La langue française

Stature

Sommaire

Définitions du mot stature

Trésor de la Langue Française informatisé

STATURE, subst. fém.

A. − Hauteur que présente le corps d'un homme en position debout, d'un animal dressé, considérée dans l'effet qu'elle produit. Synon. taille.Stature athlétique, colossale, décuplée, élevée, imposante; belle, haute, petite stature; de stature moyenne; court de stature. Les pesantes statures des flics s'éloignaient dans le bout de la rue des Bourdonnais (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 320).P. métaph. L'espace est la stature de Dieu. Les idées de l'éternité et de l'espace ont quelque chose de divin, ce que n'ont pas celles de la pure durée et de la simple étendue. L'espace est au lieu ce que l'éternité est au temps (Joubert, Pensées, t. 1, 1824, p. 329).
P. anal. [S'applique à une réalité naturelle, à un objet fabriqué] Il faut les voir rangés (...) Ces tomes à stature effrayante (Hugo, Ane, 1880, p. 293).Tout un peuple debout, fait d'arbres magnifiques [des hêtres] (...), de la stature et du volume de fûts de temples (Pesquidoux, Livre raison, 1925, p. 2).
P. méton., rare. Aptitude à se tenir debout. Une chose affreuse à dire, affreuse à voir de ses yeux, m'a chassée des demeures de Loxias, une chose qui ne me laisse ni force, ni stature! Je me traîne sur les mains, n'ayant plus de jambes (Claudel, Euménides, 1920, I, p. 950).
B. − Au fig. Dimension, élévation, valeur que présente sur le plan moral une personne, une collectivité. Synon. carrure, classe, envergure.Un peuple qui aurait Tacite pour évangile politique grandirait au-dessus de la stature commune des peuples (Lamart., Raphaël, 1849, p. 257).Wagner est le contraire de l'homme qui en réduisant sa stature rejoint la grâce: il lui faut l'ampleur illimitée des mouvements; et, de tous les genres, celui qui lui est le moins naturel est l'idylle précisément (Du Bos, Journal, 1927, p. 383).
REM.
Staturo(-)pondéral, -ale, -aux,(Staturo pondéral, Staturo-pondéral) adj.Qui se rapporte à la fois à la stature et au poids. A cette époque [aux alentours de six-sept ans], comme plus tard au début de l'adolescence, il se produit, parallèlement à un changement staturo-pondéral, un changement intellectuel et social (Jeux et sports, 1967, p. 104).
Prononc. et Orth.: [staty:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1155 estature « taille » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 6709); 1494 stature (G. Coquillart, Complainte de Eco, 25, éd. M. J. Freeman, p. 114); 2. 1682 fig. « hauteur de caractère » (Bossuet, Réfl. sur un écrit de M. Claude ds Littré). Empr. au lat.statura « taille »; dér. de stare « se tenir debout ». Fréq. abs. littér.: 268. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 373, b) 341; xxes.: a) 388, b) 404.

Wiktionnaire

Nom commun

stature \sta.tyʁ\ féminin

  1. Hauteur du corps d’une personne ou d’un animal (dressé sur ses pattes postérieures).
    • Bakounine était d’une colossale stature, encore que son embonpoint fût évidemment dû à sa maladie. — (Debagori-Mokrievitch, Souvenirs sur Bakounine, traduits par Marie Stromberg, La Revue blanche, 1895)
    • La haute stature de ces hommes, leurs épaules arrondies, leur démarche lourde, leurs énormes favoris, les longues redingotes qui les couvraient, tout attirait l’attention de Julien. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir)

Nom commun

stature \ˈstætʃ.ə(ɹ)\

  1. Stature.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STATURE. n. f.
Hauteur de la taille d'une personne. Il est de grande stature, de moyenne stature. Il est d'une stature colossale.

Littré (1872-1877)

STATURE (sta-tu-r') s. f.
  • 1Hauteur de la taille d'une personne. Il est de grande stature, de moyenne stature. Sur l'arène soudain on voit paraître un homme Dont la stature noble et la mâle beauté Alliaient la jeunesse avec la majesté, Saurin, Spartacus, II, 1.

    Fig. L'effet de ce ministère [ecclésiastique] est d'amener les enfants de Dieu à la parfaite stature de Jésus-Christ, c'est-à-dire à la perfection qui, après les avoir rendus saints, les rendra glorieux en corps et en âme, Bossuet, Réflex. sur un écrit de M. Claude, 9.

  • 2Il se dit aussi de la hauteur d'un animal. On exposait une peinture Où l'artisan avait tracé Un lion d'immense stature Par un seul homme terrassé, La Fontaine, Fabl. III, 10. Ceux-ci [les rats des quais de Paris] sont d'une telle stature qu'ils ne tremblent plus devant le plus fier raminagrobis, Mercier, Tabl. de Paris, ch. 529.

HISTORIQUE

XIIe s. [Il] Fiert un paien de moult grant estature, Ronc. p. 64.

XIIIe s. Miex faite estature pucelle Nen a ne roïne plus bele, Fl. et Bl. 2891.

XVe s. En se mirant par grant elacion à sa beauté et plaisante stature Eust en desdaing la povre creature, Coquillart, Ballade d'Écho.

XVIe s. Un homme [le père de Montaigne] de petite taille, plein de vigueur et d'une stature droicte et bien proportionnée, Montaigne, II, 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

STATURE, s. f. (Gram.) est la grandeur & la hauteur d’un homme. Ce mot vient du latin statura, qui est formé de stare, être debout.

La stature ou taille d’un homme est admirablement bien proportionnée aux circonstances de son existence. Le docteur Grew observe que si l’homme eût été nain, il eût difficilement pu être une créature raisonnable : car pour cet effet, ou il auroit eu une grosse tête, & son corps & son sang n’auroient pas pu fournir assez d’esprits à son cerveau ; ou s’il eût eu la tête petite & proportionnée, il n’auroit pas eu de cervelle suffisamment pour remplir ses fonctions. De plus, si l’homme eût été géant, il n’eût pas pu si commodément trouver des nourritures, parce que la quantité des bêtes propres à la nourriture de l’homme n’auroit pas été suffisante ; ou si les bêtes avoient été plus grosses à proportion, on n’auroit jamais pu trouver assez de pâturages pour les nourrir, &c. Voyez Nain, Géant.

Cependant c’est le sentiment commun, même depuis le tems d’Homere, que dans les siecles les plus reculés les hommes surpassoient de beaucoup les modernes en grandeur ; & nous voyons à la vérité que les histoires, tant sacrée que prophane, font mention d’hommes dont la taille étoit surprenante ; aussi ces histoires en parlent-elles comme de Géans.

M. Derham observe, qu’il est très-probable que la taille des hommes étoit au commencement du monde telle qu’elle est à présent ; comme on peut l’estimer par les tombeaux, momies, &c. qui subsistent encore. Le plus ancien tombeau qui existe est celui de Cheops dans la premiere pyramide d’Egypte, qui suivant l’observation de M. Gréaves ne surpasse de gueres la grandeur de nos cercueils ordinaires. Sa cavité, dit-il, n’a que 6.488 piés de long, & 2.218 piés de large, & 2. 160 de profondeur : de ces dimentions & de celles de différens corps embaumés qu’il a apportés d’Egypte, cet auteur exact conclud que la nature ne décroît point, & que les hommes de notre tems sont de la même taille que ceux qui vivoient il y a trois mille ans.

M. Hakewell nous fournit d’autres exemples plus modernes à joindre à ces observations : les tombeaux qui sont à Pise, & qui ont quelques mille ans d’antiquité, ne sont pas plus longs que les nôtres. On peut dire la même chose de celui d’Athelstan qui est dans l’église de Malmsbury, de celui de Sheba, dans saint Paul, qui sont de l’année 693, &c.

