La langue française

Thérapeutique

Définitions du mot « thérapeutique »

Trésor de la Langue Française informatisé

THÉRAPEUTIQUE, subst. fém. et adj.

I. − MÉDECINE
A. − Subst. fém.
1. La thérapeutique
a) Branche de la médecine qui étudie, enseigne la manière de traiter les maladies et les moyens propres à guérir, à soulager les malades. Telle est donc la conception claire de mon enseignement de la médecine expérimentale: ramener la physiologie, la pathologie et la thérapeutique à constituer une seule science (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p. 283).Celui-ci, depuis qu'il voulait troquer sa chaire contre celle de thérapeutique, s'était fait une spécialité des intoxications. Les intoxications, périlleuse innovation de la médecine (Proust, Sodome, 1922, p. 796).
b) Ensemble des moyens propres à lutter contre les maladies, à rétablir, préserver la santé. La bactériologie dispose (...) de techniques et de méthodes (...) qui assurent une efficacité indiscutable à la thérapeutique (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 34).Soignez-vous sérieusement (...)Mais non (...). Je suis à moitié médecin. Si je n'ai pas continué, c'est que je n'avais pas confiance. La thérapeutique est la cause de presque toutes nos misères (Duhamel, Cécile, 1938, p. 61).V. médecine ex. 1.
2. La/une thérapeutique + adj. qualificatif (spécifiant le mode d'action),la/une thérapeutique de + subst. (spécifiant généralement le type de maladie ou de malade)
a) Traitement spécifique de telle maladie, de tel trouble. Synon. thérapie (v. ce mot A).Thérapeutique du cancer; thérapeutique thermale. Il passait ses journées à rédiger, pour des revues médicales, des articles sur la thérapeutique des gazés (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 766).L'introduction des produits nitrés, vers 1875, a marqué le vrai début de la thérapeutique de l'angine de poitrine, et ce traitement reste (...) la médication de base (R. Schwartz, Nouv. remèdes et mal. act., 1965, p. 81).
Thérapeutique chirurgicale. Traitement par voie opératoire. Dans tous ces cas de mégacôlon fonctionnel, en dehors du traitement étiologique, il faudra toujours prescrire un régime (...), des cures thermales (...). En cas d'échec des traitements médicaux, la thérapeutique chirurgicale peut être envisagée (Quillet Méd.1965, p. 164).Thérapeutique étiologique, traitement qui vise à combattre la cause de l'affection; thérapeutique symptomatique, traitement qui se borne à éliminer certains symptômes de l'affection. La thérapeutique médicale symptomatique comporte: des médications classiques (...): la belladone, le sulfate d'atropine (...).La thérapeutique médicale étiologique (...) comprend le traitement d'une syphilis par les médicaments spécifiques (Quillet Méd.1965, p. 348).
b) En partic. Traitement propre aux troubles psychiques. Synon. psychothérapie, thérapie (v. ce mot B).La thérapeutique analytique (...) cherche à remonter jusqu'à la racine et se sert de la suggestion pour modifier dans le sens qu'elle désire l'issue de ces conflits. La thérapeutique hypnotique laisse le patient inactif (...) sans résistance devant une nouvelle cause de troubles morbides (Freud, Introd. psychanal., trad. par S. Jankélévitch, 1959 [1922], p. 483).Pour certains psychiatres, toutes les névroses enfantines sont liées au jeu; d'ailleurs la principale thérapeutique des névroses réside, à cet âge, dans les jeux choisis (Jeux et sports, 1967, p. 123).Thérapeutique occupationnelle. V. ce mot dér. s.v. occupation.Thérapeutique de choc*.
3. Au fig. Ce qui adoucit, abolit les maux de l'âme. Thérapeutique morale. Quels beaux vers (...)! cela réconforte, de les réciter. Thérapeutique poétique (Larbaud, Amants, 1923, p. 185).Bayreuth, où il [Liszt] est venu mourir un jour qu'on représentait Tristan, est une cure d'idéal instituée grâce à lui. Cette thérapeutique a-t-elle fait son temps? (Pourtalès, Vie Liszt, 1925, p. 11).V. médicinal ex. de Lacordaire.
B. − Adjectif
1.
a) Qui se rapporte au traitement des maladies. Action, application, effet, vertu thérapeutique. De plus en plus la médecine humaine se convaincra (...) que jamais une méthode thérapeutique n'est pleinement bonne et durablement bonne pour le corps si elle est malsaine pour l'âme (Biot, Pol. santé publ., 1933, p. 34).Tout acte thérapeutique (...) est une bataille et (...) une bataille coûte cher, même à celui qui la gagne. Pour détruire l'ennemi, c'est-à-dire le germe infectieux, il est parfois nécessaire de ravager le territoire envahi (Duhamel, Maîtres, 1937, p. 174).
