Plateau : définition de plateau


Plateau : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PLATEAU1, subst. masc.

I. − Surface plane et peu épaisse de quelque chose; ce qui constitue une telle surface.
A. −
1. Objet plat ou partie plate de quelque chose. Plateau d'une raquette de ping-pong. Le puits était ouvert... Oui, le plateau de bois qui le fermait d'ordinaire avait été rejeté sur le côté (G. Leroux, Parfum, 1908, p.158).Je songeais qu'un petit plateau de bois monté sur roulettes (...) serait d'un extraordinaire secours pour le petit cul-de-jatte (Gide, Carnet Égypte, 1939, p.1076).Bientôt ce serait mon tour de me promener comme une bille sur le plateau tournant de la grande loterie, cherchant mon trou pour m'y arrêter (Vialar, Pt jour, 1947, p.427).V. affilé ex. 6.
Loc., CHASSE. Fumées en plateaux. ,,Fumées plates et longues des bêtes fauves`` (Duchartre 1973).
Spécialement
AGRIC. ,,Planche épaisse et lourde, munie d'un manche, dont on se sert pour tasser la terre`` (Fén. 1970).
MENUIS. ,,Bois brut de sciage comportant deux faces parallèles raccordées par deux flaches`` (Métro 1975). Les scies à grumes servent au débit, en plateaux ou en planches, des troncs d'arbre ou grumes (Gorgeu, Machines-outils, 1928, p.131).Les plateaux de conifères ont de 5 à 10 cm d'épaisseur et 27,5 et plus de large, les plateaux feuillus (...) ont plus de 5 cm d'épaisseur et une largeur variable (Métro1975).
ETHNOL. Disque de bois ou d'autres matières, inséré dans la lèvre inférieure ou les deux lèvres des femmes de certaines tribus d'Afrique. Négresse à plateau. Toutes les femmes, même les plus jeunes, ont des plateaux aux deux lèvres −non de bois, mais d'argent (ou métal blanc) −ainsi qu'aux oreilles. Encore que ces plateaux ne soient pas plus larges qu'un cul de bouteille, l'aspect est hideux (Gide, Retour Tchad, 1928, p.875).Chez les femmes Sara de la région du Tchad, plus connues sous le nom de femmes à plateaux, l'étude anthropologique (...) a révélé que la déformation était liée à un rite de fiançailles: (...) c'est le futur époux qui perfore lui-même les lèvres de sa future femme à l'aide d'une longue épine (Hist. sc., 1957, p.1540).
2. En partic., dans différents domaines techn.
a) Structure, surface plate servant de support. V. plate-forme1.
Partie supérieure d'un meuble et en particulier d'une table. Le plateau des tables à manger est ordinairement en bois léger et formé de plusieurs planches assemblées par la tranche (Nosban, Manuel menuisier, t.2, 1857, p.40).D'autres types de commodes dissimulent sous leur plateau supérieur une table de toilette (Viaux, Meuble Fr., 1962, p.157).
Surface plane d'une presse. Ces résines doivent en effet, pour acquérir leur durcissement et leurs résistances définitives, être polymérisées (...). D'où un équipement nécessaire en presses à plateaux chauffants, sous lesquelles les panneaux pourront être à la fois pressés et durcis (Campredon, Bois, 1948, p.87).
Support de la forme dans une presse à imprimer. Le plateau mobile où se place la forme pleine de lettres sur laquelle s'applique la feuille de papier était encore en pierre et justifiait son nom de marbre (Balzac,Illus. perdues, 1837, p.3).
Sorte de plancher sur lequel on peut se tenir ou disposer quelque chose; bâti en planches sur lequel on dispose des marchandises pour faciliter leur manutention. Plateau d'un échafaudage volant. On emploie (...) dans les ateliers de préparation mécanique, des monte-charges à vapeur (...) la pression admise sur le piston le force à descendre, en élevant (...) un plateau qui porte le wagon plein (Haton de La Goupillière, Exploitation mines, 1905, p.244).Le bateau ramenait des paniers vides sur le pont. Une grue commença de le décharger; l'autre descendit dans le panneau d'arrière son plateau de caisses (Hamp, Champagne, 1909, p.196).Chaque morceau [de pierre] de 5 à 600 kg (...) est enlevé par une grue-tour et chargé sur semi-remorque ou sur plateau de livraison. Dans la matinée ou dans l'après-midi même, chaque plateau de transport est expédié au chantier de pose du bâtiment (Lambertie, Industr. pierre et marbre, 1962, p.73).
P. anal. Wagon plat; partie découverte, sans bord, d'un camion. Camion et camionnette peuvent être à cabine normale ou à cabine avancée, à plateau (Chapelain, Techn. automob., 1956, p.24).
Chacune des cloisons verticales, perforées qui divisent un appareil destiné à l'épuration, au fractionnement de gaz, du pétrole. Plateaux d'une colonne de fractionnement, colonne à plateaux. Le dispositif de Brandt (...) dans lequel, après barbotage, le gaz traverse une série de plateaux supportant, le premier des spires métalliques, les deux suivants des grains de liège (Dupont, Bois carburant, 1941, p.95).
Cageot peu profond ne contenant qu'une seule couche de fruits. Plateau de pêches, de melons. Les emballages légers en bois (...) comprennent: −les plateaux à fruits, les cagettes et cageots employés pour les légumes les plus divers (G. Pochet, Tout l'emballage, Paris, Les éd. d'organisation, t.2, 1967, p.166).
b) Pièce circulaire, plate, généralement rotative, d'une machine, d'un appareil. Plateau d'un polissoir, d'un tour à usiner. [Dans les haveuses à disque] (...) l'outil qui pratique le havage est une scie circulaire horizontale; il est constitué par un plateau tournant qui porte à sa périphérie des couteaux d'acier (Haton de La Goupillière, Exploitation mines, 1905, p.574).Ce potier de Cortona qui, sur le plateau de son tour, ourlait et incurvait l'argile par la caresse immobile de ses doigts (T'Serstevens, Itinér. esp., 1933, p.58).
