La langue française

Sommité

Sommaire

  • Définitions du mot sommité
  • Étymologie de « sommité »
  • Phonétique de « sommité »
  • Citations contenant le mot « sommité »
  • Images d'illustration du mot « sommité »
  • Traductions du mot « sommité »
  • Synonymes de « sommité »

Définitions du mot « sommité »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOMMITÉ, subst. fém.

A. −
1. Vieilli
a) Partie la plus élevée de certaines choses considérées dans leur verticalité. Synon. cime, haut2, sommet.Sommité d'une tour. Le matin, nous apercevons (...) à notre gauche le château des Sept-Tours et les sommités aériennes des innombrables minarets de Stamboul, qui passent du front les sept collines de Constantinople (Lamart.,Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 338).Je sentis une légère démangeaison qui, commençant à l'extrémité de mon pouce, cheminait lentement vers les sommités de ma main droite, négligemment posée par terre (Toepffer,Nouv. genev., 1839, p. 18).
En partic., souvent au plur. [En parlant de montagnes] Les sommités des montagnes. Plusieurs parvinrent lestement jusqu'aux chauves sommités de ce pic, d'où l'on en voit d'autres sur le même plan, environnés de neiges, et d'où l'on jouit déjà d'une sorte d'horizon (Dusaulx,Voy. Barège, t. 1, 1796, p. 171).Des mensurations rigoureuses peuvent assigner la ligne de partage des eaux ou la sommité d'une chaîne de montagnes (Jankél.,Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 127).Empl. abs. Je voulus parcourir le pays de Galles (...). Je gravis des sommités tout à fait sauvages et d'une hauteur prodigieuse (Las Cases,Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 446).
b) P. anal., au plur. Degrés supérieurs. Sur les sommités de ce même ton de demi-teinte, les luisants se marquent avec des tons clairs et froids (Delacroix,Journal, 1847, p. 180).
P. métaph. La raison suprême (...) est comme un rayon, qui effleure les sommités de l'âme; elle y fait luire les notions générales, faites à l'image des idées éternelles dont elles empruntent le nom (Ozanam,Philos. Dante, 1838, p. 223).
2. GÉOM., vx. Sommet d'une figure, d'un volume. Une fumée âcre et pesante qui s'échappait avec peine par une ouverture pratiquée à la sommité du cône enveloppait tous ces objets (Hugo,Han d'Isl., 1823, p. 325).
3. BOT. ou littér. Extrémité supérieure d'une plante ou d'une partie de plante. Synon. pointe; anton. racine.Il semble que la lumière sorte des végétaux éclairés du soleil en plein midi. Alors les sommités des épis d'un champ et des graminées d'une prairie paraissent toutes lumineuses (Bern. de St-P.,Harm. nat., 1814, p. 79):
À peine le maïs achève de fleurir. Le paysan l'écime et l'effeuille à loisir. Il en donne à brouter les sommités aux bêtes, En dessèche le limbe et pour l'hiver l'apprête. Jammes,Géorgiques, chant 2, 1911, p. 54.
En partic. Extrémité d'une tige à inflorescence complexe de certaines plantes, employée à des fins médicinales. C'est quand il est en fleur [le haschisch] qu'il possède sa plus grande énergie; les sommités fleuries sont, par conséquent, les seules parties employées dans les différentes préparations (Baudel.,Paradis artif., 1860, p. 352).
B. − P. anal. ou au fig.
1. LITT., vieilli, au plur. Points essentiels, idées maîtresses d'un sujet. Synon. jalons (v. jalon), grandes lignes (v. ligne), lignes de force (v. ligne), grands traits (v. trait); anton. détails (v. détail).Mais c'est un trop vaste sujet, si on veut entrer dans les détails; et si on n'en prend que les sommités, il est aisé de voir que le commerce, l'échange, étant la société elle-même, il est l'unique lien entre les hommes (Desttut de Tr.,Comment. sur Espr. des lois, 1807, p. 357).
2. Cour. Personne éminente dans la hiérarchie sociale ou dans un domaine particulier. Synon. autorité, lumière, notabilité, personnalité.Sommités de la médecine, de la littérature. En fondant à New-York l'Institut français, qui groupait des sommités de la science, de l'histoire, de la philosophie, le professeur Focillon obtenait l'accord de ses collègues pour demander au général de Gaulle de reconnaître l'établissement par décret (De Gaulle,Mém. guerre, 1954, p. 183).Mais tout le monde connaît le professeur Cottard. C'est une sommité! (Proust,Sodome, 1922, p. 959).V. chirurgical B 1 ex. de Vogüé.
Prononc. et Orth.: [sɔm(m)ite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xiiies. [ms. ca 1369] « partie la plus élevée de certaines choses » (Mahieu le Vilain, Metheores, éd. R. Edgren, p. 124, 26); 2. a) Fin xives. « extrémité d'une plante, d'une tige » (Manière de langage, 382 ds T.-L.: la summité des rainsiaux); b) 1579 « extrémité d'une tige fleurie à petites fleurs groupées » (Paré, Œuvres, XVI, 35, éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 2, p. 595); 3. 1825 fig. « personne éminente » (Journal des modes, 31 mars, p. 138 ds Fr. mod. t. 17 1949, p. 304). Empr. au b. lat.summitas « la partie la plus haute, cime, sommet » et fig. « sommet » (v. Blaise Lat. chrét.), dér. du lat. class. summus, v. sommet. Fréq. abs. littér.: 96.

Wiktionnaire

Nom commun

sommité \sɔ.mi.te\ féminin

  1. Partie la plus élevée de certaines choses.
    • La Girafe dans son pays natal, broute la sommité des arbres, préférant les plantes de la famille des mimosa qui y abondent : […]. — (Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, Quelques Considérations sur la Girafe, 1827)
    • Puis enfin vient la sommité la plus élevée du Mont-Blanc, haute selon André de Gy, de quatorze mille huit cent quatre-vingt-douze, selon Tralles, de quatorze mille sept cent quatre-vingt-treize, et selon Saussure, de quatorze mille six cent soixante-seize pieds, […]. — (Alexandre Dumas, Impressions de voyage, La Revue des Deux Mondes T.1, 1833)
    • Dans le petit bastion de Chantepoulet , qui lui est presque contigu, on a placé une table d'orientation en bronze, donnant la direction et la hauteur des montagnes et sommités visibles de Genève. — (Jacques-Louis Manget, Genève: Itinéraire nouveau et complet de cette ville et de ses environs, Genève : Combe, 1840, page 145)
  2. (Pharmacologie) (Cuisine) Extrémité de la tige fleurie de certaines plantes dont les fleurs sont trop petites pour être conservées isolément.
    • Des sommités d’absinthe, de lavande, de millepertuis, etc.
  3. (Figuré) (Familier) Personne qui s'est élevée au sommet des dignités, de l’art ou des sciences.
    • Les sommités de la médecine. - Ce personnage est une sommité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOMMITÉ. (On prononce les deux M.) n. f.
Partie la plus élevée de certaines choses. En termes de Pharmacie, il désigne l'Extrémité de la tige fleurie de certaines plantes dont les fleurs sont trop petites pour être conservées isolément. Des sommités d'absinthe, de lavande, de mille-pertuis, etc. Il se dit, figurément et familièrement, des Personnes qui se sont élevées au sommet des dignités, de l'art ou des sciences. Les sommités de la médecine. Ce personnage est une sommité.

Littré (1872-1877)

SOMMITÉ (so-mmi-té) s. f.
  • 1La partie la plus élevée de certaines choses. La sommité d'une tour, d'un toit, d'un coteau.

    Les sommités des montagnes, ou, absolument, les sommités. Au lever de l'aurore, leurs sommités et leurs rochers [de montagnes] sont couleur de rose, et les monceaux de glaces qui les couvrent ressemblent à des nuages transparents, Genlis, Veillées du château t. I, p. 241.

  • 2Fig. Terme de littérature. Les sommités d'un sujet, les parties qui en sont les plus saillantes. Il n'approfondit pas son sujet, il se borne à en saisir les sommités.
  • 3 Terme de botanique. L'extrémité d'une tige, la pointe des herbes. La sommité des jeunes arbres. Des palmistes dont ils mangent les sommités, Bernardin de Saint-Pierre, Étude, V.

    Terme de pharmacie. Sommités, ou sommités fleuries, l'extrémité de la tige fleurie des plantes dont les fleurs sont trop petites pour être conservées isolément telles sont les sommités d'absinthe, de centaurée, etc.

  • 4 Néologisme. Les sommités de la science, de la littérature, les hommes les plus éminents dans la science, dans la littérature.

HISTORIQUE

XIIIe s. Pensez de la roe de fortune… Et, quant homme est en la sommetté de la roe, coment par mescheance chet [tombe] petit et petit en poverte, Bibl. des chartes, 4e série, t. II, p. 128.

XVIe s. Les sommités de chanvre, les sommités de ronces, Paré, XVI, 35. Si se campa sur la sommité d'une montagne, où il se fortifia, Machiavel, Disc. sur Tite Live, p. 476, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SOMMITÉ. - HIST. Ajoutez :

XIVe s. La summité [d'un arbre] avec les rainsiaux, Rev. critique, 5e année, 2e sem. p. 382.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SOMMITÉ, s. f. (Gram.) extrémité supérieure d’un objet. Il se dit particulierement de la pointe des plantes, Voyez Sommet, & du haut des collines. La sommité de cette colline.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sommité »

Du latin sommitas, summitas, de summus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. summitatem, de summus, le plus haut (voy. SOMMET).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sommité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sommité sɔmite

Citations contenant le mot « sommité »

  • Gabe Newell est une sommité dans le monde du jeu vidéo. Créateur d’Half Life et de la plate-forme Valve, c’est l’une des figures de proue du monde du PC. Mais quand on lui demande de choisir entre les deux nouvelles consoles, sa décision est toute faite : ce sera une Xbox. Toutefois, il avoue ne pas se sentir concerné par les sorties à venir. PhonAndroid, PS5 vs Xbox Series X : Gabe Newell (Valve) a fait son choix, ce sera une Xbox
  • Des chèques ont été remis à l’association du Petit Léo. Cet enfant victime d’une maladie dégénérative des muscles doit se faire opérer par une sommité mondiale aux Etats-Unis. Ce garçon a suscité un élan de solidarité pour aider ses parents à assumer des frais importants d’intervention, de voyage et de séjour. Léo devait partir ce printemps, mais l’épidémie a stoppé net ce beau projet. Les parents sont désormais en attente d’un visa spécial a confié la présidente du Lions Agen Jasmin et ils espèrent pouvoir s’envoler d’ici cet automne pour que leur fils puisse enfin se faire opérer et retrouver un usage des jambes sans raideurs, mais au prix aussi d’une longue rééducation. Le temps compte… petitbleu.fr, Lions Agen Jasmin soutient des bonnes actions - petitbleu.fr
  • Les rumeurs de l’éventuel départ de cette sommité mondiale avaient déjà commencé à susciter de vives réactions. La Presse, Le Musée des beaux-arts de Montréal met fin au contrat de Nathalie Bondil
  • L’hysope, de son nom scientifique Hyssopus officinalis, est une plante vivace et touffue étroite à fleurs bleues bilabiées qui peut atteindre 60 cm de haut. Originaire du sud de l’Europe, elle pousse spontanément sur le pourtour méditerranéen, notamment en Turquie et dans les Balkans. Elle apprécie particulièrement les lieux secs et ensoleillés et dans les jardins. On utilise particulièrement les sommités fleuries pour produire de l’huile essentielle. Ses principes actifs sont la marrubine, les flavonoïdes, le tanin, le pinocamphone et le thuyone. Presse santé, Découvrez les propriétés thérapeutiques de l’hysope en phytothérapie
  • Peu après l’acquisition, Scott Schaefer, conservateur au Getty, a été contacté par un énigmatique Français qui assurait que la statue n’était pas de Gauguin. Schaefer, aujourd’hui retraité, est un homme sérieux, une sommité internationale qui a officié chez Sotheby’s et dans les plus grands musées américains. Ce Français qui lui écrivait, un certain Fabrice Fourmanoir, était en revanche un expert autoproclamé, sans références institutionnelles, propriétaire d’une petite galerie d’art en Polynésie, qui parlait du haut de sa seule passion pour le peintre. Fourmanoir affirmait que la « Tête » n’était pas sculptée dans le style primitiviste de Gauguin, qu’elle était fait L'Obs, Fabrice Fourmanoir, galeriste : « Des faux Gauguin, il y en a plein ! »

Images d'illustration du mot « sommité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sommité »

Langue Traduction
Anglais summit
Espagnol cumbre
Italien vertice
Allemand gipfel
Chinois 首脑
Arabe قمة
Portugais cume
Russe встреча на высшем уровне
Japonais サミット
Basque gailurrera
Corse cima
Source : Google Translate API

Synonymes de « sommité »

Source : synonymes de sommité sur lebonsynonyme.fr
Partager