Valide : définition de valide


Valide : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

VALIDE, adj.

A. −
1. [En parlant d'une pers.] Qui est en bonne santé et qui peut satisfaire physiquement à l'effort, au travail demandé. Synon. bien portant.Hommes valides. Sans qu'il pût s'expliquer pourquoi, des Esseintes se réveilla tout valide, un beau matin; plus de toux déracinante, plus de coins enfoncés à coup de maillet dans la nuque, mais une sensation ineffable de bien-être, une légèreté de cervelle dont les pensées s'éclaircissaient et, d'opaques et glauques, devenaient fluides et irisées, de même que des bulles de savon de nuances tendres (Huysmans, À rebours, 1884, p. 148).Celui-ci, le sport le protège. Mais tiendra-t-il? Ah! c'est émouvant de le voir ainsi résister, comme de voir quelqu'un demeurer valide dans une maison de tuberculeux (Montherl., Olymp., 1924, p. 245).
Empl. subst. Personne valide. Les infirmes et les valides. L'aîné tend la main au cadet, le valide au malade, les pères aux enfants, dans le pèlerinage de la vie (Amiel, Journal, 1866, p. 218).Les passions généralisent le comportement du malade, qui fuit le mal au lieu de rechercher le bien: le malade absorbe ce qu'il a en aversion par peur de la mort; le valide tire satisfaction de la nourriture et jouit ainsi de la vie mieux que s'il avait peur de la mort et désirait l'écarter directement (J. Vuillemin, Essai signif. mort, 1949, p. 54).
2. [En parlant d'un membre] En bon état de fonctionnement. Le piège reste là, fixé au sol, immobile; la petite tête se rejette en arrière dans le roidissement de la patte valide qui piétine le sol avec rage, tandis que celles de derrière s'arcboutent comme des ressorts (Pergaud, De Goupil, 1910, p. 96).J'ai la jambe morte et le bras mort et me voici comme un vieil arbre. Laisse faire le bûcheron (...) J'ai le souvenir d'un bras valide et d'une jambe valide. Mais toute la vie est naissance. Et l'on s'adopte tel que l'on est (Saint-Exup., Citad., 1944, p. 782).
B. − [En parlant de choses concr. ou abstr.]
1. En bon état, solide. Un Byron, auquel manquaient des pages, avait allumé la falourde du jeune homme qui risque au jeu mille francs et n'a pas une bûche, qui court en tilbury sans posséder une chemise saine et valide (Balzac, Peau chagr., 1831, p. 175).Il saisit, devant lui, la chaise bancale à pleines mains (...) et l'abattit hargneusement sur le parquet, rompant deux des pieds encore valides (Arnoux, Roi, 1956, p. 78).
2. DR. Qui n'est entaché d'aucune cause de nullité. Synon. valable.Acte, contrat, testament valide. J'avais cru pouvoir voyager dans les États Autrichiens avec un passe-port qui, n'ayant pas une année de date, était encore légalement valide et lequel avait été visé par l'Ambassade d'Autriche à Paris pour la Suisse et l'Italie. En effet, Monsieur le Comte, j'ai traversé l'Allemagne et mon nom a suffi pour que partout on me laissât passer (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 196).
3. PSYCHOL. [En parlant d'un test] Qui mesure effectivement ce qu'il est censé mesurer. (Dict. xxes.).
Prononc. et Orth.: [valid]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1529 [éd.] « sain, vigoureux » (Geoffroy Tory, Champ fleury, 56 rods Romania t. 51, p. 45); 1693 subst. « personne en bonne santé » (Boislisle, Correspond. contrôl. génér. des finances, p. 311 ds Littré Suppl. 1877); 2. ca 1570 « qui est valable » (terme de jurispr.) (Mém. de Carloix, VIII, 31 ds Gdf. Compl.); 1573 « valable (en parlant d'un argument) » (Négociations de la France dans le Levant, t. 3, p. 373). Empr. au lat.validus « bien portant ». Fréq. abs. littér.: 136.
DÉR.
Validement, adv.De manière à être ou à pouvoir être déclaré valide. Synon. valablement.Comment le ministre qui, n'étant pas dans l'Église, n'a ni la vraie foi, ni la grâce, ni le Saint-Esprit, pourrait-il en faire part à un autre? Les hérétiques sont donc incapables de conférer validement baptême, confirmation et ordre (Théol. cath.t. 14, 11939, p. 511). [validmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1resattest. 1569 [éd.] « en personne valide » (Du Tronchet, Lettres missives, fo74 vods Gdf. Compl.), 1604 « d'une manière appropriée » (Louis Guyon, Diverses leçons ds DG), 1636 « valablement, avec assurance que la chose dont il s'agit aura son effet (terme de procédure) » (Monet); de valide, suff. -ment2*.
BBG. EWFS2, p. 882.

