La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « spartiate »

Spartiate

Définitions de « spartiate »

Trésor de la Langue Française informatisé

SPARTIATE, subst. et adj.

A. − HIST. GR. De Sparte, ville du Péloponnèse, état le plus puissant de Grèce jusqu'aux guerres médiques.
1. Subst. et adj. (Celui, celle) qui est originaire de Sparte ou qui y habitait; en partic., (celui, celle) qui fait partie de l'aristocratie, de la caste des guerriers et des citoyens de Sparte. Intrépide spartiate; frugalité des Spartiates. A l'époque où parut Lycurgue, il y avait deux classes parmi les Spartiates, et (...) elles étaient en lutte (Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p. 450).Saluons les révolutionnaires comme les Grecs saluèrent les héros spartiates qui défendirent les Thermopyles et contribuèrent à maintenir la lumière dans le monde antique (Sorel, Réflex. violence, 1908, p. 131).V. ilote ex. de Montherlant.
[Comme second terme d'une compar.] Taciturne et laconique comme un Spartiate dès que les affaires étaient en jeu (Musset, Mimi Pinson, 1845, p. 242).Bien qu'ils [ses élèves] eussent un tempérament solide, Pécuchet voulait comme un Spartiate les endurcir encore, les accoutumer à la faim, à la soif, aux intempéries (Flaub., Bouvard, t. 2, 1880, p. 152).
2. Adj. Qui était propre à Sparte, à ses citoyens. Austérité, législation, mœurs, société spartiate; brouet spartiate. La démocratie spartiate fut encore une fois abattue, et les Macédoniens rétablirent l'ancien gouvernement (Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p. 458).On comprend la morale spartiate quand on a reconnu qu'elle est liée à l'idéal totalitaire de la cité (Marrou, Connaiss. hist., 1954, p. 183).
B. − Qui rappelle Sparte, ses habitants.
1. Subst. et adj. (Celui, celle) qui rappelle le Spartiate par son austérité, son courage guerrier, ses mœurs rigides ou sa frugalité. Il me laissa devant le feu en me recommandant à une douzaine de brigands qui croquaient du pain bis et des olives amères. Ces Spartiates me firent compagnie pendant une heure ou deux (About, Roi mont., 1857, p. 250).Il avait ses jours, ses heures où il se voulait spartiate, et ces jours-là, il affectait une dureté virile et méprisait le sexe en général (Guéhenno, Jean-Jacques, 1952, p. 68).
2. Adj. [En parlant d'un inanimé] Qui rappelle les mœurs du Spartiate. Synon. austère, ferme1, rigide, sévère.Austérité, courage, économie, menu spartiate. Dieu les bénisse avec leurs idées spartiates au milieu de la civilisation moderne, des besoins devenus partie de notre existence (Constant, Journaux, 1804, p. 91).Ayant pris de nos mœurs la facilité, l'amour du bien-vivre et un certain esprit frondeur, tous ceux-là (...) n'entendaient pas sacrifier aux habitudes spartiates préconisées par leurs chefs (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 316).
À la spartiate
Loc. adj. À la façon des Spartiates. Phalanges à la spartiate [de l'armée carthaginoise] (Flaub., Salammbô, t. 1, 1863, p. 39).
Loc. adv. D'une manière rude, austère. Synon. durement, rigoureusement, sévèrement.Il avait en tête un certain idéal viril de l'enfance, d'après lequel il tâchait de former son fils, voulant qu'on l'élevât durement, à la spartiate, pour lui faire une bonne constitution (Flaub., MmeBovary, t. 1, 1857, p. 6).
C. − Subst. fém., HABILL. [P. réf. au costume des guerriers spartiates] Sandale de cuir naturel à lanières entrecroisées laissant le pied à découvert. La terrasse du « Coucher du soleil ». Bernard, en bras de chemise et en spartiates (Fallet, Banl. Sud-Est, 1947, p. 145).Cette jeunesse du soir, celle qui traîne ses chemises à carreaux, ses spartiates (...) ses crinières en queue de cheval sur des robes noires constellées de pellicules (Vialar, Bête de chasse, 1952, p. 72).
Prononc. et Orth.: [spaʀsjat]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Ca 1590 la nation Spartiate, les Spartiates (Montaigne, Essais, I, 37, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 230); 1846 fig. « homme de mœurs austères, rigides » (Balzac, Cous. Bette, p. 395); 2. a) 1784 loc. adv. à la Spartiate « d'une manière brève, laconique » (N. Ruault, Gazette d'un parisien sous la révolution, p. 47 ds Trav. Ling. Litt. Strasbourg t. 20 no1, p. 184); 1844 id. « d'une manière rude, sévère » (Balzac, Modeste Mignon, p. 203); b) 1830 adj. rudesse spartiate « qui est austère, rigide comme les mœurs de Sparte » (Sand, Corresp., t. 1, p. 139); 1842 « relatif à la ville grecque de Sparte, à ses habitants » (Ac. Compl.); 3. 1947 subst. fém. « sandale » (Fallet, loc. cit.). Empr. au lat.Spartiates « habitant de Sparte », gr. Σ π α ρ τ ι α ́ τ η ς « de Sparte, Sparte ». Fréq. abs. littér.: 187. Bbg. Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

spartiate \spaʁ.sjat\ féminin

  1. Sandale faite de lanières de cuir croisées.

Nom commun 1 - français

spartiate \spaʁ.sjat\ masculin et féminin identiques

  1. Personne aux mœurs rigides.
    • C’est un spartiate.

Adjectif - français

spartiate \spaʁ.sjat\ masculin et féminin identiques

  1. Énergique, endurant, rappelant l’austérité et le patriotisme des anciens citoyens de Sparte.
    • Il a supporté les souffrances de sa maladie avec un courage spartiate.
    • [...] il se fit violence et s’imposa un régime spartiate durant toute la semaine. Il se levait à six heures trente chaque matin, prenait sa dose de lithium, déjeunait frugalement, puis il partait à la bibliothèque où il travaillait aussi longtemps que son état le lui permettait. La discipline l’aidait à supporter la douleur et à brider sa fièvre. — (Patrick Roy, L’homme qui a vu l’ours, Montréal, Le Quartanier, 2015, page 156)
  2. Relatif à Sparte.
    • Pendant plus de deux décennies, l'armée spartiate va affronter la redoutable thalassocratie athénienne. — (Sparte, une cité grecque originale, Histoire pour tous, 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPARTIATE. adj. des deux genres
. Qui est énergique, endurant, ainsi qu'on se représente les anciens Spartiates. Il a supporté les souffrances de sa maladie avec un courage spartiate. On dit de même substantivement : C'est un spartiate, en parlant d'un Homme aux mœurs rigides.

Littré (1872-1877)

SPARTIATE (spar-si-a-t') s. m.
  • 1Homme appartenant à la classe aristocratique de la république lacédémonienne (les Lacédémoniens en formaient la plèbe), laquelle avait été assujétie par Lycurgue à une grande rigidité de mœurs guerrières. J'ai vu quelquefois jusqu'à quatre mille hommes dans la place publique [à Lacédémone], et j'y distinguais à peine quarante Spartiates, en comptant même les deux rois, les éphores et les sénateurs, Barthélemy, Anach. ch. 42.
  • 2 Fig. Homme rigide tant au physique qu'au moral. C'est un spartiate.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spartiate »

(1847) De la façon dont on se représente les anciens Spartiates. → voir Spartiate
(Sandale) (1947)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « spartiate »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spartiate sparsjat

Citations contenant le mot « spartiate »

  • Les spartiates sont des sandales devenues assez classiques et répandues plus ou moins tendance plates avec de nombreuses brides qui recouvrent le pied, qui montent généralement jusqu’aux genoux inspirées des fameuses chaussures grecques. Plates, à talons hauts ou compensées, comment porter la spartiate ? , mediacongo.net - Actualités - Plates, à talons hauts ou compensées… comment porter la spartiate?
  • Soulier estival à la genèse antique, la spartiate plébiscitée des créateurs et enseignes de fast-fashion nous revient de loin. Bien qu’elle tire son étymologie de la cité grecque Sparte, la fameuse sandale de cuir serait en réalité née dans l’Egypte des pharaons avant d’être adoptée par les Grecs et les Romains. Marie Claire, Comment porter la spartiate ? - Marie Claire
  • Surtout, Robin Renucci s'est moins comporté en metteur en scène qu'en passeur de texte, délaissant tout parti pris et évitant soigneusement toute prise de risque. Les vers raciniens sont donc dits, et plutôt bien, mais, s'ils parviennent jusqu'aux spectateurs, ils ne font jamais véritablement mouche. La faute, sans doute, à un travail scénographique trop spartiate et statique, à un jeu de lumières monochrome et à un dispositif en quadri-frontal - identique à celui que le patron des Tréteaux de France avait utilisé l'an passé pour monter « Bérénice » - insuffisamment exploité et loin de provoquer l'immersion attendue. Les Echos, Un « Britannicus » à l'étouffée | Les Echos
  • Grâce à une mobilisation exceptionnelle, la petite cabane des Périades est de retour dans la montagne, au cœur du massif du Mont-Blanc (Haute-Savoie). Installée en 1928 sur une plateforme rocheuse étroite située à 3421 mètres d'altitude, sur l'arête des Périades face aux mythiques Grandes Jorasses, cette cabane au confort spartiate peut alors accueillir quelques alpinistes en détresse. En 1996, elle est rénovée. Mais le 1er août 2019, avec le réchauffement climatique et la fonte du permafrost (un sol gelé déstabilisé par des températures trop élevées), la cabane des Périades s'affaisse. leparisien.fr, Mont Blanc : la cabane des Périades retrouve les cimes - Le Parisien
  • Savez-vous ce qu'était la pédérastie ? Bien qu'il pouvait s'agir d'un simple mode d'initiation reconnu comme étant normal dans le processus éducatif spartiate entre 12 et 18 ans, la relation intime alors établie entre le jeune adolescent spartiate et son maître-précepteur suscite encore quelques interrogations. France Inter, Education spartiate : la pédérastie, une relation maître-élève très ambigüe

Images d'illustration du mot « spartiate »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « spartiate »

Langue Traduction
Anglais spartan
Espagnol espartano
Italien spartano
Allemand spartanisch
Chinois 斯巴达人
Arabe المتقشف
Portugais espartano
Russe спартанский
Japonais スパルタ
Basque spartan
Corse spartanu
Source : Google Translate API

Synonymes de « spartiate »

Source : synonymes de spartiate sur lebonsynonyme.fr

Spartiate

Retour au sommaire ➦

Partager