La langue française

Résigné, résignée

Sommaire

  • Définitions du mot résigné, résignée
  • Phonétique de « résigné »
  • Citations contenant le mot « résigné »
  • Traductions du mot « résigné »
  • Synonymes de « résigné »
  • Antonymes de « résigné »

Définitions du mot résigné, résignée

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉSIGNÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de résigner*.
II. − Adjectif
A. − Résigné à qqc.Disposé à accepter, sans se révolter, une chose pénible, jugée inévitable.
Résigné à + subst.Depuis deux mois le comte de Restaud, résigné à son sort, demeurait couché, seul, dans sa chambre. Une maladie mortelle avait lentement affaibli son corps et son esprit (Balzac, Gobseck, 1830, p. 429).
Résigné à + inf.La plupart [des amis de Manet] étaient des délicats ayant horreur de la polémique, résignés à être incompris (Mauclair, Maîtres impressionn., 1923, p. 56).
B. −
1. [En parlant d'une pers.] Qui accepte, sans révolte, une chose pénible jugée inévitable. Une victime résignée. [Le notaire] avait l'habitude de recevoir ces visites bruyantes du débiteur poursuivi. En homme résigné, il écoutait les protestations (R. Bazin, Blé, 1907, p. 252).Empl. subst. C'était parmi ces soldats allemands qu'on trouvait les résignés, les bonnes pâtes qui se laissaient exploiter jusqu'au bout sans résistance (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 197).
♦ Dans le domaine relig.Il se contentoit de me dire, « mon fils, c'est la volonté de Dieu, » et il me pressoit dans ses bras. Je n'aurois jamais cru qu'il y eût tant de consolation dans ce peu de mots du chrétien résigné, si je ne l'avois éprouvé moi-même (Chateaubr., Génie, t. 1, 1803, p. 258).
2. [En parlant du comportement d'une pers., de sa manière d'être, etc.] Qui révèle une attitude d'acceptation, de soumission, devant les choses pénibles de la vie. Un air résigné, un sourire résigné. Si donc l'histoire récompense l'abnégation résignée des hommes qui luttent sans se plaindre et accomplissent sans profit une grande œuvre de l'histoire, comme l'affirme Renan, nous avons une raison nouvelle de croire à l'avènement du socialisme (Sorel, Réflex. violence, 1908, p. 351).
3. [En parlant d'un écrit] Empreint de résignation. Le général Eisenhower m'adresse, le 28 avril, une lettre résignée (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p. 170).
Prononc.: [ʀeziɳe]. Fréq. abs. littér.: 1 147. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 280, b) 1 746; xxes.: a) 2 332, b) 1 446.

Wiktionnaire

Adjectif

résigné \ʁe.zi.ɲe\

  1. Qui s’est résigné.
    • Il est calme et résigné.
    • Je suis résigné à souffrir.

Nom commun

résigné \ʁe.zi.ɲe\ masculin (pour une femme on dit : résignée)

  1. Personne qui s’est résigné.
    • C'est l'ignorance qui fait les résignés. C'est assez dire que l'art doit faire des révoltés. (Fernand Pelloutier; Conférence « L'Art et la société » du 30 mai 1896)

Forme de verbe

résigné \ʁe.zi.ɲe\

  1. Participe passé masculin singulier de résigner.

Forme d’adjectif

résignée \ʁe.zi.ɲe\

  1. Féminin singulier de résigné.

Forme de verbe

résignée \ʁe.zi.ɲe\

  1. Participe passé féminin singulier de résigner.

Forme d’adjectif

résignée \ʁe.zi.ɲe\

  1. Féminin singulier de résigné.

Forme de verbe

résignée \ʁe.zi.ɲe\

  1. Participe passé féminin singulier de résigner.

Forme d’adjectif

résignée \ʁe.zi.ɲe\

  1. Féminin singulier de résigné.

Forme de verbe

résignée \ʁe.zi.ɲe\

  1. Participe passé féminin singulier de résigner.

Forme d’adjectif

résignée \ʁe.zi.ɲe\

  1. Féminin singulier de résigné.

Forme de verbe

résignée \ʁe.zi.ɲe\

  1. Participe passé féminin singulier de résigner.

Forme d’adjectif

résignée \ʁe.zi.ɲe\

  1. Féminin singulier de résigné.

Forme de verbe

résignée \ʁe.zi.ɲe\

  1. Participe passé féminin singulier de résigner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉSIGNER. v. tr.
Se démettre d'un office d'un bénéfice. Résigner un office, un bénéfice, une cure à quelqu'un. Employé absolument, il s'entend ordinairement d'un Bénéfice. Il est mort sans résigner, sans avoir résigné. Il n'a pas eu le temps de résigner. En ce sens, il est maintenant peu usité. Résigner son âme à Dieu, Remettre son âme entre les mains de Dieu.

SE RÉSIGNER signifie Se soumettre, accepter. Je me résigne à la volonté de Dieu. Je me résigne aux ordres de la nature. Je me résigne à mon sort. Absolument, Je me résigne. Le participe passé

RÉSIGNÉ s'emploie adjectivement. Il est calme et résigné. Je suis résigné à souffrir.

Littré (1872-1877)

RÉSIGNÉ (ré-zi-gné, gnée) part. passé de résigner
  • 1Dont on a fait abandon en faveur de quelqu'un. Bénéfice résigné.
  • 2Abandonné à la volonté de Dieu. Ses fréquentes maladies le mirent souvent aux prises avec la mort : exercé par tant de combats, il en sortait toujours plus fort et plus résigné à la volonté divine, Bossuet, le Tellier. Qui, des cœurs résignés effaçant les souillures, Verse un baume enchanteur sur toutes leurs blessures, Bernis, Relig. veng. X.

    Se soumettant à son sort. J'éprouve une grande consolation dans mon malheur, c'est de me sentir parfaitement résignée, Genlis, Veillées du château t. I, p. 106, dans POUGENS. Mon âme à tant d'horreurs n'était point résignée, Chénier M. J. Charles IX, IV, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « résigné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
résigné resinje

Citations contenant le mot « résigné »

  • Depuis le début de la saison, le Néerlandais semble résigné face à la supériorité des Mercedes. Un vrai aveu d’impuissance, ou un simple moment délicat à passer ? Sport24, Le guerrier Max Verstappen déjà vaincu ? - Formule 1 - Auto/Moto
  • Il n'y a que deux attitudes : se résigner ou se révolter. Toutes deux exigent la même liberté et la même lucidité. Malheureusement, nos révoltés sont encore et toujours beaucoup trop résignés, et nos résignés beaucoup trop révoltés. De Julien Torma / Euphorismes
  • Nous sommes tous résignés à la mort ; c'est à la vie que nous n'arrivons pas à nous résigner. De Graham Greene
  • Il y a dans tout homme une énorme capacité de résignation, l'homme est naturellement résigné. C'est d'ailleurs pourquoi il dure. De Georges Bernanos / Les grands cimetières sous la lune
  • L'amour est le désespoir résigné. De Miguel de Unamuno

Traductions du mot « résigné »

Langue Traduction
Anglais resigned
Espagnol renunciar
Italien rassegnato
Allemand resigniert
Chinois 辞职
Arabe استقال
Portugais resignado
Russe подал в отставку
Japonais 辞任
Basque etsitu
Corse rinunziatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « résigné »

Source : synonymes de résigné sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « résigné »

Partager