La langue française

Chariot

Sommaire

  • Définitions du mot chariot
  • Étymologie de « chariot »
  • Phonétique de « chariot »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chariot »
  • Citations contenant le mot « chariot »
  • Images d'illustration du mot « chariot »
  • Traductions du mot « chariot »
  • Synonymes de « chariot »

Définitions du mot « chariot »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHARIOT, subst. masc.

I.− Voiture de transport.
A.− Vieilli. Voiture à quatre roues tirée par des chevaux ou des bœufs, utilisée pour le transport de bagages, de fardeaux ou de personnes. Un lourd chariot. Les chariots militaires d'Alexandre (É. Faure, L'Esprit des formes,1927, p. 62).
1. En partic., vx. Voiture à cheval pour le transport des personnes. Je pris un chariot de poste pour me conduire à Trieste (Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem,t. 1, 1811, p. 5):
1. − [Bois-Doré :] (...) ils [mon frère et sa femme] voyageaient dans une petite voiture de pauvre apparence, une manière de chariot de colporteur, traînée par un seul cheval... G. Sand, Les Beaux Messieurs de Bois-Doré,t. 1, 1858, p. 232.
2. Littéraire
a) [L'accent est mis sur le caractère massif du véhicule]
ARCHÉOL. Véhicule royal. Un Espagnol ne va jamais à pied. En revanche tout lui est bon pour se faire porter : (...) chariots de rois fainéants, à roues pleines, traînés par des bœufs (T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 21).En partic. Véhicule de combat des chefs militaires :
2. « Mérovée avoit fait un massacre épouvantable des Romains. On le voyoit debout sur un immense chariot, avec douze compagnons d'armes, appelés ses douze pairs, qu'il surpassoit de toute la tête. Au-dessus du chariot flottoit une enseigne guerrière, surnommée l'oriflamme. Le chariot, chargé d'horribles dépouilles, étoit traîné par trois taureaux... » Chateaubriand, Les Martyrs,t. 1, 1810, p. 292.
Le chariot de Thespis. Expression employée par Horace faisant allusion à la voiture qui servait de scène à Thespis, le légendaire inventeur de la tragédie. La tragédie grecque sortit du chariot de Thespis (A. France, Le Petit Pierre,1918, p. 74; cf. en outre T. Gautier, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 22).
b) [L'accent est mis sur le caractère lent et solennel de la marche du véhicule] Le chariot sombre qui conduisait (...) l'infortuné Louis XVI au lieu de son supplice (Maine de Biran, Journal,1815, p. 38).
3. P. anal., usuel
a) JOUETS. Petite caisse montée sur quatre roues, tirée par une ficelle. Gosses qui jouent à se traîner dans un chariot (Renard, Journal,1905, p. 977).
b) ASTRON., fig. Le Grand, le Petit Chariot. Les constellations de la Grande Ourse, de la Petite Ourse. Le Chariot (du roi David). La Grande Ourse :
3. ... les étoiles, cette horloge des bergers, grâce à laquelle ils savent l'heure à quelques minutes près, d'après la position du grand et du petit chariot. G. Sand, Jeanne,1844, p. 386.
B.− Usuel. Voiture à quatre roues, avec des ridelles, ou formée d'une caisse, utilisée dans les travaux agricoles. Un chariot de foin. Chariot : une belle chevelure de foin, avec la raie de la perche au milieu (Renard, Journal,1905p. 981).
P. métaph. La passion (...) est un chariot qui passe et vous inonde de boue (L. Daudet, Le Voyage de Shakespeare,1896, p. 252).
II.− Emplois techn.
A.− Véhicule libre servant à des transports spéciaux.
1. CH. DE FER. ,,Appareil en forme de chariot circulant dans une fosse en contrebas de la voie, et destiné à tenir lieu de la plaque tournante`` (Littré).
2. CIN. ,,Véhicule utilisé pour déplacer la caméra au cours de la prise de vues (...) : il s'agit d'une plate-forme montée sur roues pneumatiques ou sur rails`` (Giteau 1970); cf. aussi J.-J. Matras, Radiodiffusion et télév., 1958, p. 107.
3. COMM. (et ch. de fer). Chariot à bagages (cf. aussi caddie, diable) :
4. ... des portes qui claquent, des chariots à bagages qui roulent, une foule inquiète, affairée, des employés de la douane, − Paris! A. Daudet, Trente ans de Paris,1888, p. 3.
4. MINES. ,,Petit wagonnet pour le transport des berlines le long d'un plan incliné; berline sans parois frontales`` (Lar. encyclop.); cf. aussi J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines, 1905, p. 732.
