La langue française

Wagon

Définitions du mot « wagon »

Trésor de la Langue Française informatisé

WAGON, subst. masc.

A. − Véhicule tracté par une locomotive ou par une locomotrice sur une voie ferrée. Wagon de chemin de fer; wagon de tête, de queue; wagon à bogies, à essieux; tirer, traîner les wagons. Quant au matériel roulant il faut le diviser en deux parties: le matériel de traction constitué par les locomotives; le matériel de transport constitué par les wagons, wagons de voyageurs ou wagons de marchandises (Albitreccia, Gds moyens transp., 1931, p. 46).
SYNT. Caisse, crochet d'attelage, tampon d'un wagon; lanterne du dernier wagon; rame, train de x wagons; acheminement, triage des wagons; déraillement d'un wagon; atteler, débrancher, décrocher, enrayer, trier les wagons.
1. Voiture destinée au transport des voyageurs et à certains services. Wagon bien aménagé, confortable; wagon bondé, vide; wagon sanitaire; wagon de bois, wagon de première/deuxième classe; banquette, coin, compartiment, couloir, fenêtre, filet, marchepied, portière, vitre du wagon; poussière, trépidation du wagon; monter en wagon; s'installer dans un wagon. Les wagons, doublés pour la plupart en beau velours d'Utrecht rouge, sont larges et capitonnés d'importance (Du Camp, Hollande, 1859, p. 98).Lucienne et Germaine sont dans le wagon et il y a justement encore de la place (Proust, Guermantes 1, 1920, p. 161).
En appos. avec valeur d'adj. Vert wagon. Vert vif et soutenu dont étaient peintes les anciennes voitures de voyageurs. Avec ce jeune homme barbu, tennis effondrés, chemise à carreaux, shetland vert wagon et Levi's marronnasse, le glamour hollywoodien en prend un vieux coup ! (Le Point, 8 sept. 1980, p. 124, col. 1).
P. anal. Wagon (de métro). Jerphanion se trouvait assis avec Odette dans un wagon de métro, entre les stations du Palais-Royal et de Saint-Paul (Romains, Hommes bonne vol., 1938, p. 242).Une rame entrait en gare, je sautai dans un wagon et descendis à Cambronne (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 388).
P. méton. Ensemble des personnes transportées dans le wagon. Tout le wagon dort, maintenant, toutes les têtes se balancent (Duhamel, Nuit St-Jean, 1935, p. 153).
2. CH. DE FER. Véhicule destiné au transport des animaux et des marchandises. Wagon de marchandises, de messageries; wagon de charbon, de vin, de volailles; charger, décharger, expédier les wagons. Les wagons de champagne étiquetés via Laon, Tergnier, Amiens, arrivèrent en deux jours à quatre heures cinquante, matin, à Calais-Triage par train 5.799 (Hamp, Champagne, 1909, p. 188).Comme pour ceux de Rawaruska, cela commença par l'ignoble voyage de quatre jours et cinq nuits dans l'entassement des wagons à bestiaux (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 303).V. benne ex. 9.
En partic. Wagon dévoyé. ,,Wagon qui par cause accidentelle a été dérouté`` (Industries 1986). Wagon différé. ,,Wagon qu'un incident technique oblige à retirer de la composition de son train`` (Industries 1986). Wagon de particulier. ,,Wagon n'appartenant pas à la société de chemin de fer et admis à circuler sur le réseau en vertu d'un « contrat d'immatriculation » connu entre la société et le propriétaire du wagon`` (Juridique 1987). Wagon de secours. ,,Wagon (...) qui porte l'outillage nécessaire pour remettre sur la voie les machines et wagons déraillés`` (Bricka, Cours ch. de fer, t. 2, 1894, p. 165).
Wagon + adj.[Pour désigner un wagon constr. ou aménagé pour des transp. déterminés] Wagon bâché, blindé.
Wagon couvert. Wagon dont la caisse est pourvue d'une toiture fixe. Le bois est de plus en plus fréquemment remplacé par la tôle dans (...) les bouts et pavillons des wagons couverts (Industr. fr. bois, 1955, p. 11).
Wagon plat. Wagon sans bords ou à bords peu élevés. Nous citerons:les wagons plats, destinés au transport de charges indivisibles lourdes ou encombrantes (Bailleul, Matér. roulant ch. de fer, 1951, p. 98).
