Solidement : définition de solidement


Solidement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SOLIDEMENT, adv.

A. − D'une manière solide.
1. Avec solidité, de façon à résister (à l'effort, à l'usure). Solidement cloué, serré; fenêtre solidement fermée. Un soubassement solidement charpenté (Chapelain, Techn. automob., 1956, p. 292).Trois ou quatre carnets à souche (...) que maintenait une règle de fer où ils s'inséraient solidement (Arnoux, Double chance, 1958, p. 41).
2. D'une manière qui révèle une grande force physique. Gaillard solidement charpenté. Une poitrine qui respire bien, un tronc solidement assis sur les hanches, un jarret nerveux qui lancera agilement le corps, les intéressent [les Grecs] (Taine, Philos. art, t. 1, 1865, p. 74).
3. Avec violence. Vous avez dû lire autrefois dans les journaux que le vieil Ali a rossé Chosrew, et solidement (...). J'étais à l'aile droite et je vois Chosrew, un vieux finaud qui vous enfonce notre centre (Balzac, Début vie, 1842, p. 360).Il commença à frapper solidement [le taureau] comme s'il avait voulu abattre cette énorme branche de peau et de chair dont les cornes battaient son épaule (Giono, Batailles ds mont., 1937, p. 196).
B. − Au fig.
1. De façon durable et ferme. Être solidement installé; être solidement armé pour la vie; réputation solidement assise; tradition, usage solidement établi(e). Cette idée, solidement ancrée déjà dans toutes les caboches officielles (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 978).Les propos de M. J.-R. Tréanton (...) sont d'une rare et courageuse pertinence; ils ont le mérite, surtout, de solidement s'appuyer sur le donné concret (Antoine, Passeron, Réforme Univ., 1966, p. 117).
2. Avec rigueur (dans la pensée). À qui ferez-vous croire que le hasard préside à vos entreprises nocturnes? Elles sont trop parfaites pour qu'elles ne soient pas solidement pensées (Giono, Angelo, 1958, p. 196).Une doctrine solidement élaborée (Reynaud, Syndic. en Fr., 1963, p. 98).
3. Avec vigueur (dans les sentiments, dans les relations humaines). Des populations trop nombreuses et trop distantes, qu'une philosophie purement positive pourra seule un jour solidement rapprocher en une communion durable (Comte, Philos. posit., t. 5, 1894 [1841], p. 271).Il y a tant de choses sur terre à aimer et à haïr solidement (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 343).
4. Avec sérieux (dans le travail, la formation, l'expérience). Être solidement préparé à des études. Gilberte était instruite aussi solidement que peut l'être une jeune fille élevée dans un pensionnat de Paris (Sand, Péché de M. Antoine, t. 1, 1845, p. 198).Les moniteurs [du Centre de Formation des Cadres professionnels] sont recrutés parmi les chômeurs déjà solidement spécialisés (L'Œuvre, 25 févr. 1941).
C. − En quantité considérable, de façon consistante, avec force. Synon. sérieusement.On a solidement bu (Barb. d'Aurev., Memor. 1, 1838, p. 209).Devenus bourgeois, solidement nourris, carrés, posés, conservateurs par essence, ils [des viticulteurs girondins] possèdent, comme leurs vins, une solide étoffe (Jammes, Mém., 1923, p. 163).
Fam. Synon. de bigrement, bougrement, diablement.Nom d'un petit bonhomme, il fait solidement froid tout de même (Balzac, E. Grandet, 1834, p. 190).
Prononc. et Orth.: [sɔlidmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1529 (G. Tory, Champfleury, f o29 ds Gdf. Compl.). Dér. de solide*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 686. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 503, b) 1 198; xxes.: a) 1 067, b) 1 203.

Solidement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SOLIDEMENT, adv.

A. − D'une manière solide.
1. Avec solidité, de façon à résister (à l'effort, à l'usure). Solidement cloué, serré; fenêtre solidement fermée. Un soubassement solidement charpenté (Chapelain, Techn. automob., 1956, p. 292).Trois ou quatre carnets à souche (...) que maintenait une règle de fer où ils s'inséraient solidement (Arnoux, Double chance, 1958, p. 41).
2. D'une manière qui révèle une grande force physique. Gaillard solidement charpenté. Une poitrine qui respire bien, un tronc solidement assis sur les hanches, un jarret nerveux qui lancera agilement le corps, les intéressent [les Grecs] (Taine, Philos. art, t. 1, 1865, p. 74).
3. Avec violence. Vous avez dû lire autrefois dans les journaux que le vieil Ali a rossé Chosrew, et solidement (...). J'étais à l'aile droite et je vois Chosrew, un vieux finaud qui vous enfonce notre centre (Balzac, Début vie, 1842, p. 360).Il commença à frapper solidement [le taureau] comme s'il avait voulu abattre cette énorme branche de peau et de chair dont les cornes battaient son épaule (Giono, Batailles ds mont., 1937, p. 196).
B. − Au fig.
1. De façon durable et ferme. Être solidement installé; être solidement armé pour la vie; réputation solidement assise; tradition, usage solidement établi(e). Cette idée, solidement ancrée déjà dans toutes les caboches officielles (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 978).Les propos de M. J.-R. Tréanton (...) sont d'une rare et courageuse pertinence; ils ont le mérite, surtout, de solidement s'appuyer sur le donné concret (Antoine, Passeron, Réforme Univ., 1966, p. 117).
2. Avec rigueur (dans la pensée). À qui ferez-vous croire que le hasard préside à vos entreprises nocturnes? Elles sont trop parfaites pour qu'elles ne soient pas solidement pensées (Giono, Angelo, 1958, p. 196).Une doctrine solidement élaborée (Reynaud, Syndic. en Fr., 1963, p. 98).
3. Avec vigueur (dans les sentiments, dans les relations humaines). Des populations trop nombreuses et trop distantes, qu'une philosophie purement positive pourra seule un jour solidement rapprocher en une communion durable (Comte, Philos. posit., t. 5, 1894 [1841], p. 271).Il y a tant de choses sur terre à aimer et à haïr solidement (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 343).
4. Avec sérieux (dans le travail, la formation, l'expérience). Être solidement préparé à des études. Gilberte était instruite aussi solidement que peut l'être une jeune fille élevée dans un pensionnat de Paris (Sand, Péché de M. Antoine, t. 1, 1845, p. 198).Les moniteurs [du Centre de Formation des Cadres professionnels] sont recrutés parmi les chômeurs déjà solidement spécialisés (L'Œuvre, 25 févr. 1941).
C. − En quantité considérable, de façon consistante, avec force. Synon. sérieusement.On a solidement bu (Barb. d'Aurev., Memor. 1, 1838, p. 209).Devenus bourgeois, solidement nourris, carrés, posés, conservateurs par essence, ils [des viticulteurs girondins] possèdent, comme leurs vins, une solide étoffe (Jammes, Mém., 1923, p. 163).
Fam. Synon. de bigrement, bougrement, diablement.Nom d'un petit bonhomme, il fait solidement froid tout de même (Balzac, E. Grandet, 1834, p. 190).
Prononc. et Orth.: [sɔlidmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1529 (G. Tory, Champfleury, f o29 ds Gdf. Compl.). Dér. de solide*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 686. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 503, b) 1 198; xxes.: a) 1 067, b) 1 203.

Solidement : définition du Wiktionnaire

Adverbe

solidement \sɔ.lid.mɑ̃\

  1. D’une manière solide ; fermement.
    • Comme le lieutenant le lui avait ordonné, il se rendit sur la galerie et s’accota solidement contre la balustrade, […] — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 230 de l’éd. de 1921)
    • Au moyen de palans je « roidis » les étais et j'amarre le beaupré aussi solidement qu'il est possible sur le pont maintenant rasé à l'avant. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Gillonne tira l’échelle à elle, l’assujettit solidement ; et le prince, […], commença l’escalade, qu’il acheva sans accident. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
    • Peut-être que, prêt à mourir, on comptera pour quelque chose cette imagination de revivre dans sa famille, que l’on croira laisser solidement établie. — (Jacques-Bénigne Bossuet, le Tellier. - Cité par Littré)
  2. (Figuré) Très.
    • C'est à ses solidement bonnes qualités [de M. de Lavardin] que je me suis attachée, — (Marquise de Sévigné, 16 oct. 1675. - Cité par Littré)
    • Le grand Béthune disait, quand il [Saint-Géran] eut le coup de canon : Le gros Saint-Géran est bon homme, honnête homme, mais il a besoin d’être tué pour être estimé solidement. — (Marquise de Sévigné, 8 janv. 1676. - Cité par Littré)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Solidement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOLIDEMENT. adv.
D'une manière solide, stable, ferme, forte. Bâtir solidement. Établir solidement sa fortune. Penser, raisonner solidement.

Solidement : définition du Littré (1872-1877)

SOLIDEMENT (so-li-de-man) adj.
  • D'une manière solide. Les conquérants trouvèrent une forteresse solidement bâtie, Raynal, Hist. phil. II, 14.

    Par extension. Peut-être que, prêt à mourir, on comptera pour quelque chose cette imagination de revivre dans sa famille, que l'on croira laisser solidement établie, Bossuet, le Tellier.

    En termes militaires, s'établir solidement dans une position, s'y établir de manière à ne pouvoir en être délogé. Au lieu de s'y arrêter et de s'y [au village d'Aderklaa] établir solidement, ces deux régiments…, Thiers, Cons. et Emp. XXX.

    Fig. C'est à ses solidement bonnes qualités [de M. de Lavardin] que je me suis attachée, Sévigné, 16 oct. 1675. Le grand Béthune disait, quand il [Saint-Géran] eut le coup de canon : Le gros Saint-Géran est bon homme, honnête homme, mais il a besoin d'être tué pour être estimé solidement, Sévigné, 8 janv. 1676. Vous ne sauriez prouver solidement qu'un orateur sert le public en lui enseignant l'éloquence, Fénelon, Dial. 1er sur l'éloq. C'était là ce qui s'appelait traiter les matières solidement, Fontenelle, Jugem. de Pluton.

HISTORIQUE

XVIe s. Dieu m'a donné un fonds de religion qui m'a fait regarder assez solidement cette dernière action de la vie [la mort], Montaigne, 13 nov. 1687.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « solidement »

Étymologie de solidement - Wiktionnaire

De solide avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de solidement - Littré

Solide, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « solidement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
solidement sɔlidmɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « solidement »

  • Deux jours après leur derby victorieux contre les Clippers, les Los Angeles Lakers ont mordu la poussière face au champion en titre, Toronto (107-92). Malgré un double-double (20 points-10 rebonds), sa Majesté LeBron James n’a rien pu faire pour contrer la forme des Canadiens. La palme revient à Kyle Lowry, crédité de 33 points et 14 rebonds. Il a parfaitement été secondé par Fred Van Vleet, lui aussi termine en double-double: 13 points et 11 passes. Cet accroc n’a que très peu d’incidence pour la franchise de la Cité des Anges, solidement ancrée au sommet de la Conférence Ouest. Les Raptors demeurent pour leur part 2e à l’Est. Sports.fr, LeBron impuissant pour les Lakers, Embiid monstrueux avec les Sixers
  • « D’autant que ce n’est pas la première fois. J’avais pourtant bien pris soin cette fois de boulonner solidement ma boîte aux lettres, manifestement cela n’a pas suffi ». , Au Boishue, à Mesnil-Roc'h, les boîtes aux lettres disparaissent mystérieusement | Le Pays Malouin
  • Sachez que je reste solidement attaché au Président Alassane Ouattara et prêt à suivre les instructions qu’il lui plaira de nous donner. N’en déplaise aux esprits chagrins. Connectionivoirienne.net, Côte-d’Ivoire: Adjoumani «je reste solidement attaché au RHDP et au président Ouattara» - Connectionivoirienne.net
  • Des grilles montant jusqu’en haut du balcon et solidement fixées devraient être autorisées aux locataires ou propriétaires ayant des enfants en bas âges de ces appartements. Souhait d'un rapide séjour à l'hôpital pour cette fillette. ladepeche.fr, Montauban : une fillette de deux ans et demi chute du 4e étage et s'en sort miraculeusement - ladepeche.fr
  • Il s’agissait là de la forme ancienne d’un terme latin dont la signification exacte – étang, cours d’eau ?- ne peut être encore solidement établie. Encore une quinzaine d’années et Scipion avait conquis l’Espagne. Afin de faciliter le commerce au-delà des Pyrénées, les Romains traçaient la Via Domitia traversant les collines. L’oppidum celte d’Ambrussum se retrouvait au croisement de cette voie impériale reliant Rome à l’Andalousie et d’une via vicinalis conduisant à Sumidrium (Sommières) et Melgorium (Mauguio). midilibre.fr, Des grottes du mas des Caves au château des barons de Gaucelm - midilibre.fr
  • Belzile s’est fait solidement plaquer par le défenseur des Maple Leafs de Toronto Jake Muzzin, mardi, lors du match préparatoire entre les deux équipes. Le joueur du CH n’a pas eu le temps de montrer ce qu’il était capable de faire à l’entraîneur-chef Claude Julien, lui qui a dû quitter la rencontre en première période.  TVA Sports, Soulagement pour Alex Belzile - TVA Sports
  • Pour être un adulte au rendement puissant il faut avoir été d'abord un enfant solidement formé en même temps qu'un enfant heureux. De Marie-Antoinette Grégoire-Coupal / Le Sanglot sous les rires
  • Les opinions qui sont solidement enracinées devraient s’épanouir et prendre forme tel un arbre en pleine croissance. De Irving Batcheller
  • Il faut parfois savoir balayer ce que l'on croyait solidement construit pour tout recommencer. De Vera Farmiga / Evene.fr - Octobre 2007
  • Le bonheur s'édifie parfois sur des ruines plus solidement que sur des fondations nouvelles. De Marie-Antoinette Grégoire-Coupal / Le Sanglot sous les rires
  • La mère aime tendrement, le père solidement. De Proverbe italien

Traductions du mot « solidement »

Langue Traduction
Corse solidamente
Basque sendoak
Japonais しっかり
Russe твердо
Portugais solidamente
Arabe بقوة
Chinois 扎实地
Allemand fest
Italien solidamente
Espagnol sólidamente
Anglais solidly
Source : Google Translate API

Synonymes de « solidement »

Source : synonymes de solidement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « solidement »



mots du mois

Mots similaires