En partic.
Plateau électrique. Dans une machine électrostatique, disque de verre qu'on rend électrique en le faisant tourner entre deux coussins. La machine [électrique de Holtz] consiste en un plateau de verre animé d'un mouvement de rotation (Turpain, Applic. prat. ondes électr., 1902, p.36).[Il] avait construit, entre autres merveilles, une machine électrique dont il avait taillé jusqu'au plateau de verre (Guéhenno, Journal homme 40 ans, 1934, p.105).
Plateau d'embrayage. Pièce sur laquelle prend appui le disque d'embrayage. Les embrayages à cônes (...) ont cédé la place aux embrayages à plateau (disque unique, à diaphragme, ou à double disque) et aux embrayages à disques multiples (Chapelain, op.cit., p.67).[Dans les embrayages à friction] un plateau de pression mobile, muni de ressorts de poussée et commandé par une pédale, permet d'appuyer le disque sur un volant fixé au vilebrequin du moteur (Lar. encyclop., s.v. embrayage).
Plateau de frein. Support des différents éléments du frein. Le plateau de frein (plateau sur lequel sont montés les segments, les ressorts de rappel, la came, la commande de celle-ci, les écrous de réglage et de fixation et les pièces diverses) (Chapelain, op.cit., p.244).
Plateau d'un tourne-disque (synon. platine); plateau d'un magnétophone. Support plat assurant la rotation des disques ou des bandes magnétiques. Il se leva et mit sur le plateau du phonographe un des disques qu'il venait d'acheter (Beauvoir, Mandarins, 1954, p.574).Presque toutes les consoles de prise de son comportèrent des tables de lecture à 4 ou 6 plateaux permettant un mélange des modulations enregistrées avec celles provenant du studio (Matras, Radiodiff. et télév., 1958, p.43).
B. − Surface plane de certains organes, formée par certains tissus.
1. ANATOMIE
Plateau strié. Zone de différenciation superficielle de certaines cellules épithéliales, apparaissant au microscope optique comme un plateau traversé de fines stries parallèles, perpendiculaires à sa surface, qui accroît la surface d'échange de ces cellules (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972, Méd. Flamm. 1975). Plateau strié et bordure en brosse. Ce type de surface cellulaire correspond à une zone de microvillosités de la membrane plasmique (Husson, Graf, Biol. gén., 1965, p.51).
Plateau tibial. ,,Face supérieure des tubérosités tibiales qui forme un plateau horizontal`` (Méd. Biol. t.3 1972). La corne antérieure du ménisque interne se fixe au bord antérieur du plateau tibial (G. Gérard, Anat. hum., 1912, p.196).
2. BOT. Partie inférieure d'un bulbe, considérée comme le coeur de la plante, d'où partent les racines, le bouton floral, le futur bourgeon, les écailles (d'apr. Bén.-Vaesk. Jard. 1981). En morphologie végétale, l'exemple d'un bulbe typique est fourni par l'oignon, qui coupé en long, montre une tige très courte ou plateau, avec son bourgeon terminal, des feuilles dont il ne reste que les bases, ou tuniques du bulbe et des racines adventices (Encyclop. univ.t.181974, p.279, s.v. bulbe).
C. − ARTS DU SPECTACLE
1. THÉÂTRE. Plancher surélevé sur lequel jouent les acteurs et reposent les décors. Synon. scène, planches.Les plus bavards [des artistes de music-hall] ressassent des blagues de plateau et d'atelier (Colette, Vagab., 1910, p.46).Copeau se démène comme un démon. Extraordinairement agile, il bondit sans arrêt de la salle sur le plateau et du plateau dans la salle (...). Il règle la mise en place des acteurs au dernier acte de la pièce (Martin du G., Souv. autobiogr., 1955, p.lxvi).Il a fallu attendre la réforme de Lauraguais (30 avril 1759) pour chasser du plateau les petits-maîtres bavards (Hist. spect., 1965, p.10).V. accessoiriste ex. 2.
P. anal., CIN., TÉLÉV. Partie d'un studio où est planté le décor et où évoluent les acteurs, où se déroule une émission. L'auteur [du film] ne quitte pas le plateau. Il échange ses ondes avec le metteur en scène et les artistes (Cocteau, Foyer artistes, 1947, p.194).Un studio comprend un certain nombre de halls ou plateaux de dimensions variées; plusieurs équipes de réalisation peuvent ainsi travailler en même temps (Giraud1956).Avec ses annexes, un centre de production de télévision à trois plateaux ne coûte pas loin de 2 milliards de francs (1956) (Matras, Radiodiff. et télév., 1958, p.93).
2. P. méton.
a) Ensemble des acteurs participant à un spectacle, à un programme de télévision. Un plateau exceptionnel. (Ds Média 1971).
b) Ensemble du matériel, du personnel nécessaire à la réalisation d'un spectacle. Frais de plateau.
II. − Étendue de terrain plan.
A. − GÉOGR. Région peu accidentée, d'une certaine altitude, souvent entaillée de profondes vallées, résultant généralement du soulèvement en bloc d'un compartiment de l'écorce terrestre. Les plateaux intérieurs de l'Atlas, de l'Himalaya et des Andes sont des régions qui ont été soulevées en même temps que les montagnes qui les entourent (N. Théobald, A. Gama,Géol. gén. et pétrologie,1969,p.75).On distingue des plateaux structuraux (...): formidable empilement de couches de basaltes, ou correspondant à l'affleurement d'une couche dure comme dans le grand plateau du Colorado. La plupart sont pourtant généralement d'anciennes pénéplaines soulevées (Encyclop. Sc. Techn.t.81972, p.963):