Acharnement thérapeutique. Utilisation de moyens médicaux relativement importants pour prolonger la survie d'un malade gravement atteint, d'un moribond, et qui est considérée comme excessive, dépassant les limites du raisonnable, de l'humain. Mon texte (...) stipule seulement que chaque citoyen sain de corps et d'esprit pourra faire (...) une déclaration affirmant sa volonté (...) de se voir épargner l'acharnement thérapeutique à la suite d'une maladie incurable ou d'un accident mortel (H. Caillavetds Le Nouvel Observateur, 23 avr. 1978, p. 62, col. 2).
b) En partic. Relatif au traitement des troubles psychiques. À la différence du rêve, de la névrose, du retour thérapeutique de l'oublié, qui d'une manière ou d'une autre donnent issue au refoulé dans la conscience, la sublimation fait travailler les tendances (...) sur un plan moins instinctif (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 377).
P. méton. [En parlant d'un lieu, d'un groupe de pers.] Où s'exerce une psychothérapie. L'École est un lieu ouvert, un « lieu thérapeutique total », où l'environnement, le cadre de vie doivent permettre la réalisation de l'idée essentielle de Bettelheim: une solidarité communautaire effective des malades, des éducateurs (Réalités, janv. 1976, p. 73, col. 1).
2. Qui a une action efficace dans la lutte contre les maladies, qui permet de guérir ou de prévenir une affection. Synon. médicinal, pharmaceutique.Agent, moyen, procédé thérapeutique. Cette garenne (...) produisait en abondance des plantes utiles (...). Harbert recueillit ainsi une certaine quantité de pousses (...) qui possèdent des propriétés thérapeutiques diverses, les unes pectorales, astringentes, fébrifuges, les autres anti-spasmodiques (Verne, Île myst., 1874, p. 177).Les utilisations médicales du radium dont l'action thérapeutique (...) avait été découverte au début du siècle (...), les propriétés curatives du radium (...) en faisaient oublier les dangers (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 18).V. médicament et médicamenteux ex. de Cl. Bernard.
Avortement thérapeutique. Avortement provoqué médicalement, notamment lorsque la poursuite de la grossesse mettrait gravement en danger la santé ou la vie de la femme. L'une des patientes (...) a perdu un garçon myopathe et a subi déjà deux avortements thérapeutiques, l'examen du liquide amniotique ayant indiqué chaque fois, au troisième mois de la grossesse, que les enfants à naître étaient à nouveau des garçons (Le Monde, 2 avr. 1980, p. 16, col. 3).
3. Au fig. Qui est censé réparer un dommage moral. « (...) Qui ne voit que je veux couper un petit nombre de têtes pour en sauver un grand nombre? » (...) Marat (...) réclamait deux cent soixante-treize mille têtes. Mais il compromettait l'aspect thérapeutique de l'opération en hurlant au massacre (Camus, Homme rév., 1951, p. 160).
II. − HIST. RELIG., adj., vx. Relatif aux thérapeutes (v. thérapeute A). La vie thérapeutique (Ac.1798-1935).L'idée thérapeutique est (...) en accord complet avec le désir de solitude et de contemplation (É. Bréhier, Les Idées philos. et relig. de Philon d'Alexandrie, 1908, p. 324).
REM.
Thérapeutiquement, adv.,méd. D'une manière thérapeutique, selon la/une thérapeutique. On n'agit pas thérapeutiquement sur une entité morbide; on agit (...) pathologiquement sur un phénomène physico-chimique quelconque, qui donne ensuite naissance à un phénomène vital déterminé (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p. 98).À Nancy, des centres médicaux ont été créés, où les enfants (...) peuvent, en même temps qu'ils sont suivis thérapeutiquement, poursuivre leurs études (Encyclop. éduc., 1960, p. 203).
Prononc. et Orth.: [teʀapøtik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. Ca 1370 subst. « partie de la médecine qui a pour objet le traitement des maladies » (Guy de Chauliac, La Grande chirurgie, ms. Montpellier ds Sigurs, p. 77); ca 1500 adj. « relatif au traitement des maladies » (Jard. de santé, I, 56 ds Gdf. Compl.); 1848 subst. « ensemble des moyens de traitement qui conviennent à telle ou telle maladie en particulier » (Balzac, Initié, p. 417). Empr. au gr. θ ε ρ α π ε υ τ ι κ ο ́ ς « qui prend soin de », « qui concerne le soin qu'on prend de quelqu'un ou de quelque chose » et subst. θ ε ρ α π ε υ τ ι κ η ́ « l'art de prendre soin ». Fréq. abs. littér.: 228. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 19, b) 889; xxes.: a) 120, b) 404. Bbg. Quem. DDL t. 40.

