La langue française

Jésus

Sommaire

  • Définitions du mot jésus
  • Étymologie de « jésus »
  • Phonétique de « jésus »
  • Images d'illustration du mot « jésus »
  • Traductions du mot « jésus »

Définitions du mot jésus

Trésor de la Langue Française informatisé

JÉSUS, subst. masc.

A. − [P. réf. au Fils de Dieu, mort sur la croix pour le salut des hommes, selon la relig. chrét.]
1. Représentation de Jésus enfant. Un Jésus en cire, en plâtre, le petit Jésus :
1. Plusieurs fois, elle l'avait surprise à se baiser les mains. Elle la vit s'enfiévrer pour des images, des petites gravures de sainteté, des Jésus qu'elle collectionnait... Zola, Rêve,1888, p. 23.
En partic. Plâtre à Jésus. Le plâtre qui convient le mieux pour faire les moules se nomme (...) plâtre à Jésus (Bastenaire, Daudenart, Art fabr. faïence,1828, p. 472).
2. Jeune enfant plein de gentillesse et digne d'affection. Doux comme un jésus; les pauvres jésus. Elle tenait sur son bras amolli comme une corbeille, un enfantelet, tête ballante : le Jésus! (Giono, Baumugnes,1929, p. 116):
2. − Ah! cette Couillard!... Imagine-toi, ma chère, je lui en avais apporté un [nourrisson], un vrai Jésus, le petit d'une jolie demoiselle (...). Il a vécu cinq jours... Zola, Fécondité,1899, p. 301.
Fam. Mon jésus. Terme affectueux. T'en auras des cloques mon jésus! (Céline, Mort à crédit,1936, p. 694).
3. Expr. Doux Jésus! Jésus Dieu! Jésus Marie! Jésus! [Exclamations traduisant l'admiration, la peur ou la joie]. Jésus Dieu! s'écria la pauvre servante, qu'avez-vous donc, mademoiselle, que vous vous levez si matin? (Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 297).Dans ta prime jeunesse il t'eût paru grotesque De n'avoir pas d'amants très bien (et tu les eus!) Ce qu'ils ont dû souffrir avec toi, doux Jésus! (Verlaine, Élégies,1893, p. 51).
4. RELIGION
Ordre de Jésus. Ordre de chevaliers créé à Rome par Pie II pour lutter contre les Turcs (d'apr. Littré).
Filles de l'enfant Jésus. Société de trente-trois jeunes filles établies à Rome en 1661 en hommage aux trente-trois années que Jésus-Christ passa sur terre (d'apr. Littré).
Compagnie de Jésus, Société de Jésus. Ordre des jésuites :
3. Elle [Mmede Pompadour] vient de commettre une imprudence; elle s'est mis à dos tout le Parlement, avec ses deux sous d'impôt, et aujourd'hui elle ose attaquer une bien grande puissance, la Compagnie de Jésus. Elle y succombera; mais elle a des armes, et, avant de périr, elle se défendra. Musset, Mouche,1854, p. 305.
B. − [P. anal.]
1. [avec un enfant emmailloté]
a) ART CULIN. ,,Saucisson de gros diamètre, hachage gros, emballé sous caecum de porc (...). Il est plus souvent pur porc, mais quelquefois porc et bœuf`` (Encyclop. de la charcut., Orly, Soussana, 1982, p. 405). Jésus sec, cuit.
Jésus de Morteau. Avec une partie de la viande des porcs, on confectionnait des saucisses séchées et fumées (...). Dans ces conditions est né le fameux « Jésus de Morteau ». C'était la plus belle saucisse fabriquée avec les meilleurs morceaux et logée dans le plus gros boyau que l'on réservait pour le repas de la nuit de Noël, d'où certainement son nom (Encyclop. de la charcut., Orly, Soussana,1982,p. 641).
En partic., expr. fam. C'est le petit Jésus en culotte de velours. C'est délicieux.
b) Argot
,,Phallus en érection`` (Esn. Poilu 1919).
Adolescent du troisième sexe. Le jésus est un jeune et beau garçon lancé comme appeau près des sodomites que veut exploiter le chanteur (France1907).
Un Jésus-Christ. ,,Un couteau`` (Esnault, Notes compl. Poilu, 1956 [1919]).
2. [avec le monogramme du Christ]
a) NUMISM. Jésus dévalisé. Monnaie de Genève sur laquelle figurait le monogramme du Christ (d'apr. Lar. encyclop.).
b) PAPET. Formats de papier existant en trois dimensions et dont la marque portait autrefois le nom de Jésus (I.H.S.) : Petit Jésus (55 X 70), Jésus (56 X 72), Grand Jésus (56 X 76). Feuille Jésus. Le Grand Jésus est le plus utilisé pour l'estampe. Le Petit Jésus est dit aussi Jésus de musique (Bég.Estampe1977) :
4. ... dans ce quinzième siècle, si vigoureux et si naïf, les noms des différents formats de papier, de même que les noms donnés aux caractères, portèrent l'empreinte de la naïveté du temps. Ainsi le Raisin, le Jésus, le Colombier, le papier Pot, l'Écu, le Coquille, le Couronne furent ainsi nommés de la grappe, de l'image de Notre-Seigneur, de la couronne, de l'écu, du pot, enfin du filigrane marqué au milieu de la feuille, comme plus tard, sous Napoléon, on y mit un aigle, d'où le papier dit Grand-Aigle. Balzac, Illus. perdues,1837, p. 117.
Prononc. et Orth. : [ʒezy]. Att. ds Ac. 1835. Majuscule (sens A 1), majuscule ou minuscule (sens A 2). Étymol. et Hist. 1. 1496 Jhesus interj. (Andrieu de La Vigne, Le Mystère de Saint Martin, éd. A. Duplat, 3638); 2. 1633 papet. (doc. ds de Beaurepaire, Dern. mél. hist. et archéol., 195 ds Fonds Barbier : Papier du nom de Jesus); 1704 (Trév. : voilà de bon Jesus); 3. 1753 terme d'affection (Vadé, Bouquet du Roy, p. 15 : p'tit Jesus de cire); 4. 1840 dévotion au cœur de Jésus, à l'enfant Jésus « image représentant un cœur ou un enfant Jésus entouré d'une gloire » (Ac. Compl. 1842). De Jésus, nom propre. Au sens 2 parce que cette sorte de papier portait dans la marge la marque I.H.S., monogramme de Jésus. Fréq. abs. littér. : 77. Bbg. Chautard, (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 652. - Quem. DDL t. 19. - Sain. Arg. 1972 [1907], p. 103, 115.