. Au-dessus de ces premiers monticules, les degrés du Liban s'élargissent: il y a des plateaux d'une ou deux lieues: plateaux inégaux, creusés, sillonnés, labourés de ravins, de lits profonds des torrents, de gorges obscures où le regard se perd. Lamart., Voy. Orient, t.1, 1835, p.183.
SYNT. Plateau élevé, étroit; immense, large, petit, vaste plateau; plateau aride, dénudé, désert, inculte, maigre, nu, pelé, pierreux, rocheux, de cailloux, de pierres, désolé, lugubre, monotone, morne; plateau boisé, cultivé, fertile, de prairies, de verdure, de vignes; plateau argileux, calcaire, limoneux, de craie, de granit, de loess; plateau anatolien, lorrain, judéen; hauts plateaux algériens, andins, du Pérou; bord, flanc, revers, crête, sommet, pentes d'un plateau.
P. métaph. Il faut être sur ce haut plateau de l'exil et de l'épreuve (...) pour embrasser l'horizon entier de la vérité (Hugo, Actes et par.,2, 1875, p.202).J'ai eu quarante ans avant-hier. Me voilà au sommet de ma vie. Cela ne veut pas dire, je veux le croire, qu'à partir de maintenant je vais descendre. Non, j'espère qu'il y aura un long palier, un plateau sur lequel je me promènerai, si Dieu veut bien (Green, Journal, 1940, p.26).
P. anal. Plateau d'une courbe de température, d'un graphique. Portion horizontale (de cette courbe) entre une partie ascendante et une partie descendante. Courbe en plateau et p.ell. température en plateau, plateau thermique prémenstruel. Le graphique des progrès de la peste, avec sa montée incessante, puis le long plateau qui lui succédait, paraissait tout à fait réconfortant au docteur Richard (Camus, Peste, 1947, p.256).Jusqu'à l'ovulation la température est basse, souvent au-dessous de 37, à partir de l'ovulation elle monte légèrement et reste en plateau jusqu'aux règles suivantes (Quillet Méd.1965, p.483).
P. métaph. L'angoisse agonisante de Roland, ou la détresse d'un Lear dépossédé, nous émeut dans sa rareté, mais perd son éloquence particulière si reproduite à quelques milliers d'exemplaires. Isolé, c'est pic de douleur; en collection, ça fait plateau (Gide, Journal, 1940, p.60).
B. − Spécialement
ARM. Terrain plat, élevé, où l'on peut placer un corps de troupes, une batterie de canon. Les communications téléphoniques sont coupées et les liaisons se font par coureurs, la région accidentée ne permettant pas, sauf sur le plateau du fort, l'usage de signaux (Bordeaux, Fort de Vaux, 1916, p.136).
SPORTS. Terrain plat, délimité, où se déroulent des séances d'éducation physique. (Ds Éduc. 1979). J'imagine assez bien le dialogue qui pourrait s'établir entre l'usine et le «plateau» de sport qui de nos jours lui est souvent contigu. L'usine dirait au stade qu'elle le justifie, bien qu'il n'ait pas besoin d'être justifié (Montherl., Olymp., 1924, p.226).C'est ce travail sur un espace restreint que l'on appelle le travail au plateau (...). Le plateau est un terrain plat, gazonné de préférence, orienté N-S si possible, rectangulaire et de dimensions variables suivant qu'il sera destiné à des enfants ou à des adultes (R. Vuillemin, Éduc. phys., 1941, p.54).
C. − GÉOL. Plateau continental. Zone en pente douce, plus ou moins étendue, comprise entre le littoral de certains continents et des profondeurs voisines de 200 m où se marque une rupture de pente, le talus continental. Synon. plate-forme continentale (s.v. plate-forme1).On a pu dresser de très belles cartes du plateau continental et démontrer que ses formes sont celles d'un paysage continental soumis à l'érosion subaérienne lors des régressions marines (Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.497).À côté de la féroce lutte pour la vie qui caractérise les fonds du plateau continental, les grands fonds représentent pour les espèces qui sont capables de s'y adapter, une ambiance de moindre concurrence (J.-M. Pérès, Vie océan, 1966, p.163).
Prononc. et Orth.: [plato]. Homon. et homogr. plateau2. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist.1. 1718 «forme de relief peu accidenté sur lequel on peut placer des troupes» (Ac.); terme de guerre dans les dict. du xviiieet du déb. du xixes. (cf. Boiste 1823); 1796 plur. gén. «étendue de pays assez plate et dominant les environs» (Dusaulx, Voy. Barège, t.1, p.42); 1859 haut plateau (Michelet, Journal, p.490); 2. a) 1805 «pièce circulaire plate sur une machine, un appareil» plateau électrique (Lunier, Dict. des sc. et des arts, Paris); en partic. 1907 automob. embrayage à plateaux (Périsse, Automob., p.259); b) 1869 «surface plane servant à divers usages de manutention» (Littré); [1863 le plateau du tablier (d'un pont levis) (Gautier, Fracasse, p.392]; c) 1903 plateau de machine outil (Nouv. Lar. ill.); 1928 «plateau tournant où l'on pose les disques» (Mac Orlan, Quai des brumes, IX ds Rob.); 3. a) 1895 «au théâtre, plancher de la scène, la scène elle-même» (d'apr. Esn. 1966); b) 1912 «au cinéma, surface où évoluent les acteurs et où sont plantés les décors» (L'Écho du cinéma, 31 mai, 3/2 ds Giraud 1956); 4. 1928 «pièce plate de bois que certaines femmes d'Afrique insèrent dans leurs lèvres distendues» (Gide, loc. cit.). Dér. de plat1*; suff. -eau*. Bbg. Archit. 1972, p.153. _ Quem. DDL t.20.

