Technique : définition de technique


Technique : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TECHNIQUE, adj. et subst. fém.

I. − Adjectif
A. −
1. Qui concerne les applications de la science, de la connaissance scientifique ou théorique, dans les réalisations pratiques, les productions industrielles et économiques. Connaissances techniques; milieu technique; recherche scientifique et technique; développement, équipement technique d'un pays; sociétés techniques et industrielles; progrès techniques de l'informatique. L'importance et le développement des sciences techniques tiennent à diverses particularités de l'état des nations civilisées (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p. 508).L'histoire de la grande réussite scientifique et technique du Manhattan District (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 60).
2. Spécialement
a) [Dans l'enseign., la rech.] Qui concerne la transmission du savoir, dans le cadre ainsi défini. Donner une formation générale d'ingénieur et une spécialisation technique aux jeunes gens qui se destinent aux différentes industries agricoles et alimentaires (Encyclop. éduc., 1960, p. 235).
En partic. Enseignement technique. Enseignement ,,qui, outre l'enseignement général, donne aux élèves une formation, une qualification professionnelle orientées vers un secteur ou un métier déterminés`` (Éduc. 1979). Synon. enseignement technologique*.V. enseignement A 3 a ex. de Sartre.
P. ell., empl. subst. masc. Cela évitera: que de nombreux enfants, qui n'ont fait que des études scientifiques ou littéraires, n'aient aucune idée de ce qu'est la technique (...); que d'autres, parce qu'ils sont considérés comme peu doués dans les études humanistes, soient rejetés vers le technique (B. Schwartz, Réflex. prospectives, 1969, p. 18).
P. méton. [En parlant d'établissements, des classes, des examens, des enseignements, des enseignants] Le personnel technique des laboratoires; collèges d'enseignement technique; lycées techniques. Classe de (...) 1retechnique mathématiques (Bac technique A-1repartie) (Encyclop. éduc., 1960, p. 168).
b) [Dans l'écon., l'industr.]
α) [En parlant de services, de pers.; p. oppos. à commercial, social, scientifique] Directeur technique et commercial; comité technique; département, direction technique d'une entreprise; les services techniques d'une entreprise; les administrations techniques de l'État. INDUSTR. Agent technique. Agent professionnel généralement possesseur du brevet d'études industrielles (d'apr. Branc. Écon. 1978, s.v. technicien). ADMIN. MÉD. Aide technique de laboratoire (Sournia 1973, s.v. technicien de laboratoire).
[P. oppos. à politique] Ministères techniques; conseiller technique d'un ministère. Le général Joffre, conseiller technique du gouvernement (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 427).
β) [En parlant de secours organisés] Coopération technique; assistance technique aux pays du Tiers-Monde, aux pays en voie de développement. La France fait (...) un effort en vue de l'assistance technique aux pays moins avancés dans les domaines de la prospection de l'uranium (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 253).
3. Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. [La sociologie] se borne à considérer le social, excluant le pur individuel et le pur technique (Traité sociol., 1968, p. 96).
B. − Qui est relatif aux procédés utilisés pour la réalisation d'une activité particulière, au savoir-faire requis pour la maîtrise d'une tâche, d'une activité. Procédés techniques; importance technique; difficultés techniques de qqc.; compétence, habileté, qualification technique de qqn. L'ouvrier est réduit à ne pas dépasser les mécanismes; tout au plus lui tolère-t-on l'adresse technique (Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 36).Grands moyens techniques de diffusion de la culture; presse, radio, cinéma, télévision (Cacérès, Hist. éduc. pop., 1964, p. 180).
1. SPORTS
a) BOXE. K.O.* technique.
b) BASKET-BALL. Faute technique. ,,Infraction à l'esprit du jeu, sans contact avec l'adversaire`` (Petiot 1982, s.v. basket-ball).
2. Domaines artist.Analyse technique d'une œuvre; éducation technique d'un artiste, d'un musicien; perfection technique d'un ballet, d'un artiste. Le problème technique essentiel de Cézanne fut de suggérer le volume, la profondeur (Lhote, Peint. d'abord, 1942, p. 127).Dans l'œuvre d'art sans âme il y a au moins la perfection technique (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 66).
Dessin technique. ,,Toute expression graphique, exécutée dans un but d'étude et de définition, selon des règles précises, de tracé et de représentation, en rapport avec l'objet étudié ou défini et le but poursuivi`` (Bég. Dessin 1978). Synon. dessin technologique*.
Phrasé technique. De même que chacun de nous coordonne ses mouvements, le plus souvent inconsciemment, de même on groupe les gestes et les rythmes pour l'exécution d'une œuvre. Opéré consciencieusement, ce regroupement s'appelle Phrasé Technique (Roës, Techn. piano, 1935, pp. 69-70).
Empl. subst. masc. vieilli. Partie technique (d'un art). Ainsi que je le fais toujours lorsqu'il s'agit de musiquema totale incompétence m'écartant délibérément du technique − je ne m'occupe que des climats sentimentaux et spirituels (Du Bos, Journal, 1928, p. 53).
PEINT. Je lisais à la porte de l'atelier le nom de Georges Hayter, gravé sur une carte huilée: déjà le peintre se révélait par quelque chose du technique de son art (Balzac, Œuvres div., t. 2, 1830, p. 6).Écoles. Ce qu'elles se proposent avant tout: imitation d'un certain technique régnant (Delacroix, Journal, 1857, p. 20).
C. − Qui concerne le fonctionnement d'un appareil ou d'une installation, un processus ou un mécanisme. Développements, moyens techniques. Le commandant du ballon est (...) un officier aérostier (...); il est chargé uniquement de la manœuvre technique de l'aérostat (Marchis, Nav. aér., 1904, p. 415).Les problèmes techniques posés par les retransmissions théâtrales n'ont jamais constitué un obstacle grave (Annuaire radio, 1933, p. 102).
[P. méton.] Chômage* technique.
AVIAT., MAR. Escale technique. Escale destinée à permettre à un avion ou un bateau de faire des réparations ou de se ravitailler. (Ds Rob. 1985).
Incident technique. V. incident2A.Le rideau se leva enfin sur « Orphée ». Pour retomber aussitôt, à la suite d'un « incident technique » survenu au pupitre de relief (Schaeffer, Rech. mus. concr., 1952, p. 109).
D. − [P. oppos. à général, commun, courant] Qui relève d'une activité ou d'une discipline spécialisée, et suppose des connaissances spécifiques. Dictionnaire, ouvrage, revue technique; discussion technique. La presse technique. Il y a tout de même des gens qui ont misé toute leur passion sur une technique et pour qui s'édite une presse technique fort abondante (Civilis. écr., 1939, p. 36-13).Ces cours s'adressent à des auditeurs qui possèdent une solide culture générale et technique (Encyclop. éduc., 1960, p. 178).
1. Qui n'est employé, exprimé que par les spécialistes d'un domaine particulier. Expression, mot, terminologie technique; langages, vocabulaires techniques; sens technique d'un mot; termes techniques d'une langue. Le nom technique de cette espèce de bouclier flottant est muleta (Gautier, Tra los montes, 1843, p. 78).On parle de langues techniques, de langues scientifiques ou de langues de spécialités comme on parle de vocabulaires scientifiques ou de vocabulaires de spécialités (D. D. L.1976):
L'appartenance d'un vocable à un domaine technique est acquise par le fait d'être utilisé dans une communication à thème et en situation techniques. Cela suffit à lui conférer la qualité de terme technique. B. Quemadads Hist. des techn., 1978, pp. 1148-1149 [Encyclop. de la Pléiade].
