La langue française

Épeurer

Sommaire

Définitions du mot épeurer

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPEURER, verbe trans.

A.− Emploi trans. Faire peur à. Celle-là, ce n'est pas un baiser qui l'épeure! (Rimbaud, Poés.,1871, p. 77).Son immobilité m'épeurait (Péladan, Vice supr.,1884, p. 253).
B.− Emploi pronom. à valeur subjective. Prendre peur :
... le voyage aussi dans cet œil n'est qu'un leurre, Car derrière l'iris au cristal aplani L'amour naïf, qui plonge au fond, soudain s'épeure, Se heurte et se fait mal à la froideur du cœur, Dont le néant si proche est une vasque étroite. Rodenbach, Le Règne du silence,1891, p. 51.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le part. prés. adj. épeurant, ante. Qui fait peur. Lui aussi [un monde désorbité], sans chaleur et sans éclat, défaillait à l'histoire et s'en allait, décroissant, décadent, à un effacement plein d'ombre épeurante (Péladan, op. cit., p. 332). b) Le dér. épeurement, subst. masc. Le fait d'être épeuré, effrayé. Ma pièce, ainsi qu'elle est faite et avec l'épeurement produit par la presse dans la gent bourgeoise, ne peut vivre que par la curiosité sympathique du Paris lettré (Goncourt, Journal, 1888, p. 885).
Prononc. : [epœ ʀe], (j')épeure [epœ:ʀ]. Étymol. et Hist. 1216 espëurer (G. Le Clerc, Fergus, 119, 6 ds T.-L.) − 1611, Cotgr., a survécu dans les dial. (FEW t. 8, p. 88b) et a été empl. à nouv. au xixes. 1844 (Sand, Jeanne, p. 169). Dér. de peur*; préf. é-*; dés. -er; cf. ca 980 soi espaurir (Passion, éd. d'Arco Silvio Avalle, 398). Fréq. abs. littér. : 8.

Wiktionnaire

Verbe

épeurer \e.pœ.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) ou (Québec) Faire peur à (quelqu’un).
    • Quand la fille aux tétons énormes, aux yeux vifs,
      — Celle-là, ce n’est pas un baiser qui l’épeure ! —
      Rieuse, m’apporta des tartines de beurre,
      Du jambon tiède, dans un plat colorié, […]
      — (Arthur Rimbaud, Au Cabaret vert)
    • Un cygne nage, épeuré, dans un tourbillon de plumes sanglantes. — (Alphonse Daudet, La partie de billard, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 19.)
    • Je ne me souviens point de l’avoir jamais vu bien réjoui, ni bien épeuré, ni bien content, ni bien fâché d’aucune chose qui nous arrivait. — (George Sand, Les Maîtres sonneurs, George Bell and sons, 1908, page 6)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « épeurer »

 Composé de peur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « épeurer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épeurer epœre

Évolution historique de l’usage du mot « épeurer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épeurer »

  • À New York, l’équipe est dans une petite période creuse. Rien de trop grave pour ce qui est du classement, mais il n’en demeure pas moins que le rendement des partants a de quoi épeurer un brin les partisans de l’équipe. Passion MLB, L'entraîneur des lanceurs des Yankees prend le blâme - Passion MLB
  • Petit à l'état adulte, comme le Galleway, et malgré ses cornes impressionnantes qui pourraient en épeurer certains, il est doux et gentil sous cette tête de nounours dont on a de la difficulté à voir les yeux derrière les longs poils. Le Journal de Québec, Un boeuf dans l'hiver | Le Journal de Québec
  • Vraiment c’est triste oui très triste mais du courage aux familles épeurer et au peuple ghanens . Africa Top Sports, Ghana: Asamoah Gyan échappe à un accident mortel de bateau en vacances - Africa Top Sports

Traductions du mot « épeurer »

Langue Traduction
Anglais frighten
Espagnol asustar
Italien spaventare
Allemand erschrecken
Chinois 吓唬
Arabe أرعب
Portugais amedrontar
Russe стращать
Japonais 怖がらせる
Basque beldurtu
Corse spaventatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « épeurer »

Source : synonymes de épeurer sur lebonsynonyme.fr
Partager