La langue française

Statique

Sommaire

  • Définitions du mot statique
  • Étymologie de « statique »
  • Phonétique de « statique »
  • Citations contenant le mot « statique »
  • Images d'illustration du mot « statique »
  • Traductions du mot « statique »
  • Synonymes de « statique »
  • Antonymes de « statique »

Définitions du mot statique

Trésor de la Langue Française informatisé

STATIQUE, adj. et subst. fém.

Anton. dynamique.
I. − Adjectif
A. − PHYS. Relatif à l'équilibre des forces; qui est en équilibre, qui n'est pas doué de mouvement propre. Synon. stable, stationnaire ; anton. cinétique.Force, organe, pression statique; état statique d'une masse d'air. On sait de quelle sensibilité statique sont doués les aérostats. Il suffit de jeter l'objet le plus léger pour provoquer un déplacement dans le sens vertical (Verne, Ile myst., 1874, p. 6).En 1920, W. Kohler étudia les « formes » physiques dans les ensembles statiques en équilibre, les processus stationnaires et quasi-stationnaires (Hist. sc., 1957, p. 1675).
Électricité* statique. P. méton. Qui appartient à l'électricité statique. Charge statique. [Les] phénomènes électriques (...) étaient connus sous leur forme statique depuis l'antiquité (Encyclop. éduc., 1960, p. 243).Machine statique. Machine qui permet d'obtenir des voltages très élevés. La machine statique et les batteries d'accumulateurs à très haute tension (M. de Broglie, Rayons X, 1922, p. 137).
P. ext. Qui a lieu sur place, qui concerne l'équilibre. Gymnastique statique. La danse statique était populaire en Micronésie (...) les mouvements étaient réduits au minimum; les exécutants se tenaient à la même place en agitant en avant et en arrière leurs mains fermées (Lowie, Anthropol. cult., trad. par E. Métraux, 1936, p. 194).Il faut différencier en effet l'adresse statique (jongleries sur place) et l'adresse dynamique de réception (contrôle) (J. Mercier, Footb., 1966, p. 81).
B. − Qui considère les choses dans leur état d'équilibre, dans leur stabilité. Conception, point de vue statique. La science des anciens est statique. Ou elle considère en bloc le changement qu'elle étudie, ou, si elle le divise en périodes, elle fait de chacune de ces périodes un bloc à son tour: ce qui revient à dire qu'elle ne tient pas compte du temps (Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 333):
... rompant avec la tradition statique de la peinture murale, l'artiste d'aujourd'hui couvre les murs de décorations mouvementées, où la frénésie du rythme s'accorde avec celle de la couleur-lumière. Dorival, Peintres XXes., 1957, p. 114.
ÉCON. Analyse statique. Analyse de l'équilibre des forces économiques à un moment donné. (Dict. xxes.).
LING. Synon. vieilli de synchronique. Anton. historique.Après avoir accordé une trop grande place à l'histoire, la linguistique retournera au point de vue statique de la grammaire traditionnelle (Sauss.1916, p. 119).On commence seulement à comprendre que l'évolution n'explique pas tout le langage; que, pour en pénétrer le mécanisme, il faut savoir faire abstraction du temps. La linguistique statique revendique sa place à côté de la linguistique évolutive (Bally, Lang. et vie, 1952, p. 14).
C. − Dans le domaine de la vie mentale, souvent péj.Qui ne se développe pas, qui n'évolue pas. Synon. immobile; anton. évolutif.Économie, mentalité, morale, religion statique. La plupart de nos concitoyens en sont restés à la notion du bonheur statique, du bonheur donné une fois pour toutes (Lhote, Peint. d'abord, 1942, p. 45).Le caractère routinier et statique de toute moralité collective (Traité sociol., 1968, p. 163).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre, littér. Ce qui ne se développe pas, ce qui n'évolue pas. La préséance grammaticale du statique sur le cinématique et du cinématique sur le cinétique (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 26).V. dynamique I B ex. de Bergson.