2. Vers techniques. Vers qui contiennent l'expression d'une règle, d'une définition ou d'un principe, l'apprentissage de ces derniers étant ainsi facilité sous cette forme. Les racines grecques sont en vers techniques (Ac.).On rencontre tous les tableaux relatifs à la fondation et à l'histoire de Lucerne (...). Sous chaque tableau, quatre vers techniques pour aider la mémoire (Michelet, Journal, 1838, p. 259).
3. P. méton. Qui, du fait de son caractère spécialisé, est difficile à comprendre et réservé aux initiés. Les plans de campagne et de concentration (...) peuvent être le principe initial de la défaite. Tout cela, c'est un peu technique pour toi, me dit-il (Proust, Guermantes 2, 1921, p. 116).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. La science exacte n'est autre chose que le résultat de l'expérience de tous les hommes raisonnée, constatée, et démontrée dans des termes dont le technique vous effraie à tort (Sand, Compagn. Tour de Fr., 1840, p. 38).
En compos. Un simple déséquilibre, et la mécanique est faussée. Le 100 m nage libre est devenu une épreuve hyper-technique (Le Point, 2 août 1976, p. 24, col. 2).Il lui avait fallu entendre, dans l'après-midi, un réquisitoire ultra-technique contre son projet de nationalisations (Le Nouvel Observateur, 12 sept. 1981, p. 21, col. 2).
II. − Subst. fém.
A. − [Dans l'art, dans une activité, dans un métier] Ensemble des procédés propres à une activité et permettant d'obtenir un résultat concret. Synon. art, métier, pratique1.Techniques artisanales, modernes, traditionnelles; parler technique; l'histoire des techniques.
1. [Dans l'art] Ensemble des procédés propres à une certaine forme d'art, à l'utilisation de certains supports, à une école. Technique très sûre; technique des impressionnistes. On confond dans tous les arts esthétique et technique (Lhote, Peint., 1950, p. 94).[Dans l'art de l'écriture, de l'écrivain] Mais ses romans sont d'une technique, d'une construction parfaites: Cinq-Mars est bâti aussi savamment que Quentin Durward (ce n'est pas un mince éloge) (Thibaudet, Réflex. litt., 1936, p. 33).Je les obtiens [les poèmes] (...) par une technique nouvelle, ça s'appelle l'écriture automatique (Sartre, Mur, 1939, p. 162).[Dans les arts graph.] Technique de transfert; techniques d'expression; techniques graphiques, picturales; technique du pochoir (Éduc. 1979). Il est des fanatiques de la peinture qui poussent le préjugé de la technique jusqu'à ne s'intéresser dans un tableau, qu'à la matière et au coup de pinceau (Lhote, Peint., 1950, p. 203).
a) MUS. Ensemble des procédés mis en œuvre ou exigés par l'emploi de la voix, d'un instrument, d'un orchestre et/ou pour l'exécution d'une œuvre. Technique du violon, du chant; technique orchestrale, vocale. [Carl Czerny] possédant comme nul autre, la technique et la pensée de toutes les sonates de Beethoven (Rolland, Beethoven, t. 1, 1937, p. 99).Cette souplesse particulière et délicatesse du poignet, exigée par la technique de Chopin (Gide, Journal, 1930, p. 987).
b) DANSE. Technique de la danse. Un sommet de la technique classique (...) la nouveauté apportée par Marie Taglioni et par son romantisme (...) tient plus au style qu'à la technique (Brillant, Probl. danse, 1953, p. 182).
2. SPORTS. Technique du ski; technique alpine, himalayenne. Technique des nages. Le crawl. C'est actuellement le style de nage utilisé pour les épreuves dites de « nage libre » car c'est le plus rapide (Jeux et sports, 1967, p. 1564).
3. [Dans la pédag., la rech., la sociol.]
a) PÉDAG. Technique éducative, pédagogique; techniques de communication, d'expression; techniques d'enseignement automatisées. Impérieuse nécessité économique et sociale d'une transformation organique et générale des techniques d'enseignement (L. Cros, Explosion scol., 1961, p. 100).
b) SOCIOL. Technique de l'interview. Technique d'enquête. ,,Moyen de recueillir des informations au cours d'une enquête`` (Cham. 1969). Dans ce chapitre, consacré aux techniques de l'enquête sociologique, il a semblé opportun de préciser, d'abord, la distinction entre les concepts de méthode et de technique (Traité sociol., 1967, p. 135).
4. [Dans divers métiers] Technique de fabrication; la technique de la boucherie. La nouveauté, de portée incalculable, qui s'est produite au XVesiècle dans la technique du livre: le remplacement des procédés manuels par les procédés mécaniques (Civilis. écr., 1939, p. 14-4).
B. − Souvent au plur. Ensemble de procédés méthodiques reposant sur des connaissances scientifiques et permettant des réalisations concrètes. Technique fine, grossière, originale, précieuse, rapide, solide, sophistiquée; techniques perfectionnées, variées; l'École Nationale Supérieure des Techniques Avancées (ENSTA); utiliser une/des technique(s); mettre en jeu, mettre en œuvre une/des technique(s). La première catégorie de faits étudie les objets qui servent d'intermédiaires entre l'homme et la nature et qui donnent à l'être humain une plus grande efficacité d'action sur son milieu. Ces faits se rapportent aux techniques et donnent naissance à la technologie (Hist. sc., 1957, p. 1493).Une société rationalisée qui use systématiquement des sciences et des techniques pour accroître le pouvoir des hommes sur le monde extérieur (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 327).
1. Techniques audio-visuelles. Ensemble des moyens de diffusion qui font appel aux images visuelles et sonores (d'apr. Pag. 1969).
2. [À propos de disciplines d'enseign.] Les universités sont pluridisciplinaires et doivent associer autant que possible les arts et les lettres aux sciences et aux techniques (Loi orient. Enseign. sup., 1968, p. 6).
3. [Avec l'art. déf.] Ensemble des applications de la science, de ses réflexions théoriques et de l'utilisation des ressources naturelles pour l'exercice d'activités productrices. Les progrès de la technique. Voyageurs endormis, ayant confiance dans la technique, balancés par les wagons qui se dandinent sur leurs boggies (Giono, Poids du ciel, 1938, p. 101).V. supra I A 2 a ex. de Schwartz.
P. méton. Le monde de la technique. Ensemble des personnes participant au développement, aux progrès de la technique. Un Comité de l'Énergie Atomique, composé de personnalités du monde de la science et de la technique et de hauts fonctionnaires (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 75).
4. Technique industrielle. Ensemble des procédés de mise en œuvre et d'utilisation d'outils, de machines, et de méthodes d'organisation du travail permettant d'effectuer la production industrielle, la fabrication de biens (d'apr. Cabanne Géogr. 1984).
5. [Dans diverses sc. et spécialités] Technique radioélectrique; évolution des techniques nucléaires, spatiales; technique du son; technique de forage, de sondage. Ce progrès vers la rigueur s'accompagne, chez Euclide, d'une stagnation, et même sur certains points d'un recul, en ce qui concerne la technique du calcul algébrique (Bourbaki, Hist. math., 1960, p. 69).L'évolution de la technique nucléaire dans les années à venir est aussi difficile à prévoir que le futur de la politique atomique internationale (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 260).
a) [Dans des loc. subst.]
α) Technique de pointe. Technique mettant en jeu des connaissances, des processus très avancés. Une super technique de pointe, mais si peu contraignante qu'il suffit d'un œil pour cadrer l'image et d'un doigt pour prendre la photo (Le Point, 21 mai 1979, p. 203, col. 3).
β) Techniques douces. Techniques relevant de méthodes naturelles, recommandées par l'écologie. Projet social que les « écologistes » associent aux « techniques douces »: diversification des sources d'énergie et décentralisation en de petites unités locales (Le Sauvage, janv. 1976, p. 95, col. 2).