Wagon postal. Synon. de wagon-poste (s.v. wagon- A).Les wagons postaux utilisés pour le transport et le tri du courrier sont incorporés normalement dans les convois de la SNCF (Admin. P. et T., 1964, p. 39).
Wagon frigorifique. Wagon équipé d'une machine frigorifique pour le transport de denrées périssables. Des wagons frigorifiques pour les viandes ou les matières périssables (Albitreccia, Gds moyens transp., 1931, p. 42).Wagon réfrigérant. Même sens. Les wagons réfrigérants (...) sont caractérisés par un bon isolement calorifuge de la caisse et par la présence, dans celle-ci, de paniers pouvant recevoir de la glace (Bailleul, Matér. roulant ch. de fer, 1951, p. 99).Wagon ventilé. Wagon équipé d'un système de ventilation. Au débarquement, celle-ci [la marchandise] est entreposée dans des hangars climatisés, avant d'être enlevée par camions isothermes ou wagons ventilés (Benoist, Pettier, Transp. mar., 1961, p. 106).
P. méton. Contenu d'un wagon. On a téléphoné au collège pour demander confirmation d'une commande surprenante: un wagon de pommes du Canada, pour des expériences sur les moisissures (Duhamel, Maîtres, 1937, p. 189).P. anal., fam. Grande quantité. Je sais la manière de travailler de Zola, oui: des documents. Un jour, un de mes amis lui en a apporté deux wagons. Zola dut coucher dehors (Renard, Journal, 1892, p. 123).
Rem. Dans la lang. techn. des ch. de fer, voiture est le mot usité pour les véhicules assurant le transport des voyageurs. La lang. commune qui empl. encore wagon tend à adopter cet usage; cependant, des comp. comme wagon-lit, wagon-restaurant sont encore très vivants, sans doute à cause de l'image de marque donnée par la Compagnie des wagons-lits qui a eu le monopole de ces services depuis leur orig. et qui reste actuellement encore symb. de luxe ou de restauration haut-de-gamme dans les trains rapides (d'apr. Hanse Nouv. 1983).
B. − Spécialement
1. HIST. DES TRANSP., rare (et dans un cont. anglo-saxon). Fourgon, chariot. Les caravanes se préparent (...). Les départs s'effectuent à cheval, en voiture, en longues théories de wagons couverts tirés par douze couples de bœufs (Cendrars, Or, 1925, p. 48).
2. MAÇONN. Élément de conduit à incorporer dans un mur et possédant des oreilles pour liaisonner (d'apr. Barb.-Cad. 1971).
3. TERRASS. Véhicule ou caisse portée sur quatre roues et circulant sur des rails pour le transport des terres (d'apr. Chabat 1876 et 1881).
4. Arg., pop. Verre de vin de grande capacité servi au bistrot (d'apr. France 1907). Recharger les wagons. Remplir de nouveau les verres. Il suffit d'observer [au bistrot] comment l'orateur hausse le ton, ménage ses effets, glisse au moment opportun « la même chose, garçon! » ou « rechargez les wagons! » pour comprendre qu'ici les rôles sont tenus par des virtuoses de l'émotion (Le Monde aujourd'hui, 6-7 avr. 1986, p. IX, col. 1).
REM. 1.
Wagonnée, subst. fém.,rare. Contenu d'un wagon. C'était la première aventure de voyage. Elle dilata de joie toute la wagonnée (E. Bergerat, Le Livre de Caliban, 1887, p. 329 ds Quem. DDL t. 15).
2.
Waguine, subst. fém.,région. (Canada). Voiture de travail à quatre roues. C'est lui [le rebouteux] qui a remmanché le petit Roméo Boily, après qu'il avait été écrasé par une waguine chargée de planches (Hémon, M. Chapdelaine, 1916, p. 216).
