La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « roule »

Roule

Variantes Singulier Pluriel
Masculin roule roules

Définitions de « roule »

Trésor de la Langue Française informatisé

ROULE, subst.

A. − Subst. masc.
1. AGRIC. Réunion d'andains séchés au moyen d'une fourche, d'un râteau. Mettre le foin en roules. Les andains (...) doivent (...) être tronçonnés et rassemblés au fauchet pour former de petits roules destinés à devenir des moyettes (Ballu, Mach. agric., 1933, p. 369).
2. MINES ET CARR. Gros morceau de bois dur ayant la forme de deux troncs de cônes juxtaposés par leur base, utilisé par les tailleurs de pierre pour déplacer les blocs (d'apr. Noël 1968). Synon. rouleau.On se sert [du plan incliné] pour élever des corps pesants (...) qu'on fixe sur des plats-bords et on interpose des rouleaux ou roules (Champly, Nouv. encyclop. prat., t. 4, 1927, p. 8).Roule de binard. Cylindre de bois dur, monté sur un axe et fixé à l'arrière d'un binard, qui en tournant sur lui-même facilite le chargement et le déchargement des blocs (d'apr. Noël 1968).
3. SYLVIC. Bois de grume. (Ds Plais. 1969).
B. − Subst. fém., arg. Roue, roulette et, p. méton., voiture. La voiture, elle se pose une roule dedans le fossé (Musette, Cagayous chauffeur, 1909, p. 91).Faire la roulotte, les roules, voler les voitures, ou bien ce qu'elles contiennent (Chautard, Vie étrange Argot1931, p. 318).
Prononc.: [ʀul]. Étymol. et Hist. 1. 1870 « partie d'un tronc d'arbre propre à être débitée en planches » (Littré, s.v. rouleau); 2. 1904 roule de binard (Nouv. Lar. ill.); 3. 1904 roule de tailleur de pierres (ibid.). Var. de rôle*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

roule \ʁul\ masculin

  1. Tronc d'arbre bon pour être débité en planches.
    • Plus loin, assis sur un roule (tronc de sapin) de moulin à scie,[...] — (Henri Beraldi, Cent ans aux Pyrénées, Éd. BNF e-Book, 2016)
  2. Morceau de bois cylindrique que l'on place sous une charge pour la déplacer. Rouleau.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROULER. v. tr.
Faire avancer une chose en la faisant tourner sur elle-même. Rouler une boule. Rouler des pierres du haut d'une montagne. Rouler un tonneau. Une rivière qui roule ses eaux. Un torrent qui roule des cailloux. Se rouler sur l'herbe, se rouler sur un lit, dans la poussière, dans la boue, etc., Se tourner de côté et d'autre étant couché sur l'herbe, sur un lit, dans la poussière, etc. Rouler les yeux, Tourner les yeux de côté et d'autre avec violence, effort ou affectation. Il roulait les yeux comme un possédé. Il roulait les yeux dévotement. On dit aussi intransitivement : Les yeux lui roulaient dans la tête. Fam., Rouler carrosse, Avoir une voiture à soi. Il signifie aussi, figurément : Être très riche. Fig. et fam., Rouler sa bosse se dit en parlant de Personnes qui ont mené une existence hasardeuse, qui ont passé par toute sorte de pays et fait toute sorte de métiers. Après avoir roulé sa bosse dans les cinq parties du monde, il est revenu prendre sa place au foyer de famille. Fig., Rouler de grands projets dans sa tête, Méditer de grands desseins. Fig. et fam., Rouler quelqu'un, Avoir le dessus sur quelqu'un dans la discussion. Il l'a roulé avec beaucoup d'esprit. Il signifie aussi Le retourner à sa guise dans une affaire, le duper. J'ai eu confiance en lui, il m'a roulé. Il s'est laissé rouler. Fig., Rouler les r, Les prononcer en les faisant vibrer fortement.

ROULER signifie aussi Mettre en rouleau. Rouler un tableau, une pièce d'étoffe, un papier. Par extension, Rouler une cigarette, Mettre du tabac dans un papier que l'on roule autour.

ROULER signifie encore Aplanir à l'aide d'un rouleau. Rouler la pâte d'une pâtisserie. Rouler le gazon d'une pelouse. Une route bien roulée.

ROULER est aussi intransitif et signifie Avancer en tournant sur soi-même. Une boule qui roule. Une boule de neige grossit en roulant. Il tomba et roula du haut en bas de l'escalier. Les flots roulent sur le gravier, sur le sable. Le ciel, les astres roulent sur nos têtes se dit en parlant du Mouvement circulaire apparent du ciel et des astres. Faire rouler la presse, Faire imprimer des ouvrages. On dit, en termes d'Imprimerie, qu'Une presse roule lorsque la mise en train est terminée et que le tirage se poursuit sans interruption. Fig., L'argent roule dans cette maison, L'argent y est en abondance. L'argent roule dans ce pays, L'argent circule dans le commerce, il passe fréquemment d'une main dans une autre. Fig. et fam., Rouler sur l'or, Être très riche. Il ne roule pas sur l'or. Fig., Mille pensées différentes lui roulent dans l'esprit, Les projets les plus divers lui roulent dans la tête, Ils lui passent et lui repassent dans l'esprit sans qu'il s'arrête, sans qu'il se fixe à aucun. Prov. et fig., Pierre qui roule n'amasse pas mousse. Voyez PIERRE.