b) DR., ÉCON., GESTION. La hausse des salaires (...) doit alors [en période de baisse de la demande de remplacement] être contenue par les techniques de blocage des salaires ou d'échelle mobile légale (Univers écon. et soc., 1960, p. 46-4).
Techniques de gestion. ,,Application à la gestion et à la direction des entreprises de disciplines scientifiques et de techniques telles que statistique, recherche opérationnelle, simulation`` (Luca Micro-informat. 1984).
Technique juridique. ,,Ensemble des moyens juridiques (formulation de la règle, application par les praticiens) permettant la réalisation du droit dans un but déterminé`` (Jur. 1981, 1985).
c) MÉD., BIOL., PSYCHANAL. Depuis que les techniques pastoriennes ont été instituées, c'est-à-dire depuis que l'on sait se prémunir contre les germes, on n'a jamais vu naître un corpuscule organique dans un milieu préalablement stérilisé (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p. 26).Pavlov (...) perfectionna la technique des fistules gastrique et pancréatique expérimentales (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 643).
Technique du double contraste. ,,Technique consistant à remplir une cavité digestive d'air et à tapisser ses parois d'une fine couche de produit opaque`` (Méd. Biol. Suppl. 1982).
Technique de + n. propre.Technique de Cournand, de Soulier et Le Bolloch. (Ds Méd. Biol. t. 3 1972).
BIOL., rare. Ensemble de processus par lesquels s'accomplit une fonction biologique (d'apr. Lal. 1968).
CHIR. ,,Ensemble des temps opératoires qui constituent une opération`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Techniques chirurgicales. La même opération peut être exécutée selon des techniques différentes (Man.-Man.Méd.1977, 1980).Rudberg, Magnus et Regnault qui, grâce à un appareillage très soigné et à une technique opératoire de plus en plus méthodique et rigoureuse, perfectionnèrent les résultats de Gay-Lussac (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 265).
PSYCHOL., PSYCHANAL. Technique active. Technique de traitement analytique selon laquelle ,,l'analyste, ne limitant plus son action à ses interprétations, formule des injonctions et des prohibitions concernant certains comportements répétitifs de l'analyse`` (Lapl.-Pont. 1967). La technique active est liée au nom de Ferenozi qui tenta de codifier l'activité de l'analyste et de tracer des règles pour donner des conseils et des défenses (Choisy, Psychanal., 1950, p. 206).Technique projective. ,,Étude de la personnalité d'un sujet en situation suivant le sens qu'il donne à cette situation et qu'il ressent au cours de sa réponse à cette situation (d'après Franck)`` (Ancelin Sc. hum. 1982).
C. − Au sing. Technique (de qqn)
1. Ensemble des procédés individuels propres à une personne, en particulier à un artiste. Analyser la technique de l'artiste; technique de chef d'orchestre. Il est impossible de bien jouer de l'orgue si l'on n'a pas acquis préalablement une réelle technique de pianiste (Dupré, Improv. orgue, 1925, p. 1).Il me faut user de toute ma technique d'homme de lettres pour fabriquer une phrase qui n'ait l'air de rien et ne puisse froisser personne (T'Serstevens, Itinér. esp., 1933, p. 209).
2. Savoir-faire (de quelqu'un), habileté (à pratiquer une activité). Technique incomplète, nouvelle, particulière, rudimentaire, savante; acquérir, adopter une technique. Car c'était la première fois qu'il se livrait à ce sport et il n'était pas encore très sûr de sa technique (Queneau, Enf. du limon, 1938, p. 12).
Fam. Il est fréquent qu'un jeune délinquant ait trouvé, au cinéma, tel « truc » ou telle « technique » qu'il a employés, mais cela ne prouve pas que ce soit à l'origine du trouble qui l'a conduit à agir (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p. 9, col. 4).
[Dans des loc.] Manière de faire en vue d'obtenir un résultat. Synon. procédé, recette, truc1(fam.).Vous ne dormez donc pas?Si, mais peu, et avec intensité.Comment est-ce possible? (...)Toute une technique. Très calé (Queneau, Loin Rueil, 1944, p. 95).Avoir la technique. Synon. savoir s'y prendre (v. ce mot 3eSection III); fam. savoir y faire (v. faire1II B 1).Pierre, je le giflerais quand il prend son air fat et qu'il dit: « J'ai la technique » (Sartre, Mur, 1939, p. 124).
REM. 1.
Technicisation, subst. fém.,rare. Action de techniciser; résultat de cette action. La connaissance philosophique voit sa place descendre encore dans l'échelle des genres de connaissance, de même qu'elle subit une technicisation et une politisation qui ne vont pas sans inquiéter (Traité sociol., 1968, p. 132).
2.
Technicisme, subst. masc.,rare. Tendance à accorder à la technique, à la technicisation une place prédominante dans l'ensemble des activités. Nous, poètes et musiciens futuristes: condamnons la musique qui aboutit fatalement au fétichisme de la forme préposée, au virtuosisme ou au technicisme (Arts et litt., 1935, p. 64-8).
3.
Techniciste, adj.Qui relève du technicisme. [L'organisation] était au départ le type même de l'illusion techniciste. Son échec à réduire l'homme à un élément d'une machinerie faisait émerger le « facteur humain » (Traité sociol., 1967, p. 448).
Prononc. et Orth.: [tεknik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. 1684-87 grammairien technique « celui qui enseigne les principes de la grammaire » (Bayle, Nouvelles de la République des Lettres ds Trév. 1752); 2. 1721 vers techniques « vers faits pour aider la mémoire » (Trév.); 3. 1750 termes ou mots techniques « mots qui ont été inventés pour exprimer tout ce qui appartient aux arts » (Prév.); 1784 langue technique du théâtre (Diderot, Paradoxe sur le comédien, p. 305); 4. a) 1788 « qui, dans le domaine de l'art, concerne les procédés de travail » (Abbé Barthelemy, Voyage du Jeune Anacharsis, t. 2, p. 124); b) 1878 « qui utilise un vocabulaire spécialisé » (Goncourt, Journal, p. 1007: La voilà qui questionne et se moque, jusqu'au moment où le vieux Giraud devient si technique, qu'elle se lève et va retrouver les mères sentimentales); 5. 1883 enseignement technique (Arrêté du 9 oct., in L'Enseignement technique en France, I, p. 70 ds Quem. DDL t. 21, s.v. enseignement); 6. 1926 « qui concerne les applications de la science » (Ch. Gide, Cours d'écon. pol., Paris, Sirey, p. 126). B. Subst. 1. masc. 1744 « caractère de ce qui est technique » (P. Bassuel, Mém. hist. et prat. sur les fractures de la rotule); 2. fém. a) 1842 « science » (Ac. Compl.); b) 1846 « ensemble des procédés qu'on doit méthodiquement employer pour un art » (Baudel., Salon, p. 99); c) 1908 « manière de faire » (Miomandre, Écrit sur eau, p. 156: On se demande comment c'est cuisiné. Mâtin! Mon cher, vous en avez, une technique). Empr. au gr. τ ε χ ν ι κ ο ́ ς « qui concerne un art » dér. de τ ε χ ́ ν η « art manuel ». Fréq. abs. littér.: 1 668. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 259, b) 555; xxes.: a) 1 074, b) 5 930.
DÉR.
Techniciser, verbe trans.,rare. Rendre technique, doter de moyens techniques. Assez souvent technicisée et politisée, elle [la connaissance scientifique] finit par dépendre de l'organisation privée ou publique de la recherche (Traité sociol., 1968, p. 131).Une industrie qui va jusqu'à (...) techniciser notre style de vie personnel (R. Bordier, Le Progrès: pour qui?1973ds Gilb. 1980).Empl. pronom. Cette connaissance [d'Autrui, des Nous, des groupes et des sociétés] pourra se mécaniser et se techniciser en abusant des concepts formels, pour être ainsi de nouveau refoulée, ou au contraire, se voir promue dans l'échelle des connaissances (Traité sociol., 1968, p. 132).− [tεknisize], (il) technicise [-si:z]. − 1reattest. 1968 id.; de technique, suff. -iser*.
BBG.Agron (P.). C'est un métier que fabriquer des mots. Leb. Spr. 1977, t. 22, p. 8. − Berthet (F.). Ling. et techn. d'expression... Ét. Ling. appl. 1974, no14, pp. 25-26. − Gall. 1955, p. 123. − Quem. DDL t. 15, 21 (s.v. enseignement), 27, 36.