Prononc. et Orth.: [vagɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. ,,Le w initial de wagon (...) n'est noté [w] que par Fél. 1851, et bien plus tard, Henri Bauche constatera que, dans le peuple de Paris, on prononçait encore quelquefois ouagon, mais depuis la seconde moitié du xixesiècle, le [w], qui existe pourtant dans le système consonantique du français (oui, oie, poire, ouate, etc.) a été remplacé par [v] (...); parfois, on écrivait même vagon`` (G. Straka ds Trav. Ling. Litt. Strasbourg t. 19 no1 1981, p. 200). Voir Littré: vagon, wagon et Rob. 1985: ,,La variante graphique vagon est archaïque``. Mais Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 315 recommande la forme francisée. Comparer wagon avec des mots du même type mais moins cour. qui conservent [w]: watergang, wateringue ou qui hésitent entre [w] et [v]: wallon, warrant, waters [watε ʀ], [va-] (abrév. de water(-)closet, v. Straka, op. cit., p. 197). Étymol. et Hist. 1. 1698 terme de relation dans des empl. isolés waggon « chariot, charrette » ([H. Misson de Valbourg], Mém. et observations faites par un voyageur en Angleterre, 413 ds Höfler Anglic.); 2. a) 1826 vagon « voiture de chemin de fer » (Seguin et Biot, Exposé des concessionnaires de la ligne Saint-Étienne-Lyon, 4, XII, pp. 21-22 ds Wexler, p. 117); 1827 wagon (Registre des délibérations du Conseil d'Administration de la ligne Saint-Étienne-Andrézieux, II, p. 67, p. 79, pp. 160-163, ibid., p. 116); b) 1866 arg. « verre de vin de grande contenance » (p. compar. au contenu d'un wagon) (Delvau, p. 400); c) 1881 « contenu d'un wagon » (Le Génie civil, 15 oct., 579a ds Höfler Anglic.); 3. 1872 « élément de conduit de fumée dont l'assemblage est comparable à celui des wagons d'un train » (Littré). Empr. à l'angl.wagon, waggon d'abord « véhicule à quatre roues pour le transport de lourdes charges » (1523 ds NED) puis, au xviies. « véhicule couvert pour le transport de marchandises et de passagers » ainsi que « chariot de transport de minerai » d'où son empl. au xviiies. pour désigner une voiture ouverte circulant sur des rails, d'abord pour le transport de minerais, puis d'autres marchandises et de passagers lorsque les chemins de fer se développèrent. Désignant encore tout type de voiture de chemin de fer au mil. du xixes., le terme vit ensuite son usage restreint au transport des marchandises (v. NED), le mot car étant utilisé pour le transport des voyageurs, comme plus tard voiture* en fr. L'angl. wagon, dont la forme waggon, apparue au xviiies., est plus cour. en Grande-Bretagne qu'aux États-Unis, est empr. au néerl. wagen « voiture, chariot ». Fréq. abs. littér.: 1 103. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 44, b) 1 325; xxes.: a) 2 989, b) 2 144.
DÉR. 1.
Wagonnage, subst. masc.,technol., rare. a) Fabrication des wagons. Dans la construction des véhicules, le charronnage, le wagonnage, la carrosserie courante, les bâtis de machines, on a fait appel de tout temps à ses fortes cotes de qualités [du bois] (Campredon, Bois, 1948, p. 127).b) Transport par wagon. Dans les caves, les transports de fromages se font depuis longtemps par wagonnage (Auss.Roquefort1984, s.v. wagonnet).Ch. de fer. Indice de wagonnage. Groupe de deux chiffres et d'une lettre mentionné sur l'étiquette d'expédition et indiquant la direction à donner à un wagon. (Dict. xxes.). [vagɔnaʒ]. 1reattest. 1894 (K. Sachs, C. Villatte, Enzyklop. Wörterbuch...: Supplement zum frz.-deutschen Teil, p. 326); de wagon, suff. -age*. Cf. aussi les termes angl. de même sens wag(g)onage et wag(g)oning (NED).
2.
Wagonnier, subst. masc.,technol. Ouvrier qui manœuvre les wagonnets. Ch. de fer, vieilli. Homme d'équipe qui manœuvre les wagons. Toutes ces victuailles, dont le transport donnait souvent lieu à des aventures rocambolesques, aboutissaient au Dépôt et étaient partagées entre toutes les équipes (...). Les chefs de train, et les wagonniers en faisaient autant de leur côté (H. Vincenot, Mém. d'un enfant du rail, 1980, p. 58). [vagɔnje]. 1resattest. 1846 wagonier ou vagonier (Besch.), 1876 wagonnier, wagonnier ou vagonier (Lar. 19e); de wagon, suff. -ier*. Traduit l'angl. wag(g)oner att. dep. le xvies. (NED) et déjà traduit wagonnier fin xviiies. en dehors du vocab. des ch. de fer (La Rochefoucauld-Liancourt, Voyage dans les États-Unis d'Amérique, IV, an VII, 232 ds Höfler Anglic.).
BBG.Bonn. 1920, p. 166.

