La langue française

Superficie

Sommaire

  • Définitions du mot superficie
  • Étymologie de « superficie »
  • Phonétique de « superficie »
  • Citations contenant le mot « superficie »
  • Images d'illustration du mot « superficie »
  • Traductions du mot « superficie »
  • Synonymes de « superficie »
  • Antonymes de « superficie »

Définitions du mot superficie

Trésor de la Langue Française informatisé

SUPERFICIE, subst. fém.

A. −
1. Étendue de sol dont on connaît plus ou moins précisément les limites. À l'origine, et pendant des siècles, rien n'a gêné sensiblement l'expansion des vagues humaines sur la superficie du globe; et c'est même probablement là une des raisons expliquant la lenteur de leur évolution sociale (Teilhard de Ch., Phénom. hum., 1955, p. 266).
En partic. Étendue géométriquement mesurable, étendue mesurée. Synon. aire, surface.Superficie d'un terrain, d'un domaine. Les explorateurs étaient arrivés sur la rive occidentale du lac Grant. L'endroit valait la peine d'être regardé. Cette étendue d'eau, d'une circonférence de sept milles environ et d'une superficie de deux cent cinquante acres, reposait dans une bordure d'arbres variés (Verne, Île myst., 1874, p. 110).
2. Étendue de terrain à usage déterminé. Le plan exécuté la même année par le tailleur de pierres Boniface Wolmüt, de Francfort-sur-le-Mein, (...) est une œuvre de grande envergure (...): pur géométral, sans aucun détail figuré en perspective; représentation si détaillée, qu'elle fournit non seulement le dessin des rues et des places, mais les limites de chaque habitation avec la superficie bâtie ou non (P. Lavedan, Urban., 1926, p. 142).La superficie des terres cultivées est actuellement de 800 millions d'hectares environ; il existe un nombre à peu près égal de terres en friche, aptes à la culture; on pourrait donc doubler la superficie des terres cultivées (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1966, p. 504).
Spécialement
SYLVIC. ,,Ensemble des arbres poussant sur un terrain boisé`` (Plais. 1969).
DR. Droit de superficie. ,,Droit de propriété portant sur les édifices ou plantations existant sur un terrain dont la propriété appartient à une autre personne`` (Cap. 1936). Ces édifices ou plantations prennent alors le nom de superficies (Cap.1936).
B. −
1. Partie externe visible ou palpable de quelque chose. Quand on a clarifié le suc, on en remplit des flacons, on couvre la superficie du suc avec un peu d'huile d'olive, et on le conserve dans une cave (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t. 1, 1821, p. 201).L'expression impérieuse du visage, la superficie et l'altitude du front se dégagent avec plus de souveraineté (Arnoux, Roi, 1956, p. 321).
2. Au fig. Synon. apparence.Ici telles qu'on est; ailleurs, comme on se fait sous les façonneries de l'éducation, des coutumes, de la vanité. Tout est superficie dans le monde. En vérité; et dans peu de temps j'ai vu bien des comédies de salon (E. de Guérin, Journal, 1839, p. 311).
S'arrêter, s'en tenir à la superficie d'une chose. Ne considérer que l'aspect, que l'apparence extérieure d'une chose. Mais pour nous, de qui les regards s'arrêtent à la superficie des choses humaines, ces vicissitudes, dont tant d'exemples nous sont offerts dans la vie des grands hommes, ne semblent être que le résultat d'un phénomène tout physique (Balzac, L. Lambert, 1832, p. 12).Seulement son ambition s'en tenait à la superficie des choses (A. Daudet, Fromont jeune, 1874, p. 99).
REM.
Superficiaire, adj.,dr. a) Propriété superficiaire. Propriété ne comportant que ce qui est à la superficie du sol. (Dict. xixeet xxes.). b) Propriétaire superficiaire. Propriétaire qui détient un droit de superficie (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [sypε ʀfisi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1484 géom. (Nicolas Chuquet, La Géom., éd. H. L'Huillier, p. 104: mensuracion des superficies); 2. a) 1563 « partie supérieure de quelque chose » (B. Palissy, Recepte, p. 73); b) 1580 au fig. (Montaigne, Essais, I, 25, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 139: ce sçavoir qui nage en la superficie de leur cervelle); c) 1689 « connaissance superficielle » (Mmede Sévigné, Corresp., éd. R. Duchêne, t. 3, p. 587). Empr. au lat.superficies (de super « au-dessus » et facies « forme extérieure, premier aspect ») « partie supérieure, surface », qui a vécu dans l'a. m. fr. superfice att. dep. fin xiies. au sens de « apparence, dehors » (Job, 305, 36 ds T.-L.) et dep. 1314 au sens de « partie superficielle de quelque chose » (Henri de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos,1032), forme en usage jusqu'au déb. xviies. (v. Hug., Gdf., T.-L.). Fréq. abs. littér.: 137. Bbg. Renson 1962, pp. 292-295.