PLATEAU2, subst. masc.

Ustensile à fond plat.
A. − Ustensile à bord peu élevé, servant à transporter, à présenter des mets, des boissons, à poser des objets. Sur le marbre de la commode, un précieux plateau de malachite supportait une douzaine de tasses à café (Balzac,Bourse, 1832, p.403).Un domestique vint lui présenter une carte dans un plateau d'argent (A. France,Orme, 1897, p.7).La dame au châle vert et jaune tendit le plateau de la quête (Adam,Enf. Aust., 1902, p.109):
. Les élèves recevaient à l'entrée un plateau et un couvert d'étain, puis allaient choisir leurs plats et s'asseyaient ensuite à une table... Green,Moïra, 1950, p.197.
SYNT. Plateau rond, ovale, rectangulaire; plateau de bois, d'acajou, de métal, de cuivre, d'étain, de vermeil; plateau d'émail, de laque, laqué; plateau de communion; plateau du petit déjeuner, du dîner.
Plateau + compl. prép. sans art.désignant un aliment, un objet, et indiquant
son usage. Plateau à.Acheter un plateau à fromages. J'étais plongé dans la lecture de Bajazet (...) quand mon Croate doré sur tranches interposa le plateau à cartes entre M. Racine et moi (Farrère,Homme qui assass., 1907, p.60).Le domestique retirait le plateau à café (Chardonne,Épithal., 1921, p.237).
son contenu. Plateau de.Passer le plateau de fromages. Les premiers plateaux de punch avaient délié les langues et rompu la glace (Theuriet,Mariage Gérard, 1875, p.77).La serveuse surgit de la cuisine avec le plateau de hors-d'oeuvre (Queneau,Pierrot, 1942, p.164).
Absol. ou + adj. marquant une quantité.Plateau garni de mets, de boissons. Cassagne, Laporte, Grandvarlet, qui faisaient le service des plateaux nous mettaient au courant de ce qui se passait dans les salons (A. Daudet,Nabab, 1877, p.26).Devant ce plateau copieux, Mmede Fontanin, par une association d'idées confuses, murmura: −«J'ai tant de fois pensé à toi, mon grand, pendant ces manoeuvres. Étiez-vous suffisamment nourris? (...)» (Martin du G.,Thib., Été 14, 1936, p.285).Occupez-vous de l'Anglais (...). Il voudra sans doute se rafraîchir. Mademoiselle: J'ai fait préparer un plateau (Mauriac,Asmodée, 1938, i, 5, p.42).
Loc. fig. Apporter, offrir (qqc. à qqn) sur un plateau (d'argent). Offrir quelque chose à quelqu'un sans qu'il ait le moindre effort à faire. Est-ce que par hasard, le Monsieur [un loup] n'attendrait pas tout simplement la mort que nous lui apportons sur un plateau? (Giono,Roi sans divertiss., 1947, p.133).Monsieur se sent un jour porté à l'idylle. L'idylle? Mais la voilà, monsieur le comte, sur un plateau! Elle est à vous. Il suffisait d'en formuler le désir (Anouilh,Répét., 1950, iv, p.98).
P. anal. Chacune des parties étagées, reliées par un pied central, d'un ustensile ou d'un meuble servant à présenter des mets. Dans un angle le meuble nommé «serviteur muet» attend les ordres, avec ses deux plateaux superposés autour de son pied central (Jouve,Paulina, 1925, p.13).Au centre de leur pelouse (...) s'élevait le compotier à trois plateaux étagés qui fournissait d'eau le bassin et ses poissons rouges (Colette,Gigi, 1944, p.204).
B. − Chacune des deux parties amovibles d'une balance, recevant l'une les objets à peser, l'autre les poids; la partie de certaines balances où l'on pose les objets à peser. Balance de ménage à plateau en inox, balance à couvercle servant de plateau. Entre deux plateaux où vous posez des poids inégaux, le plus chargé entraîne l'autre, nécessairement (Bourget,Actes suivent, 1926, p.19).Sur le comptoir, autour d'une balance aux plateaux de cuivre étincelants et d'un vieux mètre aux gravures effacées, s'alignaient des pains de sucre (Camus,Exil et Roy., 1957, p.1564).
[Dans des métaph.] Narcisse Boucher, en vingt-quatre heures, a jeté dans le plateau français le poids formidable de sa toute-puissance financière et tient, suspendues sur l'Allemagne, la faillite et la famine prêtes à choir (Farrère,Homme qui assass., 1907, p.37).On ne peut pas peser ces choses-là, mettre sur un plateau un attentat contre un ministre, une chose comme on en lit dans les manuels d'histoire, loin de nous, abstraite en quelque sorte, et sur l'autre plateau la chose la plus irrémédiablement concrète: la mort d'un homme (Vailland,Drôle de jeu, 1945, p.155).V. ami ex. 81.
Au fig. Faire pencher le plateau de la balance. Favoriser une chose au détriment d'une autre. Repris la question personnelle et tâché, plume en main, de faire pencher le plateau de la balance. Comme j'ai toujours en moi la voix qui ricane et l'homme qui dit non, je ne puis aboutir (Amiel,Journal, 1866, p.432).Le monde irait encore pis qu'il ne va, s'il suffisait, pour faire pencher la balance du côté de son plateau néfaste, de mettre sur ce plateau une once de sublime. Mourir pour une cause ne fait pas que cette cause soit juste (Montherl.,Lépreuses, 1939, p.1501).
REM.
Plateau-, élém. de compos.a)
Plateau-repas, subst masc.Plateau sur lequel est servi un repas complet. Entre la vente ambulante de sandwiches, fruits et boissons (...) et le repas au wagon-restaurant (...) la Cie des wagons-lits a voulu, au cours de l'été 1959, glisser la voiture-snack et le service du plateau-express, analogue aux plateaux-repas des lignes aériennes (Defert,Pol. tour. Fr., 1960, p.73).
b)
Plateau-express, subst. masc.Plateau-repas permettant de manger rapidement. Voir Id., ibid.
Prononc. et Orth.: [plato]. Homon. et homogr. plateau1. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1remoitié xiiies. platel «support plat servant à poser et à transporter divers objets, à recevoir ou à présenter des aliments, des boissons, du courrier, etc...» (Chrétien de Troyes, Perceval, éd. F. Lecoy, 3277, var. ms., Paris, B.N. fr. 1450); xiiies. ses plateaus et ses doubliers (Du Segretain moine, éd. V. Väänänen, v. 792); 1928 fig. offrir sur un plateau (Arnoux, Gentilsh. ceinture, p.164); 2. 1680 «fond de bois des grosses balances dont on se sert pour peser les lourds fardeaux» (Rich.); 1839 «bassin de balance» (Sand, Lélia, p.469). Dér. de plat2*; suff. -eau*. Fréq. abs. littér.: 2149. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1370, b) 3842; xxes.: a) 3427, b) 3850. Bbg. Quem. DDL t.16.

