La langue française

Bûcheron, bûcheronne

Définitions du mot « bûcheron, bûcheronne »

Trésor de la Langue Française informatisé

BÛCHERON, ONNE, subst.

A.− Personne dont le métier est d'abattre et de débiter les arbres dans une forêt :
1. ... le maître (...) exigea qu'à l'heure même on ébranchât et abattît ce colosse (...). Quand l'ébrancheur l'eut mis à nu, eut terminé sa toilette de condamné, quand les bûcherons en eurent sapé la base, cinq hommes commencèrent à tirer sur la corde attachée au faîte. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, La Petite Roque, 1885, p. 1035.
[Avec insistance sur la force physique du bûcheron] :
2. Même quand on a les reins d'un athlète, les poings d'un bûcheron et l'encolure d'un boxeur, même quand on se vante d'avoir la tête solide, le cœur bien accroché, les nerfs à toute épreuve, (...), il est toujours désagréable de recevoir des lettres anonymes. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,La Passion de Joseph Pasquier, 1945, p. 161.
P. métaph. (cf. aussi infra B 2) :
3. ... la première résistance que rencontra à Waterloo ce grand bûcheron de l'Europe qu'on appelait Napoléon; le premier nœud sous le coup de hache. Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 367.
4. ... la France est une forêt dont je [le roi] suis le bûcheron, et j'abattrai toute branche qui me gênera avec la corde, avec le glaive, avec la hache! Bainville, Gringoire,1866, 7, p. 48.
Loc., rare. Ils haletaient, ahanaient comme des bûcherons (P. Vialar, La Mort est un commencement, La Carambouille, 1949, p. 222).
B.− [Avec allus. à des textes littér.; le bûcheron comme symbole]
1. Rare. [Présenté (p. allus. à la fable de La Fontaine, La Mort et le Bûcheron) comme une personne simple et d'un gros bon sens] :
5. Les êtres les plus humbles tiennent à la vie. Comme le bûcheron du fabuliste, comme l'apothicaire de Mantoue, qui surprit si fort ce jeune fou de Roméo, elle craint la mort, et c'est sa seule crainte. A. France, L'Orme du mail,1897, p. 155.
2. [Présenté (p. allus. à l'élégie de Ronsard, Contre les Bucherons de la forest de Gastine) comme agent de l'intervention destructrice de l'homme sur la nature] :
6. Il faut absolument sauver la forêt de Fontainebleau. Dans une telle création de la nature, le bûcheron est un vandale. Un arbre est un édifice; une forêt est une cité, et entre toutes les forêts, la forêt de Fontainebleau est un monument. Hugo, Correspondance,1872, p. 341.
7. Le poète arrête le bras du bûcheron, mais le bûcheron se moque. L'arbre est une puissance qu'il faut dominer, ... Alain, Propos,1934, p. 1210.
Rem. On rencontre dans la docum. le subst. fém. bûcheronnerie. Lieu où l'on dégrossit le bois. Un hangar, plein de bois dégrossis pour faire des moyeux de roues et qui donnent une odeur et un aspect de bûcheronnerie (E. et J. de Goncourt, Journal, 1863, p. 1262).
PRONONC. : [byʃ ʀ ɔ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1550 buscheron (Bible Louvain Jere, 46ed'apr. FEW t. 15, 1, p. 195b); 1555 bucheron (Ronsard, Meslanges, éd. P. Laumonier, t. 6, p. 168). Réfection d'apr. bûche1* de boscheron (xiiies. dans T.-L.), dér. de bosc, bois*; suff. -eron (-on1*).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 413. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 383, b) 738; xxes. : a) 904, b) 489.
BBG. − Duch. 1967, § 35. − Richter (E.). Etymologisches. Boche. Z. fr. Spr. Lit. 1919, t. 45, p. 129.

