La langue française

Reluire

Définitions du mot « reluire »

Trésor de la Langue Française informatisé

RELUIRE, verbe intrans.

A. − Luire en réfléchissant la lumière. Les diamants, les pierreries reluisent. Ses tableaux [de Franz Mieris] (...) sont bien faits pour orner ces riches appartements (...) aux lustres de cuivre jaune reluisant comme le chandelier à sept branches des synagogues (Gautier,Guide Louvre, 1872, p. 145):
L'âme de cette demeure étonnante se trouvait être une bonne vieille fille aux joues encore fraîches (...) et qui (...) n'arrêtait pas de frotter, de brosser, d'épousseter, de faire briller et reluire, ennemie déclarée de tout atome de poussière... Lorrain,Contes, 1897, p. 76.
Proverbe. Tout ce qui reluit n'est pas or. Il ne faut pas se fier aux apparences. Synon. tout ce qui brille n'est pas or (v. briller).
Loc. fig. Passer, manier la brosse à reluire. Flatter avec ostentation. Jouer les brosses à reluire (v. brosse). Brosse à reluire. Flatteur. C'est lui « la brosse à reluire de la famille » (...) glorieusement à cheval sur tous les grands dadas de l'entre-trois-guerres (H. Bazin,Vipère, 1948, p. 18).
P. méton. Être propre. Elle se tuait de travail dans cette maison froide d'avare, où tout devait reluire naturellement, sans qu'on dépensât ni savon, ni brosse: l'eau pure et des bras, ça suffisait (Zola,Terre, 1887, p. 380).
P. anal. Avoir un aspect brillant. Il avait les épaules larges, une moustache qui reluisait de cosmétique, la main grande, douce et velue (Toulet,Nane, 1905, p. 193).
B. − Au fig. Se manifester avec éclat. Synon. se refléter.Mais enfin, ils [les gouvernants français] ont bien renié le Dieu qui a fait le ciel et la terre, pourquoi ne renieraient-ils pas les hommes en qui ils voient reluire, comme en vous, les plus beaux attributs de cet Être puissant? (Chateaubr.,Corresp., t. 1, 1799, p. 18).
Se faire reluire. Synon. se faire mousser*.Quelle différence, je n'en vois pas, entre les Maisons de la Culture et l'Académie Française? Même narcissisme, même bornerie, même impuissance, babillage, même vide. D'autres poncifs à peine, c'est tout. On se conforme, on se fait reluire, on se rabâche, ici et là, exactement (Céline,Mea Culpa, 1937, pp. 10-11 ds Cellard-Rey 1980).
C. − Arg. Éprouver l'orgasme. Peuh! se dit-il, ce ne sont pas encore celles-là [des filles] qui me feront reluire (Huysmans,En mén., 1881, p. 157).[À une femme:] Tiens, j'vais t'faire reluire comme jamais (Simonin, J. Bazin,Voilà taxi!1935, p. 188).
REM.
Reluisement, subst. masc.Action de reluire; résultat de cette action. L'état de parfaite ordonnance, de reluisement − pardonne-moi ce mot suspect −, où nous apparut la hutte des Jalaguier (Fabre,Norine, 1889, p. 143).
Prononc. et Orth.: [ʀ əlɥi:ʀ], (il) reluit [-lɥi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 « luire en réfléchissant la lumière » (Roland, éd. J. Bédier, 1808); 1960 passer la brosse à reluire « flatter quelqu'un » (Le Breton); 2. 1269-78 « se manifester avec éclat » (Jean de Meung, Rose, éd. F. Lecoy, 17158); 3. xves. « s'accoupler (du bélier et de la brebis) » (Gloss. lat.-fr. ds Gdf.); 1866 « éprouver le plaisir d'amour » (ds Esn.); 4. 1908 c'est pas reluisant (Estaunié, Vie secrète, p. 214); 5. 1936 se faire reluire « se mettre en valeur » (Céline, Mea Culpa, pp. 10-11 ds Cellard-Rey). Dér. de luire*; préf. re-*. Fréq. abs. littér.: 423. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 712, b) 1 142; xxes.: a) 565, b) 237.

Wiktionnaire

Verbe

reluire \ʁə.lɥiʁ\ intransitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Briller, luire en réfléchissant la lumière.
    • La mer reluisait comme un miroir. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Remonte, remonte, cria la jeune femme ; je vois reluire des épées, je vois briller la mèche d’une arquebuse. C’est un guet-apens. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IX)
    • Tout cela est neuf ; le cuivre et l’acier de la locomotive reluisent, les voitures sont éclatantes, […]. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. V, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • C'est un étalon barbe, pas grand, mais bien formé et bien musclé, un alezan étoile de blanc au front, dont la robe dorée, la queue et la crinière blondes, longues et fournies, reluisent au soleil. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 112)
  2. (Figuré) Paraître avec éclat.
    • La vertu reluit davantage dans l’adversité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RELUIRE. v. intr.
Briller, luire en réfléchissant la lumière. Les diamants, les pierreries reluisent. Toutes les surfaces extrêmement polies reluisent et renvoient la lumière. Tout est bien frotté dans cette maison, tout y reluit. Faire reluire un harnais, des chaussures. Prov. et fig., Tout ce qui reluit n'est pas or, Ce qui a beaucoup d'éclat n'est pas toujours ce qui est le plus précieux, le plus solide. Il mène grand train, mais tout ce qui reluit n'est pas or.