plateau .« Support plat utilisé pour poser ou transporter divers objets »

Plateau : définition du Wiktionnaire

Nom commun

plateau \pla.to\ masculin

  1. Bassin d’une balance.
    • Mettre de la marchandise sur un plateau pour la peser.
    • Faire pencher le plateau de la balance : Favoriser une chose au détriment d’une autre.
    • Aucun de ces pouvoirs n’obtiendrait de lui, de faire passer un fétu d’un plateau à l’autre de sa balance. — (Honoré de Balzac, L’Interdiction, 1839)
  2. Grand plat sur lequel on sert le thé, le café, le chocolat, les rafraîchissements, etc.
    • Joseph, le valet de chambre, entra, présenta à son maître un plateau de vieux laque japonais, au centre duquel une carte de visite se pavanait. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Gavinard)
    • Entre temps notre hôte fouille dans ses coffres et en tire un plateau de cuivre, une petite théière en métal blanc, une boîte contenant du thé vert, un paquet de menthe, un pain de sucre, une demi-douzaine de petits verres peinturlurés : tout ce qu'il faut pour préparer et servir le fameux breuvage national. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 30)
    • L'accident n'avait en rien entamé la bonne humeur des convives qui attaquaient vaillamment le plateau de fromages bourguignons : clacbitou, chaource, époisses, trou du cru, soumaintrain... Quoique grand amateur de fromages, Adrien n'y toucha pas. — (Michèle Barrière, L'Assassin de la Nationale 7, Le Livre de Poche, 2014, chap. 5)
    • Les deux routiers sont attablés, occupés à exterminer en silence un plateau de fromages et les deux kils de rouge qui vont avec. — (Pascal Perbet, Tribu Vivaldi, Éditions Julliard, 2015, chap. 1)
    • Sur une étroite console, étaient posés l’indispensable télévision et un plateau de courtoisie (c’est-à-dire une bouilloire, des tasses de carton et des dosettes de café soluble). — (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 87.)
  3. (Arts) Pièce de bois issue du premier sciage d’un tronc d’arbre, ayant deux faces plates et deux cotés bruts, d’une épaisseur plus grande que celle d’une planche.
    • Un plateau de châtaignier.
  4. Partie plane d'une table
    • Cette table possède un très beau plateau en chêne.
  5. (Théâtre) Scène.
    • L’homme au carnet avait quitté sa place et lestement escaladé les marches du praticable qui reliait le plateau à la salle. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Le directeur du théâtre n’est pas en ce moment dans son cabinet, il est sur le plateau.
  6. (Cinéma) Endroit où a lieu le tournage du film, en studio avec le décor, ou par extension à l'extérieur.
    • Grand silence sur le plateau de tournage de "Ma vie de Courgette", de Claude Barras, au pôle Pixel de Villeurbanne. Un jeune garçon aux grands yeux, entouré d’autres enfants curieux, pose délicatement sa main sur le ventre d’une femme enceinte pour sentir son bébé bouger. — (Stéphane Dreyfus, Cinéma d’animation, la touche française, La Croix, 13 juin 2016)
  7. (Audiovisuel) Espace d'un studio de télévision destiné à être filmé ou à recevoir les techniciens les plus proches.
    • Laurent Ruquier doit parfois faire face à des invités difficiles sur le plateau de son émission "On n’est pas couché". — (rtl.be, Complètement ivre sur le plateau d'On n'est pas couché, Nicolas Ker chute en voulant s'asseoir (vidéo) [1], 13 juin 2016)
    • Des starlettes qui ne supportent pas la critique et quittent le plateau, il y en a toujours eu. — (Laurent Ruquier, dans L’ère Ruquier, Télérama, n° 3466, juin 2016, p.24)
    1. (Par métonymie) L’ensemble des personnes participant à l’émission : animateurs, invités...
      • Dernier exemple en date : ce matin j'ai entendu un blablateur institutionnel qualifier de « surdoué de la politique » celui que je considère comme le courtisan le plus platventriste et le plus servile, l'adepte du « moi je » perpétuel, le plus grand spécialiste de la langue de bois à laquelle il a d'ailleurs consacré un livre insignifiant qui lui a bien entendu valu d'être invité sur tous les plateaux ! — (Émile Madeleine, Le Petit monde de Sidoine, Société des Écrivains, 2012, page 131)