5. MOBILIER. Meuble roulant à usage domestique, ou bien ,,pour transporter un brancard, des pansements, des instruments`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Chariot à pansements, chariot-brancard (Méd. Biol. t. 1 1970). Comme d'habitude Anne apporta sur un chariot roulant une espèce de souper (S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 129).
6. THÉÂTRE. Bâti monté sur roues ou sur rails, et portant les décors (cf. Giteau 1970). Les petits [chariots] (...) évoluent au centre de la scène (G. Moynet, La Machinerie théâtrale,1893, p. 23).
7. Vx. Appareil monté sur roulettes construit de manière à soutenir un enfant qui apprend à marcher. Quand on veut apprendre à marcher aux enfants, il ne faut se servir ni de chariots, ni de lisières (Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 254).Petite voiture dans laquelle on promène un enfant. Un homme du peuple en chemise traînait un petit enfant dans un chariot (Flaubert, Par les champs et par les grèves,1848, p. 349).Chariot d'infirme. Ce chariot d'infirme que Miss Mary promenait au soleil, dans le sable des dunes (R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 111).
B.− Élément mobile encastré dans un mécanisme.
1. BÂT. Chariot à balcon. ,,Échafaudage mobile de couvreur, lui permettant d'exécuter son travail sur la face extérieure d'un balcon`` (Barb.-Cad. 1963).
2. TECHNOL. Pièce mobile d'une machine. Alors la scie libre verticalement était fixe, et le chariot porteur des bandes à découper était mobile (Nosban, Nouv. manuel complet du menuisier,t. 2, 1857, p. 242).
a) BUREAU. Partie d'une machine à écrire qui comporte le rouleau, et qui se déplace au fur et à mesure de la frappe :
5. ... le tapotement d'une machine à écrire et le déclic de son chariot trahissaient une dactylographe... A. Arnoux, Double chance,1958, p. 163.
b) MAR. Chariot (de barre) (cf. Lar. et Quillet 1965). Le compartiment de l'arrière [d'un navire] (...) contient, en général, le chariot et la barre du gouvernail (A. Croneau, Construction pratique des navires de guerre, t. 2, 1892, p. 10).
c) TISS. Partie mobile des métiers à filer, portant les broches :
6. ... un malheureux fileur que j'ai connu, mettait un livre au coin de son métier, et lisait une ligne chaque fois que le chariot reculait et lui laissait une seconde. Michelet, Le Peuple,1846, p. 104.
3. TEXT. Bâti en planche porté sur deux roues, dont se sert le cordier.
Prononc. et Orth. : [ʃaʀjo]. Passy 1914 admet également [-ɔ] ouvert pour la finale. À ce sujet cf. abricot. Pour Fouché Prononc. 1959, p. 85, chariot fait partie des mots dans lesquels l'[ɑ] post. a presque disparu, alors que pour Mart. Comment prononce 1913, p. 37, ,,l'a se ferme encore assez souvent dans chariot`` (fermé = timbre post. pour Martinon). Fér. Crit. t. 1 1787 signale que quelques-uns écrivent le mot mal à propos avec 2 r. Ac. Compl. 1842 réserve à charriot une vedette de renvoi à chariot. Besch. 1845 : ,,Pourquoi chariot est-il le seul mot de sa famille qui s'écrive avec un seul r? Cette orthographe ne serait bonne qu'autant qu'on renoncerait à se conformer à l'étymologie dans charrette, charrue et autres mots dérivés de carrus ou currus.`` Littré demande que l'Académie régularise la graph. de chariot. Thim. 1967, p. 66, écrit à ce sujet : ,,Famille de « char » (lat. carrus). Elle comprend 13 mots : − charr- (-ette, -etée, -etier, -iage, -ier, -oi, -oyer, -on, -onnage, -onnerie, -ue); − chariot.`` Il énonce la règle pratique suiv. : ,,L'r terminal de char est doublé dans tous les dérivés, à l'exception de chariot`` et conclut : ,,Chariot devrait normalement s'écrire « charriot ». Ainsi modifiée, la famille de char serait régulière et la règle pratique n'aurait aucune exception.`` Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1285 charrioz, chariot « voiture à quatre roues » (Ord. de l'host. le roy, Fontanieu, 47-48 ds Gdf. Compl.); b) 1611 fig. astron. (Cotgr.); 2. 1680 chariot d'enfant (Rich.); 3. 1838 industr. « pièce ou appareil ayant pour fonction de supporter ou de transporter certains matériaux » (Ac. Compl. 1842). Dér. de charrier*; suff. -ot*. Fréq. abs. littér. : 813. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 961, b) 2 794; xxes. : a) 1 046, b) 510. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, p. 271. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 204, 208. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 30. − Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 28, 62. − Uren (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 204.

