La langue française

Saignant

Définitions du mot « saignant »

Trésor de la Langue Française informatisé

SAIGNANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de saigner*.
II. − Adjectif
A. −
1. [En parlant de la chair, notamment d'une blessure] Qui saigne, qui dégoutte de sang. Avoir le nez saignant; bouche, gencives saignante(s); blessure, plaie saignante. V. houssoir, ex. de Balzac:
De féroces oiseaux perchés sur leur pâture Détruisaient avec rage un pendu déjà mûr, Chacun plantant, comme un outil, son bec impur Dans tous les coins saignants de cette pourriture Baudel.,Fl. du Mal,1857, p. 208.
[Dans un cont. métaph.] Qui est d'un rouge vif, de la couleur du sang ou qui semble saigner. Le rouge saignant (des dahlias), floraison saignante (de pivoines), un bouquet de fleurs saignantes, la pourpre saignante (des coquelicots, d'une étoffe), des roses saignantes, (des) coraux saignants, une lueur saignante de braise. Constantin Guys allonge les yeux peints des filles, rougit leurs bouches saignantes, alourdit leurs mamelles dures (Faure,Hist. art,1921, p. 173).
Synon. de vibrant.L'instinct maternel ne progresse pas. Il naît d'un coup, complet, tout armé, tout saignant (Colette,Entrave,1913, p. 286).
P. métaph. Le royaume de Westphalie, formé par le tranchant du fer de lambeaux pour ainsi dire encore saignants, s'agitait en des convulsions terribles (A. France,Vie littér.,1888, p. 273).Apprenons à sortir de la passivité et à mépriser le fatalisme. Ce ne sont pas là des mots. Ce sont des réalités vivantes et saignantes (L. Daudet, Hérédo,1916, p. 127).
Saignant de + rouge ou subst. évoquant une couleur.Taches saignantes de rouge. Le cabriolet passa devant une grille seigneuriale, toute saignante de rouille (Zola,Faute Abbé Mouret,1875, p. 1249).Ces sourcils triomphants, et, saignantes de fards Ces bouches du Vinci férocement royales (...) Ont fait de ma jeunesse une souffrance d'arts (Lorrain,Griseries,1887, p. 89).
2. P. exagér., rare. Qui est injecté de sang. Il était là, le sang aux yeux, (...) mis hors de lui, par les étalages du Bonheur des Dames. (...) Sa face bilieuse s'était éclairée, il n'avait plus les yeux saignants dont il regardait le Bonheur des Dames (Zola,Bonh. dames,1883, p. 395).
B. − ART CULIN.
1. Rare. [En parlant du jus de cuisson d'une viande] Qui renferme du sang. Jus saignant. On gage que la cuisson est suffisante lorsque (...) il ne s'écoule plus de jus saignant sur une coupe (Coupin,Animaux de nos pays,1909, p. 440).
2. [P. oppos. à bleu, à point, bien cuit, en parlant de la viande elle-même rôtie ou grillée et dont le sang perle quand on la tranche ou qu'on la coupe] Bifteck, bœuf saignant. Il aimait le gros cidre, les gigots saignants (Flaub.,MmeBovary, t. 1, 1857, p. 25).
[P. méton.] Elle s'en consolait [d'une chute] fumant du plus dur, buvant sec (...) repue d'une nourriture saignante et carnée, de chesters de grand arome (Arnoux,Écoute,1923, p. 125).
Empl. subst. masc. sing. Ce qui est saignant, viande saignante, en partic., morceau de viande cuite superficiellement. Servez-moi du saignant, préférer le saignant au bien cuit (Lar. Lang. fr.).
C. − Au fig.