      • Au moins, chez nous, Zemmour a des contradicteurs, c’est mieux que chez Frédéric Taddeï, où tout le plateau est d’accord avec lui. — (Laurent Ruquier, dans L’ère Ruquier, Télérama, n° 3466, juin 2016, p.24)
  8. (Géographie) Terrain plat, étendu et situé à une certaine altitude.
    • Le plateau sur lequel est assise la cité de Carcassonne commande la vallée de l’Aude, qui coule au pied de ce plateau. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Deux bois, l’un à son amorce, l’autre au mitan, chevauchent la longue articulation crayeuse qui porte le nom de plateau de Lorette. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1915, p. 205)
    • Ces infortunés, depuis les temps les plus anciens, se sont évertués à épierrer ces immensités du Causse, ces plateaux calcaires que leur industrie mal rétribuée a compartimenté de murets innombrables d’un gris bleuâtre. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La grande forêt des Ardennes est une des plus chargée de mystères. Dans sa partie orientale, elle couvre un plateau accidenté coupé de vallées et de ravins profonds. — (Georges Blond, L’Agonie de l’Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p. 130)
    • Or, nous devons tout essayer pour maintenir peuplés ces plateaux de sol ingrat et non chercher à éloigner la population, l’obligeant à […] s’embaucher dans des ardoisières meurtrières. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  9. (Marine) Haut-fond plat et uni.
    • Le plateau avoisinant Rockall fut considéré comme une roche spéciale, éruptive, intrusive dans la roche stratifiée. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  10. (Football) Genre de séance d’entraînement, en général officielle et à laquelle participent plusieurs clubs, et qui inclut des petits matchs.
  11. (Motocyclisme) Partie de l’examen du permis moto, qui se déroule hors circulation.
    • Il a eu le plateau du premier coup mais a dû repasser la conduite.
  12. (Cyclisme) (Mécanique) Plus grande des deux roues dentées faisant partie du système de transmission par chaîne, qui entraîne la chaîne et se trouve du côté avant du vélo, sous la selle entre les deux pédales.
    • Mettre tout à droite, c’est mettre la chaîne sur le grand plateau à l’avant et sur le plus petit pignon à l’arrière. — (Paul Fournel, Méli-vélo, éditions du Seuil, 2008)
    • Les coureurs les mieux entraînés peuvent pratiquement passer partout avec un petit plateau de 39 dents. — (Frédéric Grappe, Cyclisme : Optimisation de la performance, De Boeck Supérieur, 2018, page 475)
  13. (Mathématiques) Zone où une fonction mathématique est stationnaire, ni croissante, ni décroissante.
    • La fonction porte est formée de trois plateaux: deux plateaux à 0 lorsque le nombre est inférieur à -0,5 ou supérieur à 0,5 ainsi qu’un plateau à 1 lorsqu’il est compris entre -0,5 et 0,5.
  14. (Franc-maçonnerie) Bureau derrière lequel se tient un officier pendant les tenues. (Par extension) Fonction d’un officier.
    • Tous les plateaux étant pourvus, la tenue peut commencer.
  15. Véhicule de transport de marchandises équipé d’un arrière plat lui permettant de transporter des objets lourds et volumineux.
  16. (Jeux) Élément stylisé en carton ou en bois servant de support à un ou plusieurs jeux.
  17. (Construction) Vaste local pourvu d’équipements de base et libre d’aménagements.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Plateau : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLATEAU. n. m.
Bassin d'une balance. Mettre de la marchandise sur un plateau pour la peser. Il se dit aussi de Sortes de plats de bois, de porcelaine, ou de métal, sur lesquels on sert le thé, le café, le chocolat, les rafraîchissements. En termes de Physique, Plateau électrique, Pièce de verre, plate et circulaire, que l'on électrise en la faisant tourner entre deux coussins, au moyen d'une manivelle fixée à l'extrémité de l'axe qui la traverse.