Wiktionnaire

Nom commun

wagon \va.ɡɔ̃\ ou (Belgique) \wa.ɡɔ̃\ masculin

  1. (Chemin de fer) Véhicule muni de roues en acier employé par les chemins de fer.
    • La minière de Rauboudin, près Sommerance, est très-bien installée ; les terres chargées dans des wagons qui roulent sur un petit chemin de fer, servent à remblayer l’excavation au fur et à mesure de l'avancement. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 81)
    • À ce moment, la guerre tomba brutalement, sans crier gare. Le deuxième jour de mobilisation, Fagerolle se vit jeté dans un wagon à bestiaux, parmi les vomissures et les gueulements patriotiques d’un certain nombre de citoyens français. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 29)
    • Dans le train de Cherbourg à Paris, le hasard voulut que je trouvasse comme compagnon de wagon un de mes anciens camarades. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Ces wagons, d’un usage très commode, sont réunis l’un à l’autre par des passerelles, suivant le système américain. Au lieu d’être chambré dans un compartiment, le voyageur peut circuler sur toute la longueur du train. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. V, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
  2. (Péjoratif) (Argot) (Rare) Vieille femme usée par la débauche[1].
  3. (Sports hippiques) Dans une course hippique, groupe de chevaux qui se suivent en file indienne.
    • être dans le bon wagon
      avoir le bon dos, avoir le dos de chevaux qui progressent en épaisseur, ce qui donne une occasion de se rapprocher confortablement de la tête de la course sans se trouver nez au vent
    • Essayons de placer en tête Parigote (4) qui n'était pas dans le bon wagon en dernier lieu et mais qui auparavant a terminé deux fois dans le Quinté+. — (nouveauquinte.com)
  4. (Maçonnerie) Bloc creux de ciment ou de terre cuite que l'on empile les uns sur les autres pour former, dans l'épaisseur d'un mur, un conduit de cheminée, contrairement au boisseau qui lui est appuyé contre le mur.
    • J'entends parler d'objets généralement connus et employés sous le nom de boisseaux et de wagons, lesquels servent le plus souvent, savoir : Les boisseaux, comme tuyaux de cheminées, adosses aux murs [...] les wagons, comme tuyaux de cheminées établis dans l'épaisseur des murs [...]. — (Description des machines et procédés spécifiés dans les brevets d'invention , tome 67, Imprimerie Impériale 1869)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

WAGON (va-gon) s. m.

Voy. VAGON.

  • 1Wagon-vanne, sorte d'écluse portative employée dans les égouts.
  • 2Nom donné à des tuyaux en briques pour cheminées.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « wagon »

(Date à préciser) De l’anglais wagon, du néerlandais wagen (« voiture, wagon »), du proto-germanique *wagna, du radical indo-européen *wegʰ-. Apparenté au latin veho (« conduire »), au tchèque vůz (« véhicule »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « wagon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
wagon vagɔ̃

Citations contenant le mot « wagon »

  • Dans le train, un pervers réserve toujours sa place dans le wagon de queue. De José Artur
  • On ne peut rester entre deux rives. Peu importe qu’on avance à pied, en cargo, en wagon scellé ou en pensée. De Alain Monnier / Les Ombres d’Anna
  • Les wagons du funiculaire sont construits selon une obliquité similaire à celle du chapeau d'un homme qui ne veut pas être reconnu. De Francis Scott Fitzgerald / Tendre est la nuit
  • Quand un train passe sur une plaque tournante, les wagons ont l'air d'avoir le hoquet. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • L’histoire n’a pas la forme d’un convoi dont les wagons en mouvement éloigneraient toujours davantage la gare, mais celle d’un conte de bonne femme où l’on pourrait, sans avoir même à traverser des forêts épaisses, retrouver endormi l’homme aimé. De Camille Laurens / Dans ces bras-là
  • Un incendie a provoqué des perturbations du trafic ferroviaire dimanche soir à Moutier. La raison est d’ordre technique : l’essieu d’un wagon situé dans la gare prévôtoise a pris feu. La police cantonale bernoise a reçu l’annonce vers 22h15. Les pompiers professionnels de Bienne sont notamment intervenus. Cet incident a perturbé la circulation des trains. Le trafic est toutefois de retour à la normale. , L’essieu d’un wagon prend feu à Moutier - RJB votre radio régionale
  • Le wagon Lynnewood poursuivra sa vie sur sa terre natale en Pennsylvanie. , Le wagon Lynnewood reprend le chemin de la Pennsylvanie
  • Rapport mondial Perceuses wagon couvre létat actuel de la part de marché, CAGR, Revenu, marché brut et les prévisions de croissance de lindustrie dans les régions du monde. Ce rapport Perceuses wagon marché a toutes les données cruciales et lanalyse des avantages du marché ou des inconvénients, limpact de Covid 19 et la portée future de lindustrie tous spécifiques dune façon très claire. Ce rapport calcule également la taille du marché, les tendances futures, les conducteurs du marché, les opportunités et les défis, les canaux de vente et les distributeurs et les prévisions (2020-2026). , Perceuses wagon marché 2020 – Les facteurs de croissance, principaux fabricants, des ventes, des investissements à venir, partager, Taille, Prix CAGR, dernières tendances, prévisions 2026 – Derrière-l'Entente.com

Images d'illustration du mot « wagon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « wagon »

Langue Traduction
Anglais car
Espagnol coche
Italien macchina
Allemand wagen
Chinois 汽车
Arabe سيارة
Portugais carro
Russe машина
Japonais
Basque autoa
Corse vittura
Source : Google Translate API

Synonymes de « wagon »

Source : synonymes de wagon sur lebonsynonyme.fr

Wagon

Retour au sommaire ➦

Partager