Technique : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TECHNIQUE, adj. et subst. fém.

I. − Adjectif
A. −
1. Qui concerne les applications de la science, de la connaissance scientifique ou théorique, dans les réalisations pratiques, les productions industrielles et économiques. Connaissances techniques; milieu technique; recherche scientifique et technique; développement, équipement technique d'un pays; sociétés techniques et industrielles; progrès techniques de l'informatique. L'importance et le développement des sciences techniques tiennent à diverses particularités de l'état des nations civilisées (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p. 508).L'histoire de la grande réussite scientifique et technique du Manhattan District (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 60).
2. Spécialement
a) [Dans l'enseign., la rech.] Qui concerne la transmission du savoir, dans le cadre ainsi défini. Donner une formation générale d'ingénieur et une spécialisation technique aux jeunes gens qui se destinent aux différentes industries agricoles et alimentaires (Encyclop. éduc., 1960, p. 235).
En partic. Enseignement technique. Enseignement ,,qui, outre l'enseignement général, donne aux élèves une formation, une qualification professionnelle orientées vers un secteur ou un métier déterminés`` (Éduc. 1979). Synon. enseignement technologique*.V. enseignement A 3 a ex. de Sartre.
P. ell., empl. subst. masc. Cela évitera: que de nombreux enfants, qui n'ont fait que des études scientifiques ou littéraires, n'aient aucune idée de ce qu'est la technique (...); que d'autres, parce qu'ils sont considérés comme peu doués dans les études humanistes, soient rejetés vers le technique (B. Schwartz, Réflex. prospectives, 1969, p. 18).
P. méton. [En parlant d'établissements, des classes, des examens, des enseignements, des enseignants] Le personnel technique des laboratoires; collèges d'enseignement technique; lycées techniques. Classe de (...) 1retechnique mathématiques (Bac technique A-1repartie) (Encyclop. éduc., 1960, p. 168).
b) [Dans l'écon., l'industr.]
α) [En parlant de services, de pers.; p. oppos. à commercial, social, scientifique] Directeur technique et commercial; comité technique; département, direction technique d'une entreprise; les services techniques d'une entreprise; les administrations techniques de l'État. INDUSTR. Agent technique. Agent professionnel généralement possesseur du brevet d'études industrielles (d'apr. Branc. Écon. 1978, s.v. technicien). ADMIN. MÉD. Aide technique de laboratoire (Sournia 1973, s.v. technicien de laboratoire).
[P. oppos. à politique] Ministères techniques; conseiller technique d'un ministère. Le général Joffre, conseiller technique du gouvernement (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 427).
β) [En parlant de secours organisés] Coopération technique; assistance technique aux pays du Tiers-Monde, aux pays en voie de développement. La France fait (...) un effort en vue de l'assistance technique aux pays moins avancés dans les domaines de la prospection de l'uranium (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 253).
3. Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. [La sociologie] se borne à considérer le social, excluant le pur individuel et le pur technique (Traité sociol., 1968, p. 96).
B. − Qui est relatif aux procédés utilisés pour la réalisation d'une activité particulière, au savoir-faire requis pour la maîtrise d'une tâche, d'une activité. Procédés techniques; importance technique; difficultés techniques de qqc.; compétence, habileté, qualification technique de qqn. L'ouvrier est réduit à ne pas dépasser les mécanismes; tout au plus lui tolère-t-on l'adresse technique (Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 36).Grands moyens techniques de diffusion de la culture; presse, radio, cinéma, télévision (Cacérès, Hist. éduc. pop., 1964, p. 180).
1. SPORTS
a) BOXE. K.O.* technique.
b) BASKET-BALL. Faute technique. ,,Infraction à l'esprit du jeu, sans contact avec l'adversaire`` (Petiot 1982, s.v. basket-ball).
2. Domaines artist.Analyse technique d'une œuvre; éducation technique d'un artiste, d'un musicien; perfection technique d'un ballet, d'un artiste. Le problème technique essentiel de Cézanne fut de suggérer le volume, la profondeur (Lhote, Peint. d'abord, 1942, p. 127).Dans l'œuvre d'art sans âme il y a au moins la perfection technique (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 66).
Dessin technique. ,,Toute expression graphique, exécutée dans un but d'étude et de définition, selon des règles précises, de tracé et de représentation, en rapport avec l'objet étudié ou défini et le but poursuivi`` (Bég. Dessin 1978). Synon. dessin technologique*.
Phrasé technique. De même que chacun de nous coordonne ses mouvements, le plus souvent inconsciemment, de même on groupe les gestes et les rythmes pour l'exécution d'une œuvre. Opéré consciencieusement, ce regroupement s'appelle Phrasé Technique (Roës, Techn. piano, 1935, pp. 69-70).
Empl. subst. masc. vieilli. Partie technique (d'un art). Ainsi que je le fais toujours lorsqu'il s'agit de musiquema totale incompétence m'écartant délibérément du technique − je ne m'occupe que des climats sentimentaux et spirituels (Du Bos, Journal, 1928, p. 53).
PEINT. Je lisais à la porte de l'atelier le nom de Georges Hayter, gravé sur une carte huilée: déjà le peintre se révélait par quelque chose du technique de son art (Balzac, Œuvres div., t. 2, 1830, p. 6).Écoles. Ce qu'elles se proposent avant tout: imitation d'un certain technique régnant (Delacroix, Journal, 1857, p. 20).
C. − Qui concerne le fonctionnement d'un appareil ou d'une installation, un processus ou un mécanisme. Développements, moyens techniques. Le commandant du ballon est (...) un officier aérostier (...); il est chargé uniquement de la manœuvre technique de l'aérostat (Marchis, Nav. aér., 1904, p. 415).Les problèmes techniques posés par les retransmissions théâtrales n'ont jamais constitué un obstacle grave (Annuaire radio, 1933, p. 102).
[P. méton.] Chômage* technique.
AVIAT., MAR. Escale technique. Escale destinée à permettre à un avion ou un bateau de faire des réparations ou de se ravitailler. (Ds Rob. 1985).
Incident technique. V. incident2A.Le rideau se leva enfin sur « Orphée ». Pour retomber aussitôt, à la suite d'un « incident technique » survenu au pupitre de relief (Schaeffer, Rech. mus. concr., 1952, p. 109).
D. − [P. oppos. à général, commun, courant] Qui relève d'une activité ou d'une discipline spécialisée, et suppose des connaissances spécifiques. Dictionnaire, ouvrage, revue technique; discussion technique. La presse technique. Il y a tout de même des gens qui ont misé toute leur passion sur une technique et pour qui s'édite une presse technique fort abondante (Civilis. écr., 1939, p. 36-13).Ces cours s'adressent à des auditeurs qui possèdent une solide culture générale et technique (Encyclop. éduc., 1960, p. 178).
1. Qui n'est employé, exprimé que par les spécialistes d'un domaine particulier. Expression, mot, terminologie technique; langages, vocabulaires techniques; sens technique d'un mot; termes techniques d'une langue. Le nom technique de cette espèce de bouclier flottant est muleta (Gautier, Tra los montes, 1843, p. 78).On parle de langues techniques, de langues scientifiques ou de langues de spécialités comme on parle de vocabulaires scientifiques ou de vocabulaires de spécialités (D. D. L.1976):
L'appartenance d'un vocable à un domaine technique est acquise par le fait d'être utilisé dans une communication à thème et en situation techniques. Cela suffit à lui conférer la qualité de terme technique. B. Quemadads Hist. des techn., 1978, pp. 1148-1149 [Encyclop. de la Pléiade].