Wiktionnaire

Nom commun

bûcheron \by.ʃ(ə.)ʁɔ̃\ masculin (pour une femme on dit : bûcheronne) (orthographe traditionnelle)

  1. Personne dont le métier est de couper du bois dans une forêt.
    • Comme je paraissais faible et que je boitais un peu, ma mère avait voulu me faire apprendre un métier plus doux que ceux de notre village ; car, au Dagsberg, on ne trouve que des bûcherons, des charbonniers et des schlitteurs. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Dès sa première communion, gagé par l’un ou par l’autre, gardeur de chèvre, ou de vaches, aide-berger, sarcleur de betteraves, bûcheron à l’occasion, il était sans l’avoir appris devenu habile […] — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 18)
    • (En apposition) […] l’ennemi bombardait le bois de Remières. Aplatis promptement contre un talus nous pouvions voir et entendre les obus bûcherons, qui faisaient voler de grosses branches comme des brindilles, après une lueur verdâtre et des explosions déchirantes. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, p. 27)
  2. (Héraldique) Meuble représentant le métier du même nom dans les armoiries. La hache est l’attribut distinctif du bûcheron, elle donc généralement présente et souvent d’un émail particulier. À rapprocher de batteur en grange, faucheur, forgeron, meunier et vigneron.
    • D’argent a deux bûcherons d’azur, sur une terrasse de sinople, découpant un tronc au naturel posé en fasce sur celle-ci, avec chacun une hache d’or, qui est de la famille Arostegui du Pays Basque espagnol → voir illustration « armoiries avec 2 bûcherons »

Nom commun

bûcheronne \by.ʃə.ʁɔn\ féminin (orthographe traditionnelle) (pour un homme on dit : bûcheron)

  1. Femme dont le métier est de couper du bois dans une forêt.
    • Il était une fois un bûcheron et une bûcheronne qui avaient sept enfants, tous garçons. — (Charles Perrault, Contes de ma mère l'Oye, 1667, réédition : Bruxelles, Primento, 2012)
    • Cette fille est née de bûcherons et bûcheronnes dans des bois qui appartiennent à ma famille et on l’a apportée à ma mère toute petite pour qu’elle serve de jouet. — (Jean Giono, « Le hussard sur le toit », 1951, réédition Folio Plus, page 271)
    • On ne sait trop pourquoi la belle fée, devenue bûcheronne, frappait de vigoureux coups de cognée cet arbre fruitier, qui n’était pas de ces arbres stériles que l’on condamne au feu, ou dont on fait « descier » le tronc pour la menuiserie. — (Désiré Monnier et Aimé Vingtrinier, La fée bûcheronne, in Contes populaires et légendes de Franche-Comté, Presses de la Renaissance, 1978, page 248 (stérils corrigé en stériles))

Forme de verbe

bûcheronne \byʃ.ʁɔn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de bûcheronner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de bûcheronner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de bûcheronner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de bûcheronner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de bûcheronner.

Nom commun

bûcheronne \by.ʃə.ʁɔn\ féminin (orthographe traditionnelle) (pour un homme on dit : bûcheron)

  1. Femme dont le métier est de couper du bois dans une forêt.
    • Il était une fois un bûcheron et une bûcheronne qui avaient sept enfants, tous garçons. — (Charles Perrault, Contes de ma mère l'Oye, 1667, réédition : Bruxelles, Primento, 2012)
    • Cette fille est née de bûcherons et bûcheronnes dans des bois qui appartiennent à ma famille et on l’a apportée à ma mère toute petite pour qu’elle serve de jouet. — (Jean Giono, « Le hussard sur le toit », 1951, réédition Folio Plus, page 271)
    • On ne sait trop pourquoi la belle fée, devenue bûcheronne, frappait de vigoureux coups de cognée cet arbre fruitier, qui n’était pas de ces arbres stériles que l’on condamne au feu, ou dont on fait « descier » le tronc pour la menuiserie. — (Désiré Monnier et Aimé Vingtrinier, La fée bûcheronne, in Contes populaires et légendes de Franche-Comté, Presses de la Renaissance, 1978, page 248 (stérils corrigé en stériles))

Forme de verbe

bûcheronne \byʃ.ʁɔn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de bûcheronner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de bûcheronner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de bûcheronner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de bûcheronner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de bûcheronner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BÛCHERON, ONNE. n.
Celui, celle qui travaille à abattre du bois dans une forêt.