Wiktionnaire

Nom commun

superficie \sy.pɛʁ.fi.si\ féminin

  1. (Géométrie) Mesure d'une surface considérée quant à sa longueur et à sa largeur, sans égard à sa profondeur, à son épaisseur. Aire.
    • Pessan, le siège d’une antique abbaye, a une superficie de 2588 hectares où végètent encore 430 habitants. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La commune de La Chapelle-Heulin se situe au cœur du vignoble nantais, au sud-est du département de la Loire-Atlantique. Son territoire, d'une superficie de 1347 hectares, est fortement marqué par les activités viticoles qui en occupent environ la moitié. — (‎Petit Futé Loire-Atlantique 2015, p.180)
  2. (Courant) Étendue.
    • Le Scoresby Sund est le plus vaste fjord du monde entier. Il est découpé dans la côte Orientale du Groenland entre 70° et 72° de latitude Nord et 22° et 30° de longitude Ouest de Greenwich ; sa superficie est égale à celle du Danemark. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • La superficie d’un champ, d’un jardin.
  3. Surface des corps, considérée comme ayant quelque épaisseur, quelque profondeur.
    • Enlever la superficie d’un corps.
  4. (Figuré) Légère connaissance des choses, du manque de profondeur du savoir.
    • Cet homme ne connaît que la superficie de beaucoup de choses.
    • […] dans l’enfance les sensations sont aussi et peut-être plus vives et plus rapides que dans le moyen âge, et cependant elles ne laissent que peu ou point de traces, parce qu'à cet âge la puissance de réfléchir, qui seule peut former des idées, est dans une inaction presque totale, et que dans les moments où elle agit, elle ne compare que des superficies, elle ne combine que de petites choses pendant un petit temps, elle ne met rien en ordre, elle ne réduit rien en suite. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Discours sur la nature des animaux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 464.)

Nom commun

superficie \su.peɾ.ˈfi.θje\ féminin

  1. Surface.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUPERFICIE. n. f.
T. de Géométrie. Surface, étendue d'un corps solide, considéré quant à sa longueur et à sa largeur, sans égard à sa profondeur, à son épaisseur. La superficie des corps. La superficie de la terre. Mesures de superficie. Il s'emploie, dans le langage ordinaire, comme synonyme d'Étendue. La superficie d'un champ, d'un jardin. En termes de Droit, La superficie cède au fonds, La surface du terrain et, en conséquence, tout ce qui est bâti ou planté dessus appartiennent au propriétaire du fonds.

SUPERFICIE se dit aussi de la Surface des corps, considérée comme ayant quelque épaisseur, quelque profondeur. Enlever la superficie d'un corps. Il se dit figurément d'une Légère connaissance des choses, du manque de profondeur. Cet homme ne connaît que la superficie de beaucoup de choses. C'est un homme qui n'approfondit rien, il s'arrête à la superficie.

Littré (1872-1877)

SUPERFICIE (su-pèr-fi-sie) s. f.
  • 1L'étendue d'une surface. La superficie d'un champ. Comme on dit que la superficie du royaume contenait trente mille lieues carrées et chaque lieue 550 personnes au moins, Vauban, Dîme, p. 76.

    Terme de droit. La superficie cède au fonds, la surface du terrain et, en conséquence, tout ce qui est bâti ou planté dessus appartient au propriétaire du fonds.

    Droit de superficie, droit de propriété de la superficie et de ce qui est bâti dessus, détaché, par convention, du droit de propriété du fonds.

  • 2Particulièrement, en termes de géométrie, surface d'un corps considéré quant à sa longueur et à sa largeur, sans égard à sa profondeur. La superficie de la terre. La superficie la plus égale n'est, par rapport aux petits corps qui composent la lumière, qu'un amas de montagnes, de cavités, d'intervalles, Voltaire, Phil. Newt. II, 3. Si la superficie d'un corps est comme le carré de son diamètre, la solidité de ce corps est comme le cube de ce même diamètre, Voltaire, Dict. phil. Fr. Bacon, I.
  • 3Surface des corps considérée comme ayant quelque profondeur. Enlever la superficie d'un corps.
  • 4 Par extension, l'apparence extérieure du corps. Qui ne voit avec quelle pompe elles [les dames] étalent cette beauté qui ne fait que colorer la superficie ? Bossuet, Panég. Ste Cather. 2.
  • 5 Fig. Ce qui est comparé dans les objets moraux à la superficie des objets physiques. L'honnêteté, la douceur, une superficie de confiance, la causerie, Sévigné, 6 nov. 1680. Feu M. du Hamel, qui ne jugeait pas les hommes par la superficie, Fontenelle, Littre. Ce n'est pas le fonds, mais la superficie des mœurs qui a changé, Marmontel, Œuv. t. XVI, p. 376. [Des livres] qui remuent à peine l'âme à la superficie et peignent comme une fadeur le sentiment le plus orageux qui puisse agiter le cœur humain, Staël, Corinne, VII, 2.

