La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « saucisson »

Saucisson

Définitions de « saucisson »

Trésor de la Langue Française informatisé

SAUCISSON, subst. masc.

A. − ART CULIN. Préparation de charcuterie à base de viande de porc, de bœuf ou de cheval et de gras de porc hachés plus ou moins fin, assaisonnée et épicée, contenue dans un boyau fermé aux deux bouts et souvent ficelé, puis séchée et qui se consomme crue ou cuite. Il servit du boudin froid, des ronds de saucisson, un morceau de petit salé, des cornichons et de la graisse d'oie (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 783).À la sortie, Dubreuilh irait manger du saucisson en buvant du beaujolais: ça serait un bistrot quelconque, personne n'aurait grand-chose à dire aux autres, mais ils se sentiraient bien (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 571).
SYNT. Saucisson d'Arles, de Lyon, truffé et aux pistaches; saucisson de ménage, de montagne; saucisson à l'ail; saucisson cru, cuit, sec; rondelle, tranche, peau, pelure de saucisson.
P. compar. Tiens! La grosse vache est levée! criait la belle Normande. Elle se ficelle comme ses saucissons, cette femme-là... Ah! bien! Elle a remis son col de samedi, et elle porte encore sa robe de popeline! (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 741).Quelques minutes plus tard arrivait dans un camion Leclerc, ficelé comme un saucisson, entre quatre miliciens, baïonnette au canon (Malraux, Espoir, 1937, p. 671).
B. − P. anal.
1. TECHNOL., vx
a) Fascine confectionnée de branchages liés entre eux, utilisée pour la construction de retranchements, d'épaulements de batterie ou pour effectuer un fascinage. Les fascinages, dont les éléments sont les piquets, les fascines, les clayons, le tunage, les saucissons, les claies, les roseaux et la paille (Bourde, Trav. publ., 1929, p. 333).
b) Rouleau de cuir ou de toile rempli de poudre servant à mettre le feu à une mine. Tout était terminé, les saucissons de dynamite étaient en place, et la mèche fut allumée (Verne, 500 millions, 1879, p. 220).
2. Pain de forme cylindrique. (Dict. xxes.).
3. Fam. [Désigne de façon péj. un animal (le plus souvent un chien) gros et court, bas sur pattes] Saucisson (à pattes) (Rey-Chantr. Expr. 1979).
[À propos d'une pers.] Il y a chez lui quelque chose d'un poupard fabriqué en lard rance, c'est un peu de l'humanité de charcuterie, et Léonide Leblanc, je crois, l'a joliment baptisé: « saucisson à pattes » (Goncourt, Journal, 1885, p. 474).Je suis un vieux communiste, moi, et pas une gueule à galons ni un saucisson à ficelles (Malraux, Espoir, 1937, p. 671).
C. − Péjoratif
1. Populaire
a) Morceau de musique, chanson, généralement de valeur médiocre, que l'on entend sans arrêt (d'apr. Radio 1972).
b) Imbécile. Synon. saucisse (v. ce mot C).Sacrée andouille, et c'est ça qu'tu nommes la rue d'la Gaîté!... Saucisson à pattes!... Dire que c't électeur! (Benjamin, Gaspard, 1915, p. 134).I's'laissait tomber assis. I' prenait un air con. I' faisait l'saucisson. I' d'venait comme un paquet de linge sale (Barbusse, Feu, 1916, p. 126).Il m'avait foutu la caille ce grand saucisson, avec son histoire de campagne (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 378).
2. Arg. Femme grasse et de mœurs dissolues. Synon. boudin.Sadi de Gorter me dit un jour qu'il voulait m'emmener chez un de ses amis, un aristocrate lithuanien qui écrivait en français. Ce soir-là, j'avais rendez-vous avec un saucisson quelconque et je lui répondis: « Qu'est-ce que j'ai à en foutre, de ton lithuanien! » (A. Paraz, Le Gala des vaches, 1948, p. 86 ds Cellard-Rey 1980).
REM. 1.
Sauciflard, subst. masc.,fam., synon. de saucisson.Je m'enveloppe dans le mouchoir deux tartares sous cellophane ou une paire de sauciflards, je me les fourre dans la culotte et je remonte, un peu réconfortée, rentrant le ventre sous mon cataplasme de viande (A. Sarrazin,La Traversière,1966,p. 104).
2.
Saucissot, subst. masc.,rare, synon. de saucisson.Les chasseurs (...) tirent de leurs carniers un bon morceau de bœuf en daube, des oignons crus, un saucissot, quelques anchois, et commencent un déjeuner interminable (A. Daudet, Tartarin de T., 1872, p. 6).
3.
Saucissonnier, -ière, adj.,hapax. Gertrude [une chienne] courte, saucissonnière parce que trop nourrie (Colette, Fanal, 1949, p. 210).
Prononc. et Orth.: [sosisɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1552 Saulcisson « sorte de grosse saucisse » (Rabelais, Quart Livre, chap. 36, éd. R. Marichal, p. 162); 2. 1623 p. métaph. « sorte de fusée » (Ch. Sorel, Francion, éd. Colombey, 1877, p. 435). Empr. à l'ital.salsiccione, att. au sens 1 dep. la 2emoit. du xives. (Sacchetti ds Tomm.-Bell.), dér. augm. de salsiccia (saucisse*). Fréq. abs. littér.: 167.
DÉR.
Saucissonné, -ée, adj.Serré, ficelé comme un saucisson; en partic., serré, ficelé dans des vêtements trop étroits. Je me suis réveillé comme je m'étais couché, saucissonné dans ma couverture (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 61).Les blessés dont le bras était plâtré marchaient, leur bras saucissonné de linge tenu loin du corps par l'attelle, comme des violonistes, violon au cou (Malraux, Espoir, 1937, p. 514).[sosisɔne]. 1reattest. 1881 « ficelé comme un saucisson » (Vallès, J. Vingtras, Bachel., p. 296); de saucisson, suff. -é*.
BBG.Hope 1971, p. 221. − Hotier Cirque 1973 [1972], p. 126.

Wiktionnaire

Nom commun - français

saucisson \so.si.sɔ̃\ masculin

  1. Sorte de grosse saucisse d’un goût relevé.
    • Saucisson cru, cuit.
    • Les intervalles étaient remplis par des raviers contenant des tranches de saucisson d’Arles. — (Alexandre Dumas, Le Meneur de loups - Chapitre 11)
    • C’était un enfant, mince, l’air très doux, qui volait les entames de jambon et les bouts de saucissons oubliés. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, ch. II, Georges Charpentier, Paris, 1873, p. 70 de l’éd. de 1878)
    • Le hobereau court les routes, et, dans une maison de poste, se fait servir trois livres de jambon ; à la station suivante, un cochon de lait ; dans une troisième, un quartier d’esturgeon ou un gros saucisson à l’ail. — (Nicolas Vassiliévitch Gogol, Les Âmes mortes - chant 4))
    • Il servit du boudin froid, des ronds de saucisson. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, ch. IV, Georges Charpentier, Paris, 1873, p. 221 de l’éd. de 1878)
    • « J’ai toujours aimé les produits industriels. Je n’aurais jamais envisagé de photographier, par exemple… un saucisson. » Il tendit la main vers la table, s’excusa aussitôt. « Enfin il est très bon, je ne veux pas dire ça, j’ai plaisir à le manger… Mais le photographier, non. Il y a ces irrégularités d’origine organique, ces veinules de gras différentes d’une tranche à l’autre. C’est un peu… décourageant. » — (Michel Houellebecq, La carte et le territoire, 2010, J’ai lu, page 165)
  2. (Militaire) (Vieilli) Boudin de toile de deux à trois centimètres de diamètre rempli de poudre pour porter le feu à une mine.
  3. (Militaire) (Vieilli) Fascine qu’on emploie pour revêtir les talus intérieurs et les embrasures des batteries.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SAUCISSON. n. m.
Sorte de grosse saucisse d'un goût relevé. Saucisson de Lyon, d'Arles. Une tranche, un rond de saucisson. Saucisson à l'ail. Saucisson cru. Saucisson cuit. En termes de Guerre, il se dit de Fascines qu'on emploie pour revêtir les talus intérieurs et les embrasures des batteries.

Littré (1872-1877)

SAUCISSON (sô-si-son) s. m.
  • 1Sorte de grosse saucisse de très haut goût. Saucisson de Bologne, de Lyon. Saucisson cru. Saucisson cuit. D'un saucisson à l'ail faisons provision, Baron, École des pères, IV, 3. Comptez, monsieur, que, tant que je vivrai, je serai fâché que les truites du lac de Genève soient si loin des saucissons de Bologne, Voltaire, Lett. Albergati, 1er mai 1761.
  • 2 Terme d'artificier. Artifice de garniture qu'on place dans le pot de fusées volantes, afin de faire plus de bruit ; on le fabrique avec des bouts de cartouches tamponnés aux deux extrémités.

    Saucisson volant, sorte de pétard allongé pour contenir un peu de composition qui le fait pirouetter, et qui finit par le faire éclater.

    Saucisson luisant, saucisson ordinaire, enveloppé d'étoupes imbibées de pâte d'étoiles.

  • 3 Terme d'artillerie. Longue charge de poudre mise en rouleau dans de la toile goudronnée, qu'on attache à une fusée lente qui sert d'amorce pour faire jouer une mine.

    Fig. La mine se chargeait sous leurs pieds [de Mme la Duchesse et des siens], sans qu'ils s'aperçussent que le feu était déjà au saucisson, Saint-Simon, 268, 129.

  • 4 Terme de fortification. Faisceaux de brins de bois, cylindriques, réunis par des harts en bois ou en fil de fer, employés pour revêtir les batteries, les traverses.
  • 5Saucissons ou turbans, nom que les droguistes et les épiciers donnent à la gomme gutte en rouleaux.

HISTORIQUE

XVIe s. Un charnier tous-jours fourni de lard, de jambons, de saucissots, De Serres, 381.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SAUCISSON. Ajoutez :
6Saucisson de ménage de Lyon, saucisson fait avec les déchets du saucisson de Lyon. Il ressemble à celui d'Arles, mais il est moins bon.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SAUCISSON, dans l’Artillerie & la Fortification, est une espece de fascine depuis 9 ou 10 piés de longueur jusqu’à 18, relié de 9 pouces en 9 pouces avec de bonnes harres. On s’en sert dans la construction de l’épaulement des batteries à un siege, & pour reparer les breches ou les bouches, en attendant qu’on veuille reconstruire le revêtement, ou mettre le rempart dans l’état où il étoit avant le siege de la place. (Q)

Saucisson, s. m. dans l’Artillerie, est un long sac de cuir ou de toile, d’environ un pouce & demi de diametre, dont on se sert pour porter le feu dans la chambre ou le fourneau d’une mine ; il est pour cet effet rempli de poudre fine.

Le saucisson se renferme dans un petit canal de bois appellé auget. Ce canal sert à empêcher que les matériaux qui remplissent la galerie de la mine ne pressent trop le saucisson, qui pourroit sans cela s’étouffer avant qu’il eût porté le feu à la mine. Le saucisson est attaché fixément au milieu du fourneau ou de la chambre de la mine, de-sorte qu’on ne puisse point l’en arracher. Il se conduit dans tous les retours de la galerie, on le continue même un peu au-delà pour pouvoir y mettre le feu plus surement. Voyez Mine & Témoin.

Dans l’attaque d’un ouvrage qu’on craint qui ne soit miné, on cherche à découvrir le saucisson pour empêcher que l’ennemi n’y mette le feu & ne fasse jouer les mines.

Couper le saucisson, c’est rompre la liaison ou la continuité de la poudre depuis le dehors de la galerie jusqu’à la chambre de la mine, ce qui ne permet plus de la faire sauter.

Saucisson, (Artificier.) les Artificiers appellent ainsi une espece de fusée que l’on attache ordinairement à la queue d’une plus grande, pour en rendre l’effet plus agréable. J’ai dit ordinairement, parce qu’on en fait quelquefois qui volent en l’air comme les fusées ordinaires, & alors on les appelle saucissons volans, pour les distinguer des premiers qu’on nomme saucissons fixes.

Le cartouche du saucisson se fait avec une baguette. Ce cartouche doit être de quatre pouces de long ; il se fait de carton roulé deux fois & bien colé partout ; on l’étrangle par un bout à un demi-pouce de son extrémité ; on le lie avec de la ficelle ; on prend un tampon de papier que l’on fait entrer dans ce cartouche ; on le pousse dans le cul du saucisson avec la baguette ; on frappe celle-ci avec un maillet, après quoi l’on met de la poudre ordinaire dans ce cartouche ; & quand il est plein à-peu-près, l’on couvre cette charge d’un tampon que l’on frappe encore avec la baguette, & ensuite on l’étrangle & on le lie en cet endroit. Après cela l’on serre ce saucisson depuis les deux endroits étranglés avec beaucoup de ficelle, ensorte qu’il en soit tout couvert ; en cet état on le jette dans la colle forte & on le laissé sécher, afin que le feu y étant mis, il trouve plus de résistance, & fasse un plus grand bruit en faisant crever le cartouche.

Il faut pour cela que le saucisson soit percé à celui de ses bouts qu’on appliquera à la queue de la fusée, où il doit avoir un peu de poudre grenée, & cette poudre servira à allumer le saucisson que l’on fera tenir contre la fusée avec du papier ou du parchemin, ou bien avec une corde ou autrement, afin que la fusée venant à finir, le saucisson prenne feu & produise son effet.

Pour construire des saucissons volans, on fera leurs cartouches comme ceux des précédens, excepté qu’ils doivent être un peu plus longs. Après avoir étranglé un de leurs bouts comme à l’ordinaire, on les charge aussi de poudre grainée ; puis à un doigt d’épaisseur, on ajoute de la poudre pilée & passée, comme pour les fusées par terre, en pressant le tout à coup de maillet, comme pour les fusées volantes ; enfin on couvre le cartouche avec une corde, après avoir étranglé l’autre bout, ensorte qu’il n’y reste qu’une lumiere grosse comme un petit tuyau de plume d’oie ; on l’amorce avec un peu de poudre mouillée.

Saucisson, c’est aussi, dans les feux d’artifice, une sorte de pétard fait avec un cartouche cylindrique court, étranglé, & fermé par les deux bouts, ce qui le fait ressembler à un saucisson à manger. Pour augmenter la détonation de la poudre qu’il renferme par la résistance du cartouche, on l’enveloppe de ficelle colée.

Saucisson volant, c’est le même artifice alongé, pour continuer un peu de composition qui le fait pirouetter en le jettant en l’air par le moyen d’un pot, d’où il sort comme d’un mortier, & finit par tirer un coup. Frezier, traité des feux d’artifice. (Q)

Saucisson, (Marine.) c’est un boyau de toile, rempli de poudre à canon, dont on se sert dans un brûlot, pour conduire le feu depuis les dales jusque aux artificiers.

Saucisson, (Chaircuiterie.) les saucissons sont de grosses saucisses qui se font en plusieurs endroits, particulierement en Italie, avec de la chair de porc crue, bien battue & bien broyée dans un mortier, où l’on mêle quantité d’ail, de poivre en grain, & autres épices ; les meilleurs saucissons sont ceux de Bologne. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « saucisson »

Saucisse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De saucisse avec le suffixe -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « saucisson »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
saucisson sɔsisɔ̃

Citations contenant le mot « saucisson »

  • Lorsque le saucisson est trop long, on y remédie facilement. De Proverbe danois
  • Avec un saucisson à l'ail, on se sent moins seul. De Paul Claudel
  • Toute chose a une fin, sauf le saucisson qui en a deux. De Proverbe danois
  • J’apprécie plus le pain, le pâté, le saucisson, que les limitations de vitesse. De Jacques Chirac / L’Auto-Journal - 1 Août 1977
  • La chenille devient papillon, le cochon devient saucisson, c'est une grande loi de la nature. De François Cavanna
  • Ce qui me choque ce sont toutes ces bêtes merveilleuses que l’on transforme en saucisson. De Brigitte Bardot / l’interview de Paris Match du 6 juillet 1984
  • La mort transforme parfois l'antipathie en amour. C'est ainsi qu'on peut avoir de la répugnance pour le porc vivant et manger avec plaisir du saucisson. De Paul Masson
  • Tous les goûts sont dans la nature. La marque charcutière Justin Bridou a lancé une plaisanterie sur sa page facebook : une glace au saucisson ! «LE parfum qu’on rêve de voir cet été dans les camions de glaces... ?» interroge la maison. Rien n'a été officialisé, il s'agit pour l'heure d'une blague mais les fans ont déjà commencé à débattre sur le sujet. Cette idée folle pourrait séduire certains d'entre eux, surtout les plus addicts au saucisson. Demotivateur, Une glace au saucisson pourrait bientôt exister !
  • Et si pour cet été le nouveau parfum de glace à déguster était celui au saucisson ? Grazia.fr, WTF : Justin Bridou pourrait bientôt lancer sa glace au saucisson  - Grazia
  • Une glace au saucisson, l’idée folle de Justin Bridou Femina, Femina | Une glace au saucisson, l’idée folle de Justin Bridou
  • Notons enfin qu’un saucisson sec bio de la marque “Bonjour Campagne” fait l’objet d’un rappel en raison de la mise en évidence de la présence de noisettes. Les personnes ayant acheté ce produit et présentant une allergie aux noisettes sont invitées à ne pas consommer ce saucisson. Le produit concerné a une Date Limite de Consommation (DLC) fixée au 25/07/2020 et porte le numéro de lot L17.020. PARENTS.fr, Seau de plages, saucisson, bonbons, pâte à prout : les récents rappels de produits concernant les familles | PARENTS.fr
  • Et c'est une spécialité incontournable de la cuisine calédonienne qui nous a plus particulièrement intéressés cette année : le saucisson de cerf, présent sur trois stands. LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes, le Journal de Nouvelle Calédonie, [VIDÉO] Salon saveurs et traditions : les secrets de fabrication du saucisson de cerf | LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes, le Journal de Nouvelle Calédonie

Images d'illustration du mot « saucisson »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « saucisson »

Langue Traduction
Anglais sausage
Espagnol salchicha
Italien salsiccia
Allemand würstchen
Chinois 香肠
Arabe سجق
Portugais linguiça
Russe колбаса
Japonais ソーセージ
Basque txistorra
Corse salsiccia
Source : Google Translate API

Synonymes de « saucisson »

Source : synonymes de saucisson sur lebonsynonyme.fr

Saucisson

Retour au sommaire ➦

Partager