Wiktionnaire

Nom commun

jésus \ʒe.zy\ masculin invariable

  1. (Charcuterie) Saucisson de grand diamètre, produit en particulier à Lyon (jésus de Lyon) et en Franche-Comté (jésus ou jésu de Morteau).
  2. Papier nom de jésus, ou, simplement, papier jésus : (Papeterie) Sorte de papier de grand format, qui s’emploie principalement dans l’imprimerie, et dont la marque portait autrefois le nom de Jésus (I.H.S.).
    • Il porta la main à sa ceinture, y fit sauter le bouton d’une courte poche de cuir qui ressemblait à une cartouchière, et en tira trois petits volumes du format in-trente-deux jésus. — (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

JÉSUS (jé-zu) s. m.
  • 1Nom du Fils de Dieu qui est mort en croix pour le salut des hommes, selon les chrétiens. Elle enfantera un fils à qui vous donnerez le nom de Jésus, parce que ce sera lui qui sauvera son peuple en le délivrant de ses péchés, Sacy, Bible, Évang. St Matthieu. I, 21.
  • 2Dévotion au cœur de Jésus, à l'enfant Jésus, se dit d'une image représentant un cœur ou un enfant Jésus entouré d'une gloire.
  • 3Bon Jésus ! doux Jésus ! Jésus Maria, ou, simplement, Jésus ! exclamations d'admiration, de crainte, de joie. Cinq ou six laquais qui étaient derrière [le carrosse] criaient Jésus Maria ! et tremblaient déjà de peur, Retz, I, 46. Elle [Mme de Coulanges] y résiste [à aller à Fontainebleau, à la cour] par la raison de la dépense ; car il faudrait trois ou quatre habits de couleur ; on lui dit : Allez-y en habit noir… Ah ! Jésus ! en habit noir ! Sévigné, 30 juill. 1677. Jésus ! mademoiselle, reprit-elle avec un refroidissement imperceptible et grave, voilà qui est bien fâcheux, Marivaux, Marianne, 3e part.
  • 4Ordre de Jésus, nom d'un ordre de chevaliers institué à Rome en 1459 par le pape Pie II pour s'opposer aux Turcs.

    Paul V en institua un autre, en 1615, sous le nom de chevaliers de Jésus et de Marie, qui portaient une croix émaillée de bleu, orlée d'or, au milieu de laquelle il y avait un nom de Jésus en or.

  • 5Les filles de l'enfant Jésus, société de filles, établies à Rome, en 1661, au nombre de trente-trois, pour honorer les trente-trois années que Jésus-Christ a passées sur la terre.
  • 6Compagnie ou société de Jésus, l'ordre des jésuites.
  • 7 Terme de papeterie. Papier nom de jésus, ou, simplement, papier jésus, sorte de papier de grand format, qui s'emploie principalement dans l'imprimerie, et dont la marque portait autrefois le nom de Jésus (I. H. S.).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « jésus »

(Date à préciser) Antonomase de Jésus, prophète et fondateur du christianisme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Nom hébreu qui signifie sauveur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « jésus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jésus ʒesy

Images d'illustration du mot « jésus »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « jésus »

Langue Traduction
Anglais jesus
Espagnol jesús
Italien gesù
Allemand jesus
Chinois 耶稣
Arabe يسوع
Portugais jesus
Russe иисус
Japonais イエス
Basque jesus
Corse ghjesù
Source : Google Translate API
Partager