La langue française

Latitudinaire

Sommaire

  • Définitions du mot latitudinaire
  • Étymologie de « latitudinaire »
  • Phonétique de « latitudinaire »
  • Citations contenant le mot « latitudinaire »
  • Traductions du mot « latitudinaire »
  • Antonymes de « latitudinaire »

Définitions du mot « latitudinaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

LATITUDINAIRE, adj. et subst.

A. − (Celui, celle) qui s'accorde des libertés dans les principes d'une religion. Foi latitudinaire. Les esséniens sont les radicaux du judaïsme, voisins par cela même des latitudinaires (Renan, Hist. peuple Isr., t. 5, 1892, p. 69).[L'instituteur] honnête, maigre, rigoureux, d'une austérité physique plus marquée (...) d'une morale moins latitudinaire [que celle du curé] (Arnoux, Solde,1958, p. 216).
B. − P. ext., emploi adj., littér. Trop complaisant, trop tolérant. Synon. laxiste.Le faux puriste, le puriste latitudinaire que je suis, accepte volontiers automobile et tous les mots de même sorte (Lamelot, Régime de la lang. fr. ds Le Temps, 20 oct. 1938).
Prononc. et Orth. : [latitydinε:ʀ]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. A. 1696 subst. « partisan d'une doctrine religieuse étendant le salut à tout le genre humain » (Pierre Jurieu, La religion du latitudinaire, avec l'apologie pour la sainte Trinité, appelée l'hérésie des trois Dieux ds Cior. xviies., no36972); 1704 id. « personne très large en matière religieuse » (Trév.). B. 1704 adj. « qui est tolérant » (ibid.). Formé sur le rad. du lat. latitudo, -inis, v. latitude; suff. -aire*; cf. l'angl. latitudinarian attesté dès 1662 au sens A ds NED.
DÉR.
Latitudinarisme, subst. masc.Système accordant des libertés dans les principes d'une religion. Ainsi [par les mille sectes bizarres qui peuplèrent la Réforme] s'établit peu à peu le latitudinarisme le plus excessif (Lamennais, Indifférence, t. 1, 1817-23, p. 177). [latitydinaʀism̥] 1reattest. 1817-23 (Lamennais, loc. cit.); dér. sav. de latitudinaire, suff. -isme*; cf. l'angl. latitudinarianism id. dès 1676 ds Ned.
BBG.Gohin 1903, p. 274.

Wiktionnaire

Adjectif

latitudinaire \la.ti.ty.di.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Qui ne suit pas strictement une doctrine religieuse en particulier dans ce qu’elle pourrait avoir de contraignant.
    • Voilà un raisonnement qui vous fera frémir, mais vous savez que mon frère est un peu latitudinaire et je parierais que l’Église n’est pas du même sentiment que lui sur ces questions de grâce. — (Julien Green, Le voyageur sur la terre, 1927, Le Livre de Poche, page 101)
    • Cet homme fut John Wesley. Au début de sa vie il avait été, à Oxford, un anglican latitudinaire et qui tenait la foi pour un consentement rationnel. — (André Maurois, Histoire de l'Angleterre, Fayard & Cie, 1937, page 599)
  2. (Par extension) Qualifie toute personne ou toute opinion, large et complaisante à l’excès.
    • Des principes latitudinaires.

Nom commun

latitudinaire \la.ti.ty.di.nɛʁ\ masculin

  1. (Théologie) Nom donné à celui qui prônait une grande latitude d'interprétation sur les points controversés de la théologie.
    • En recommandant à Edward de conserver la pureté de sa vie et de ses mœurs, de soutenir avec fermeté les principes de la religion chrétienne, d’éviter la compagnie impie des railleurs et des latitudinaires, trop nombreux dans l'armée. — (Walter Scott, Waverley, traduction de Henri Suhamy, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2003, p. 68)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LATITUDINAIRE. adj. des deux genres
. T. de Théologie. Qui est partisan d'une morale relâchée. Il se dit, par extension, de Toutes personnes, de toutes opinions larges et complaisantes à l'excès.

Littré (1872-1877)

LATITUDINAIRE (la-ti-tu-di-nê-r') s. m.
  • 1 Terme de théologie. Celui qui se donne trop de liberté dans les principes de religion, ou qui en parle trop librement.

    Adjectivement. Des principes latitudinaires.

  • 2Membre d'une petite secte qui croyait que tous les hommes seront sauvés ; on disait aussi universaliste (XVIe et XVIIe siècles).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LATITUDINAIRE, s. m. f. du latin latus, large, ou latitudo, largeur, (Théol.) nom que les Théologiens donnent à une certaine espece de Tolérans, qui applanissent & facilitent extremement le chemin du ciel à tous les hommes, & qui ne veulent pas que la différence de sentimens en fait de religion soit une raison pour en exclure les sectaires même les moins soumis à l’Evangile. Le ministre Jurieu entr’autres étoit de ce nombre, comme il paroît par l’ouvrage que Bayle a publié contre lui sous le titre de janua cœlorum omnibus reserata ; la porte du ciel ouverte à tous. Voyez Adiaphoriste & Tolérance. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « latitudinaire »

Latitude.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin latitudo, latitudinis (« largeur, largesse »), sous-entendant d’esprit avec le suffixe -aire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « latitudinaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
latitudinaire latitydinɛr

Citations contenant le mot « latitudinaire »

  • Il s’agit pour Walid Ben Salah, expert comptable, d’une prévision latitudinaire et difficile à réaliser. Et pour cause. La Stir est en arrêt de production depuis février 2019. Kapitalis, Entreprises publiques : La Stir victime des «dettes croisées» - Kapitalis
  • Cette instance venait, en ce mardi 9 avril 2019, d'auditionner Rita Ntsame Obiang, coupable d’avoir transformé le tribunal de Port-Gentil en une impitoyable officine mafieuse où des magistrats hors-la-loi font la loi. Sous son règne, cette juridiction est progressivement devenue un lieu clos, avec ses règles affichées et ses codes non écrits. C’est sans doute pour y mettre un peu d’ordre l’Inspection des services judiciaire avait longuement entendu Rita Ntsame. Visiblement en pure perte, car latitudinaire à souhait, celle que ses proches appellent affectueusement « Aya » n’a, semble-t-il, pas du tout été impressionnée par  les remontrances de Jacqueline Libizangomo (Inspecteur général) et son équipe d’inspecteurs. La preuve : elle a continué, comme si de rien n’était, à mener grand train, multipliant les allers-retours entre Libreville (où elle passe le plus clair de son temps) et Port-Gentil. Club de Mediapart, Rita « Aya » Ntsame Obiang, symbole d’une justice gabonaise décrédibilisée | Le Club de Mediapart
  • Les monarques marocains comprennent, dès la première dynastie, le magnétisme de l’écriture, l’occulte influence de l’empreinte, l’intercession magique du calame dans la séduction des âmes. Au dixième siècle, l’idrisside Yahya IV s’entoure de scribes, de copistes, de calligraphes, d’enlumineurs, de relieurs, de savants, de philosophes, de poètes, s’encense de toutes les connaissances profanes et religieuses. Le malékisme instaure en filigrane un rite consensualiste, combinaison latitudinaire de justesse exégétique, d’interprétation pragmatique et d’intellection critique. La bibliothèque de l’almoravide Youssef Ibn Tachfin s’enrichit des trésors livresques des rois omeyyades d’Andalousie et de leur diversité philosophique. Les thèses et les antithèses se confrontent dans le silence cryptographique. Les livres, joyaux des principautés et des royaumes, ponctuent les mystères historiques. Le livre en soi est un écrin sacré, un reliquaire consacré, un prodige nacré. L’almohade Abdelmoumen, constructeur de bibliothèques mémorables, conserve ses ouvrages thaumaturgiques dans des coffrets d’ébène, incrustés d’or et de pierres précieuses. La recherche des manuscrits rares s’engage comme une aventure hypothétique, emprunte des chemins amphigouriques, mobilise des relais énigmatiques. L’acquisition se vit comme une conquête extatique. Le souverain couve dans le livre sacramentel la clef de son pouvoir métempirique. Les sultans se doivent d’être des érudits et des lettrés. Sans l’incitation du philosophe, Ibn Tofail et le soutien de Yacoub al-Mansour, les grands commentaires d’Aristote par Ibn Rochd, n’auraient probablement jamais vu le jour. Al Mourtada inaugure la tradition, toujours en vigueur, des rois calligraphes sanctifiant leurs actions solennelles dans l’art de l’écriture. L’acte par son onction graphique se pérennise.   , À l'Institut du Monde arabe, mille mystères calligraphiques du Maroc
  • Lorsqu'un couple stérile adopte un enfant, c'est pour constituer une famille. Si des adoptants blancs déclarent ne pas vouloir adopter un enfant noir, pourquoi devraient ils être suspects de racisme? Une femme blanche au bébé noir, dont le mari, père présumé, est lui aussi blanc, s'expose à d'éventuels sarcasmes au sujet de sa vertu latitudinaire et du caractère du bon samaritain avec qui elle s'est unie! Mieux vaut , en effet, ne pas permettre l'ouverture d'un thème de discussion, ni devoir s'expliquer sur le bébé non ressemblant. Le Figaro.fr, Sans tabou, une mère raconte les non-dits d'une adoption iconoclaste
  • En parcourant ce livre, on trouve avec plaisir le sens de la formule du “sniper” de la télévision, questions parfois graveleuses, trash ( un greffé du visage doit-il refaire tous ses papiers d’identité?), ou tendres( les bébés préhistoriques étaient-ils cro-mignons? ), certaines vous ferons également ouvrir un dictionnaire ( un apophtegme sur la panspermie écrit en boustrophédon sur un palimpseste incunable éburné peut-il provoquer chez une hétaïre latitudinaire et callipyge une éreutophobie monaurale susceptible de l’emmouscailler au point de créer chez elle une diaphorèse qui nuirait à son entéléchie?), et d’autres réfléchir (s’il y a une vie après la mort, qu’est-ce qui prouve qu’on n’est pas en train de la vivre maintenant?) , Laurent Baffie : 500 questions que personne ne se pose -
  • D’abord, on a toujours besoin d’un plus petit que soi. Le petit d’homme, comme pour répondre à notre incomplétude fondamentale, sera un jour plus grand, plus beau, plus fort, plus intelligent que nous. Il réussira, lui (ou elle), ce qu’on aura nous-même raté. En même temps, il est des parents justement qui ne peuvent souffrir d’être surpassés par leurs rejetons. Ils n’ont de cesse alors de les brider, les brimer, les humilier, les rabaisser. Heureusement vint la psychanalyste Françoise Dolto, qui tenta de nous dire comment aimer nos petits, en évitant soigneusement de gâtifier avec eux. Si elle fut souvent mal lue ou entendue, ce n’était pas sa faute. Mai 68 aussi était passé par là. Qui mit fin à la « pédagogie noire » ou à « l’éducation anglaise », où la fessée volait souvent assez bas. Mais des mouvements éducatifs plus latitudinaires auraient-ils fait de l’enfant roi un enfant tyran ? On serait ici tenté de dire que la publicité et le marketing, récupérant « l’interdit d’interdire » de 1968, jouent parfois avec excès sur la corde sensible du « chantage affectif », en vertu duquel l’enfant désormais a tous les droits. Les droits de l’enfant d’ailleurs, consacrés avec l’affaire Dutroux, ont privilégié cette optique, lors qu’un certain féminisme a également ôté au « papa bisounours » son inclination millénaire à l’autorité paternelle. Ainsi, que de petits Mozart assassinés ! Souvenons-nous donc du poète libanais Khalil Gibran : « Vos enfants ne sont pas vos enfants. […] Ils viennent à travers vous mais non de vous. […] Ils ne vous appartiennent pas. » Pour comprendre que les rêves qu’on place en nos enfants sont toujours déplacés. Ah, qu’il est parfois difficile d’admettre que le bébé est déjà un petit bout de personne à part entière. LaLibre.be, Pourquoi fait-on des enfants ? - La Libre

Traductions du mot « latitudinaire »

Langue Traduction
Anglais latitudinal
Espagnol latitudinal
Italien latitudinale
Allemand breitengrad
Chinois 纬度
Arabe خط العرض
Portugais latitudinal
Russe широтный
Japonais 緯度
Basque latitudinal
Corse latitudinale
Source : Google Translate API

Antonymes de « latitudinaire »

Partager