Tortillé : définition de tortillé


Tortillé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Tortillé, -ée, part. passé en empl. adj.,hérald. [En parlant de la tête de Maure] Dont le tortil est d'un autre émail qu'argent (d'apr. Crayencour Hérald. 1985).

Tortillé : définition du Wiktionnaire

Forme de verbe

tortillé \tɔʁ.ti.je\

  1. Participe passé masculin singulier de tortiller.

Adjectif

tortillé \tɔʁ.ti.je\

  1. Tordu, replié sur soi-même.
    • Bien comptées, une soixantaine de maisons, irrégulièrement accroupies sur l’unique rue, […], çà et là un puits surmonté d’une potence à laquelle pend une seille, […], des ruisselets dont les ornières tortillées indiquent le cours, tel est ce village de Werst, bâti sur les deux côtés de la rue, entre les obliques talus du col. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 28-37)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tortillé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TORTILLER. v. tr.
Tordre à plusieurs tours; il ne se dit qu'en parlant des Choses souples, comme le papier, la filasse, le ruban, etc. Tortiller du ruban, une corde, un cordon, du papier. Tortiller des cheveux. Il s'emploie aussi intransitivement et signifie Chercher des détours, des subterfuges. Cet homme ne fait que tortiller dans les affaires. Il ne faut point tant tortiller, il n'y a pas à tortiller, il faut aller droit. Il est familier. Tortiller des hanches, Marcher avec un mouvement, un balancement trop marqué des hanches. Il est familier.

SE TORTILLER se dit des Serpents et des vers qui se tordent, qui se replient sur eux-mêmes. Voyez comme ce serpent se tortille. Cet homme se tortille comme un ver.

Tortillé : définition du Littré (1872-1877)

TORTILLÉ (tor-ti-llé, llée, ll mouillées) part. passé de tortiller
  • Tordu à plusieurs tours. Une corde tortillée. Cependant elle met sur la table les draps, Qu'en bouchons tortillés elle avait sous les bras, Régnier, Sat. X. De plusieurs de ces cordons réunis et tortillés ensemble, on compose les plus grosses cordes, Brisson, Traité de phys. t. I, p. 415.

    Terme de blason. Qui porte le tortil.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Tortillé : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

TORTILLÉ, adj. terme de Blason ; ce mot se dit en blasonnant, de la tête qui porte le tortil, comme est celle du maure, qui est toute semblable au bourrelet, & qui sert quelquefois de timbre. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « tortillé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tortillé tɔrtile play_arrow

Traductions du mot « tortillé »

Langue Traduction
Corse squirtulatu
Basque xingurtu
Japonais 身もだえ
Russe извивался
Portugais contorceu-se
Arabe متلوى
Chinois 蠕动
Allemand wand sich
Italien si dimenò
Espagnol retorcido
Anglais squirmed
Source : Google Translate API

Antonymes de « tortillé »



mots du mois

Mots similaires