Les anciennes armures, écus, vases, &c. qu’on a déterrés de nos jours, fournissent la même preuve : par exemple, le casque d’airain qu’on a déterré à Metaurum, est propre pour servir à un homme de notre tems ; cependant on prétend que c’est un de ceux qui ont été laissés lors de la défaite d’Asdrubal. Joignez à tout cela qu’Auguste avoit 5 piés 9 pouces de haut, qui étoit la taille de la reine Elisabeth ; avec cette différence seulement, qu’en évaluant le pié romain avec le nôtre, la reine avoit deux pouces de plus que cet empereur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « stature »

Du latin statura.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. statura, de stare, être debout (voy. STABLE). Au XVe siècle, on a employé assez singulièrement stature au sens de statue : Il tira son espée… et en ferit sur la stature qui estoit par devers luy, Perceforest, t. VI, f° 47.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « stature »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stature statyr

Citations contenant le mot « stature »

  • L'espace est la stature de Dieu. Joseph Joubert, Carnets
  • Le corps est à la fois notre outil et notre système de référence pour atteindre à notre vraie stature qui est divine. De Annick de Souzenelle / De l'arbre de vie au schéma corporel
  • 2m15. 117 kg. 53 de pointure de chaussures. C’est ce que l’on appelle un beau bébé, taillé pour la NBA. Le nom de ce colosse ? Rudy Gobert, nouvel espoir du basket français. Celui que l’on surnomme Outre-Atlantique The Stifle Tower est en train de se tailler une stature à la Tony Parker au pays du basket. C’est qu’il l’a dans le sang ce sport, depuis sa naissance en 1992. Son père, Rudy Bourgarel, est lui aussi un ancien basketteur professionnel, passé par la NCAA, le championnat universitaire américain. Formé à Amiens, Rudy rejoint la cour des grands en 2010 à Cholet qu’il ne quittera pas avant son grand départ vers l’Amérique. Boursorama Lifestyle, Rudy Gobert, le géant français de la NBA - Boursorama Lifestyle
  • Du point de vue du président américain, dit le spécialiste, le but premier du sommet, et d’un autre qui a suivi un an plus tard, était de se donner une stature d’homme d’État. La Presse, Politique étrangère: «Trump a fait beaucoup de dommages»
  • Quand il s’agissait de choisir un artiste pour chanter une chanson thème pour la série documentaire de HBO «Je serai partie dans le noir» (qui a sa finale ce soir), il est loin d’être inconcevable que les producteurs aient pu regarder comme une évidence à Aimee Mann. En parlant de noir, c’est une femme qui a passé du temps du côté non ensoleillé de la rue – son dernier album s’intitulait «Mental Illness», après tout, même si les névroses étudiées ne se sont pas élevées au niveau de la meurtres en série relatés dans la série HBO. Et Mann est peut-être l’un des rares artistes contemporains avec la stature et la gravité à mentionner dans le même souffle que Leonard Cohen – dont «Avalanche» est la chanson utilisée comme thème du titre – sans aucune hésitation. Marseille News .net, Aimee Mann sur la couverture de Leonard Cohen pour `` Je serai parti dans le noir '' - Marseille News .net
  • « Les autorités saoudiennes sont conscientes de la stature très importante du Hajj et elles sont fières d’être le gardien des deux lieux saints », a déclaré à Euronews Bader Al-Saif, un boursier non-résident du Carnegie Middle East Center. News 24, Regarder: Comment le pèlerinage du Hajj a-t-il changé au milieu de la pandémie de coronavirus? - News 24
  • Quand un auteur de la stature de Garth Ennis, avec un long passé avec Frank Castle / The Punisher, revient sur les pages du justicier par excellence, les fondations tremblent. Panini Comics regroupe en un seul volume relié la mini-série qui, avec Jacen Burrows en tant que dessinateur, nous rapproche du Vietnam de l’Union soviétique. Marseille News .net, Critique de The Punisher: Soviet - Marseille News .net

Images d'illustration du mot « stature »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « stature »

Langue Traduction
Anglais stature
Espagnol estatura
Italien statura
Allemand statur
Chinois 身材
Arabe قامة
Portugais estatura
Russe рост
Japonais 身長
Basque garaiera
Corse statura
Source : Google Translate API

Synonymes de « stature »

Source : synonymes de stature sur lebonsynonyme.fr
Partager