La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « terrassement »

Terrassement

Variantes Singulier Pluriel
Masculin terrassement terrassements

Définitions de « terrassement »

Trésor de la Langue Française informatisé

TERRASSEMENT, subst. masc.

I. − [Corresp. à terrasser I]
A. − Ensemble des travaux de fouille, de transport, d'entassement de terre, pratiqués pour modifier le relief d'un terrain, permettre de réaliser ou renforcer certains ouvrages. Outils, engins, matériel de terrassement; entrepreneur de terrassements. Au-dessous de la croûte de terre hérissée de racines coupées, le terrassement a mis à jour des couches de pierres blanches qui étaient étendues dans les ténèbres depuis plus de cent mille ans (Barbusse, Feu, 1916, p. 252).Les Espagnols se contentent de façonner le versant en gradins par travaux de terrassement, sans les étayer par des murs (Meynier, Paysages agraires, 1958, p. 36).V. excavateur ex. de Bourde.
B. − Ensemble des terres déplacées ou mises en place par ces travaux. S'abritant derrière les terrassements de la voie ferrée, ils tiraillèrent jusqu'à l'épuisement complet de leurs munitions (A. France, P. Nozière, 1899, p. 200).On peut obtenir des entreprises des prix unitaires plus intéressants quand il s'agit de grandes quantités de matériaux à mettre en œuvre ou de cubes de terrassement considérables (Thaller, Houille blanche, 1952, p. 27).
II. − Littér. [Corresp. à terrasser II]
A. − [À valeur active] Action de jeter quelqu'un à terre, de vaincre quelqu'un. Wellington acculé à la forêt de Soignes et détruit, c'était le terrassement définitif de l'Angleterre par la France (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 394).Venant s'affala. L'étrangleur (...) prit son élan pour le terrassement final; mais (...) les jambes de Venant se détendirent pour atteindre l'adversaire en plein corps (Guèvremont, Survenant, 1945, p. 225).
B. − [À valeur passive] Fait d'être vaincu, accablé. Dieu qui gouvernez un bien autre désastre Que nos coups d'infortune et nos terrassements (Péguy, Ève, 1913, p. 860).
Prononc. et Orth.: [tε ʀasmɑ ̃], [te-]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. a) 1543 « action de porter de la terre pour fortifier » (Délib. du conseil de Bourg, ap. J. Baux, Mém. hist. sur la ville de Bourg, I, 119 ds Gdf. Compl.: Que l'on envoye tous les jours a la fortification et terrassement porter la terre derrière les murailles); d'où b) 1547 « levée de terre apportée » (J. Martin, trad. Archit. Vitruve, p. 102a), subsiste au sens plus gén. « ensemble des matériaux déplacés et disposés pour des travaux de terrassement » 1823 (P. S. Girard, Troisième Mém. sur les canaux de navigation ds Mém. de l'Ac. royale des sc., t. 8, 1829, p. 203: Ces déblais et ces remblais [pour l'ouverture d'un canal], sont désignés généralement sous le nom de terrassements [en it. ds le texte]); c) 1834 (Boiste: Terrassement, travail des terrassiers); 2. av. 1615 fig. « action de renverser, jeter à terre » (Pasq., Rech., III, 34 ds Gdf. Compl.: terrassement du saint Siege de Rome), répertorié avec cet ex. comme ,,v. lang.`` par Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, DG. Dér. de terrasser*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 42.

Wiktionnaire

Nom commun - français

terrassement \tɛ.ʁas.mɑ̃\ masculin

  1. Action de terrasser.
    • Des travaux de terrassement.
    • Le boulevard Malesherbes, qui abattait des hôtels superbes, dans les rues d’Anjou et de la Ville-l’Évêque, et qui nécessitait des travaux de terrassement considérables, devait être troué un des premiers. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TERRASSEMENT (tè-ra-se-man) s. m.
  • 1Action de terrasser, de remuer et transporter des terres. Ces déblais et ces remblais, ainsi que leurs transports à des distances déterminées, sont désignés généralement sous le nom de terrassements, Girard, Instit. Mém. scienc. t. VIII, p. 203. La dépense des terrassements nécessaires à l'établissement d'un canal de navigation diminue dans un plus grand rapport que le carré de la chute des écluses au moyen desquelles la pente entière de ce canal est rachetée, ID. ib. p. 171.
  • 2Action de terrasser, de renverser.

HISTORIQUE

XVIe s. Ceux qui se sont separez de nostre religion tendent principalement au terrassement du saint siege de Rome, Pasquier, Rech. III, p. 260, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « terrassement »

Terrasser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de terrasser, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « terrassement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
terrassement tɛrasmɑ̃

Citations contenant le mot « terrassement »

  • Rapport sur le marché mondial Machines de terrassement distribué en fonction des fabricants clés, des types de produits, des principales applications et des principales régions. Basé sur la chaîne industrielle, ce rapport explique principalement la définition, les types, les applications et les principaux acteurs du marché Machines de terrassement en détail. , Perspectives complètes du marché Machines de terrassement avec des aspects en vedette tels que les principaux fournisseurs, les types, les applications et les prévisions de revenus 2026 – The Fordactu
  • Depuis mars, une entreprise de terrassements a investi une parcelle du chemin des Craux, y concassant notamment des roches. En pleine zone agricole d'Aubagne, une telle activité n'est pourtant en aucun cas permise à cet endroit. Les riverains se mobilisent pour dénoncer les nuisances tandis qu'une procédure d'expulsion est enfin en cours. Marsactu, Une entreprise de terrassement transforme une zone agricole d'Aubagne en usine mobile | Marsactu
  • Ce vendredi, vers 15 heures, un habitant de la commune de Samsons-Lion, près de Lembeye, a été en partiellement englouti à la suite de l’effondrement des parois d’une tranchée dans laquelle il se trouvait. Il réalisait des travaux de terrassement à son domicile.  SudOuest.fr, Béarn : intervention périlleuse pour secourir l’homme enseveli dans une tranchée de terrassement
  • Des obus datant de la Grande Guerre, on en trouve encore. Dans les champs, dans la Lys, sur les chantiers de terrassement mais aussi en déchetterie, voire dans un abri de bus… Jusque quand ces tristes vestiges du passé risquent-ils de nous hanter ? Des éléments de réponses avec deux Frelinghinois, deux terriens. La Voix du Nord, Les terres de l’Armentiérois se souviennent de la Grande Guerre et nous alerteront encore
  • À Bonneville, quai du Bargy, un programme immobilier est en cours de réalisation. Le terrain s’est transformé en piscine après le terrassement, des pompes ont alors été installées pour évacuer l’eau du sous-sol, ce qui pose quelques questions. L'Essor Savoyard, (VIDEO & PHOTOS) Bonneville : le programme immobilier du quai du Bargy prend-il l’eau? - L'Essor Savoyard

Images d'illustration du mot « terrassement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « terrassement »

Langue Traduction
Anglais earthworks
Espagnol movimiento de tierras
Italien lavori di sterro
Allemand erdarbeiten
Chinois 土方工程
Arabe اعمال الارض
Portugais terraplenagem
Russe земляные работы
Japonais 土工
Basque lurrak
Corse opera di terra
Source : Google Translate API

Synonymes de « terrassement »

Source : synonymes de terrassement sur lebonsynonyme.fr

Terrassement

Retour au sommaire ➦

Partager