ROULER signifie aussi Tourner sur soi-même sans avancer. La porte roula sur ses gonds. Il signifie encore Avancer à l'aide de roues. Cette voiture roule bien, elle a beaucoup roulé. Il signifie, par extension, Voyager dans un véhicule à roues : Rouler en auto. Nous avons roulé toute la journée. Il signifie, au figuré, Errer sans s'arrêter, sans se fixer en un lieu. Il y a longtemps qu'il roule par le monde. Il a roulé dans tous les pays de l'Europe. Voyez ci-dessus Rouler sa bosse. Il signifie aussi Produire un bruit continu, comparable à celui d'une voiture qui roule. Les tambours roulent. Le tonnerre roula au loin. Il signifie encore Avoir pour sujet, pour objet. Ce discours, cette dissertation roule sur telle matière. Toutes les conversations roulaient sur son accident. La discussion roule sur ce point. Tout roule là-dessus, C'est là le point principal, l'affaire principale dont tout le reste dépend. Fig., L'affaire roule sur lui, Il en est principalement chargé, ou Il y a la principale influence. Tout roule sur lui dans cette maison, Il y est chargé de toutes les affaires.

ROULER se dit, en termes de Marine, d'un Bâtiment qui, agité par les vagues, penche alternativement à gauche et à droite, Le vaisseau fut longtemps à ne faire que rouler. On dit aussi : Nous roulâmes toute la nuit, Notre vaisseau roula toute la nuit. Le participe passé

ROULÉ s'emploie adjectivement. Épaule roulée, Épaule désossée et parée en forme de rouleau.

Littré (1872-1877)

ROULE (rou-l') s. m.
  • Voy. ROULEAU, n° 20.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « roule »

Le même que rôle, du lat. rotulus, rouleau, et radical de rouleau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Déverbal de rouler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « roule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
roule rul

Fréquence d'apparition du mot « roule » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « roule »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « roule »

  • On roule confortablement sur l’autoroute de la vie, protégé par la ceinture de sécurité de nos certitudes et l’air-bag conducteur de la routine.
    Dave Barry — Chroniques déjantées d’internet
  • Les hommes d'action roulent comme roule la pierre, conformément à l'absurdité de la mécanique.
    Friedrich Nietzsche — Humain, trop humain
  • L'avez-vous remarqué ?... Quand on roule, on n'a jamais de contravention. C'est toujours quand on s'arrête...
    Francis Blanche — Pensées, répliques et anecdotes
  • Travail et amour, c'est deux roues énormes sur lesquelles roule le chariot du monde.
    Roger Fournier — Inutile et adorable
  • Les feuilles Qu'on foule Un train Qui roule La vie S'écoule.
    Guillaume Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire — Alcools, Automne malade , Gallimard
  • Garages - Etablissements devant lesquels l’automobiliste passe quand il roule et loin desquels il se trouve lorsqu’il est en panne.
    Pierre Daninos — Vacances à tous prix
  • Venise : quelle ville pour les marins ! Tout flotte et rien ne roule. Un silence divin !
    André Suarès
  • La sotte vanité, jointe avec l’envie, Deux pivots sui roule aujourd’hui notre vie.
    Jean de La Fontaine — Fables
  • Tout roule en vacances !!!
    ladepeche.fr — Gers : sa voiture lui avait roulé dessus au camping, le touriste breton n'a pas survécu - ladepeche.fr
  • Les énergies fossiles ont depuis longtemps disparu sur la planète terre. Une nouvelle génération de véhicules, respectueuse de l'environnement, est apparue. Avec un alambic sous le capot, les voitures roulent désormais avec comme carburant... l'eau de mer. Quelle bonne nouvelle !
    France Bleu — Il n'y a plus d'énergies fossiles en 2050, on roule à l'eau maintenant
Voir toutes les citations du mot « roule » →

Traductions du mot « roule »

Langue Traduction
Anglais rolled
Espagnol arrollado
Italien lanciato
Allemand gerollt
Chinois 卷起
Arabe توالت
Portugais enrolado
Russe прокат
Japonais 転がる
Basque bota
Corse arrubbatu
Source : Google Translate API

Antonymes de « roule »

Combien de points fait le mot roule au Scrabble ?

Nombre de points du mot roule au scrabble : 5 points

Roule

Retour au sommaire ➦