec. Selon ce dernier, la nouvelle abatteuse Cobra de Ponsse, qui vient tout juste d’arriver sur le marché au Canada, sera un produit qui séduira les entrepreneurs qui travaillent en forêt privée. « C’est une machine sur roue qui a une plus faible emprise au sol et qui cause moins de dommages, tout en offrant une excellente production », fait-il valoir. Le Soleil, Hydromec, de Dolbeau-Mistassini, prend de l’expansion à Québec | Affaires | Le Soleil - Québec
  • Utiliser une porteuse ou une abatteuse n’est pas toujours aisé. Ce matériel permettra aux élèves de les tester devant l’écran. Journal L'Est Éclair abonné, Lycée de Crogny: pour abattre du bois, ils se placent derrière l’écran
  • Difficile de bien cerner les causes de ces écarts tant les avis sont divergents. Pour certains, la flambée des prix en Allemagne est liée à la baisse du cheptel national, et en corollaire, à la surcapacité des abattoirs qui peuvent valoriser leurs carcasses en Chine. Mais alors, pourqui les abatteurs français n’ont-ils pas le même raisonnement ? D’autres argumentent sur le fait que la production française est majoritairement tournée vers le marché intérieur qui tire les prix vers le bas. Cela n’explique pourtant pas le désintérêt des abatteurs pour les cochons vendus en vif à l’étranger. Réussir porc | Tech porc, Incompréhensions sur le décalage des prix du porc avec l’Allemagne et l’Espagne | Réussir porc | Tech porc
  • Quand on veut se débarrasser de son,chien, on l'accuse de la rage, malades, vous avez dit comme ceux de Gourdon dont les troncs furent coupés au petit matin, par un pro de l'arbre..qui s'est renié, tant qu'il a été payé... ,par une astuce de justice, Car une fois à terre, il n'est plus possible de ne pas les couper , manip de la mairesse, comme la Loi le lui avait interdit, sur décision du Tribunal Administratif de Toulouse... arbres qui se sont révélés être sains, comme ceux abattus aux entrées de Gourdon, dont les souches émergent toujours, jamais déracinés, ce qui représente un même danger , puisque cet argument est mis en avant pour les abattre le long des routes du Sud qui fait leur charme....toujours pas la moindre trace de maladie., ils sont restés longtemps visibles sur le parc de l'abatteur, sur la route du Vigan....Quand est ce que les maires de Gourdon, Gramat et Figeac comprendront-ils que ces platanes sont les symboles des villes du Sud et attirent les touristes. ladepeche.fr, Figeac. Avant travaux, le quai Bessières coupe ses platanes malades - ladepeche.fr

Traductions du mot « abatteur »

Langue Traduction
Portugais faller
Italien macellaio
Anglais slaughterer
Source : Google Translate API

Synonymes de « abatteur »

Source : synonymes de abatteur sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires