Terrifier : définition de terrifier


Terrifier : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TERRIFIER, verbe trans.

A. − Frapper de terreur, d'épouvante, d'une grande crainte. Synon. effrayer, terroriser.
1. [Le suj. désigne une pers.] Elle trouva une autre idée de génie, elle entreprit de convertir Lia à la religion catholique. Cette dernière fut d'abord terrifiée, redoutant qu'on ne la bousculât d'exercices et de pratiques (Zola, Vérité, 1902, p. 98).[Un ami] Raconte une curieuse histoire sur la jeunesse de Lord Halifax que son père terrifiait en se recouvrant d'un drap pour faire le fantôme dans les longs couloirs obscurs du château ancestral. Le frère de Lord H... serait mort jeune à la suite d'un ébranlement nerveux causé par cette fantaisie dont l'objet, paraît-il, était d'aguerrir les deux enfants (Green, Journal, 1943, p. 39).
Empl. pronom. Le diable, c'est qu'à force de se donner des allures féroces, les Tarasconnais finirent par se terrifier les uns les autres, et bientôt personne n'osa plus sortir (A. Daudet, Contes lundi, 1873, p. 77).
2. [Le suj. désigne une chose] Cette cloche hurlante, que les bourgeois ne reconnurent pas, les terrifia plus encore que les détonations des fusils (Zola, Fortune Rougon, 1871, p. 285).Depuis toujours les volcans ont terrifié les hommes (Combaluzier, Introd. géol., 1961, p. 67).
B. − [Sens affaibli] Rendre inquiet, troubler fortement, apeurer. D'Amérique il avait rapporté une sorte d'humour brutal qui terrifiait ces Anglais bons enfants (Maurois, Ariel, 1923, p. 12).En réalité, il était terrifié par cette vieille femme râblée et placide. Le fait est qu'elle ne disposait pas des expressions et des gestes artificiels de la bonne société: elle était d'une simplicité d'œuf (Giono, Angelo, 1958, p. 25).
Prononc. et Orth.: [tε ʀifje], [te-], (il) terrifie [-fi]. Barbeau-Rodhe 1930, Warn. 1968, Pt Rob. aussi [tε rri-] (par gémination expr.). Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1558 part. prés. adj. (S. Fontaine, Hist. cath., 134a d'apr. H. Vaganay ds Fr. mod. t. 6, 1938, p. 175); 1794, 3 août id. cont. révolutionnaire (Proclamation de Couthon ds F. A. Aulard, Sté des Jacobins, t. 6, 1897, p. 316: la Convention terrifiée par des scélérats); 1795 mode pers.(L. Snet-lage, Nouv. dict. fr., d'apr. D. Behrens ds Z. fr. Spr. Lit. t. 23, 2, p. 44). Empr. au lat.terrificare « effrayer, épouvanter ». Fréq. abs. littér.: 498. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 168, b) 1 007; xxes.: a) 1 229, b) 693. Bbg. Darm. 1877, p. 221. − Geffroy (A.). Terreur et sa fam. morphol. de 1793 à 1796; In: [Mél. Guilbert (L.)]. Paris, 1979, pp. 124-134.

Terrifier : définition du Wiktionnaire

Verbe

terrifier \tɛ.ʁi.fje\ ou \te.ʁi.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Frapper de terreur ; épouvanter.
    • L’abbaye, dit-on, doit son origine à une comtesse Cuniga, une sorte de Barbe-Bleue en jupons, qui avait empoisonné ses sept maris et terrifiait toute la contrée par ses crimes. — (Maurice Grandjean, À travers les Alpes autrichiennes, p.147, A. Mame, 1893)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Terrifier : définition du Littré (1872-1877)

TERRIFIER (tèr-ri-fi-é) v. a.
  • Néologisme. Frapper de terreur ; épouvanter.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « terrifier »

Étymologie de terrifier - Littré

Lat. terrefacere, de terrorem, terreur, et facere, faire. On a dit à tort : terrorifier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de terrifier - Wiktionnaire

Du latin terrificare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « terrifier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
terrifier tɛrifje play_arrow

Conjugaison du verbe « terrifier »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe terrifier

Citations contenant le mot « terrifier »

  • Un médecin appelé dans un petit village découvre que le fantôme d’une petite fille morte vient terrifier les habitants jusqu’à en pousser certains au suicide. Ce récit d’une malédiction et d’une vengeance post mortem devient le théâtre d’expérimentations diverses où s’exprime le goût du cinéaste pour divers fétiches, figures et objets paraissant tout droit sortis d’un conte d’Hoffmann. Le motif de la poupée vivante, celui du double, nourrissent une œuvre qui semble parfois abandonner les structures narratives traditionnelles pour inventer sa propre rythmique et sa propre logique. La nature cesse d’être une référence primitive sur quoi se constituerait analogiquement l’art de l’artiste. Car la référence initiale est déjà une image, ou, plus exactement, n’a toujours été qu’une image au cœur de laquelle s’abîme le personnage principal perdu au centre même de son hallucination. Le Monde.fr, DVD : « Opération peur » exploite le filon de la vengeance post mortem
  • «Passer une nuit à Castle Ravenloft est devenu une tradition d’Halloween», déclare Christopher Perkins, le principal concepteur narratif de Dungeons & Dragons. « Curse of Strahd Revamped” est l’aventure livrée sous sa forme la plus raffinée, avec tout ce dont le maître du donjon a besoin pour terrifier les joueurs dans une boîte en forme de cercueil. » Dol Celeb, Curse of Strahd Revamped (Donjons & Dragons) annoncé
  • Beauté. Pouvoir qui permet à la femme de charmer un amoureux et de terrifier un mari. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable

Traductions du mot « terrifier »

Langue Traduction
Corse spaventosu
Basque izutu
Japonais 恐れる
Russe terrify
Portugais aterrorizar
Arabe مرعب
Chinois 害怕
Allemand erschrecken
Italien terrify
Espagnol aterrorizar
Anglais terrify
Source : Google Translate API

Synonymes de « terrifier »

Source : synonymes de terrifier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « terrifier »


Mots similaires