Littré (1872-1877)

BÛCHERON (bu-che-ron) s. m.
  • Ouvrier qui abat du bois dans une forêt. Un pauvre bûcheron tout couvert de ramée, Sous le faix du fagot aussi bien que des ans Gémissant et courbé, marchait à pas pesants, La Fontaine, Fab. I, 16.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et s'en vint droit à la vile, en guise d'un vilain boscheron, une grant coigniée à son col, Merlin, f° 41.

XIVe s. Les bocherons ne ouvriers quelconques ne feront abatre arbres, Ordonn. des Rois de France, t. VI, p. 220.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bûcheron »

(XIIIe siècle) De l’ancien français boscheron, lui-même issu de bosc (« bois »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bûcher 2 ; Berry, baucheton.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bûcheron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bûcheron byʃœrɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bûcheron »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bûcheron »

  • L’Arradonnaise a fait du bûcheronnage son métier à une époque où seuls les mâles faisaient vrombir les moteurs deux temps dans les sous-bois. « J’ai démarré en 1978. À vrai dire, durant toute ma carrière, je n’ai jamais vu d’autres femmes bûcheronnes, même si j’imagine qu’il y en a dans l’Est de la France ». Son parcours est l’archétype d’une trajectoire où la pugnacité s’est montrée le premier des carburants. La vingtaine flamboyante, Dominique Pirio traverse la France en stop pour passer le concours de garde forestier. « Je suis arrivée dans une salle où il y avait bien 500 mecs. On m’a refusé le droit de passer les épreuves ». Dans les Ardennes, la native de Pleugriffet parvient à s’imposer dans une formation de bûcheronnage, mais doit dégoter une dérogation pour obtenir son diplôme. « On faisait du tronçonnage toute la semaine, mais il y avait aussi des cours de mécanique et de la théorie. À 21 ans, j’ai passé six mois là-bas ». Le Telegramme, Le Télégramme - Vannes - Dominique Pirio. L’essence du climat
  • Portrait Seule apprentie bûcheronne du canton, Julie Guntern a arrêté l’université pour vivre au plus près des arbres. Dans ce milieu exclusivement masculin, elle détonne à peine car elle partage avec ses collègues une intangible passion. , Valais: de l’université à bûcheronne par passion des...
  • «Je veux prouver qu'on peut être bûcheronne et féminine» Femina, Femina | «Je veux prouver qu'on peut être bûcheronne et féminine»
  • Elle est inscrite sous l’activité « abattage d’arbres, entretien forestier, tous travaux forestiers, exploitant forestier » au registre du commerce. En français de tous les jours, on dit bûcheronne. Un métier qui, dans les Landes comme ailleurs, s’écrit plutôt au masculin. Et quand on rencontre Armanda De Oliveira, alors qu’on l’imaginait dotée… SudOuest.fr, Vidéos. Landes : Armanda conjugue le métier de bûcheronne au féminin
  • C'est l'idée qui fait le bon bûcheron, ce n'est pas la force. Homère, L'Iliade, XXIII, 315 (traduction P. Mazon)
  • Écoute, bûcheron, arrête un peu le bras ! Ce ne sont pas des bois que tu jettes à bas ; Ne vois-tu pas le sang, lequel dégoutte à force Des nymphes qui vivaient dessous la dure écorce ? Pierre de Ronsard, Élégies, XXIV, Contre les bûcherons de la forêt de Gastine
  • Écoute, bûcheron, arrête un peu le bras ! Ce ne sont pas des bois que tu jettes à bas ; Ne vois-tu pas le sang, lequel dégoutte à force Des nymphes qui vivaient dessous la dure écorce ? Pierre de Ronsard, Élégies, XXIV, Contre les bûcherons de la forêt de Gastine
  • C'est l'idée qui fait le bon bûcheron, ce n'est pas la force. Homère, L'Iliade, XXIII, 315 (traduction P. Mazon)
  • Un bûcheron est maître dans sa maison. De Proverbe québécois
  • C'est en bûchant qu'on devient bûcheron. De Pierre Dac
  • Quand le chêne est tombé, chacun se fait bûcheron. De Ménandre / Monostiques
  • C'est un bûcheron qui a réussi, à présent il abat des colonnes de marbres. De Roland Topor
  • C'est par l'adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force. De Homère / Iliade
  • Ecoute bûcheron, arrête un peu le bras ! Ce ne sont pas des bois que tu jettes à bas ; Ne vois-tu pas le sang, lequel dégoûte à force, Des Nymphes qui vivaient dessous la dure écorce. De Pierre de Ronsard
  • Lancé à l’initiative du Parc naturel régional des Bauges il y a 6 ans, l’événement “Vis ma vie de bûcheron” consiste en l’organisation de visites de chantiers d’exploitation forestière à destination du grand public. En 2019, plus de 500 personnes ont participé à l’une ou l’autre des 33 visites organisées dans le cadre de l’opération. Cet été, ce sont plus d’une cinquantaine de rendez-vous qui sont programmés dans tous les départements d’Auvergne-Rhône-Alpes. En ce qui concerne les Pays de Savoie et l’Ain, plusieurs visites sont programmées dans le massif des Bauges (départ du Châtelard en Savoie) à partir du 1er   juillet ainsi que dans les massifs du Revermont ou du Bugey (départs de Bourg-en-Bresse, Oyonnax ou Hauteville dans l’Ain) en août. , Culture - Loisirs | De nouvelles occasions de “vivre une vie de bûcheron”
  • Lors d'une coupe de bois, un bûcheron a été blessé par une branche sur un talus situé à une dizaine de mètres au-dessus de la route. Jusqu’à une vingtaine de pompiers, sous le commandement du lieutenant Lagrange, sont intervenus avec l'équipe du Grimp (groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux). , Faits-divers - Justice | Mary : un bûcheron blessé lors des travaux de la RD980
  • Un jeune homme de 17 ans a été blessé en fin d'après-midi, ce mercredi 10 juin. Alors qu'il pratiquait une activité de bûcheron, un arbre lui serait tombé sur les jambes et sur le bassin selon les pompiers présents sur place. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Isère : un arbre chute sur un jeune bûcheron de 17 ans à La Bâtie-Montgascon
  • Le temps d'une demi-journée, le public est accueilli par un professionnel sur un vrai chantier forestier et peut échanger avec lui sur son métier, ses conditions de travail, ses techniques et ses outils. Un technicien forestier, présent aux côtés du bûcheron complète ses explications sur l’aspect gestion, patrimoine forestier et enjeux sylvicoles. Martelage, tronçonnage, abattage, ébranchage, débardage… Vis ma vie de bûcheron est le rendez-vous estival pour découvrir toutes les ficelles du métier. , Vis ma vie de bûcheron dans la Loire ! - TL7, Télévision loire 7
  • En Corée, pays montagneux, se transmettent, de bouche à oreille, de nombreux récits folkloriques ayant pour personnage principal un bûcheron. Dans une histoire de ce genre, la plus connue, la plus aimée aussi, le héros qui vola la robe ailée d’une fée, en était bien conscient : bûcheron était un « métier de 3D » comme on dit aujourd’hui, c’est-à-dire dur, dangereux et déconsidéré. , Chanson des bûcherons l KBS WORLD Radio