Wiktionnaire

Adjectif

thérapeutique \te.ʁa.pø.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire) Qui a rapport aux thérapeutes juifs.
    • La vie thérapeutique.
  2. Qui est relatif au traitement des maladies.
    • La sauge sclarée […] est connue depuis longtemps pour ses qualités thérapeutiques et culinaires. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie., 1924, p.46)
    • En cas de doute sur la pertinence de l'exorcisme, mieux vaut alors faire appel aux chérifs détenteurs d'une baraka reconnue pour sa puissance thérapeutique. — (Inversion sociale et pouvoir thérapeutique au Maroc, dans Convocations thérapeutiques du sacré, Karthala, 2002, p.256)
    • Les dispositions des articles 98 à 102 ne sont pas applicables lorsque les eaux sont utilisées à des fins thérapeutiques. — (Article 103 du Code minier français)

Nom commun

thérapeutique \te.ʁa.pø.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Partie de la médecine qui a pour objet la manière de traiter, de soigner et de guérir les maladies.
    • C'est même en revenant de chez cet antipathique
      Qu'il tomba victime d'une indigestion critique
      Et refusa le secours de la thérapeutique
      Corne d'Aurochs
      Parce que c'était un Allemand, au gué, au gué
      Qu'on devait le médicament, au gué, au gué.
      — (Georges Brassens, Corne d'Auroch, dans La Mauvaise Réputation, 1952)
  2. Thérapie.
    • Alliant tradition et modernité, la phytothérapie n'est exclusive d'aucune autre thérapeutique. Elle connaît des précautions d'emploi, des contre-indications, des interactions et, nous l'avons vu, un professionnel de la santé est le mieux placé pour la conseiller à chacun, selon ses besoins. — (Eric Lorrain, La phytothérapie, éd. La Boétie, 2013, §. 97)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

THÉRAPEUTIQUE (té-ra-peu-ti-k') adj.
  • Qui a rapport aux thérapeutes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

THÉRAPEUTIQUE, s. f. (Méd.) partie de l’art de guérir les maladies, qui traite de la maniere de les découvrir & de les appliquer. Elle se divise en Diete, Chirurgie & Pharmacie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « thérapeutique »

Thérapeutes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du grec ancien θεραπευτικός, therapeutikós (« attentif », « serviable », « curatif »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « thérapeutique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
thérapeutique terapœtik

Citations contenant le mot « thérapeutique »

  • La musique, c'est thérapeutique, une façon extraordinaire de s'exprimer. De Céline Dion / Télé 7 Jours, 11 novembre 2013
  • L'humour et les blagues peuvent non seulement avoir un effet thérapeutique à court terme mais aussi sauver des civilisations tout entières. De Bernard Werber
  • Remède. Agent thérapeutique qui guérit rarement le mal qu'on a mais donne à chaque instant un mal qu'on n'avait pas. De Georges Courteline / La Philosophie de Georges Courteline
  • Si l’émotion est une ivresse, la passion est une maladie qui résiste à tous les moyens thérapeutiques... c’est un enchantement qui exclut l’amélioration morale. De Emmanuel Kant / Anthologie
  • La marche n’est pas une simple thérapeutique mais une activité poétique qui peut guérir le monde de ses mots. De Bruce Chatwin / Qu'est-ce que je fais là ?
  • La littérature ne possède aucune valeur thérapeutique. Un temps, elle peut nous anesthésier, elle ne nous guérira pas de nos plaies et blessures. De Christian Authier / Une si douce fureur
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Thérapeutique et biothérapeutique du cancer actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Thesneaklife, Marché mondial des Thérapeutique et biothérapeutique du cancer 2020 meilleures entreprises – Bristol-Myers Squibb, AstraZeneca, Pfizer, Biogen IDEC, Sanofi, Genentech, Novartis – Thesneaklife
  • La thérapeutique du reflux gastro-œsophagien Le rapport sur le marché de la thérapie par reflux gastro-œsophagien est segmenté dans les catégories suivantes: Thesneaklife, Marché thérapeutique de la maladie du reflux gastro-œsophagien 2020-2026: Eisai, Takeda Pharmaceutical, Peer Medical – Thesneaklife
  • L’hôpital de Pau met en place un programme d’éducation thérapeutique pour maîtriser la migraine. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, VIDEO. Des ateliers thérapeutiques pour les migraineux au centre hospitalier de Pau - La République des Pyrénées.fr
  • Pour éviter les effets collatéraux du cannabis thérapeutique sur le cerveau, voici un inhalateur qui propose des micro-doses de substance active. Le THC est ainsi délivré à la juste quantité : il soulage les douleurs chroniques, sans effets psychotropes pour les patients, selon une première étude réalisée en Israël. Science-et-vie.com, Cannabis thérapeutique : des micro-doses suffisent à soulager les douleurs chroniques - Science & Vie
  • Si ces résultats se confirment, ils ouvriraient une nouvelle voie thérapeutique pour lutter contre le Sars-CoV-2. Ce traitement inhalé utilise des interférons bêta, une protéine naturelle qui intervient dans la réponse de l'organisme contre les virus. Libération.fr, Nouvelle piste thérapeutique contre le Covid-19 - Libération

Images d'illustration du mot « thérapeutique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « thérapeutique »

Langue Traduction
Anglais therapeutic
Espagnol terapéutico
Italien terapeutico
Allemand therapeutisch
Chinois 治疗的
Arabe علاجي
Portugais terapêutico
Russe терапевтический
Japonais 治療薬
Basque terapeutikoa
Corse terapeuticu
Source : Google Translate API

Synonymes de « thérapeutique »

Source : synonymes de thérapeutique sur lebonsynonyme.fr

Thérapeutique

Retour au sommaire ➦

Partager