La langue française

Accueil > Orthographe > « Acompte » ou « accompte » ?

« Acompte » ou « accompte » ?

Sommaire

  • Faut-il écrire « acompte » ou « accompte » ?
  • Exemples d'usage du mot « acompte »

« Je vous fais un acompte et je payerai le reste la prochaine fois. »

En français, de nombreux mots commencent par acc- avec deux « c », portant parfois à confusion sur l'écriture du mot « acompte ». En effet, le redoublement du « c » est statistiquement plus fréquent en français. Alors, faut-il écrire « acompte » ou « accompte » ? Voici enfin la réponse expliquée simplement. Bonne lecture !

Faut-il écrire « acompte » ou « accompte » ?

Règle : on écrira toujours « acompte » avec un seul « c ». En effet, ce nom dérive de l'expression « à compte » signifiant « à valoir sur la totalité du compte ».  Un acompte est une avance, un paiement partiel d'une somme due (voir toutes les définitions). « Acompte » n'est pas le seul nom pour lequel on ne dédouble pas le « c », il en va de même pour « acabit », « acacia », « académie », « acajou », « acariâtre » ou « acoustique » par exemple.

Encore un doute ? Pour réviser, voici une vidéo du Projet Voltaire :

Exemples d'usage du mot « acompte »

Que cette lettre soit une preuve que je vous donne le droit de publier Notre-Dame des Fleurs et le Miracle de la Rose avec cette réserve que le premier cité paraîtra avant le second. Je vous remercie des cinq mille francs que j'ai d'abord reçu de vous en acompte.

Jean Genet, Lettres à Olga et Marc Barbezat

...il prêtait aux cultivateurs la moitié du prix d'estimation de leurs biens, garantissait le prêt par une hypothèque, et touchait des emprunteurs les intérêts, augmentés d'un acompte d'amortissement.

Émile Zola, La curée

Vous me prenez pour un client sérieux ? Il a éclaté de rire. Peut-être voulait-il que j'oublie le ton agressif avec lequel il m'avait tenu ces propos. Il ne doit y avoir aucune gêne entre nous. Je peux vous verser un acompte.

Patrick Modiano, Dimanches d'août

« Oh, pardon I » dit la jeune femme, vexée, « ce n'est pas la prime de rapatriement, c'est un acompte. Le montant total de la prime n'a pas encore été fixé ». Elle tient à ce que les choses soient claires, cette jeune femme. On est comme ça, dans l'Administration. « Acompte de mes deux », fait Haroux.

Jorge Semprún, Le grand voyage

Et vous n'avez pas pris un petit acompte ? Non. Je n'y pensais guère. Je faisais la fière mais en réalité je n'en menais pas large.

Jean Gionio, Les Âmes fortes

Vous savez désormais comment écrire « acompte ». N'hésitez pas à consulter d'autres articles sur l'orthographe française pour ne plus faire de fautes et perfectionner votre maîtrise du français

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Seminaire

Bon article. J’aime beaucoup votre blog et vous
lire. Merci pour ces moments de partage.

Répondre
MAZOUZ Tarek

Je suis nouvel étudiant et nouveau inscrit à ce site, je me ferai une joie et un plaisir à vous lire de temps à autre.

Répondre
La langue française

Bienvenue Tarek !

Nicolas.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager