La langue française

Répressif

Sommaire

  • Définitions du mot répressif
  • Étymologie de « répressif »
  • Phonétique de « répressif »
  • Citations contenant le mot « répressif »
  • Traductions du mot « répressif »
  • Synonymes de « répressif »

Définitions du mot « répressif »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉPRESSIF, -IVE, adj.

Qui a pour but de réprimer. Autorité, éducation, force répressive; mesures répressives. Plus la loi sera répressive, plus l'esprit éclatera, comme la vapeur dans une machine à soupape (Balzac, Illus. perdues, 1839, p. 357).L'appareil répressif d'un gouvernement a toute la force des tanks et des avions. Il faudrait donc des tanks et des avions pour l'équilibrer seulement (Camus, Actuelles I, 1948, p. 156).
P. ext. [En parlant de pers.] Autoritaire. Avant, ils étaient autoritaires: « Les enfants sont faits pour obéir », disaient-ils. Ils se demandent comment ils ont pu être aussi répressifs (Le Point, 14 oct. 1974ds Gilb. 1980).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. La révolte (...) de Hoerdt ramène (...) l'attention sur les camisolages en croix et les cellules de force (...) rien n'illustre mieux la manière dont le répressif se confond avec le curatif dans ces maisons spéciales (H. Bazin, Tête contre murs, 1949, p. 345).
Prononc. et Orth.: [ʀepʀesif], [-pʀ ε-], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. a) Méd. ca 1328 [date du ms.] « qui fait disparaître, qui résorbe (en parlant d'une enflure) » (Plantaire, éd. M. A. Savoie, p. 52, 9, hapax); b) dr. 1795 « ce qui réprime, contient dans les justes bornes » (Snetlage, Nouv. dict. fr. ds Quem. DDL t. 11). a du lat. méd. repressivus, formé à partir de repressus, part. passé de reprimere (réprimer*); b dér. de repressus d'apr. oppressif* pour servir d'adj. à réprimer*. Fréq. abs. littér.: 67. Bbg. Quem. DDL t. 13.

Wiktionnaire

Adjectif

répressif

  1. Qui réprime.
    • Des lois répressives furent édictées ; c'est ainsi qu'on défendit d’entrer et de mettre en vente en France des étoffes des Indes, de la Chine et du Levant, […]. — (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo - Les Corsaires chez eux, p.119, éd. Honoré Champion, 1925)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉPRESSIF, IVE. adj.
Qui réprime. Lois répressives.

Littré (1872-1877)

RÉPRESSIF (ré-prè-ssif, ssi-v') adj.
  • Qui a la vertu de réprimer. Lois répressives. Ce maître d'humeur répressive… Dit : je ne veux plus qu'on écrive, Béranger, Denys.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « répressif »

Lat. repressum, supin de reprimere (voy. RÉPRIMER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1795 ; (Hapax) XIVe siècle) Du radical de répression.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « répressif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
répressif reprɛsif

Citations contenant le mot « répressif »

  • Les officiants de l'appareil répressif ont toujours eu le sens de l'ordre avant celui de la légalité, le sens de l'état avant le souci du citoyen. De Philippe Boucher / Le Ghetto judiciaire
  • La police exerce un rôle répressif : il entre dans ses attributions d'intervenir trop tard, quand le mal est fait, que le juste est déchu et le crime consommé. De Guy-René Plour / Défricheur de Hammada
  • En France, les gouvernements successifs ont fait porter à certaines zones ou à certaines populations le poids de l’appareil répressif, accusant de laxisme ceux qui proposaient des alternatives. Ces approches vivent du mythe que la punition a une vertu préventive, alors que les personnes qui s’adonnent au trafic, au recel ou au transport des drogues le font le plus souvent faute d’alternative économique. Bien loin de résoudre « le problème des banlieues », la spirale de la répression ne fait qu’exacerber la pauvreté, le dénigrement social des pauvres et les abus policiers. Le saupoudrage confié à la politique de la Ville est, par comparaison, dérisoire. Le Monde.fr, « Prisons : il faut prendre acte de l’échec des politiques répressives »
  • Le message envoyé avec ce démantèlement sonne aussi comme une réponse aux manifestations contre les violences policières et le racisme mais également aux deux très importantes marches des solidarités qui se sont déroulés après le confinement, rassemblant plusieurs dizaines de milliers de personnes. La réponse qu’on entrevoit est celle des effectifs policiers qui vont être grossis, et de conditions de vie toujours plus dures pour les sans-papiers. Le démantèlement du camp d’Aubervilliers, comme les dizaines d’autres qui l’ont précédé, sont pour le gouvernement le moyen d’affirmer la présence policière en banlieue, de justifier la taille de son appareil répressif et de faire passer ses intentions comme louables. Révolution Permanente, Camp d'Aubervilliers démantelé : un prétexte sanitaire pour réprimer les migrants
  • « J’ai ressenti une forme de déception, d’incompréhension. Je demande aux gens de m’aider. Le vivre ensemble ne peut pas venir que de l’uniforme, que de la police ou du répressif. Il vient aussi de l’éducatif et de la volonté des uns des autres d’œuvrer. Attention, on ne parle pas de braquage de banques, de viols, de cambriolage : on parle d’incivilités. »... La Voix du Nord, Après deux nuits agitées au Mont-Liébaut: «On pense à l’éducatif avant de penser au répressif»
  • Le partenariat avec l’Arabie Saoudite a été immédiatement accueilli avec colère. Les voix, dont celles de plusieurs employés de l’organisateur du LEC Riot Games (qui appartient au super-groupe chinois Tencent), se sont élevées pour dénoncer l’association d’un pilier de l’esport avec un gouvernement répressif envers les femmes et la communauté LGBT. D’autant plus que le compte Twitter du LEC arborait un drapeau arc-en-ciel, symbole de la lutte contre l’homophobie, au moment de l’annonce. Un rejet également du projet NEOM, qui a entraîné le déplacement de dizaines de milliers de personnes et la mort d’un opposant à la ville désirée par le prince héritier Mohammed ben Salmane. Francetvsport, League of Legends : Un partenariat avec l'Arabie Saoudite annoncé puis annulé sous la pression
  • Depuis des années, favorisé par un empilement de lois sécuritaires, l’appareil répressif se renforce et s’étend : les stratégies de maintien de l’ordre tournent aux « dispositifs de guerre », les arrestations se multiplient, les peines pleuvent et le droit de manifester perd du terrain à mesure que se propage la crainte d’être blessé ou condamné. Des critiques émergent au sein même des institutions : des gendarmes font état d’ordres « illégaux », des avocats dénoncent des gardes à vue « abusives ». Les Nations unies et le Conseil de l’Europe s’inquiètent et somment l’État français de s’expliquer. En vain. Face à ce silence, raconter les vies brisées, décrypter la fabrique de l’impunité, remonter les chaînes de responsabilité est une nécessité. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Les violences policières décryptées en bande dessinée

Traductions du mot « répressif »

Langue Traduction
Anglais repressive
Espagnol represivo
Italien repressivo
Allemand repressiv
Chinois 压抑的
Arabe قمعي
Portugais repressivo
Russe репрессивный
Japonais 抑圧的な
Basque errepresio
Corse ripressivu
Source : Google Translate API

Synonymes de « répressif »

Source : synonymes de répressif sur lebonsynonyme.fr
Partager