Valide : définition du Wiktionnaire

Adjectif

valide \va.lid\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est valable, qui a les conditions requises par la loi pour produire son effet.
    • (Droit) Cet acte n’est pas valide. — Il faut faire homologuer ce contrat au tribunal, pour le rendre plus valide.
    • (Religion) Le baptême des luthériens, des calvinistes est valide.
  2. (Par extension) Qui a été recoupé et vérifié avec plusieurs sources.
    • Les données sont valides.
  3. Qui est sain, vigoureux, en bonne santé.
  4. (En particulier) Qui est apte à travailler ; qui n'a aucun handicap.
    • Ce bataillon squelettique était réduit à 51 hommes valides qui tous avaient les pieds gelés et pourtant aucun n'avait accepté d'être évacué. — (Daniel-Charles Luytens, SS wallons: L'histoire de la légion wallonne de Hitler, Éditions Jourdan, 2010)

Nom commun

valide \va.lid\ masculin et féminin identiques

  1. (Substantivement) Personne qui est saine, vigoureuse, et sans handicap.
    • Mais n'eût-il point été sage d'agir en sorte que les dépenses ainsi consenties contribuassent à défendre la sécurité des valides, tout en améliorant l'état des invalides. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Forme de verbe

valide \va.lid\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe valider.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe valider.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe valider.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe valider.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe valider.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Valide : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VALIDE. adj. des deux genres
. Qui est valable, qui a les conditions requises par la loi pour produire son effet; il ne se dit guère que des Contrats ou autres actes et des sacrements. Cet acte n'est pas valide. Il faut faire homologuer ce contrat au tribunal, pour le rendre plus valide. Le baptême des luthériens, des calvinistes est valide. Il signifie aussi Qui est sain, vigoureux, en bonne santé. Substantivement, Il y a dans cet hospice tant d'infirmes et tant de valides.

Valide : définition du Littré (1872-1877)

VALIDE (va-li-d') adj.
  • 1Sain, vigoureux (ce qui est le sens propre). Un homme valide.

    Substantivement. Dans cet hospice, il y a tant de malades et tant de valides.

  • 2 Fig. Qui a les conditions requises par les lois pour produire son effet. Leurs mariages [des protestants autorisés à se marier devant un officier de justice] n'avaient pas la dignité d'un sacrement comme les nôtres, mais ils étaient valides, Voltaire, Lett. Richelieu, 16 sept. 1772.
  • 3 S. m. Au Havre on appelle ainsi la morue du commerce, quand elle est de qualité inférieure.

HISTORIQUE

XVIe s. Avec si amples et valides certificats de confederation, Carloix, VIII, 31. Pourquoi y a-t-il tant de larrons, tant de paillards et tant de gueux et mendiants valides en ceste chrestienté ? Contes d'Eutrapel, dans le Dict. de DOCHEZ.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

VALIDE. Ajoutez :
4Il se dit quelquefois, substantivement, des hommes valides. L'on remarque que plusieurs valides, trouvant le métier de gueuser bien plus doux que le leur [de laboureurs], demeurent dans la fainéantise, Boislisle, Correspond. contrôl. génér. des finances, p. 311, 1693.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Valide : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

VALIDE, adj. (Gram. & Jurisprud.) signifie ce qui est valable selon les lois ; un acte est valide en la forme, lorsqu’il est revêtu de toutes les formalités nécessaires, & il est valide au fond lorsque les dispositions qu’il renferme n’ont rien de prohibé. Voyez Acte, Formalité, Forme, Valable, Validité. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « valide »

Étymologie de valide - Wiktionnaire

Du latin validus (« bien-portant »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de valide - Littré

Lat. validus, fort, robuste, de même racine que valere, valoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « valide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
valide valid play_arrow

Citations contenant le mot « valide »

  • La philosophie, dans son ensemble, refuse de valider le droit du plus fort ; elle pourrait se définir comme le passage de la violence à la raison. De Georges Gusdorf
  • Deux prosternations et c'est assez, dans la prière du désir ; mais l'ablution qui les valide doit avoir été faite dans le sang. De Al-Halladj
  • En matière d'amour comme de testaments, le dernier est le seul valide et annule les précédents. De Pitigrilli / L'homme qui cherche l'amour
  • Le concept du juste milieu est valide uniquement si l'on en connait ses deux extrêmes. De Christian Lefebvre

Traductions du mot « valide »

Langue Traduction
Corse validu
Basque baliozko
Japonais 有効
Russe действительный
Portugais válido
Arabe صالح
Chinois 有效
Allemand gültig
Italien valido
Espagnol válido
Anglais valid
Source : Google Translate API

Synonymes de « valide »

Source : synonymes de valide sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « valide »



mots du mois

Mots similaires