PLATEAU se dit, en termes d'Arts, d'une Pièce de bois d'une épaisseur plus grande que celle d'une planche. Un plateau de châtaignier. En termes de Théâtre, il se dit de la Scène. Répéter sur le plateau. Le directeur du théâtre n'est pas en ce moment dans son cabinet, il est sur le plateau.

PLATEAU se dit aussi de Tout terrain plat de quelque étendue et situé à une certaine altitude. Le plateau de Langres. La région des hauts plateaux. En termes de Marine, il désigne un Haut-fond plat et uni.

PLATEAUX, au pluriel, désigne, en termes de Chasse, les Fumées des bêtes fauves, lorsqu'elles sont plates et rondes.

Plateau : définition du Littré (1872-1877)

PLATEAU (pla-tô) s. m.
  • 1Proprement, chose plate.

    Sorte de table à pieds fort bas en forme de plat où l'on range des mets ou des ornements. On égorge un agneau qu'on fait rôtir tout entier, on le sert sur un plateau de bois d'aloès, Chateaubriand, Mart. XIX.

    Table portative à rebords sur laquelle on sert le café, le thé, etc.

    Terme de boulangerie. Planche pour mettre le pain mollet et autres espèces de pains.

    Terme de menuiserie. Rond plein ou évidé au milieu qui sert à porter quelque chose, et particulièrement à entretenir l'écart des tringles qui composent une colonne creuse, un tambour de treuil, etc.

    En physique, plateau électrique, pièce de verre circulaire et plate que l'on électrise en la faisant tourner entre deux coussins.

    Terme de marine. Plateau correcteur, plaque en fer pour garantir les boussoles de l'influence des fers employés à bord.

  • 2Planche attachée à un long manche dont on se sert pour plomber la terre.
  • 3Terrain élevé, qui s'étend en plaine. Cassel, ville bâtie sur un vaste plateau de basalte, Buffon, Min. t. IX, p. 28. L'Asie descend vers la mer glaciale par des plans distribués comme des gradins, par des plateaux qui se succèdent, différemment élevés et souvent enfermés par des cercles de montagnes plus hautes, Bailly, Atlantide, Lett. 19.

    Particulièrement, en termes de stratégie, terrain élevé mais plat et uni, sur lequel on peut placer un corps de troupes, une batterie.

  • 4 Terme de marine. Haut fond, plat et uni. M. Boutin me rapporta qu'il avait trouvé un excellent plateau de sable, à quatre encâblures dans l'ouest de notre mouillage ; que nous y serions par dix brasses, La Pérouse, Voy. t. II, p. 150, dans POUGENS.
  • 5 Terme de botanique. Disque mince, dit aussi mésophyte, qui, dans les bulbes, produit les racines inférieurement, et émet supérieurement des feuilles, des bourgeons, une hampe.

    Ancien terme de jardinage. Cosse de pois formée depuis peu de jours. Mes pois ne sont encore qu'en plateau, La Quintinye, dans RICHELET.

  • 6Nom vulgaire du nénuphar jaune, à cause de la forme de ses feuilles.
  • 7Le fond des balances.

    Bassin de balance en général.

  • 8 Au plur. Fumées des bêtes fauves lorsqu'elles sont plates et rondes.

HISTORIQUE

XIIe s. Et Rosiane, la niece Rubient, Le vent li fist [l'éventa] à un platel d'argent, la Prise d'Orenge, V. 664.

XIIIe s. Touz cil qui vendent henas [hanaps, coupes] de madre ou de fust, ou escuelles, ou platiaus, Liv. des mét. 329. Chaudes tartes et chauz flaons Vienent en granz plateaux roons, Barbazan, Fabliaux, t. IV, p. 89.

XIVe s. Depuis la Saincte-Croix en may jusques en la my juing, laisse le cerf ses fumées en platel, pour les blés et les viandes qui sont tendres ; par quoy, pour la tendreté, les fumées ne peuvent prendre forme, et les plateaux sont larges et gros, Modus, f. VIII. … de son sanc avoit sanné [saigné] plus d'un platel, Baud. de Seb. IX, 161. Du laict tant qu'un platel de bos [bois] en fut remplis, Tristan de Nanteul, dans Jahrbuch für rom. und engl. liter. t. XVIII, p. 8. Ledit prieur doit prendre tous gros bois en nos bois, pour maintenir lesdits deux grans pons pour toujours, mais sauf que de plateaulx, lesquels plateaux ne se doivent pas prendre en nos bois, Du Cange, planta.

XVIe s. Nous avons veu force gens gagez pour contrefaire les aveugles et les boiteux, comme le marechal de Niort, qui alla le cul dans un plateau trois mois pour contrefaire le malade, D'Aubigné, Faen. II, 6.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PLATEAU. Ajoutez :
9Bois débité en forme de plateau. Adjudication à Brest, le 26 mars 1874 : manches d'outils en bois, orme de France en billes et en plateaux, Journ. offic. 18 févr. 1874, p. 1352, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Plateau : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PLATEAU, s. m. (Gramm.) vaisseau de bois à l’usage de l’économie domestique & rustique.

Plateau, (Art milit.) est un morceau de bois qui sert quelquefois dans l’artillerie aux mortiers. Voyez Mortier & Tampon.

Plateau, est aussi le haut d’une montagne où l’on trouve une espece de petite plaine, ou un espace de terrein à-peu-près horisontal, où l’on peut établir un corps de troupes & de l’artillerie. (q)

Plateau, terme de Balancier, c’est le fond de bois des grosses balances, propres à peser de lourds fardeaux : chaque balance a deux plateaux ; on met le poids sur l’un, & la marchandise qu’on doit peser sur l’autre.