RELUIRE signifie, au figuré, Paraître avec éclat. La vertu reluit davantage dans l'adversité.

Littré (1872-1877)

RELUIRE (re-lui-r') v. n.

Il se conjugue comme luire, par conséquent il n'a ni prétérit défini ni imparfait du subjonctif usités ; cependant il n'y a aucune bonne raison pour ne pas employer ces temps, et pour ne pas dire : Le fanal reluisit toute la nuit ; je n'ai pas vu d'armes qui reluisissent aussi bien que celles de ce régiment.

  • 1Luire en réfléchissant la lumière. Chrispe est comme un enfant qui voit un fer reluire, Et qui le veut avoir, quoiqu'il lui puisse nuire, Tristan, M. de Chrispe, III, 2. Tout y reluisait d'or et de pierreries, Bossuet, Hist. II, 4. Il apprit dans ses voyages, que, dans la Bétique, l'or reluisait de toutes parts ; cela fit qu'il y précipita ses pas, Montesquieu, Lett. pers. 142.

    Fig. La reine d'Arménie est due à ses États, Et j'en vois les chemins ouverts par nos combats ; Il est temps qu'en son ciel cet astre aille reluire, Corneille, Nicom., II, 2.

  • 2 Fig. Se manifester avec éclat. Et que tant de beautés qui reluisent au monde, Sont les ouvrages de ses mains [de Dieu], Malherbe, I, 5. J'étais chez une dame en qui… Reluit, environné de la divinité, Un esprit aussi grand que grande est sa beauté, Régnier, Sat. VIII. À voir la sérénité qui reluisait sur ce front auguste [de Louis XIV], Bossuet, Louis de Bourbon. Où a-t-on pris que la prière et la récompense ne soient que pour les jugements humains, et qu'il n'y ait pas en Dieu une justice dont celle qui reluit en nous ne soit qu'une étincelle ? Bossuet, Anne de Gonz. Dieu avait introduit l'homme dans le monde, où, de quelque côté qu'il tournât les yeux, la sagesse du créateur reluisait dans la grandeur, dans la richesse, dans la disposition d'un si bel ouvrage, Bossuet, Hist. II, 11. Ce caractère de soumission [aux puissances] reluit tellement dans toutes leurs apologies [des chrétiens], qu'elles inspirent encore aujourd'hui à ceux qui les lisent l'amour de l'ordre public, Bossuet, II, 12. Joas les touchera par sa noble pudeur, Où semble de son sang reluire la splendeur, Racine, Ath. I, 2. Je m'embarquai avec les autres, et l'espérance commença à reluire au fond de mon cœur, Fénelon, Tél. III.

    PROVERBE

    Tout ce qui reluit n'est pas or, il ne faut pas se fier à l'éclat de l'apparence.
    Encore un coup il le peut prendre, En essayer, et puis le rendre, Si ce qui reluit n'est pas or, Scarron, Virg. IV.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIe s. Contre soleil reluisent cil adoub [armures], Ch. de Rol. CXXXV. Tout li païs en reluist et esclaire, ib. CLXXXVI.

XIIe s. Reis, se tu es enuinz [oint], curune d'or portant, Ne deiz estre en orgueil, mais en bien reluisant, Th. le mart. 30.

XIIIe s. Mais il est droituriers sans doute ; Car bontés reluit en li toute, la Rose, 17390. Et vit lonc de lui reluire l'or et l'azur des armeures, Chr. de Rains, p. 69.

XVe s. Tout n'est pas or ce qui reluit, Deschamps, Poésies mss. f° 55. La cité de Jennes commençait jà à reluire en prosperité, Bouciq. II, 10.

XVIe s. Afin que, le commencement du monde estant cognu, l'eternité de Dieu reluise plus clairement, Calvin, Instit. 101. L'heur et la beatitude qui reluit en la vertu, Montaigne, I, 70. Et si est ce que partout où sa pureté reluict, la nature faict honte à l'art, Montaigne, I, 235. Ciceron, tout aussi tost qu'il s'y fut mis, reluisit en estime de bien dire par dessus tous les autres orateurs, Amyot, Cicér. 6. Tout ainsi que nous voyons nos yeux reluisans dedans les prunelles de ceulx de nos prochains…, Amyot, Comm. ouir, 8.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RELUIRE, v. n. (Gram.) c’est avoir de l’éclat, briller, réfléchir la lumiere. Tous les corps polis reluisent plus ou moins. Il se dit au simple & au figuré. Tout ce qui reluit n’est pas or. Sa modestie ne peut dérober aux y eux l’éclat de ses vertus, elles reluisent malgré lui.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « reluire »

Bourguig. relure ; wallon, rilûr ; provenç. reluzer, reluzir ; espagn. relucir ; ital. rilucere ; du lat. relucere, de re…, et lucere, luire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de luire avec le préfixe re-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « reluire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
reluire rœlµir

Citations contenant le mot « reluire »

  • Assumer le rôle de conseiller exige à la fois probité intellectuelle qu’abnégation. Du reste le terme conseiller n’est pas le terme le mieux approprié, souvent la personnalité qui s’entoure de conseillers n’attend pas de ceux-ci des conseils, mais davantage avis et informations sur un sujet donné afin d’étoffer d’un maximum d’éléments  et ainsi de mieux éclairer sa démarche pour prendre une décision qui relève de sa seule responsabilité. Le rôle se fait non seulement inutile mais prend une dérive délétère si le conseiller rechigne à assumer  avec respect la liberté de livrer dans leur vérité nue les connaissances et informations en sa possession et à exposer sans détour son avis sur le problème pour lequel il  est consulté. L’avis à donner pourrait ne pas correspondre à la pensée du boss, les considérations et avis que l’on a à lui transmettre peuvent même être du genre de ces choses que l’on sait qu’il n’aime pas entendre, circonstance qui ne dispense pas du devoir à les dire et pour cela à faire preuve de courage et d’autorité. Ce seul schéma en justification de l’utilité des conseillers qui entourent les grands décideurs est pourtant pratiqué à rebours, vidé de son sens dans bon nombre de cas actuels. Dieu sait pourtant combien le nombre des conseillers explose, histoire de caser les copains. À chacun des planqués de s’inventer les moyens de préserver sa niche et d’y tisser sa pelote au chaud. Les méthodes s’étalent entre le mode courtisan-carpette avec utilisation de vaporisateur et de brosse à reluire et à l’autre extrême le style pédant réponse-à-tout, toujours prêt à dégainer n’importe quel argument pour abonder dans le sens du patron. À ce jeu là les uns et les autres finissent par oublier que la pérennité de leur nid douillet est liée à la capacité du boss à durer dans les fonctions qu’il assume, or les flagorneries à l’inverse de participer à donner une vision lucide, masquent la réalité et de la sorte savonnent le plancher sous les pieds de celui dont ils ont mission d’éclairer la voie et d’en élaguer branchages et brindilles qui importunent, présentent des risques ou cachent des pièges. On dit que le pouvoir incline parfois à la dérive de  surdimensionner son ego et ainsi de prêter flanc aux courtisans qui poussent à la roue, se transformant sans y prendre garde en vilains ennemis pour l’exercice de la fonction. Du fait qu’ils ne prennent même plus conscience de contribuer au déséquilibre de la personnalité à laquelle ils ont sort lié, on leur accorderait les circonstances atténuantes en considération d’une absence de volonté de nuire, cependant s’agissant de finances de l’état pour leur assurer leur fin de mois, et d’affaires d’état dont leurs boss assument des charges respectives, ils fonctionnent dans un domaine délicat de tolérance zéro en ce qui concerne les erreurs. Le peuple en paie cash les conséquences, les électeurs trouvent justice à s’en souvenir. , Chronique : Rôles ingrats | NewsMada
  • En attendant Halo Infinite, la Master Chief Collection continue de se mettre à jour sur PC afin de convertir un maximum de joueurs aux charmes du célèbre Spartan 117. Après Halo Reach, Halo CE et Halo 2, c’est à Halo 3 de venir proposer son lot d’affrontements intergalactiques aux soldats munis d’un clavier et d’une souris. Nettoyez votre visière, faites reluire votre Battle Rifle, il est temps de partir sur l’Arche à l’occasion d’un portage qui fait honneur à l’œuvre d’origine. Jeuxvideo.com, Halo 3 : 13 ans plus tard, John 117 explose enfin du Scarab sur PC. Que vaut ce portage ? - Actualités - jeuxvideo.com
  • Tout est prêt à Moirax pour accueillir les touristes, les promeneurs, les pèlerins, les curieux et même les sédentaires ! Tout d’abord, Irène, Claude et Christian ont eu à cœur de rénover l’ancien local Agence postale devenu le lieu d’accueil et de renseignements pour tous. Face à l’église millénaire, 12 grande rue, le local "Destination Agen" a rajeuni, grâce aux muscles de Christian "roi du tri" grâce à la brosse à reluire de Claude, reine du vitrage et grâce à Irène, la présidente, reine de la déco ! Paul-Auguste Zujag, sera à l’accueil durant les mois de juillet et d’août, du mardi au samedi de 15 h à 18 h. Le jeune saisonnier, moiracais, connaît les lieux comme sa poche et ne manquera pas d’être un hôte d’accueil performant et sympathique ! Moirax Tourisme, victime comme tout le monde des mesures sanitaires à respecter et du confinement, a dû réduire ses actions mais, a cependant concocté un programme d’animations culturelles que voici : dimanche 30 août : concert en l’église du Prieuré avec Stéphane Ducassé ; dimanche 13 septembre : concert flûte et guitare avec le duo italien Sostenuto ; 9 octobre : quatuor de guitare avec le conservatoire d’Agen ; 9 et 10 octobre : exposition photos dont le thème, cette année, est "Harmonie et fantaisie." Plusieurs membres de l’association participeront également à la journée rentrée Nature à Trotte lapin, (6 septembre) autre lieu remarquable au service de l’authenticité. petitbleu.fr, L’été à Moirax, c’est avec Moirax Tourisme - petitbleu.fr
  • Ne croyez pas que Karim Achahbar passe la brosse à reluire. Il a pu mesurer cette image à travers les témoignages de deux anciens de la maison spinalienne : Aniss El Hriti et Hamza Sakhi, qu’il a côtoyé en équipe nationale du Maroc. « Ils m’ont dit que du bien du SAS », souligne le joueur, qui a participé à la Coupe du monde U17 avec le pays d’origine de sa famille. , Sport lorrain | Recrue d’Epinal, Karim Achahbar veut reprendre la barre
  • Et encore un drogué de la politique qui essaie de revenir sur le devant de la scène et qui passe la brosse à reluire à Macron afin que la justice (tellement indépendante dans notre pays) soit plus clémente avec les affaires qu’il a sur le dos. C’est tellement gros… CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, Les regrets de Nicolas Sarkozy sur “la sécurité” - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • La dèche s’étend jusqu’à des secteurs insoupçonnés. Des officiels aux officieux, des vétérans orphelins de la tutelle syrienne, jusqu’aux rase-moquette qui palpitent pour le paradis iranien, y a pénurie de cirage et la brosse à reluire use ses poils à la vitesse grand V. Et comme beaucoup ne sont pas du genre à s’étouffer par un trop-plein de dignité, ils sont là à attendre on ne sait quel feu vert qui viendrait leur clignoter le permis de gouverner. Alors pour faire patienter les gueux assoiffés de comprendre, ils leur sortent des trucs accessibles à leur cervelle de colibri. Du genre « Tous pourris, sauf moi », « État de droit et des institutions », ou encore « L’Amérique et Israël n’ont qu’à bien se tenir ». Des sentences définitives qui ne mangent pas de pain, mais qui donnent l’impression d’être informé. En somme, le plus dangereux n’est pas celui qui ne sait pas... C’est celui qui prétend savoir ! L'Orient-Le Jour, Au bal des cocus - L'Orient-Le Jour
  • Monsieur brosse à reluire! ladepeche.fr, Deuxième vague du coronavirus : "On a de très grandes inquiétudes", affirme le Conseil scientifique - ladepeche.fr
  • Lundi 6 juillet, les festivités ont commencé de bonne heure, avec une vidéo de l’inoxydable Anglaise Naomi Campbell. Installée sur un canapé crème griffé Bentley mettant en valeur son tee-shirt noir « Phenomenally black », elle a enjoint aux acteurs de l’industrie de se battre pour plus de diversité. Ce louable programme – agrémenté d’une citation de Nelson Mandela et d’une référence à Black Lives Matter – a permis au passage de passer la brosse à reluire à Paris, « ce foyer de la Révolution, Ville Lumière et leader de la scène mode ». Les « défilés » peuvent commencer. Le Monde.fr, La haute couture ou le virtuel sur mesure
  • Au début de notre vie nous marchons à 4 pattes, puis nous passons sur 2 jambes puis … on s’en fiche ici on est des robots ! Alors mettez votre plus beau costume en aluminium et faite reluire vos gambettes c’est parti pour Biped ! Nintendo-Town.fr, Biped (Nintendo Switch) – Le test – Nintendo-Town.fr

Images d'illustration du mot « reluire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « reluire »

Langue Traduction
Anglais shine
Espagnol brillar
Italien splendere
Allemand scheinen
Chinois 闪耀
Arabe يلمع
Portugais brilho
Russe блеск
Japonais 輝く
Basque distira
Corse brilla
Source : Google Translate API

Synonymes de « reluire »

Source : synonymes de reluire sur lebonsynonyme.fr

Reluire

Retour au sommaire ➦

Partager