2. Vers techniques. Vers qui contiennent l'expression d'une règle, d'une définition ou d'un principe, l'apprentissage de ces derniers étant ainsi facilité sous cette forme. Les racines grecques sont en vers techniques (Ac.).On rencontre tous les tableaux relatifs à la fondation et à l'histoire de Lucerne (...). Sous chaque tableau, quatre vers techniques pour aider la mémoire (Michelet, Journal, 1838, p. 259).
3. P. méton. Qui, du fait de son caractère spécialisé, est difficile à comprendre et réservé aux initiés. Les plans de campagne et de concentration (...) peuvent être le principe initial de la défaite. Tout cela, c'est un peu technique pour toi, me dit-il (Proust, Guermantes 2, 1921, p. 116).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. La science exacte n'est autre chose que le résultat de l'expérience de tous les hommes raisonnée, constatée, et démontrée dans des termes dont le technique vous effraie à tort (Sand, Compagn. Tour de Fr., 1840, p. 38).
En compos. Un simple déséquilibre, et la mécanique est faussée. Le 100 m nage libre est devenu une épreuve hyper-technique (Le Point, 2 août 1976, p. 24, col. 2).Il lui avait fallu entendre, dans l'après-midi, un réquisitoire ultra-technique contre son projet de nationalisations (Le Nouvel Observateur, 12 sept. 1981, p. 21, col. 2).
II. − Subst. fém.
A. − [Dans l'art, dans une activité, dans un métier] Ensemble des procédés propres à une activité et permettant d'obtenir un résultat concret. Synon. art, métier, pratique1.Techniques artisanales, modernes, traditionnelles; parler technique; l'histoire des techniques.
1. [Dans l'art] Ensemble des procédés propres à une certaine forme d'art, à l'utilisation de certains supports, à une école. Technique très sûre; technique des impressionnistes. On confond dans tous les arts esthétique et technique (Lhote, Peint., 1950, p. 94).[Dans l'art de l'écriture, de l'écrivain] Mais ses romans sont d'une technique, d'une construction parfaites: Cinq-Mars est bâti aussi savamment que Quentin Durward (ce n'est pas un mince éloge) (Thibaudet, Réflex. litt., 1936, p. 33).Je les obtiens [les poèmes] (...) par une technique nouvelle, ça s'appelle l'écriture automatique (Sartre, Mur, 1939, p. 162).[Dans les arts graph.] Technique de transfert; techniques d'expression; techniques graphiques, picturales; technique du pochoir (Éduc. 1979). Il est des fanatiques de la peinture qui poussent le préjugé de la technique jusqu'à ne s'intéresser dans un tableau, qu'à la matière et au coup de pinceau (Lhote, Peint., 1950, p. 203).
a) MUS. Ensemble des procédés mis en œuvre ou exigés par l'emploi de la voix, d'un instrument, d'un orchestre et/ou pour l'exécution d'une œuvre. Technique du violon, du chant; technique orchestrale, vocale. [Carl Czerny] possédant comme nul autre, la technique et la pensée de toutes les sonates de Beethoven (Rolland, Beethoven, t. 1, 1937, p. 99).Cette souplesse particulière et délicatesse du poignet, exigée par la technique de Chopin (Gide, Journal, 1930, p. 987).
b) DANSE. Technique de la danse. Un sommet de la technique classique (...) la nouveauté apportée par Marie Taglioni et par son romantisme (...) tient plus au style qu'à la technique (Brillant, Probl. danse, 1953, p. 182).
2. SPORTS. Technique du ski; technique alpine, himalayenne. Technique des nages. Le crawl. C'est actuellement le style de nage utilisé pour les épreuves dites de « nage libre » car c'est le plus rapide (Jeux et sports, 1967, p. 1564).
3. [Dans la pédag., la rech., la sociol.]
a) PÉDAG. Technique éducative, pédagogique; techniques de communication, d'expression; techniques d'enseignement automatisées. Impérieuse nécessité économique et sociale d'une transformation organique et générale des techniques d'enseignement (L. Cros, Explosion scol., 1961, p. 100).
b) SOCIOL. Technique de l'interview. Technique d'enquête. ,,Moyen de recueillir des informations au cours d'une enquête`` (Cham. 1969). Dans ce chapitre, consacré aux techniques de l'enquête sociologique, il a semblé opportun de préciser, d'abord, la distinction entre les concepts de méthode et de technique (Traité sociol., 1967, p. 135).
4. [Dans divers métiers] Technique de fabrication; la technique de la boucherie. La nouveauté, de portée incalculable, qui s'est produite au XVesiècle dans la technique du livre: le remplacement des procédés manuels par les procédés mécaniques (Civilis. écr., 1939, p. 14-4).
B. − Souvent au plur. Ensemble de procédés méthodiques reposant sur des connaissances scientifiques et permettant des réalisations concrètes. Technique fine, grossière, originale, précieuse, rapide, solide, sophistiquée; techniques perfectionnées, variées; l'École Nationale Supérieure des Techniques Avancées (ENSTA); utiliser une/des technique(s); mettre en jeu, mettre en œuvre une/des technique(s). La première catégorie de faits étudie les objets qui servent d'intermédiaires entre l'homme et la nature et qui donnent à l'être humain une plus grande efficacité d'action sur son milieu. Ces faits se rapportent aux techniques et donnent naissance à la technologie (Hist. sc., 1957, p. 1493).Une société rationalisée qui use systématiquement des sciences et des techniques pour accroître le pouvoir des hommes sur le monde extérieur (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 327).
1. Techniques audio-visuelles. Ensemble des moyens de diffusion qui font appel aux images visuelles et sonores (d'apr. Pag. 1969).
2. [À propos de disciplines d'enseign.] Les universités sont pluridisciplinaires et doivent associer autant que possible les arts et les lettres aux sciences et aux techniques (Loi orient. Enseign. sup., 1968, p. 6).
3. [Avec l'art. déf.] Ensemble des applications de la science, de ses réflexions théoriques et de l'utilisation des ressources naturelles pour l'exercice d'activités productrices. Les progrès de la technique. Voyageurs endormis, ayant confiance dans la technique, balancés par les wagons qui se dandinent sur leurs boggies (Giono, Poids du ciel, 1938, p. 101).V. supra I A 2 a ex. de Schwartz.
P. méton. Le monde de la technique. Ensemble des personnes participant au développement, aux progrès de la technique. Un Comité de l'Énergie Atomique, composé de personnalités du monde de la science et de la technique et de hauts fonctionnaires (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 75).
4. Technique industrielle. Ensemble des procédés de mise en œuvre et d'utilisation d'outils, de machines, et de méthodes d'organisation du travail permettant d'effectuer la production industrielle, la fabrication de biens (d'apr. Cabanne Géogr. 1984).
5. [Dans diverses sc. et spécialités] Technique radioélectrique; évolution des techniques nucléaires, spatiales; technique du son; technique de forage, de sondage. Ce progrès vers la rigueur s'accompagne, chez Euclide, d'une stagnation, et même sur certains points d'un recul, en ce qui concerne la technique du calcul algébrique (Bourbaki, Hist. math., 1960, p. 69).L'évolution de la technique nucléaire dans les années à venir est aussi difficile à prévoir que le futur de la politique atomique internationale (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 260).
a) [Dans des loc. subst.]
α) Technique de pointe. Technique mettant en jeu des connaissances, des processus très avancés. Une super technique de pointe, mais si peu contraignante qu'il suffit d'un œil pour cadrer l'image et d'un doigt pour prendre la photo (Le Point, 21 mai 1979, p. 203, col. 3).
β) Techniques douces. Techniques relevant de méthodes naturelles, recommandées par l'écologie. Projet social que les « écologistes » associent aux « techniques douces »: diversification des sources d'énergie et décentralisation en de petites unités locales (Le Sauvage, janv. 1976, p. 95, col. 2).