Plateau, terme de Boulanger, c’est une maniere de petit plat de bois qui n’est pas si creux que les plateaux ordinaires de métal ou de fayance, & qui sert aux boulangers pour mettre le pain mollet. (D. J.)

Plateau, en terme de Cardier, c’est une planche quarrée, environnée d’une bordure haute d’un demi pouce, au milieu de laquelle tient un suppôt de bois qui, sur-tout quand le second doublet y est placé, partage la planche en deux parties égales. Dans l’une, à droite, sont les pointes pliées au premier doublet, & arrangées par petits tas. Dans l’autre, elles tombent confusément au sortir du second doublet, dans lequel on les a pliées. Voyez Doublet & Plier. Voyez les pl.

Plateau, terme de Chasse, ce sont les fumées des bêtes fauves, qui sont plates & rondes.

Plateau, (Ecrivain.) c’est un vaisseau de bois ou de fayance, ou de porcelaine, rempli de poudre propre à mettre sur le papier.

Plateau, terme de Jardinier, les Jardiniers nomment ainsi les cosses des pois qui ne sont défleuries que depuis peu de jours. Ces cosses sont tendres & longuettes, les pois n’étant qu’à peine formés dedans : on dit alors les pois ne sont encore qu’en plateau.

Plateau, en terme de Metteur en œuvre, est une espece de plat de fer-blanc, échancré comme un bassin à barbe, dont le milieu un peu concave, est percé de plusieurs trous semblables à un tamis. Au-dessous du plateau est une petite boëte de métal pour recevoir la limaille. Voyez Pl. du Metteur en œuvre.

Cet outil peut s’appeller aussi cueilloir ou cueille-peau, parce qu’il sert à recueillir dans la peau les limailles & morceaux d’or ou d’argent qui y sont tombés en travaillant.

Plateau a rouler les étoffes de soie. Le plateau est une planche très-mince, arrondie sur les bords. Il est de la longueur proportionnée à la largeur des étoffes, & de six pouces environ de large.

Planches à conserver les étoffes de soie. Les planches ou ais propres à conserver les étoffes, sont des planchers de bois proportionnées en longueur & largeur aux étoffes que l’on veut mettre entre-deux : elles sont d’un pouce d’épaisseur environ. A chaque planche il y a deux litteaux, d’un pouce de largeur & d’épaisseur ; ils débordent la planche de chaque côté de deux pouces d’épaisseur. Ces bouts qui débordent servent à y attacher des ficelles, avec lesquelles on serre les étoffes que l’on met entre les deux plateaux.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « plateau »

Étymologie de plateau - Littré

Diminutif de plat 2 ; wallon, platai ; genev. plateau, madrier, planche fort épaisse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de plateau - Wiktionnaire

(XIIIe siècle) En ancien français platel, dérivé de plat avec le suffixe -el.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « plateau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plateau plato play_arrow

Citations contenant le mot « plateau »

  • Waouh... Que dire d'autre ? Rien... Le plateau des 1000 étangs vous offre un écrin naturel unique en France... On le surnomme même "La petite Finlande". Bienvenue en Franche-Comté ! France Bleu, Merveilleux... Le plateau des 1000 étangs (70) #BIENENFC
  • En cette année 2020 si particulière, le Tour de Burgos bénéficie en revanche d'un plateau nettement plus alléchant que lors de ses précédentes éditions, en dépit du forfait de Nairo Quintana, un temps annoncé. Beaucoup de noms ronflants, à commencer par des grands spécialistes de courses par étapes. Alejandro Valverde, vainqueur du Tour de Burgos il y a... onze ans, sera ainsi au départ, accompagné chez Movistar par Marc Soler et Enric Mas. Eurosport, Plateau de choix et menu corsé : rentrée des classes et rentrée de classe à Burgos - Vuelta a Burgos 2020 - Cyclisme - Eurosport
  • Le vent des hauts-plateaux souffle où il veut : qui peut lui imposer une direction ? De Zhang Xianliang / Mimosa
  • Pourquoi s'embêter à faire cuire les plateaux-télé ? Je les suce congelés. De Woody Allen
  • J'espère que personne ne réalisera un film sur ma vie. Je passerais mon temps sur le plateau à dire que ce n'est pas comme ça que ça s'est passé. De Christian Bale / Interview après le tournage de The Dark Knight Rises
  • Le travail d’un metteur en scène est d’obtenir des acteurs une interprétation aussi bonne sur le plateau que celle obtenue le matin dans sa baignoire. De David Lean
  • Rien n'est plus ennuyeux qu'un plateau de cinéma quand on n'y travaille pas. De Pierre Jolivet / Figaro, 8 avril 2015
  • Il faut toujours laisser la porte du plateau ouverte, parce qu’on ne sait jamais ce qui peut y entrer. De Jean Renoir
  • Si un plateau devenait thématique, il serait plus intéressant. De Bernard Pivot / Le Figaro, 25 janvier 2015

Images d'illustration du mot « plateau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « plateau »

Langue Traduction
Corse bande
Basque erretilu
Japonais トレー
Russe лоток
Portugais bandeja
Arabe صينية
Chinois 托盘
Allemand tablett
Italien vassoio
Espagnol bandeja
Anglais tray
Source : Google Translate API

Synonymes de « plateau »

Source : synonymes de plateau sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « plateau »



mots du mois

Mots similaires