1. Littér. [P. réf. à l'idée de blessure; en parlant d'un chagrin, d'une injure, d'une blessure morale dont on ressent encore les effets] Chagrin, orgueil saignant; âme, pitié saignante; saignantes rancunes. Je suis fatigué de plus, sans être malade, mais la tête est tout à ce travail inaccoutumé [ses leçons de Lausanne], et il faut faire taire le cœur, qui, d'ailleurs, est assez misérablement saignant (Sainte-Beuve,Corresp., t. 2, 1838, p. 349).Sur un fonds de sensibilité blessée et saignante. On relève jusqu'à des réminiscences littéraires (Bourget,Crit. et doctr., t. 1, 1912, p. 11).
Au plus saignant de. Au plus vif de. Il était atteint au plus saignant de son amour-propre, cet homme (Bourget,Physiol. amour mod.,1890, p. 308).
Cœur saignant. Cœur meurtri, ulcéré. Charles effectivement attendait en lisant dans une feuille hebdomadaire la chronique des cœurs saignants (Queneau,Zazie,1959, p. 15).
Empl. subst. masc. plur. Ceux qui souffrent. Jaloux, je regardais sous les cieux constellés, (...) Tous ces fiers saignants, traînés dans nos discordes Les yeux pleins de rayons, les bras liés de cordes (Hugo,Quatre vents esprit,1881, p. 42).Le catholicisme de ceux qui n'ont pas de joie en ce monde et dont la souffrance crie vers les plafonds du paradis; le catholicisme des vaincus, des saignants (Bloy,Journal,1904, p. 233).
2. [P. réf. à l'idée de peine, de difficulté; en parlant d'un effort, d'une épreuve] Qui exige beaucoup de volonté, de ténacité, d'énergie. Une épreuve saignante. J'essayais de chanter, dans un saignant effort, Quelques notes des chants consacrés à la mort (Lamart.,Jocelyn,1836, p. 769).
3. Vieilli, fam. Dur, féroce, impitoyable. Synon. sanglant.Reproche saignant; critique, parole saignante; (éviter) des formules saignantes. Ce qui l'a atteint [l'artiste], froissé, blessé dans l'humanité, dans son temps, dans la vie, il ne peut plus le garder: il le vomit dans quelque page émue, saignante, horrible (Goncourt,Man. Salomon,1867, p. 347).C'est qu'il [Musset] a jeté le cri de désespérance du siècle; c'est qu'il a été le plus jeune et le plus saignant de nous (Zola,Nouv. Contes Ninon,1874, p. 166).
Empl. subst. mas. sing. à valeur de neutre. [Les Goncourt] veulent du présent, du vif, du saignant dans les œuvres (Sainte-Beuve,Nouv. lundis, t. 10, 1866, p. 397).
4. Arg. des sportifs
a) En forme; bouillant. Je serais heureux de remettre ça, mais cette fois après avoir subi une préparation ad hoc qui me permettra, je l'espère, d'être un peu plus « saignant » qu'à Schaerbeek (La Pédale,30 nov. 1927, p. 12, col. 2).Je me sens saignant (Esnault,Dict. des Argots,1965ds Petiot 1982).
b) Agressif. Le pack adverse, très saignant (L'Équipe,6 déc. 1965ds Petiot 1982).
c)
α) Très agressif, très rapide, en force. Les Olympiens font un départ « saignant » et cela a pour effet immédiat de faire s'étendre le chapelet des coureurs (La Pédale,7 sept. 1927, p. 18, col. 3).
β) Arg. des journalistes. Sensationnel. Je n'ai que quelques heures pour écrire le « papier » qui, à Paris, fera la manchette, à la fois saignante et vraisemblable, rendant l'atmosphère (L. Bodard, Les Plaisirs de l'Hexagone,1971ds Gilb. 1980).
REM.
Saignotant, -ante, part. prés. adj.Qui saigne faiblement mais fréquemment. Ulcération indurée et saignotante. Le cancer qui nous monte déjà peut-être méticuleux et saignotant du rectum (Céline,Voyage,1932, p. 470).
Prononc. et Orth.: [sε ɳ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér.: 544. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 458, b) 1 333; xxes.: a) 1 215, b) 476.

Wiktionnaire

Adjectif

saignant

  1. Qui dégoutte de sang.
    • Avoir une plaie toute saignante.
    • (Figuré) La plaie est encore saignante, l’injure est encore toute récente, toute nouvelle ; Le malheur est encore tout nouveau.
  2. (vieilli) (familier) Dur, féroce, impitoyable (syn: sanglant)
    • Prochain épisode : la publication par la Cour des comptes, le 3 juillet, d'un audit complet des finances publiques qui s'annonce saignant. — (Bienvenue à l'Elysée !, Le Canard Enchaîné, 07 juin 2017, page 8)
  3. (Cuisine) Qualifie une viande rôtie peu cuite.

Forme de verbe

saignant \se.ɲɑ̃\

  1. Participe présent de saigner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SAIGNANT, ANTE. adj.
Qui dégoutte de sang. Avoir une plaie toute saignante. Viande saignante, Viande rôtie peu cuite. Fig., La plaie est encore saignante, L'injure est encore toute récente, toute nouvelle; Le malheur est encore tout nouveau.

Littré (1872-1877)

SAIGNANT (sè-gnan, gnan-t') adj.
  • 1Qui dégoutte de sang. Une plaie toute saignante. Ma main, saignante encor du meurtre de Pélie, Corneille, Méd. II, 2. Il [l'autour] se jette avidement sur la chair saignante, et refuse assez constamment la viande cuite, Buffon, Ois. t. I, p. 334.
  • 2Viande saignante, encore toute saignante, viande rôtie qui n'est pas assez cuite.

    PROVERBE

    Bœuf saignant, mouton bêlant, il faut que le bœuf et le mouton rôtis ne soient pas trop cuits.
  • 3 Fig. La plaie est encore saignante, la douleur, l'injure est toute récente.

    On dit dans un sens analogue : un cœur saignant. Frappe encore, ô douleur, si tu trouves la place ! Frappe ! ce cœur saignant t'abhorre et te rend grâce, Lamartine, Harm. II, 7. Partout où sous ces vastes cieux J'ai lassé mon cœur et mes yeux, Saignant d'une éternelle plaie, Musset, Poés. nouv. Nuit de déc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « saignant »

Participe présent de saigner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « saignant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
saignant seɲɑ̃

Citations contenant le mot « saignant »

  • Passer à table n’est pas toujours une partie de plaisir. Entre les amateurs de bidoche, les végés, les vegans et les intolérants à ceci ou cela (gluten…), le maître ou la maîtresse de maison a parfois fort à faire. Et même si tout le monde est d’accord sur le plat, il reste la question de la cuisson. Le premier aime son steak saignant, le second à point… S’informer de la préférence de chacun est une chose, la concrétiser en est une autre. C’est l’un des objectifs de cet Optigrill+ : permettre à n’importe qui de réussir la cuisson voulue. Il se présente un peu comme un gaufrier dont... Soirmag, Testé pour vous: Tefal OptiGrill+ - Soirmag
  • Petit détour obligatoire par le contexte social, on a donc comme prévu assisté à un élan collégial de tous les participants à ce match d’ouverture. Un genou à terre pour tout le monde pendant l’hymne, deux coachs qui communient dans le silence et le respect, tous les protagonistes de la partie affublés d’un message utile au dos de leur maillot, et Pierluigi Collina pouvait donner l’entre-deux l’esprit tranquille. Les premiers à se mettre à l’action ? Le Jazz, le Jazz et un Rudy Gobert saignant d’entrée, comme pour envoyer un premier et dernier sorry à la NBA d’avoir caressé un peu trop de micros en mars. 10-0 Jazz mais très vite un 20-4 asséné par NOLA, grâce à un duo Jrue Holiday / J.J. Redick aussi intelligent que concerné. Les deux anciens défendent dur, rentrent leurs tirs et quand Brandon Ingram se met à jouer comme un KD 2020 on se dit qu’il sera bien dur d’aller chercher les volatiles sur ce match. Dur dur pour le Jazz en effet, d’autant plus que dans le même temps les hommes de Quin Snyder rencontrent quelques soucis. Mike Conley n’a rien d’un John Stockton, Donovan Mitchell est complètement aspiré par Jrue et n’arrive pas à mettre un pied devant l’autre, résultat quatre passes décisives seulement à la mi-temps et un Rudy Gobert clairement snobé par ses meneurs. Seul Jordan Clarkson semble en fait prendre des responsabilités mais au vu du taux de déchet pas sur que ce soit une bénédiction non plus. TrashTalk, Le Jazz reprend ses bonnes habitudes : victoire étriquée face aux Pelicans, avec un Rudy Gobert clutch sur la ligne

Images d'illustration du mot « saignant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « saignant »

Langue Traduction
Anglais bleeding
Espagnol sangrado
Italien emorragia
Allemand blutung
Chinois 流血的
Arabe نزيف
Portugais sangrando
Russe кровотечение
Japonais 出血
Basque hemorragia
Corse hemorragia
Source : Google Translate API

Synonymes de « saignant »

Source : synonymes de saignant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « saignant »

Saignant

Retour au sommaire ➦

Partager