b) DR., ÉCON., GESTION. La hausse des salaires (...) doit alors [en période de baisse de la demande de remplacement] être contenue par les techniques de blocage des salaires ou d'échelle mobile légale (Univers écon. et soc., 1960, p. 46-4).
Techniques de gestion. ,,Application à la gestion et à la direction des entreprises de disciplines scientifiques et de techniques telles que statistique, recherche opérationnelle, simulation`` (Luca Micro-informat. 1984).
Technique juridique. ,,Ensemble des moyens juridiques (formulation de la règle, application par les praticiens) permettant la réalisation du droit dans un but déterminé`` (Jur. 1981, 1985).
c) MÉD., BIOL., PSYCHANAL. Depuis que les techniques pastoriennes ont été instituées, c'est-à-dire depuis que l'on sait se prémunir contre les germes, on n'a jamais vu naître un corpuscule organique dans un milieu préalablement stérilisé (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p. 26).Pavlov (...) perfectionna la technique des fistules gastrique et pancréatique expérimentales (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 643).
Technique du double contraste. ,,Technique consistant à remplir une cavité digestive d'air et à tapisser ses parois d'une fine couche de produit opaque`` (Méd. Biol. Suppl. 1982).
Technique de + n. propre.Technique de Cournand, de Soulier et Le Bolloch. (Ds Méd. Biol. t. 3 1972).
BIOL., rare. Ensemble de processus par lesquels s'accomplit une fonction biologique (d'apr. Lal. 1968).
CHIR. ,,Ensemble des temps opératoires qui constituent une opération`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Techniques chirurgicales. La même opération peut être exécutée selon des techniques différentes (Man.-Man.Méd.1977, 1980).Rudberg, Magnus et Regnault qui, grâce à un appareillage très soigné et à une technique opératoire de plus en plus méthodique et rigoureuse, perfectionnèrent les résultats de Gay-Lussac (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 265).
PSYCHOL., PSYCHANAL. Technique active. Technique de traitement analytique selon laquelle ,,l'analyste, ne limitant plus son action à ses interprétations, formule des injonctions et des prohibitions concernant certains comportements répétitifs de l'analyse`` (Lapl.-Pont. 1967). La technique active est liée au nom de Ferenozi qui tenta de codifier l'activité de l'analyste et de tracer des règles pour donner des conseils et des défenses (Choisy, Psychanal., 1950, p. 206).Technique projective. ,,Étude de la personnalité d'un sujet en situation suivant le sens qu'il donne à cette situation et qu'il ressent au cours de sa réponse à cette situation (d'après Franck)`` (Ancelin Sc. hum. 1982).
C. − Au sing. Technique (de qqn)
1. Ensemble des procédés individuels propres à une personne, en particulier à un artiste. Analyser la technique de l'artiste; technique de chef d'orchestre. Il est impossible de bien jouer de l'orgue si l'on n'a pas acquis préalablement une réelle technique de pianiste (Dupré, Improv. orgue, 1925, p. 1).Il me faut user de toute ma technique d'homme de lettres pour fabriquer une phrase qui n'ait l'air de rien et ne puisse froisser personne (T'Serstevens, Itinér. esp., 1933, p. 209).
2. Savoir-faire (de quelqu'un), habileté (à pratiquer une activité). Technique incomplète, nouvelle, particulière, rudimentaire, savante; acquérir, adopter une technique. Car c'était la première fois qu'il se livrait à ce sport et il n'était pas encore très sûr de sa technique (Queneau, Enf. du limon, 1938, p. 12).
Fam. Il est fréquent qu'un jeune délinquant ait trouvé, au cinéma, tel « truc » ou telle « technique » qu'il a employés, mais cela ne prouve pas que ce soit à l'origine du trouble qui l'a conduit à agir (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p. 9, col. 4).
[Dans des loc.] Manière de faire en vue d'obtenir un résultat. Synon. procédé, recette, truc1(fam.).Vous ne dormez donc pas?Si, mais peu, et avec intensité.Comment est-ce possible? (...)Toute une technique. Très calé (Queneau, Loin Rueil, 1944, p. 95).Avoir la technique. Synon. savoir s'y prendre (v. ce mot 3eSection III); fam. savoir y faire (v. faire1II B 1).Pierre, je le giflerais quand il prend son air fat et qu'il dit: « J'ai la technique » (Sartre, Mur, 1939, p. 124).
REM. 1.
Technicisation, subst. fém.,rare. Action de techniciser; résultat de cette action. La connaissance philosophique voit sa place descendre encore dans l'échelle des genres de connaissance, de même qu'elle subit une technicisation et une politisation qui ne vont pas sans inquiéter (Traité sociol., 1968, p. 132).
2.
Technicisme, subst. masc.,rare. Tendance à accorder à la technique, à la technicisation une place prédominante dans l'ensemble des activités. Nous, poètes et musiciens futuristes: condamnons la musique qui aboutit fatalement au fétichisme de la forme préposée, au virtuosisme ou au technicisme (Arts et litt., 1935, p. 64-8).
3.
Techniciste, adj.Qui relève du technicisme. [L'organisation] était au départ le type même de l'illusion techniciste. Son échec à réduire l'homme à un élément d'une machinerie faisait émerger le « facteur humain » (Traité sociol., 1967, p. 448).
Prononc. et Orth.: [tεknik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. 1684-87 grammairien technique « celui qui enseigne les principes de la grammaire » (Bayle, Nouvelles de la République des Lettres ds Trév. 1752); 2. 1721 vers techniques « vers faits pour aider la mémoire » (Trév.); 3. 1750 termes ou mots techniques « mots qui ont été inventés pour exprimer tout ce qui appartient aux arts » (Prév.); 1784 langue technique du théâtre (Diderot, Paradoxe sur le comédien, p. 305); 4. a) 1788 « qui, dans le domaine de l'art, concerne les procédés de travail » (Abbé Barthelemy, Voyage du Jeune Anacharsis, t. 2, p. 124); b) 1878 « qui utilise un vocabulaire spécialisé » (Goncourt, Journal, p. 1007: La voilà qui questionne et se moque, jusqu'au moment où le vieux Giraud devient si technique, qu'elle se lève et va retrouver les mères sentimentales); 5. 1883 enseignement technique (Arrêté du 9 oct., in L'Enseignement technique en France, I, p. 70 ds Quem. DDL t. 21, s.v. enseignement); 6. 1926 « qui concerne les applications de la science » (Ch. Gide, Cours d'écon. pol., Paris, Sirey, p. 126). B. Subst. 1. masc. 1744 « caractère de ce qui est technique » (P. Bassuel, Mém. hist. et prat. sur les fractures de la rotule); 2. fém. a) 1842 « science » (Ac. Compl.); b) 1846 « ensemble des procédés qu'on doit méthodiquement employer pour un art » (Baudel., Salon, p. 99); c) 1908 « manière de faire » (Miomandre, Écrit sur eau, p. 156: On se demande comment c'est cuisiné. Mâtin! Mon cher, vous en avez, une technique). Empr. au gr. τ ε χ ν ι κ ο ́ ς « qui concerne un art » dér. de τ ε χ ́ ν η « art manuel ». Fréq. abs. littér.: 1 668. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 259, b) 555; xxes.: a) 1 074, b) 5 930.
DÉR.
Techniciser, verbe trans.,rare. Rendre technique, doter de moyens techniques. Assez souvent technicisée et politisée, elle [la connaissance scientifique] finit par dépendre de l'organisation privée ou publique de la recherche (Traité sociol., 1968, p. 131).Une industrie qui va jusqu'à (...) techniciser notre style de vie personnel (R. Bordier, Le Progrès: pour qui?1973ds Gilb. 1980).Empl. pronom. Cette connaissance [d'Autrui, des Nous, des groupes et des sociétés] pourra se mécaniser et se techniciser en abusant des concepts formels, pour être ainsi de nouveau refoulée, ou au contraire, se voir promue dans l'échelle des connaissances (Traité sociol., 1968, p. 132).− [tεknisize], (il) technicise [-si:z]. − 1reattest. 1968 id.; de technique, suff. -iser*.
BBG.Agron (P.). C'est un métier que fabriquer des mots. Leb. Spr. 1977, t. 22, p. 8. − Berthet (F.). Ling. et techn. d'expression... Ét. Ling. appl. 1974, no14, pp. 25-26. − Gall. 1955, p. 123. − Quem. DDL t. 15, 21 (s.v. enseignement), 27, 36.