Wiktionnaire

Nom commun

chariot \ʃa.ʁjo\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Sorte d'engin qui peut être ou non motorisé, à quatre roues, propre à porter divers fardeaux.
    • […] je fus transféré, raté déjà, au trimbalage du petit chariot rempli de rondelles, celui qui cabotait d’une machine à l’autre. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • Le pain était arrivé, non sans peine et sans perte : en venant de Grandpré, où se trouvait la boulangerie, plusieurs chariots étaient restés embourbés, d’autres étaient tombés dans les mains de l’ennemi […] — (Johann Wolfgang von Goethe, Campagne de France, 1822, traduction française de Jacques Porchat, Hachette, Paris, 1889, p. 79)
    • La roue en bois avec cerclage en fer, utilisée notamment en Afrique du Nord, en Égypte et à Madagascar, équipait autrefois tous les chariots avant l’emploi des pneumatiques. — (Mémento de l’agronome, CIRAD-GRET/Ministère des affaires étrangères, Paris, 2002, page 754)
  2. (Spécialement) Sorte de civière roulante utilisée dans les hôpitaux.
    • Un matin, elle assista à une scène qui la bouleversa. Un patient attendait son tour afin de passer une radio. Assis sur un chariot, il lisait un policier de la collection le Masque. — (Louis Nucéra, Le kiosque à musique, éd. Grasset, 1984)
  3. (Spécialement) Fauteuil roulant.
    • Il y avait bien une semaine qu’Albane la voyait tous les matins, vers la même heure, poussant le chariot d’une jeune et belle infirme chaudement emmitouflée sous un affreux capuchon verdâtre dissimulant le plus souvent ses traits. — (Arcadius [Marcel-Alain Hilleret], La Terre endormie, 1961)
  4. (Par extension) (Familier) Contenu de ce chariot.
    • Cette grange contient quinze chariots de foin.
  5. (Métrologie) (Désuet) Ancienne mesure de Paris, ou plutôt, estimation à laquelle se vendaient autrefois les pierres de taille.
    • Le chariot faisait 2 voies = 10 carreaux = 30 pieds cubes de Paris = 36.317 pieds cubes anglais = 1.02832 stère ou mètre cube. — (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)
  6. (Commerce) Poussette permettant à la clientèle des magasins en libre-service de transporter les articles achetés.
  7. Cadre de bois porté sur quatre roues dans lequel on place les enfants pour leur apprendre à marcher.
    • D’une part on voyait des nouveau-nés dans des choux, d’autre part un bébé à bourrelets, en train de s’essuyer les yeux avec les poings et de brailler, soutenu sous les bras par une armature circulaire à roulettes jouant le rôle des actuels « parcs » et dite à cette époque « chariot ». — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 30.)
  8. (Arts) Pièce mobile, animée d’un mouvement de va-et-vient, qui relie les divers organes d’une machine.
    • Le chariot c est un organe mobile, d’une longueur égale à celle du métier qui s’éloigne et se rapproche des cannelés. Le chariot porte les broches f sur lesquelles a lieu la confection du fil et son renvidage. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  9. (Astronomie) Grand chariot, petit chariot : Astérismes de la Grande, la Petite Ourse.
  10. (Histoire des techniques) Planche montée pour le cordier.
  11. (Vieilli) (Désuet) Ancienne mesure pour les pierres.
  12. (Golf) Support mobile destiné à transporter le sac d’un joueur.
  13. (Héraldique) (Rare) Meuble représentant l’engin du même nom dans les armoiries. Il n’y a pas de forme particulière prédéfinie. Toutefois, il est représenté sur la base d’un véhicule à roues munie de bras permettant d’atteler un ou plusieurs chevaux. Comme tous véhicules, il est présenté de profil, l’avant orienté à dextre et posé en fasce.
    • De sinople à un chariot d’argent, qui est de la commune de Charroux de l’Allier « armoiries avec un chariot »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHARIOT. n. m.
Sorte de voiture à quatre roues, propre à porter divers fardeaux. Chariot de bagages. Chariot de foin. En termes d'Arts, il désigne aussi la Pièce mobile, animée d'un mouvement de va-et-vient, qui relie les divers organes d'une machine. Il y a des chariots dans les métiers à filer. Le chariot d'une machine à écrire. Il se dit aussi d'un Cadre de bois porté sur quatre roues dans lequel on place les enfants pour leur apprendre à marcher.

