La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « terrifié »

Terrifié

Définitions de « terrifié »

Trésor de la Langue Française informatisé

TERRIFIER, verbe trans.

A. − Frapper de terreur, d'épouvante, d'une grande crainte. Synon. effrayer, terroriser.
1. [Le suj. désigne une pers.] Elle trouva une autre idée de génie, elle entreprit de convertir Lia à la religion catholique. Cette dernière fut d'abord terrifiée, redoutant qu'on ne la bousculât d'exercices et de pratiques (Zola, Vérité, 1902, p. 98).[Un ami] Raconte une curieuse histoire sur la jeunesse de Lord Halifax que son père terrifiait en se recouvrant d'un drap pour faire le fantôme dans les longs couloirs obscurs du château ancestral. Le frère de Lord H... serait mort jeune à la suite d'un ébranlement nerveux causé par cette fantaisie dont l'objet, paraît-il, était d'aguerrir les deux enfants (Green, Journal, 1943, p. 39).
Empl. pronom. Le diable, c'est qu'à force de se donner des allures féroces, les Tarasconnais finirent par se terrifier les uns les autres, et bientôt personne n'osa plus sortir (A. Daudet, Contes lundi, 1873, p. 77).
2. [Le suj. désigne une chose] Cette cloche hurlante, que les bourgeois ne reconnurent pas, les terrifia plus encore que les détonations des fusils (Zola, Fortune Rougon, 1871, p. 285).Depuis toujours les volcans ont terrifié les hommes (Combaluzier, Introd. géol., 1961, p. 67).
B. − [Sens affaibli] Rendre inquiet, troubler fortement, apeurer. D'Amérique il avait rapporté une sorte d'humour brutal qui terrifiait ces Anglais bons enfants (Maurois, Ariel, 1923, p. 12).En réalité, il était terrifié par cette vieille femme râblée et placide. Le fait est qu'elle ne disposait pas des expressions et des gestes artificiels de la bonne société: elle était d'une simplicité d'œuf (Giono, Angelo, 1958, p. 25).
Prononc. et Orth.: [tε ʀifje], [te-], (il) terrifie [-fi]. Barbeau-Rodhe 1930, Warn. 1968, Pt Rob. aussi [tε rri-] (par gémination expr.). Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1558 part. prés. adj. (S. Fontaine, Hist. cath., 134a d'apr. H. Vaganay ds Fr. mod. t. 6, 1938, p. 175); 1794, 3 août id. cont. révolutionnaire (Proclamation de Couthon ds F. A. Aulard, Sté des Jacobins, t. 6, 1897, p. 316: la Convention terrifiée par des scélérats); 1795 mode pers.(L. Snet-lage, Nouv. dict. fr., d'apr. D. Behrens ds Z. fr. Spr. Lit. t. 23, 2, p. 44). Empr. au lat.terrificare « effrayer, épouvanter ». Fréq. abs. littér.: 498. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 168, b) 1 007; xxes.: a) 1 229, b) 693. Bbg. Darm. 1877, p. 221. − Geffroy (A.). Terreur et sa fam. morphol. de 1793 à 1796; In: [Mél. Guilbert (L.)]. Paris, 1979, pp. 124-134.

Wiktionnaire

Adjectif - français

terrifié \tɛ.ʁi.fje\ ou \te.ʁi.fje\

  1. En proie à la terreur.
    • La population, terrifiée, s’était regroupée sur la place du village.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « terrifié »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
terrifié tɛrifie

Citations contenant le mot « terrifié »

  • L'approche de la mort terrifie, mais si le nouveau-né avait conscience de l'approche de la vie, il serait tout aussi terrifié. De Charlie Chaplin / Ma vie
  • Qui n'a été terrifié par cette idée qu'il allait un jour oublier sa vie ? De Antonin Artaud
  • Une bataille est un drame en trois actes. On commence par s'ennuyer ferme, puis on est terrifié et pour finir on est mort. De Michael Swanwick / Jack Faust
  • Ignorant presque tout de la jouissance féminine, conscient sans vouloir se l'avouer de ses propres faiblesses, l'homme est à jamais terrifié par l'énigme irrésolue de la grotte primitive. De Henri Barte / Pourquoi les hommes et les femmes ne s'entendent plus
  • Les poètes ne sont pas intéressés par les faits, mais seulement par la vérité. Leur vérité est si inébranlable que même ceux qui haïssent les poètes par simple instinct naturel sont exaltés tout autant que terrifiés par eux. De William Faulkner / La ville, 1950
  • Mort de Diana : Camilla incrédule, puis terrifiée Gala.fr, Mort de Diana : Camilla incrédule, puis terrifiée - Gala
  • Au lieu d'être terrifiés, défendez vous, battez vous. Ou bien vous êtes trop lâches et soumis ? Valeurs actuelles, “Tout le monde est terrifié” : des acteurs blancs d’Hollywood dénoncent un “racisme inversé” | Valeurs actuelles
  • Katie Price est « terrifiée » que sa récente invasion de domicile ait pu être un « avertissement », car elle pense qu’elle a été « prise pour cible par quelqu’un ». Marseille News .net, L'effraction d'un manoir «terrifié» par Katie Price pourrait être un «avertissement» - Marseille News .net

Images d'illustration du mot « terrifié »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « terrifié »

Langue Traduction
Anglais terrified
Espagnol aterrorizado
Italien terrorizzato
Allemand erschrocken
Chinois 吓坏了
Arabe مذعور
Portugais apavorado
Russe ужас
Japonais 恐ろしい
Basque izututa
Corse spaventatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « terrifié »

Source : synonymes de terrifié sur lebonsynonyme.fr

Terrifié

Retour au sommaire ➦

Partager