Technique : définition du Wiktionnaire

Nom commun

technique \tɛk.nik\ féminin

  1. Manière d’accomplir une tâche qui n’est pas immédiatement évidente.
    • Nos dragages pratiqués suivant une technique un peu nouvelle avec de vieilles dragues réformées, nous permirent de rapporter de nombreux et très volumineux échantillons géologiques. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • À Lodi, j’ai rencontré mon ami de Milly, […], torturé par les « paras » lui aussi, mais suivant une nouvelle technique : il fut attaché nu, sur une chaise métallique où passait le courant électrique; […]. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Avec le boulonnage, le soudage peut être considéré aujourd'hui comme une technique d'assemblage standard dans la construction en acier. — (Helmut C. Schulitz, ‎Werner Sobek & ‎Karl J. Habermann, Construire en acier, PPUR presses polytechniques, 2003, p. 134)
    • Le polypropylène est difficilement collable. La technique adoptée est la soudure au miroir ou par rotation. — (Marc Carrega & ‎Vincent Verney, Matières plastiques, Dunod, 2012, 3e éd., p.117)
  2. Ensemble des procédés qu’on doit méthodiquement employer pour un art, pour une recherche, dans un métier.
    • Technique de maintenance industrielle.
    • Diplômé en Techniques de l'informatique.
    • La Civilisation des Machines est la civilisation des techniciens, et dans l'ordre de la Technique un imbécile peut parvenir aux plus hauts grades sans cesser d'être imbécile, à cela près qu'il est plus ou moins décoré.
      — (Georges Bernanos, La France contre les robots, Robert Laffont, 1947)

Adjectif

technique \tɛk.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est propre, particulier à un métier, à un art.
    • Terme technique.
    • Langage technique.
    • Les procédés techniques.
    • Habileté technique.
    • Vers techniques, vers faits pour aider la mémoire, en y rappelant en peu de mots beaucoup de faits, de principes, etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Technique : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TECHNIQUE. adj. des deux genres
. Qui est propre, particulier à un métier, à un art. Terme technique. Langage technique. Les procédés techniques. Habileté technique. Vers techniques, Vers faits pour aider la mémoire, en y rappelant en peu de mots beaucoup de faits, de principes, etc. Les racines grecques sont en vers techniques.

TECHNIQUE s'emploie aussi comme nom féminin et désigne l'Ensemble des procédés qu'on doit méthodiquement employer pour un art, pour une recherche, dans un métier. La technique d'un métier, d'un art, d'une recherche scientifique ou érudite.

Technique : définition du Littré (1872-1877)

TECHNIQUE (tè-kni-k') adj.
  • 1Propre à un art, qui appartient à un art. Les procédés techniques.

    Termes techniques, termes particuliers à telle ou telle science, à tel ou tel art. Substantif, adjectif, déponent, sont des termes techniques, parce qu'ils appartiennent spécialement à la grammaire. Je pense que les termes techniques ne sont utiles qu'autant qu'ils sont absolument nécessaires, Condillac, Gramm. Objet de cet ouvrage. Une science est issue du pays où les mots techniques dont elle se sert ont pris naissance, Bailly, Atlantide, p. 393.

    Vers techniques, vers qui contiennent l'expression de quelque règle, définition ou principe. Vers techniques pour apprendre l'histoire ; les vers de Despautère sont techniques, Voltaire, Dict. phil. Technique.

  • 2 S. m. Le technique, la partie matérielle d'un art. Le jugement du moral appartient à tous les hommes de goût, celui du technique n'appartient qu'aux artistes, Diderot, Pensées sur la peint. Ce peintre [Latour] n'a jamais rien produit de verve, il a le génie du technique ; c'est un machiniste merveilleux, Diderot, Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 268, dans POUGENS.
  • 3 S. f. L'ensemble des procédés d'un art, d'une fabrication. La technique des métaux incrustés. Le charme de couleur, la technique habile, qui distinguent nos peintres naturalistes, Ch. Clément, Journ. des Déb. 26 déc. 1869.

    Fig. La technique de la nature, Lévêque, Science du beau, t. II, p. 513.

  • 4S'est dit quelquefois pour science. La technique des langues.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TECHNIQUE.
1Ajoutez :

Projet technique, détail des travaux et œuvres d'art qu'exigera un chemin de fer, un canal, etc. Le projet technique de la ligne d'Orenbourg a été définitivement approuvé au ministère des voies de communication, Journ. offic. 19 fév. 1872, p. 1200, 2e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Technique : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

TECHNIQUE, (Belles lettres.) quelque chose qui a rapport à l’art. Voyez Art.

Ce mot est formé du grec τεχνικὸς, artificiel, ou τέχνη, art.

C’est dans ce sens là que l’on dit : des mots techniques, vers techniques, &c. & que le docteur Harris a intitulé son dictionnaire des arts & des sciences, Lexicon technique.

Cette épithete s’applique ordinairement à une sorte de vers qui renferment les regles ou les préceptes de quelque art ou science, & que l’on compose dans la vue de soulager la mémoire. Voyez Mémoire.