Littré (1872-1877)

CHARIOT (cha-ri-o ; le t ne se lie pas ; au pluriel l's se lie : des cha-ri-o-z armés ; chariots rime avec dos, propos, etc.) s. m.
  • 1Sorte de véhicule qui a quatre roues, des ridelles, et qui est propre à porter toute sorte d'objets. Les chariots de bagage qui suivent l'armée.
  • 2Dans l'antiquité, sorte de très grande voiture, dont les peuples nomades se servaient pour transporter leur famille et leur mobilier. Les Scythes erraient sur des chariots dans de vastes plaines.

    Chariot armé de faux, char à deux roues hérissé de faux qu'on lançait dans les rangs ennemis.

  • 3Char, voiture. La course dans les chariots, Bossuet, Hist. III, 3. Le roi [Louis XIII] ordonna jusqu'à l'attelage qui devait mener son chariot [de mort], Saint-Simon, 8, 102. Le roi fit monter l'électeur de Bavière seul avec lui dans son chariot, Saint-Simon, 303, 200. En ce sens il a vieilli.
  • 4Petit compartiment à quatre roues dans lequel on place les enfants commençant à marcher et qui, s'y soutenant debout par les bras, le font rouler. Émile n'aura ni chariots, ni lisières, Rousseau, Ém. II.
  • 5Bâti en planches, porté sur deux roues, dont se sert le cordier.

    Métier du fabricant de lacets.

    Instrument employé dans les manufactures de glaces.

    Véhicule à deux roues pour transporter des pierres.

  • 6 Terme de physique. Chariot électrique, machine pour lancer le cerf-volant électrique.
  • 7 Terme d'astronomie. Les constellations de la grande et de la petite Ourse. Le grand, le petit Chariot.

REMARQUE

Tous les dérivés de char : charrette, charretier, charrier, charroi, charron, charrue, prenant deux r ; chariot est le seul qui n'en a qu'une ; c'est une irrégularité qui est sans raison, et qui dès lors complique inutilement l'orthographe. L'Académie fera bien de rétablir la régularité ; d'autant plus que dans les livres imprimés au XVIIe siècle chariot a souvent deux r.

HISTORIQUE

XIIIe s. Chascun marcheant forain qui descent ès halles toile, doit de hallage, pour cheriot quatre sols, pour charete deux, et pour cheval douze deniers, Liv. des mét. 343.

XIVe s. [Les corps] furent mis en trois chariots à dames pour estre conduits au lieu de leur sepulture, Chron. de St.-Denis, t. II, f° 240, dans LACURNE.

XVe s. La royne entra à Paris en grandes pompes tant de litieres, chariots branlans couverts de draps d'or et hacquenées, que d'autres divers paremens, Juvénal Des Ursins, Hist. de Charles VI, p. 169, dans LACURNE. Il se laissoit si peu voir et se tenoit tant clos en son chariot, Commines, Mém. p. 527, dans LACURNE. [Les ambassadeurs du roi de Bohême] avoient amené un chariot branlant moult sumptueux et moult riche, Monstrelet, t. III, p. 70, dans LACURNE.

XVIe s. Il se feit porter par Rome sur un chariot triumphal, Amyot, Cam. 14. Si survint d'adventure un chariot chargé, Amyot, Alc. 3. Chariot engraissé et oingt à charier est mieux en poinct, Leroux de Lincy, Prov. t. II, p. 121. Qui n'a cheval ni chariot, il ne charge pas quand il veut, Cotgrave Compagnon bien parlant vault en chemin chariot branslant, Cotgrave

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHARIOT. Ajoutez :
8Pièce du métier à tisser, dite aussi charivari (voy. ce mot au Supplément).
9Dans les chemins de fer, appareil en forme de chariot circulant dans une fosse en contre-bas de la voie, et destiné à tenir lieu de la plaque tournante.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CHARIOT, s. m. (Hist. mod.) est une sorte de voiture très-connue, & dont l’usage est ordinaire. Voy. Char, Tirage, Traîneau &c.

Il y a plusieurs sortes de chariots, suivant les usages différens auxquels on les destine.

Plus les roues d’un chariot sont grandes, & ont de circonférence, plus le mouvement en est doux ; & plus elles sont petites & pesantes, plus il est rude & donne des secousses. En effet, on peut regarder la roue d’un chariot comme une espece de levier, dont le point d’appui est sur le terrain. Le moyeu ou centre de la roue décrit à chaque instant un petit arc de cercle autour de ce point d’appui : or ce petit arc, toutes choses d’ailleurs égales, est d’autant plus courbe que le rayon en est plus petit ; donc le chemin du chariot sera d’autant plus courbe & plus inégal que le rayon de la roue sera plus petit. Il y a donc de l’avantage à donner aux roues un grand rayon, lorsqu’on veut que les chariots soient doux, & ne cahotent point ; mais d’un autre côté, plus un chariot est élevé, plus il est sujet à verser, parce que le centre de gravité a un espace moins courbe à décrire pour sortir de la base. Voyez Centre de gravité. De-là il résulte qu’il faut donner aux roues des chariots une grandeur moyenne, pour éviter, le plus qu’il possible, ces deux inconvéniens. C’est à l’expérience à déterminer cette grandeur.

M. Couplet nous a donné, dans les Mem. de l’Académie de 1733, des reflexions sur les charrois, les traîneaux, & le tirage des chevaux. V. ce mémoire, & Tirage. Voici, ce me semble, un principe assez simple pour déterminer en général l’effort de la puissance. On peut regarder la roue comme un levier dont le point d’appui est l’extrémité inférieure qui appuie sur le terrain. Le centre ou moyeu de ce levier peut se mouvoir horisontalement en décrivant à chaque instant autour du point d’appui un petit arc circulaire qu’on peut prendre pour une ligne droite. Le chariot participe à ce mouvement progressif, & il a de plus, ou du moins il peut avoir un mouvement de rotation autour de l’axe qui passe par le centre ou moyeu de la roue. La question se réduit donc à celle-ci : soit (fig. 3. Méchan. n° 4.) un levier ABC, fixe en A, & brisé en B, ensorte que la partie CB puisse tourner autour de C. Il est visible que AB représentera le rayon de la roue, B le moyeu, & BC le chariot : il s’agit de savoir quel mouvement la puissance P, agissant suivant PO, communiquera au corps ABC.

Soit AB = a, BC = b, BO = c, x le mouvement de rotation du point B autour de A, y le mouvement de rotation du point C autour de B : on aura pour la force totale ou quantité de mouvement du chariot BC, (abstraction faite de la quantité de mouvement de la roue, que nous négligeons ici) & cette quantité doit être = à P. De plus, la somme des momens de tous les points du chariot BC, par rapport au point A, doit être égale au moment de la puissance P, par rapport au même point. (Voy. Dynamique, Levier, Equilibre, Centre de gravité) Or, un point quelconque du chariot, dont la distance au point C seroit z, auroit pour quantité de mouvement  ; & pour moment , dont l’intégrale est  : faisant donc cette quantité égale au moment , on aura les deux équations :


par le moyen desquelles on trouvera facilement les inconnues x & y. (O)

* Chariot. (Hist. anc.) Les chariots sont d’un tems fort reculé ; les histoires les plus anciennes font mention de cette voiture ; les Romains en avoient un grand nombre de différentes sortes : le chariot à deux roues, appellé birotum ou birota : ceux sur lesquels on promenoit les images des dieux, chensa : le carpentum à l’usage des matrones & des impératrices ; il étoit à deux roues, & étoit tiré par des mules : la carruque, le pilentum, la rheda, le clavulare, le covinus, la benna, le ploxenum, la sirpea stercoraria, le plaustrum, l’essedum, &c. qu’on trouvera à leurs articles, quand on saura sur ces voitures quelque chose de plus que le nom.

La plûpart, telles que les essedes & les petorrita, étoient construites avec magnificence. Pline, parlant du point où le luxe avoit été porté de ce côté, dit : On blanchit le cuivre au feu ; on le fait devenir si brillant qu’on a peine à le distinguer de l’argent ; on l’émaille, & on en orne les chariots. Voyez Char.

Chariot, en Astronomie. Le grand chariot est une constellation qu’on appelle aussi la grande ourse. Voy. Grande ourse. (O)

Chariot, (petit) en Astronomie. Ce sont sept étoiles dans la constellation de la petite ourse. Voyez Petite ourse. (O)

Chariot, en bâtiment, est une espece de petite charrette, sans aridelles ou élevations aux côtés, montée sur de très-petites roues, avec un timon fort long dans lequel, de distance en distance, sont passés de petits bâtons en maniere d’échellons, pour attacher des bretelles, & tirer à plusieurs hommes les pierres taillées, pour les transporter du chantier au bâtiment. (P)

Chariot à canon, c’est un chariot qui sert uniquement à porter le corps d’une piece de canon. Il consiste en une fleche, deux brancards, deux essieux, quatre roues, & deux limonnieres. (Q)

Chariot ou Carrosse, (Corderie.) assemblage de charpente qui sert à supporter & à conduire le toupin. Il y a des chariots qui ont des roues, & d’autres qui sont en traîneaux. Voyez l’article Corderie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chariot »

D’après charrier, diminutif de char, du latin carrus, lui-même issu du gaulois *carros. Il conviendrait donc, d’un point de vue étymologique, de privilégier la graphie à double ‹ r ›, c’est-à-dire charriot (orthographe rectifiée de 1990) à chariot (orthographe traditionnelle).
De l’ancien français cheriot, dans ce cas la graphie avec un seul ‹ r › se justifie étymologiquement. — (Le Petit Robert 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Char ; wallon, cariot, rouet à filet ; Berry, charrote, s. f.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « chariot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chariot ʃarjo

Évolution historique de l’usage du mot « chariot »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chariot »

  • Accroche ton chariot à une étoile. De Ralph Waldo Emerson
  • C'est la mauvaise roue du chariot qui grince le plus. De Proverbe français
  • Travail et amour, c'est deux roues énormes sur lesquelles roule le chariot du monde. De Roger Fournier / Inutile et adorable
  • Quand le chariot est brisé, beaucoup de gens vous diront par où il ne fallait pas passer. De Proverbe turc
  • La société Electroman existe depuis 2004. Elle est spécialisée uniquement dans les matériels de manutentions électriques. Nous fabriquons du matériel de manutention un peu original, on ne fait pas de trans-palettes ou de chariot élévateurs comme on peut le voir dans de grandes industries. On propose des solutions là où les autres justement n’en trouvent pas. Nous avons l’habitude de proposer des solutions un peu innovantes et particulières. Ainsi, c’est grâce à notre bureau d’étude que nous avons la possibilité de répondre à des besoins particuliers. Nous avions déjà répondu à certains projets. Notre société a la possibilité de s’adapter, de faire du sur-mesure pour adapter des postes de travail. En effet, nous faisons beaucoup d’adaptation aux postes de travail. Handicap : Suivez l'actualité en temps réel, Un chariot électrique adapté aux fauteuils pour compenser le handicap
  • Chariot télescopique à grande portée, chariot télescopique à levage lourd the walkingdeadfrance, Demande croissante pour Mondial Chariot élévateur à flèche télescopique Marche (2020-2029) || Caterpillar, JCB, JLG - the walkingdeadfrance
  • La démonstration parfaite des améliorations les plus récentes et des dernières technologies offre à l’utilisateur une main libre pour développer des produits ultramodernes et des procédures pour mettre à jour l’offre de service. Cela aide finalement à travailler avec des options commerciales parfaites et à appliquer des implémentations intelligentes. Le rapport mondial sur les semi-conducteurs Chargeur de batterie de chariot élévateur met en évidence les dernières tendances, la croissance, les nouvelles opportunités et les astuces dormantes pour fournir une vue inclusive du marché mondial des solides Chargeur de batterie de chariot élévateur. La proportion de la demande et le développement de technologies innovantes sont quelques-uns des points clés expliqués dans le rapport d’étude de marché mondial sur les semi-conducteurs Chargeur de batterie de chariot élévateur. INFO DU CONTINENT, Marché mondial Chargeur de batterie de chariot élévateur 2020 - Application et produits mondiaux, tendances récentes et prévisions de croissance - INFO DU CONTINENT
  • Deux hommes ont été arrêtés en centre-ville de Calais, dans la nuit de jeudi à vendredi, ivres et circulant dans un chariot élévateur. LA VDN, Calais: ivres, ils circulaient à bord... d’un chariot élévateur

Images d'illustration du mot « chariot »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chariot »

Langue Traduction
Anglais carriage
Espagnol carro
Italien carrello
Allemand wagen
Portugais carrinho
Source : Google Translate API

Synonymes de « chariot »

Source : synonymes de chariot sur lebonsynonyme.fr
Partager