    S'arrêter à la superficie, ne point aller au fond des choses.

  • 6 Fig. Il se dit d'apparences morales, sans que le fonds s'y trouve. Cette vaine et fastueuse religion qui se répand toute au dehors, et qui n'a que le corps et la superficie des bonnes œuvres, Fléchier, Duc de Mont. Celui-là [le peuple] a un bon fonds et n'a point de dehors ; ceux-ci [les grands] n'ont que des dehors et qu'une simple superficie, La Bruyère, IX. Une croyance fondée sur l'autorité n'est qu'une superficie, Mirabeau, Collection, t. II, p. 74.
  • 7 Fig. Connaissance superficielle, légère, imparfaite. Son esprit manque de profondeur, il n'a qu'une simple superficie. C'est une liseuse [Mme de Kerman] ; elle sait un peu de tout ; j'ai aussi une petite teinture ; de sorte que nos superficies s'accommodent fort bien ensemble, Sévigné, 30 avr. 1689. …Ma foi, la cour m'ennuie ; L'esprit de ce pays n'est qu'en superficie, Regnard, Joueur, II, 4. Il me semble que M. de Mairan possède en profondeur ce que M. de Fontenelle avait en superficie, Voltaire, Lett. Thiriot, 14 juin 1769.

HISTORIQUE

XIIe s. Cant [quand] nos ostons la superfice de vertut des oes [œuvres] de nostre pense, Job, 448.

XIIIe s. Mès s'il eussent des yex de lins [lynx], Ja por lor mantiaus sebelins… Ne por lor luisans superfices… Ne lor semblassent estre beles, la Rose, 8977.

XIVe s. [Le crâne] dehors plains [uni] en la superfice, H. de Mondeville, f° 12, verso.

XVIe s. La superficie exterieure du cerveau est molle, Paré, III, 6. Superficie est qui a longueur et largeur tant seulement, Forcadel, Élém. d'Euclide, p. 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SUPERFICIE. Ajoutez :
8Superficie d'esprit, esprit superficiel. On lui fait réciter ses vers ; il amuse, il met tous ses soins à se rendre agréable ; et, avec cette superficie d'esprit et ce vernis de poésie qui était son unique talent, il réussit, Marmontel, Mém., p. 203, éd. 1843.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SUPERFICIE, s. f. en Géométrie, est la même chose que surface : ainsi l’on dit la superficie d’un cercle, d’un triangle, pour dire sa surface ou son aire. Voyez Aire & Surface. (E)

Superficie, (Jurisprud.) on entend dans cette matiere par superficie, ce qui se construit, édifie, ou plante sur le sol, comme une maison ou un moulin, des arbres. La maxime en Droit est que, superficies solo cedit, c’est-à-dire que celui qui a le sol a le dessus, & que le bâtiment construit sur un fond appartient au propriétaire du fond, sauf à tenir compte à celui qui a bâti de ce dont le fond a été amélioré par la construction du bâtiment. Voyez aux Institutes, l. II. tit. 1. §. 30. & suiv. (A)

Superficie, (Hydraul.) on ne dit point surface en parlant de l’étendue d’eau d’un bassin, mais superficie, ainsi les eaux de superficie sont celles qui roulent & qui se perdent à mesure qu’elles viennent dans un bassin, ce qu’on appelle encore, décharge de superficie. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « superficie »

Prov. superficia ; esp. et ital. superficie ; du lat. superficies, de super, sur, et facies, face.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin superficies.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « superficie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
superficie sypɛrfisi

Citations contenant le mot « superficie »