On se sert de vers techniques pour la chronologie, &c. tels sont, par exemple, les vers qui expriment l’ordre & les mesures des calendes, nones, ides, &c. Voyez Calendes. Ceux qui expriment les saisons, Voyez Aoust. Ceux qui expriment l’ordre des signes. Voyez Signe.

Le p. Labbe a composé une piece de vers techniques latins, contenant les principales époques de la chronologie, & à son exemple le p. Buffier a mis en vers françois la chronologie & l’histoire, & même la géographie.

Les vers techniques se font ordinairement en latin, ils sont généralement mauvais, & souvent barbares ; mais on fait abstraction de tous leurs défauts, en faveur de leur utilité : pour en donner ici une idée, il suffira de rapporter ces deux vers, où les casuistes renferment toutes les circonstances qui peuvent nous rendre complices du vol, ou de quelqu’autre crime d’autrui.

Jussio, consilium, consensus, palpo, recursus,
Participans, mutus, non obstans, non manifestans.

Et ceux par lesquels le p. Buffier commence son histoire de France :

Ses loix en quatre cent Pharamond introduit,
Clodion chevelu qu’Aëtius vainquit.
Mérovée, avec lui combattit Attila ;
Childeric fut chassé, mais on le rappella.

Les mots techniques sont ce que nous appellons autrement termes de l’art.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « technique »

Étymologie de technique - Littré

Τεχνιϰὸς, de τέχνη, art, que l'on rattache au sanscrit tvaksh, charpenter. Les Grecs avaient τὸ τεχνιϰὸν, le tehnique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de technique - Wiktionnaire

Du latin technicus, issu du grec ancien τεχνικός, tekhnikos (« relatif à un art, à une technique ; industrieux ; habile ») dérivé de τέχνη, tékhnê (« art, industrie, habileté »). Le grec tékhnê pourrait venir d’une langue sémitique : en hébreu tekon signifie : « réparer », en arabe tiqn « industrieux, habile, technicien »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « technique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
technique tɛknik play_arrow

Citations contenant le mot « technique »

  • Du point de vue de l’analyse technique, peut-on maintenant envisager un rebond du CAC 40 après ces deux semaines de baisse ? “Le premier support vraiment tangible est à 4.710 points sur l’indice parisien, mais les contrats à terme EuroStoxx 50 et DAX30 (le CAC 40 allemand) sont déjà au contact de supports, ainsi que le titre LVMH”, note l’analyste, qui ne serait “pas surpris de voir un rebond technique en ce début de semaine sur les actions européennes, soit vers la résistance à 4.875 points, sur le CAC 40”. Capital.fr, LVMH, Renault, Vinci… le CAC 40 plombé par les mauvais résultats : le conseil Bourse du jour - Capital.fr
  • Les experts de Nestlé prodiguent désormais de l'assistance technique à distance aux sites de production en passant par des dispositifs de réalité augmentée. Une façon de faire que le groupe agroalimentaire compte poursuivre après la crise pandémique. , Face au virus, Nestlé généralise l’assistance technique en réalité augmentée | ICTjournal
  • DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux. DailyFX, Une semaine de rebond technique pour le dollar US sur le Forex
  • Il est vrai que le Général fantasmait dur sur la technique économique soviétique. Voyez donc : La Chronique Agora, Le Plan, une technique d’avenir ?
  • CAC 40 séance: Une poursuite du rebond technique ne peut être exclue, mais son ampleur devrait être limitée. La prise de positions courtes est conseillée en deçà de 4.847 points, avec des objectifs à 4.745 points et 4.710 points. En cas de franchissement des 4.847 points, le contrat devrait poursuivre sa progression vers 4.900 points, puis 4.928 points. Investir, ANALYSE TECHNIQUE: Le contrat sur le CAC 40 pourrait connaître un rebond limité, Actualité des marchés - Investir-Les Echos Bourse
  • Coup dur pour la radio associative La Clé des ondes que les auditeurs écoutent habituellement sur le 90.1 de la bande FM à Bordeaux et en Gironde. Elle est victime depuis le 14 juillet dernier d’une panne technique. L’antenne de la station ne fonctionne plus. SudOuest.fr, Gironde : suite un incident technique, la radio La Clé des ondes réduite au silence sur la bande FM
  • A la suite d'un incident technique aux rotatives, l'impression du journal a été retardée et la livraison qui en découle en kiosque ou à domicile également. midilibre.fr, Incident technique à Midi Libre : le journal de ce dimanche livré avec du retard - midilibre.fr
  • On a eu bien sûr cet effet de reprise instantanée ; on pourrait parler de rebond technique puisque tous ces dossiers qui étaient prêts, avec même des rendez-vous qui étaient fixés en mars et en avril, se sont reportés à partir du 11 mai. Donc le mois de mai a été un mois chargé, le mois de juin également. Mais à côté de ces régularisations de dossiers en cours, on a aujourd'hui un marché de l'immobilier qui se porte très bien avec énormément de nouveaux dossiers, des signatures de compromis également depuis la fin du confinement. France Bleu, La relance éco en Isère : le "rebond technique" des transactions immobilières
  • L'art est une émotion supplémentaire qui vient s'ajouter à une technique habile. De Charlie Chaplin / Ma vie
  • La démocratie est une technique qui nous garantit de ne pas être mieux gouvernés que nous le méritons. De George Bernard Shaw
  • Le progrès technique est comme une hache qu’on aurait mis dans les mains d’un psychopathe. De Albert Einstein
  • La vitesse est la forme d'extase dont la révolution technique a fait cadeau à l'homme. De Milan Kundera / La lenteur
  • Un monde gagné pour la technique est perdu pour la liberté. De Georges Bernanos / La France contre les robots
  • Sans technique, un don n'est rien qu'une sale manie. De Georges Brassens / Le Mauvais Sujet repenti
  • L'administration est affaire de technique, le gouvernement est affaire de personnalité. De André Siegfried / Quelques maximes
  • Alunissage : Procédé technique consistant à déposer des imbéciles sur un rêve enfantin. De Pierre Desproges / Dictionnaire superflu
  • La technique la plus parfaite est celle que l’on ne remarque pas. De Pablo Casals
  • La culture pour un photographe est bien plus importante que la technique. De Gisèle Freud
  • La technique nous écarterait-elle de notre passé, au point de nous le rendre inintelligible ? De Alexis Philonenko
  • La civilisation technique a un tort énorme : elle n'a pas encore supprimé la mort. De Jacques Ellul / La technique
  • La science est devenue un moyen de la technique. De Jacques Ellul / La technique
  • Le génie est le hasard de la technique et la technique de ce hasard. De Louis Gauthier / Anna
  • Les records tombent, la technique reste. De Anonyme
  • Le vrai poète n'est jamais inspiré  : il se situe précisément au-dessus de ce plus et de ce moins, identiques pour lui, que sont la technique et l'inspiration. Raymond Queneau, Odile, Gallimard
  • L'erreur de Karl Marx est d'avoir cru que l'économie conditionnait la technique alors que c'est l'inverse. Marcel Mauss, Manuel d'ethnographie, Payot

Images d'illustration du mot « technique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « technique »

Langue Traduction
Corse tecnicu
Basque teknikoak
Japonais テクニカル
Russe технический
Portugais técnico
Arabe فني
Chinois 技术
Allemand technisch
Italien tecnico
Espagnol técnico
Anglais technical
Source : Google Translate API

Synonymes de « technique »

Source : synonymes de technique sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires