La langue française

Régnant

Définitions du mot « régnant »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉGNANT, -ANTE, part. prés. et adj.

I. − Part. prés. de régner*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'une pers. ou d'un ensemble de pers.]
1. Domaine pol.
a) [En parlant d'un monarque] Qui règne. Prince régnant; princesse régnante; Sa Majesté régnante. La maison des Cordeliers avait été bâtie (...) par Mathieu II de Lorraine. Le duc régnant venait encore de la richement doter (A. France, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 82).Empl. subst. La joie ineffable d'envisager l'auguste régnant [le roi de France] (Chateaubr., Mém., t. 3, 1848, p. 300).
[En parlant d'un inanimé rel. à un souverain] Dans l'espace de temps que remplit la vie régnante de Philippe II d'Espagne (L. Febvre, Vers une autre hist., [1949] ds Combats, 1953, p. 433).
[En parlant d'une famille, d'une dynastie] Dont un des membres règne, généralement par voie héréditaire. Les diverses maisons régnantes d'Europe, unies par les liens du sang (...) formaient comme les branches d'une même famille (A. de Broglie, Diplom. et dr. nouv., 1868, p. 159).
b) P. anal. Hommes actifs et fins qui font leur fortune par le gouvernement régnant (Stendhal, L. Leuwen, t. 3, 1835, p. 215).
c) Qui a certaines caractéristiques (apparence, attitude extérieure, etc.) propres à un monarque. Ces deux petites (...) étaient régnantes. Dans leur toilette, dans leur gaîté, dans le bruit qu'elles faisaient, il y avait de la souveraineté (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 485).
2. Qui exerce une influence prédominante, qui a un pouvoir absolu (dans différents domaines, sur une ou plusieurs personnes). Bourgeoisie, classe régnante. L'abbesse régnante, femme de tête (Stendhal, Abbesse Castro, 1839, p. 197).Harlay et Bossuet, ces maîtres régnants à divers titres (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 45).Empl. subst. Il avait toujours trois maîtresses, celle qu'il était en train de quitter, la régnante et celle à laquelle il faisait la cour pour l'avenir (Balzac, Cous. Bette, 1846, p. 112).
B. − [En parlant d'une chose]
1. Qui occupe une place prépondérante, exclusive; qui domine, qui l'emporte. Le lis était alors fort régnant (Sainte-Beuve, Portr. femmes, 1844, p. 487).Elle se froissait de voir ses volontés, jusqu'ici régnantes, se briser les unes après les autres, contre cette barrière de douceur et de silence (Châteaubriant, Lourdines, 1911, p. 133).
MÉTÉOR. Vent régnant. ,,Vent le plus fréquent en telle ou telle région à telle ou telle saison`` (Barber. 1969); vent ,,qui souffle au moment où l'on parle et dans le lieu où l'on se trouve`` (Bonn.-Paris 1859). Les vents régnants rendaient les communications difficiles entre les deux pays, et la date du retour à Tahiti restait problématique (Loti, Mariage, 1882, p. 227).
En partic. [En parlant d'un fléau, d'une maladie] Qui sévit. Il faut que l'officier de santé examine avec attention le caractère de l'épidémie régnante (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p. 63).
2. Qui existe, qui est là. Les rivages voisins n'ajoutaient presque aucun élément aux organismes calcaires dont les conditions physiques régnantes favorisaient le développement (Lapparent,Abr. géol., 1886, p. 310).
3. [En parlant d'une chose abstr., d'un système] Qui a cours, qui est en crédit. Orthodoxie régnante; opinions, théories régnantes. Il y a cent ans, le goût régnant a envahi le dôme (Hugo, Rhin,1842, p. 242).
Prononc. et Orth.: [ʀ ε ɳ ɑ ̃]-, [-e-], fém. [-ɑ:t]. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740: ré-. Fréq. abs. littér.: 289. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 563, b) 730; xxes.: a) 240, b) 212.

Wiktionnaire

Adjectif

régnant

  1. Qui règne.
    • Dans bien des cas, la coutume régionale et la pratique traditionnelle préislamique, combiné à la volonté arbitraire du potentat régnant, sont devenues la base légale du gouvernement. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.64)
    1. (Par extension) Qualifie la dynastie, la maison, la famille, etc., dont le chef règne.
  2. (Figuré) Qui domine, en parlant des choses.
    • Cette trahison se colore de grands mots. Aimer son pays c'est toujours, selon l'opinion régnante, aimer la gloire, la richesse, et le pouvoir. Cette vertu est un peu trop facile. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 236, Hartmann, 1937)

Forme de verbe

régnant \ʁe.ɲɑ̃\

  1. Participe présent de régner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉGNANT, ANTE. adj.
Qui règne au moment dont on parle; il se dit des Princes souverains, même quand ils ne portent pas le titre de roi. Le roi régnant. La reine régnante. L'empereur actuellement régnant. Le duc régnant. Maison, famille régnante, La maison, la famille dont le chef règne.

RÉGNANT se dit, au figuré, en parlant des Choses qui dominent. Le goût régnant. L'opinion régnante. C'est une maladie régnante.

Littré (1872-1877)

RÉGNANT (ré-gnan, gnan-t') adj.
  • 1Qui règne. La reine régnante. Race [les Capétiens] qui se voit, seule dans tout l'univers, toujours couronnée et toujours régnante, depuis sept cents ans entiers sans interruption, Bossuet, Polit. VII, VI, 14. J'ai dit la plus exacte vérité sur les choses essentielles [du règne de Louis XIV] ; le roi régnant m'a rendu publiquement cette justice, Voltaire, Lett. Thiriot (sans date), 1768.

    Il se dit aussi d'un souverain qui n'a pas le titre de roi. L'empereur régnant. Le grand-duc régnant.

    Maison, famille régnante, la maison, la famille dont le chef règne. Alors ou la licence excessive, ou la patience poussée à l'extrémité menacent terriblement les maisons régnantes, Bossuet, Reine d'Angl. La famille régnante changea [lors de l'avénement des Capétiens], et la couronne fut unie à un grand fief, Montesquieu, Esp. XXXI, 32.

    Particulièrement. Famille régnante, celle dont les membres ont droit au trône par ordre de naissance. Ce n'est pas pour la famille régnante que l'ordre de succession est établi, mais parce qu'il est de l'intérêt de l'État qu'il y ait une famille régnante, Montesquieu, Esp. XXVI, 16.

  • 2Ville régnante, la capitale d'un État. Combien de fois, dans les calamités qui affligeaient le royaume, une ville régnante [Paris] vit-elle notre saint roi traversant les rues…, Massillon, Panégyr. saint Louis. La ville régnante [Paris], l'abord de toutes les nations, et qui rassemble le choix comme le rebut de nos provinces, Massillon, Louis le Grand.
  • 3 Fig. En parlant des choses, qui domine. Le goût régnant. L'opinion régnante. C'est de là [les grandes fortunes] que naissent ces péchés régnants, qui ne se contentent pas qu'on les souffre ni même qu'on les excuse, mais qui veulent encore qu'on les applaudisse, Bossuet, Sermons, Impénit. I.

    Maladie régnante, maladie qui sévit actuellement sur beaucoup de gens.

    Terme de marine. Se dit des vents qui soufflent le plus habituellement dans tel ou tel parage, et du vent qui souffle au moment où l'on parle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « régnant »

Participe présent de régner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « régnant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
régnant renjɑ̃

Citations contenant le mot « régnant »

  • Mauvais traitements, captation financière, passe-droits : une revue catholique a dénoncé ce jeudi les abus de pouvoir de mères supérieures régnant sans partage sur leur couvent. Selon la revue jésuite Civiltà Cattolica à paraître vendredi, le sujet « n’a pas reçu jusqu’ici l’attention qu’il mérite ». Ces abus « dans leur majorité ne prennent pas la forme de violences sexuelles et ne concernent pas des mineurs », précise le journal. , Une revue catholique dénonce les abus de pouvoir de mères supérieures
  • La direction avait aussi renoncé à émettre des objectifs pour cette année, en raison des incertitudes régnant sur les marchés, annulant ses précédentes projections. Courant février, Leonteq s'était encore fixé pour cible un produit d'exploitation entre 270 et 300 millions de francs suisses en 2020. , Performance semestrielle en baisse pour Leonteq | Zone bourse
  • Signe de la haute tension régnant dimanche à Bruxelles, certains dirigeants des « frugaux » auraient discrètement fait pression sur leurs homologues du Sud ou de l'Est, les menaçant d'attaques des marchés financiers contre leurs économies s'ils signaient un plan de relance « laxiste ». Le président français Emmanuel Macron a lui tapé du poing sur la table dans la nuit pour dénoncer la mauvaise volonté de ces Etats. Il a fallu que Christine Lagarde, la patronne de la toute-puissante Banque centrale européenne (BCE), publie un communiqué encourageant l'Europe à s'engager dans un « accord ambitieux », pour calmer les esprits. Dans la nuit bruxelloise, le marathon s'est poursuivi et il reprendra dans la journée… leparisien.fr, Plan de relance en Europe : les interminables négociations reprendront cet après-midi - Le Parisien

Traductions du mot « régnant »

Langue Traduction
Anglais prevailing
Espagnol predominante
Italien prevalente
Allemand vorherrschend
Chinois 盛行
Arabe السائدة
Portugais predominante
Russe преобладающий
Japonais 優勢
Basque indarrean dagoen
Corse prevalenti
Source : Google Translate API

Synonymes de « régnant »

Source : synonymes de régnant sur lebonsynonyme.fr

Régnant

Retour au sommaire ➦

Partager