  • La superficie réelle du cerveau est directement proportionnelle à celle du pays. De Joseph Sayegh / Antipolitique
  • Les seuls espaces libres sont les cimetières dont la superficie dépasse presque, dans Paris même, la superficie des jardins. Honneur à la ville qui prévoit plus d'oxygène pour ses morts que pour ses vivants. De Jean Giraudoux
  • L’oeil humain est spontanément attiré par la régularité des traits, l’épiderme lisse et la superficie des lèvres. De Frédéric Beigbeder / Au secours pardon
  • Les hommes aux pensées profondes, dans leurs rapports avec les autres hommes, ont toujours l’impression d’être des comédiens, parce qu’ils sont forcés, pour être compris, de simuler une superficie. De Friedrich Nietzsche
  • Disséquer le corps humain, c'est détruire sa beauté ; et pourtant, par cette dissection, la science arrive à y reconnaître une beauté d'un ordre bien supérieur et que la vue superficielle n'aurait pas soupçonnée. De Ernest Renan / L'Avenir de la science
  • La direction générale des forêts a enregistré 1.216 foyers d’incendies, entre le 1er juin et le 1er août, ayant parcouru une superficie globale de plus de 8.778 hectares (ha), a-t-elle annoncé hier dans un communiqué. , La DGF dresse le bilan : Près de 8.800 ha ravagés entre le 1er juin et le 1er août
  • ■  Le Musée des amoureux et du patrimoine sundgauvien à Werentzhouse. D’une superficie de 19 m², le plus petit musée de France - peut-être du monde - ne rouvrira pas cet été. Sans surprise. « Le local est trop petit, on n’est pas dans les normes avec les contraintes sanitaires », commente l’Hirsinguoise Geneviève Grimler, qui fait partie des bénévoles les plus actifs. Quand bien même le musée pourrait accueillir au compte-gouttes un ou deux visiteurs, il faudrait ensuite nettoyer l’espace et désinfecter chaque classeur rempli de cartes postales… Un travail trop fastidieux pour les bénévoles. Le chalet-pagode, peint en rose, abrite quelque 30 000 cartes postales dédiées à la Saint-Valentin et plus largement au patrimoine local. Il rouvrira peut-être les 19 et 20 septembre, pour les Journées européennes du patrimoine … si cet événement est maintenu. , Encadré | Ils restent fermés
  • Les randonneurs bernayens ou caorchais ont peut-être remarqué, au cours d’une de leur balade à proximité de la voie ferrée séparant leurs deux communes, l’apparition d’un grand panneau, évoquant la construction d’un pylône en treillis de 45 mètres avec trois antennes et une zone technique. Le tout sur un terrain d’une superficie de 10 140 m2, situé juste au nord des rails. Un édifice au bénéfice d’Orange encore hypothétique, dont on ne sait au final pas grand-chose. , Caorches-Saint-Nicolas. Un pylône bientôt édifié ? | L'Éveil Normand
  • Un incendie a détruit un bâtiment d’élevage, ce samedi matin, au lieu-dit la Ville Deneu, dans la commune de Corseul, près de Dinan (22). La charpente de l’édifice, une porcherie d’une superficie de 1 400 m2, a été complètement détruite. Le sinistre, qui a été signalé à 4 h 42, a tué 1 700 porcs qui se trouvaient à l’intérieur. Les pompiers ont réussi à sauver 700 cochons. Un bâtiment administratif et une deuxième porcherie ont également été touchés par les flammes. Le Telegramme, 1 700 porcs tués et 700 sauvés dans un incendie d’un bâtiment d’élevage à Corseul - Corseul - Le Télégramme
  • La deuxième phase du transport fluvial et ferroviaire couvre une superficie de 56,8 hectares, avec un investissement total de 2,2 milliards de yuans (environ 315 millions de dollars). , Un important port du fleuve Yangtsé stimule le transport fluvial et ferroviaire dans le centre de la Chine_French.news.cn
  • Le marché mondial Láminas de Protección de superficie donne les données sur les tendances du secteur et l’inclinaison future de l’industrie, il aide à spécifier le produit et se concentre sur la croissance des revenus et la rentabilité de l’utilisateur final. Le marché Láminas de Protección de superficie mesure la part détenue par les principaux acteurs du secteur et fournit une vue détaillée du paysage concurrentiel. Ce marché est classé en différents segments avec une analyse complète par rapport à une étude géographique. Une segmentation clé du marché Láminas de Protección de superficie a été fournie dans l’étude, ainsi que le taux de croissance et les actions afin de fournir une solide compréhension de l’ensemble du marché. , Enquête professionnelle sur le marché Láminas de Protección de superficie, croissance, taille, tendances, opportunités, aperçu et prévisions jusqu’en 2026 – Commune Magazine
  • Avec une superficie de 153.000 hectares, le delta du fleuve Jaune possède l'écosystème humide le plus grand, le plus complet et le plus jeune de la zone tempérée chaude du monde. Le renforcement de la protection et de la restauration de l'écologie des zones humides dans le delta est d'une grande importance pour le maintien de la sécurité des écosystèmes et de la biodiversité. , Chine : niveau record de la reconstitution des ressources en eau du delta du fleuve Jaune_French.news.cn

Images d'illustration du mot « superficie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « superficie »

Langue Traduction
Anglais area
Espagnol zona
Italien la zona
Allemand bereich
Chinois
Arabe منطقة
Portugais área
Russe площадь
Japonais 範囲
Basque inguruan
Corse area
Source : Google Translate API

Synonymes de « superficie »

Source : synonymes de superficie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « superficie »

Partager