  • "Conte : récit assez court d'aventures imaginaires. Jean-Claude Grumberg nous livre donc un court récit supposé imaginaire. Dans une forêt, un bûcheron et sa bûcheronne. Pauvre bûcheronne car c'est ainsi qu'elle est dénommée, ne peut avoir d'enfants. Miracle, elle recueille un nourrisson, jeté d'un train. C'est la guerre et d'un train de déportés, un père ne trouve que ce moyen pour sauver son enfant. Ce conte est une version 2019 de la Shoah. Pourquoi une nouvelle version, que cherche ou veut Grumberg ? Un devoir de mémoire ? D'autant que les contes s'adressent plutôt aux enfants et que l'histoire est devenue matière secondaire dans nos écoles d'aujourd'hui ? Plus personnellement, une blessure jamais refermée car trop profonde et que l'on espère cicatriser en l'ouvrant de nouveau ? Laissons nos supputations. L'histoire humaine est jalonnée d'atrocités, des pyramides de crânes de Genghis Kahn, jusqu'aux peuples disparus dont les noms sont tombés dans l'oubli. Mais ne soyons pas trop défaitistes, l'humanité évolue malgré tout. Ayons également conscience que les enfants sont les adultes de demain, certains écriront des contes d'autres des fake news et les lecteurs liront." Dominique Malissart  LExpress.fr, Un conte pour n'oublier jamais. - L'Express
  • « Il était une fois ». Ainsi commencent les contes, et c’est bien un conte que nous fait Jean-Claude Grumberg. Une forêt, le froid de l’hiver, de pauvres bûcherons, tout y est. Eux, ils n’ont pas d’enfants, la pauvre bûcheronne aurait bien aimé en avoir, même si elle a déjà tant de mal à se nourrir elle-même, avec la guerre, la seconde, qui ravage le pays. La pauvre bûcheronne regarde passer les trains de marchandises, qui regorgent, se dit-elle, de tout ce qui lui manque. Elle voit parfois des mains sortir des lucarnes des wagons et jeter des papiers qu’elle ramasse, elle qui ne sait pas lire. Un jour, c’est un châle blanc et bleu qui tombe à ses pieds, enveloppant une « marchandise » inespérée. On comprend ce dont-il s’agit. Jean-Claude Grumberg, dont la famille a été envoyée, dans un convoi parti de Drancy, vers les camps d’extermination, raconte cette histoire vraie, en fait un conte qui, dans la noirceur du temps, propose quelque chose de lumineux. A. N. L'Humanité, Conte La pauvre bûcheronne et son cadeau inespéré | L'Humanité
  • Exposition d'Hélène Drouot proposée par Val de Fensch tourisme. Hélène Drouot, ancienne informaticienne, s'est reconvertie en ....bûcheronne. Depuis 4 ans, elle propose des objets de décoration insolites créés et travaillés à partir de matériaux nobles: le hêtre et le chêne, issus de forêts locales gérées durablement, et privilégie les circuits courts. Elle a d’ailleurs reçu la labellisation So Fensch! Porte-serviette, étagères, tabouret en hêtre et cuir, table basse en chêne, lampe intégrée à une table basse en fer, bout de canapé chêne mêlé à du cuir , mais aussi un serviteur de toilettes avec une brosse écologique faite d’algues.... venez découvrir son travail lors de son exposition dans les locaux de Val de Fensch Tourisme. Et si vous souhaitez embellir votre intérieur, tous les objets sont à la vente (et pour tous les budgets!) , «Bucheron d Art» : Exposition a Hayange

Traductions du mot « bûcheron »

Langue Traduction
Anglais lumberjack
Espagnol leñador
Italien boscaiolo
Allemand holzfäller
Portugais lenhador
Source : Google Translate API

Synonymes de « bûcheron »

Source : synonymes de bûcheron sur lebonsynonyme.fr

Bûcheron

Retour au sommaire ➦

Partager