La langue française

Sonnant, sonnante

Définitions du mot « sonnant, sonnante »

Trésor de la Langue Française informatisé

SONNANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst.

I. − Part. prés. de sonner*.
II. − Adjectif
A. −
1.
a) Vx. Qui sonne.
α) [En parlant d'instruments de mus.] Alors parut dans l'avenue, un escadron de chasseurs verts, la lame au clair, trompettes et timbales sonnantes (Bourges,Crépusc. dieux, 1884, p. 6).
β) [En parlant d'un corps sonore] Une chaîne de montre qui soutenait une livre de diverses breloques sonnantes (Balzac,C. Birotteau, 1837, p. 214).
b) Qui résonne sous l'effet d'une percussion. Sur la route, sonnante comme une roche creuse, il marchait lentement et la tête penchée (R. Bazin,Blé, 1907, p. 232).
c) Qui est le siège d'une sensation auditive analogue à un bourdonnement, à un sifflement. Aveuglé, noyé, les oreilles sonnantes (...) il demanda grâce, et une douleur folle le prit, de mourir ainsi de faim (Zola,Ventre Paris, 1873, p. 633).
d) Mal sonnant. Peu agréable à l'oreille; p. ext., mal séant. Des mots mal sonnants venaient bourdonner autour des oreilles velues du vieux pallicare; on parlait de gouvernement, d'armée, d'ordre public (About,Roi mont., 1857, p. 25).
2. Monnaie sonnante, argent sonnant; p. méton., espèces sonnantes (et trébuchantes). Pièce de monnaie, anciennement d'or et d'argent, qui a un son juste et un poids légal, qui est de bon aloi; p. ext., monnaie métallique ayant cours; argent liquide. Il faut croire que ces richesses tutélaires ont moins de prix pour eux que les espèces sonnantes (Lacretelle,Silbermann, 1922, p. 125).Au fig., p. plaisant. Qui s'obtient à prix d'argent. L'esprit véritable est exigé au café et payé aussitôt en rires sonnants et trébuchants (L. Daudet,Salons et journaux, 1917, p. 254).
B. −
1. [En parlant d'une montre, d'une horloge] Pourvu d'un mécanisme qui sonne les heures (et les divisions d'heures), qui produit une sonnerie. Montre sonnante. Il y avait partout des horloges sonnantes: une pluie d'heures semblait tomber sur le quartier désert (Estaunié,Empreinte, 1896, p. 171).
2. [En parlant de l'heure qu'il est, le plus souvent avec la prép. à suivie d'un nombre d'heures chiffré] Qui est en train de sonner exactement l'heure énoncée. Synon. précis, exact, juste, pile3(fam.), battant2(vx), pétant (pop.), tapant (fam.).À midi sonnant; à minuit sonnant. Sommeil prévu, prédit, prophétisé, d'une heure de la nuit à dix heures sonnantes du matin (Toepffer,Nouv. genev., 1839, p. 167).En empl. inv. Huit heures sonnant. Frappe mon rival, si tu ne peux réussir avant onze heures sonnant à t'échapper et à venir me retrouver au pied de ton balcon (Musset,Nuit vénit., 1834, 2, p. 29).
C. − Littér. Qui rend un son clair, pur. Le Rhône (...) et les sonnantes eaux de ce fleuve armé qu'aucun rivage ne captive (Claudel,Cantate, 1913, p. 332).
III. − Substantif
A. − Subst. masc., vx, pop. Argent (liquide). Je te les payerai, Margoton (...) car j'en ai du sonnant aujourd'hui (Mérimée,Chron. règne Charles IX, 1829, p. 212).
B. − Subst. fém., arg. Chaîne suspendue à la ceinture. J'te vends une ceinture (...) − Je n'en ai pas besoin. − Zut alors! tu crois que ton grimpant (pantalon) et ta sonnante (chaîne) tiendront tout seuls? (Brissac,Souv. prison, 1880, p. 32).
Prononc. et Orth.: [sɔnɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér.: 358. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 358, b) 738; xxes.: a) 855, b) 306.

Wiktionnaire

Adjectif

sonnant

  1. Qui rend un son clair et distinct.
    • De l’étain sonnant. Airain sonnant.
    • Bouquinant et flânant, je goûtais au passage quelques vers haut sonnants d’un poète de la pléiade — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy, réédition Le Livre de Poche, pages 19-20)
  2. En parlant d'une heure, qui est tout juste en train de sonner.
    • Je suis arrivé à sept heures sonnantes.
    • Soyez chez moi à midi sonnant.
    • Sur la place de la Seigneurie, où le soleil fleuri du printemps répandait ses roses jaunes, midi sonnant dissipait la foule rustique des marchands de grains et de pâtes assemblés pour le marché. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 219)

Forme de verbe

sonnant \sɔ.nɑ̃\

  1. Participe présent de sonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SONNANT, ANTE. adj.
Qui rend un son clair et distinct. De l'étain sonnant. Airain sonnant. Espèces sonnantes, Monnaie d'or, d'argent, etc. Il m'a payé en espèces sonnantes. À l'heure sonnante, À l'heure précise. Je suis arrivé à sept heures sonnantes. Soyez chez moi à midi sonnant.

Littré (1872-1877)

SONNANT (so-nan, nan-t') adj.
  • 1Qui rend un son clair et distinct. La peur, l'airain sonnant, dans nos temples sacrés [pendant un orage] Font entrer à grands flots les peuples égarés, Saint-Lambert, Saisons, Été. Quel bruit s'est élevé ? la trompette sonnante A retenti de tous côtés, Gilbert, le Jugem. dern.

    Horloge, montre sonnante, horloge, montre qui sonne les heures. Le khalife Haroum-al-Raschid lui envoya [à Charlemagne] des présents, parmi lesquels une horloge sonnante, V. Duruy, Hist. de Fr. moy. âge.

    À l'heure sonnante, à l'heure précise. J'y cours midi sonnant, Boileau, Sat. III. Quoi ! le pardon sonnant te retrouve en ces lieux ! Boileau, Lutr. II.

    Espèces sonnantes, monnaie d'or et d'argent. Payer en espèces sonnantes. Son vainqueur le mit à rançon, Elle fut en sonnante espèce, Voltaire, les Trois manières.

    Par extension, vers sonnants, vers qui satisfont l'oreille. En seize mille vers bien sonnants, bien comptés, Plus n'en apprend l'Iliade divine, Lamotte, Fabl. IV, 4.

  • 2Mal sonnant, voy. MALSONNANT.
  • 3 S. m. Espèce de crapaud.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SONNANT. Ajoutez : - REM. Par allusion à espèces sonnantes, on dit faveurs sonnantes, pour faveurs qui sont ou rapportent de l'argent. Elle [la noblesse] convoitait surtout des faveurs sonnantes, vinssent-elles de seconde main, et cette main fût-elle la moins pure, Horn, l'Économie polit. avant les physiocrates, ch. II.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SONNANT, adj. (Gramm.) qui rend du son. Un vers sonnant ; une tête sonnante. Au figuré, une proposition mal sonnante. Ce qui sonne mal à l’oreille d’un théologien scholastique, sonne quelquefois très bien à l’oreille de la raison.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sonnant »

Du participe présent de sonner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sonnant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sonnant sɔnɑ̃

Citations contenant le mot « sonnant »

  • Sous le chapiteau du Bout du Monde il s’est clairement passé un truc, ce 2 août 2014. Une rencontre musicale chaude et endiablée entre des sonneurs cornouaillais et le trompettiste Ibrahim Maalouf. Un vrai moment de communion entre ces artistes aux horizons divers. Un pur moment de partage avec un public tassé comme jamais en cette fin d’après-midi d’été. Cet échange sonnant a marqué ceux qui ont eu la chance d’y assister tout comme ceux qui ont en étaient à l’origine. « Ah, ben c’était génial (…). J’en garde un excellent souvenir, soulignait cinq ans plus tard Ibrahim Maalouf de retour à Crozon. « Je n’ai jamais vu un show comme cela, jamais vu autant de personnes en transe, commentait encore ému le sonneur Yannick Martin, quelques semaines après cette nuit magique. Le Telegramme, Souvenirs en live : au Boudu, la Cornouaille sonne avec Maalouf [Vidéo] - Souvenirs en live - Le Télégramme
  • Orlando (Etats-Unis) - Genou à terre pendant l'hymne américain, joueurs, entraîneurs et arbitres de la NBA ont protesté contre les injustices raciales, jeudi, en marge des matches Utah-New Orleans et Lakers-Clippers sonnant la reprise de la saison après quatre mois et demi d'interruption due au coronavirus. LaProvence.com, Sports | La NBA reprend sa saison le genou à terre avant de sauter au panier | La Provence
  • À la mi-mai, une des quatre cloches de l’église paroissiale, qui elle aussi s’appelle Notre-Dame de Bonne-Nouvelle, a été descendue du clocher. Cette imposante dame de 825 kg, sonnant le Mi, avait été baptisée le dimanche 26 septembre 1920, par l’archidiacre Le Pennec, représentant Mgr Morelle, évêque de Saint-Brieuc. , Plouaret. La cloche réparée sera visible pendant un mois - Saint-Brieuc.maville.com
  • Un adversaire qui n'a rien d'une victime expiatoire, contre lequel Tyson tentera de montrer une autre image que sa pathétique ultime défaite il y a quinze ans contre un quasi-inconnu, Kevin McBride, sonnant alors le coup de cloche qu'on croyait définitif. Les Echos, Boxe: Mike Tyson remet les gants à 54 ans | Les Echos

Images d'illustration du mot « sonnant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sonnant »

Langue Traduction
Anglais ringing
Espagnol el sonar
Italien suono
Allemand klingeln
Chinois 铃声
Arabe رنين
Portugais toque
Russe звонкий
Japonais リンギング
Basque dei-
Corse sona
Source : Google Translate API

Synonymes de « sonnant »

Source : synonymes de sonnant sur lebonsynonyme.fr

Sonnant

Retour au sommaire ➦

Partager