II. − Subst. fém.
A. − PHYS. Partie de la mécanique qui étudie l'état d'équilibre des forces, des systèmes de forces. Anton. dynamique.Statique des fluides (synon. hydrostatique), des gaz, des solides. Déterminer en grandeur et en direction, la résultante de plusieurs forces données, est un point fondamental de la statique (Poisson, Mécan., t. 1, 1811, p. 12).Un architecte peut dédaigner la statique, ou essayer de se faire infidèle aux formules de la résistance des matériaux (Valéry, Variété[I], 1924, p. 118).
P. anal. CHIM. Statique chimique. Étude des conditions d'équilibre des réactions chimiques. L'Essai de statique chimique publié par Berthollet en 1803 (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 302).MÉD. Manière de se tenir. Synon. posture.Le professeur d'éducation physique, collaborant étroitement avec le médecin, veille à la statique des enfants. Il doit obtenir que tous se tiennent droits (Encyclop. éduc., 1960, p. 129).
B. − Étude de l'état d'équilibre des forces, des facteurs. La description pure reste une statique des actes (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 155).[Concevoir l'analyse économique] par rapport à un système en expansion plutôt que dans le cadre d'une statique abstraite (Univers écon. et soc., 1960, p. 28-3).
Statique sociale (chez A. Comte). Étude de l'état d'équilibre des forces sociales. Dans la « statique sociale » ou « théorie de l'ordre », Comte traite du « consensus social » (Traité sociol., 1967, p. 41).
Prononc. et Orth.: [statik]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. 1634 « partie de la mécanique » (A. Girard, Les Œuvres mathématiques de Simon Stevin, 433 d'apr. FEW t. 12, p. 244a); 2. 1803 chim. (Berthollet, Essai de statique chim.); 3. 1839 la statique sociale (Comte, Philos. posit., t. 4, 1893, p. 319). B. Adj. 1. 1721 chiffre statique (Trév.); 2. a) 1852 (Id., Catéch. posit., p. 78: l'étude statique précède nécessairement l'étude dynamique); b) 1822 électro-statique (A.-M. Ampère ds Ann. chim. et phys., t. 20, p. 60); 1864 (Renouvier, Essais crit. gén., 3eessai, p. 75: si l'électricité est statique); c) 1916 linguistique statique (Sauss., p. 141); 3. 1907 « qui n'évolue pas » (Bergson, Évol. créatr., p. 334). Empr. au lat. sc.statica (1633, S. Stevin d'apr. FEW, loc. cit.) empr. au gr. σ τ α τ ι κ ο ́ ς « qui concerne l'équilibre des corps », de la famille de ι ́ σ τ η μ ι « place, faire tenir ». Fréq. abs. littér.: 245. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 34, b) 420; xxes.: a) 148, b) 697.
DÉR.
Statiquement, adv.D'un point de vue statique. Anton. dynamiquement.a) [Corresp. à statique I A] Il est caractéristique de la construction en ossature (...) que le pilier d'angle est toujours le moins chargé. Statiquement, il n'a, pour ainsi dire, aucune signification (Siegel, Formes structurales archit. mod., 1965, p. 46).b) [Corresp. à statique I B] Il suffit (...) de considérer statiquement le régime humain. Étudiez-y l'existence au lieu du mouvement(Comte, Catéch. posit., 1852, p. 249).La nature humaine, prise statiquement en elle-même ou dynamiquement dans ses origines (Bergson, Deux sources, 1932, p. 102). [statikmɑ ̃]. 1reattest. 1852 (Comte, op. cit., p. 109); de statique, suff. -ment2*. Bbg. Gohin 1903, p. 360.

Wiktionnaire

Adjectif

statique \sta.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne change pas au cours du temps.
    • système statique, système dynamique
  2. (en particulier) Qui ne bouge pas, immobile.
  3. (en particulier) Qui ne change pas de forme.
    • structure statique
  4. (en particulier) Qualifie une corde qui ne change pas de longueur, qui est inélastique.
    • corde statique
  5. (Programmation informatique) Qualifie une variable ou une fonction qui a une portée et une durée de vie liée au programme conteneur.


Nom commun

statique \sta.tik\ féminin

  1. (Didactique) Partie de la mécanique qui a pour objet l’équilibre des forces.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STATIQUE. n. f.
T. didactique. Partie de la mécanique qui a pour objet l'équilibre des forces.

STATIQUE s'emploie aussi comme adjectif des deux genres. Électricité statique, Celle dont l'énergie est à l'état potentiel, par opposition à Électricité dynamique, celle qui est mise en jeu par un courant.

Littré (1872-1877)

STATIQUE (sta-ti-k') adj.
  • 1Qui a rapport à l'équilibre. Principe statique Mécanique statique.
  • 2 Terme de physique. Électricité statique, celle qui est développée par le frottement dans la machine électrique, par opposition à l'électricité dynamique, celle que donne la pile voltaïque.
  • 3En biologie et en sociologie, statique se dit par opposition à dynamique, voy. DYNAMIQUE.
  • 4 S. f. Partie de la mécanique qui considère les rapports que les forces doivent avoir entre elles, en grandeur et en direction, pour se faire mutuellement équilibre.
  • 5Statique chimique, doctrine de l'équilibre des combinaisons chimiques ; c'est le titre d'un ouvrage de Berthollet.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

STATIQUE, s. f. (Ordre encyclop. entend. raison, Philos. ou science, science de la nature, Mathématiq. Mathém. mixtes, Méchaniq. Statique.) est une partie de la méchanique, qui a pour objet les lois de l’équilibre des corps ou des puissances qui agissent les unes sur les autres.

La méchanique en général a pour objet les lois de l’équilibre & du mouvement des corps, mais on donne plus parfaitement le nom de méchanique à la partie qui traite du mouvement, & celui de statique à la partie qui traite de l’équilibre ; ce nom vient du latin stare, s’arrêter être en repos, parce que l’effet de l’équilibre est de produire le repos, quoiqu’il y ait dans le corps en équilibre une tendance au mouvement.

La statique se divise en deux parties, l’une qui conserve le nom de statique, a pour objet les lois de l’équilibre des solides. C’est dans cette partie qu’on traite ses différentes machines simples ou composées, comme la poulie, le levier, le plan incliné, &c. l’autre partie, qu’on appelle hydrostatique, a pour objet les lois de l’équilibre des fluides.

L’ouvrage le plus étendu que nous ayons sur la statique, est la nouvelle méchanique de M. Varignon, imprimée à Paris en 1725, en deux volumes in-4°. Dès l’année 1687 l’auteur avoit donné un ouvrage sur ce même sujet avec le titre de projet d’une nouvelle méchanique.

Dans ce premier ouvrage, qui a paru la même année que les principes de Newton, M. Varignon donne une méthode générale pour déterminer l’équilibre sur toutes les machines, & cette méthode est peu différente de celle que M. Newton donne dans le premier livre de son ouvrage. Elle consiste à reduire par le principe de la composition des forces, toutes les puissances qui agissent sur une machine à une seule puissance, dont la direction doit passer par quelque point d’appui fixe & immobile lorsqu’il y a équilibre. Ainsi dans la poulie, par exemple, il faut que la direction de la puissance qui résulte des deux puissances appliquées à la poulie, passe par le centre fixe de la poulie : de même dans le levier, il faut que la puissance qui résulte des deux puissances appliquées aux extrémités du levier, ait une direction qui passe par le point d’appui. L’auteur a étendu ce principe dans sa nouvelle méchanique, qui n’a été imprimée qu’après sa mort, & il y a joint la maniere de déterminer par le même moyen les lois de l’équilibre des fluides. (O)

Statique, colonne, (Archit.) espece de pilier rond ou à pans, posé sur un socle, à hauteur d’appui, au milieu d’un marché : on pend à une potence de fer, une balance ou romaine, pour peser publiquement, & à poids étalonnés par la police, les vivres & denrées que le peuple achete, comme on le pratique en quelques villes du Languedoc. Le mot statique vient de statera, balance. (D. J.)

Statiques, statici, (Medec.) sont une espece d’épileptiques, ou de personnes attaquées d’épilepsie. Voyez Epilepsie.

Les statiques different des cataleptiques en ce que ces derniers n’ont aucun sentiment des objets extérieurs, & ne se ressouviennent point de ce qui s’est passé dans le tems du paroxisme : au lieu que les statiques sont occupés pendant tout ce tems d’idées fortes & vives, dont il se ressouviennent assez bien après que l’accès est passé. Voyez Cataleptique & Epilepsie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « statique »

Du latin staticus, dérivé du grec στατικός, statikos (« stable »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Στατιϰὸς, qui se tient debout, de στάω, lat. stare (voy. STABLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « statique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
statique statik

Citations contenant le mot « statique »

  • Mon travail n'est pas basé seulement sur un concept. C'est trop statique. Même s'il est extraordinaire, il est appelé à finir. De Giuseppe Penone / Le Figaro du 4 février 2017
  • Les systèmes politiques fonctionnent sur cette entité nébuleuse dont l'existence n'est plus que statique et dont le seul mode d'apparition est le sondage. De Antoine Spire / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Les masses peuvent être magnétisées mais le social les enveloppe comme une électricité statique et la plupart du temps elles font masse, c'est-à-dire qu'elles absorbent toute l'électricité du social et du politique. De Antoine Spire / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Développé par le fournisseur de réseaux edge Vercel, Next.js est un outil open source de niveau entreprise destiné notamment à la création de sites web statiques, d'applications pré-rendues et d'applications web mobiles. LeMondeInformatique, Next.js se dote de la régénération incrémentielle des pages statiques - Le Monde Informatique
  • Compte tenu de la situation sanitaire, la cérémonie s’est déroulée en mode statique. www.lamarseillaise.fr, Marquée par la situation sanitaire, une cérémonie militaire en mode statique
  • La cérémonie aura lieu place Armand-Fallière à Agen lundi 13 juillet à 19 heures. Mais cette année le défilé sera statique. Le 48ème RT et les gendarmes ne défileront pas dans les rues agenaises, ils resteront sur la place pour la traditionnelle revue des troupes par Béatrice Lagarde, préfète du Lot-et-Garonne. La cérémonie suivra son cours comme tous les ans avec le discours de la représentante de l'Etat. Cette année a été marquée par la crise du coronavirus, les personnels soignants seront donc mis à l'honneur lors de la cérémonie. Soignants, aides soignants et membres de la croix rouges seront présents place Armand-Fallière. La cérémonie durera 30 minutes. petitbleu.fr, Fête Nationale : à Agen, un défilé statique et pas de feu d'artifice le 13 juillet - petitbleu.fr
  • Marché mondial Compensateur de var statique et générateur de var statique qui permet au consommateur d’évaluer la demande à long terme et d’estimer des implémentations particulières. La croissance croissante qui est vraiment attendue en fonction de l’analyse donne des informations complètes sur le marché mondial Compensateur de var statique et générateur de var statique. Les moteurs et les contraintes se préparent après toute la prise de conscience de la croissance de l’industrie mondiale Compensateur de var statique et générateur de var statique. gabonflash, Énorme croissance du segment de Mondial Compensateur de var statique et générateur de var statique Marche (2020-2029) || ABB, Siemens, Rongxin Power Electronic - gabonflash
  • L’étude sur l’industrie mondiale des films antistatiques pour l’emballage aide chaque entreprise à fournir des opportunités significatives aux entreprises spécifiques ainsi que l’avenir du secteur mondial des films antistatiques pour l’emballage. Le principal objectif du rapport sur le marché des films antistatiques pour les emballages est d’inclure une information de profil récemment mise à jour pour tenir un registre du marché des films antistatiques pour les emballages à travers le monde, parallèlement aux décisions commerciales. Thesneaklife, Recherche sur le film sans statique pour le marché de l’emballage (impact de COVID-19) 2020-2026: Wiman, Blueridge Films, Syfan – Thesneaklife
  • En dehors de cela, le rapport mondial Équipement statique et rotatif (pétrole et gaz) sur le marché 2020 fournit des informations cruciales concernant la catégorisation, les tendances de croissance évaluées, le réseau de distribution, les conditions économiques ou commerciales, et de nombreux autres éléments vitaux liés au Équipement statique et rotatif (pétrole et gaz). L’augmentation rapide du revenu disponible et les produits innovants proposés par les fabricants devraient stimuler l’industrie Équipement statique et rotatif (pétrole et gaz) au cours de la période de prévision. Une clientèle vaste et croissante de l’industrie Équipement statique et rotatif (pétrole et gaz) crée une opportunité pour les producteurs de servir un marché important et de gagner de l’argent. INFO DU CONTINENT, Segment de marché mondial Équipement statique et rotatif (pétrole et gaz) 2020 - revenus de l'industrie et facteurs de croissance au cours des prévisions 2026 - INFO DU CONTINENT

Images d'illustration du mot « statique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « statique »

Langue Traduction
Anglais static
Espagnol estático
Italien statico
Allemand statisch
Chinois 静态的
Arabe ثابتة
Portugais estático
Russe статический
Japonais 静的
Basque estatikoan
Corse staticu
Source : Google Translate API

Synonymes de « statique »

Source : synonymes de statique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « statique »

Partager